3 jours à Prague : visiter la ville en hiver le temps d’un week-end


En ce premier week-end de décembre, je suis partie visiter Prague en République Tchèque le temps d’un week-end. Surnommée la « ville aux mille tours et mille clochers », Prague est aussi la capitale du pays, une ville qui affiche une architecture d’une richesse folle. Alors, 3 jours à Prague, c’est évidemment peu pour s’immerger dans un lieu qui a tant à offrir… et en même temps, c’est en hiver une plongée très poétique dans une ville lumineuse et animée.

J’ai filmé quelques images sur place pour vous proposer une courte immersion en vidéo dans l’ambiance d’un week-end à Prague !

Visiter Prague en hiver et ses longues nuits…

Sur trois jours, il faut nécessairement faire des choix dans les lieux d’intérêt que l’on visite… et surtout, avec mes amis, nous voulions nous donner le temps de nous imprégner de l’atmosphère de la ville. On a vite fait de vouloir « remplir » au maximum un week-end de 3 jours sans prendre le temps de déambuler dans les rues !

Prague se situe à moins de 2h d’avion de Paris, sans décalage horaire avec la France… et pourtant, subtilement, on plonge déjà dans une ambiance à part. En décembre, il fait nuit dès 16h et le jour se lève timidement vers 7h30, souvent dans une brume épaisse qui noie les clochers… Alors les journées donnent l’impression de défiler à une folle allure.

Première découverte de Prague

Le premier jour, nous avons déambulé dans les rues de Prague, en commençant par les bords de la rivière Vltava (qu’on appelle souvent la Moldau et qui a inspiré un morceau classique très célèbre).

La Vltava traverse Prague en passant sous ses ponts mythiques et permet d’admirer aussi bien le superbe château de Prague que la colline de Petrin et des monuments variés, comme le Théâtre National de Prague (Národní divadlo)…

Vue sur le château de Prague depuis les rives de la Vltava
Vue sur le château de Prague depuis les rives de la Vltava
Les Pingouins du Cracking Art Group à Prague
Les Pingouins du Cracking Art Group à Prague

Chaque pont offre des points de vue très jolis sur la ville, notamment le Manesuv most, le Pont Charles évidemment, le Most Legii…

Le Pont Charles à Prague
Le Pont Charles à Prague
Sculpture du Christ sur le Pont Charles
Sculpture du Christ sur le Pont Charles
Vue sur la Moldau depuis le Pont Charles
Vue sur la Moldau depuis le Pont Charles

Si, comme moi, vous aimez bien la photo de nuit, vous allez vous éclater !

Prague est vraiment un mélange de styles architecturaux. Il y a des constructions très modernes comme la « Maison dansante », à l’architecture totalement excentrique, qui abrite un restaurant panoramique réputé (Ginger & Fred)…

La Maison dansante à Prague
La Maison dansante à Prague

Et des constructions beaucoup plus classiques… comme ici, avec la très jolie zone de Novotného lávka vue depuis le Pont Charles, on y trouve des discothèques et des bars (dont un Ice Bar).

Vue depuis le Pont Charles à Prague
Vue depuis le Pont Charles à Prague

Ou la place Charles, dans le centre historique de Prague, en plein coeur de ce qu’on appelle la Ville Nouvelle (Nové Město).

La place Charles à Prague
La place Charles à Prague

Ou encore les quais de la Vltava.

Quais de la Vltava à Prague
Quais de la Vltava à Prague

Ce jour là, nous sommes à la veille de l’inauguration du marché de Noël de Prague. Le calme avant la tempête sur la grande place de la vieille ville ! Concrètement, même si les festivités officielles n’ont pas débuté, il y a déjà une foule de petits marchés de Noël en place et les décorations sont bien au rendez-vous !

Dans les rues de Prague
Dans les rues de Prague
Un petit marché de Noël à Prague
Un petit marché de Noël à Prague

Nous n’avions pas établi d’itinéraire précis, nous avons déambulé dans les petites rues d’une vieille ville largement piétonne… alors forcément, une question se pose : peut-on visiter Prague en décembre sans souffrir du froid ?

Après pas mal d’heures de marche dans le froid, je crois que je peux vous répondre ;) Mieux vaut être bien couvert ! La nuit tombe vite… et les températures font de même donc descendent vite en-dessous de zéro. Nous n’avons pas eu de grosses chutes de neige (ce qui peut arriver à cette saison), juste quelques flocons qui donnaient un peu de magie à cette ambiance de Noël… mais il faisait quand même bien froid.

Je vous conseille d’avoir des gants, des chaussures bien chaudes et quelque chose sur la tête (bonnet, chapeau). Si vous n’avez pas prévu, il est facile de trouver ça sur place. J’ai vu énormément de gens avec des chaussures de rando voire des moonboots ; les bonnets foisonnent, tout comme les grosses doudounes.

Si vous êtes bien couvert, le froid reste supportable… Il suffit de s’arrêter de temps en temps pour faire une pause au chaud ou de prendre le tramway pour éviter de trop marcher entre deux lieux d’intérêt.

Du château de Prague à la colline de Pétrin

Le deuxième jour, je pensais être la seule motivée à me lever tôt pour aller faire des photos avant que les rues ne soient envahies… mais en voyant le monde dans les rues la veille, mes amis ont décidé de suivre le mouvement et nous avons quitté l’hôtel vers 8h du matin, juste après le petit-déjeuner.

Ce n’était pas encore la foule de la pleine journée mais il y avait déjà du monde ! Nous avons encore une fois déambulé dans Prague, en allant voir les nombreux cygnes qui ont élu domicile entre le Pont Charles et le Manesuv Most.

On nous a expliqué qu’ils s’installaient là car la majeure partie des rives de la Moldau a été bétonnée, avec des murs construits pour protéger Prague des inondations. Il ne reste qu’une seule zone qui forme une sorte de « plage » et permet aux cygnes de sortir facilement de l’eau. Comme les touristes le savent, beaucoup vont nourrir les cygnes à cet endroit… ce qui les encourage aussi à rester sur place.

Les cygnes près du Pont Charles à Prague
Les cygnes près du Pont Charles à Prague

Nous sommes aussi allés admirer la superbe horloge astronomique de Prague située dans la vieille ville. C’est une horloge médiévale, créée au 15e siècle. Chaque heure jusqu’à 21h, elle s’anime. On peut voir autour d’elle 4 allégories : la vanité – qui tient un miroir ; l’avarice, symbolisée par un commerçant ayant une bourse à la main ; la mort, un petit squelette tenant une clochette ; et la convoitise, représentée par un prince avec sa mandoline.

L’horloge montre aussi la position de la lune et du soleil ou encore les signes astrologiques. C’est vraiment une oeuvre d’art !

Partie haute de l'horloge astronomique de Prague
Partie haute de l’horloge astronomique de Prague
Partie basse de l'horloge astronomique de Prague
Partie basse de l’horloge astronomique de Prague

On peut habituellement monter au sommet de la tour de l’horloge mais elle était temporairement en rénovation quand je suis allée visiter Prague donc nous ne l’avons pas fait.

Juste à côté, se trouve la grande place de la Vieille-Ville… paisible en ce samedi matin mais où se trament les préparatifs du principal marché de Noël de la ville.

Chalet du marché de Noël de Prague
Chalet du marché de Noël de Prague

Nous avons rapidement filé vers le quartier situé au pied du château de Prague, Malá Strana. Malá Strana est un quartier baroque plein d’églises et d’hôtels particuliers, celui de la grande noblesse de Prague. Il est relié à la vieille ville (Staré Mesto, le quartier des bourgeois) par le Pont Charles.

On accède au quartier du château, Hradčany, par une grande promenade qui offre une très belle vue sur la ville. Le château est un bâtiment littéralement immense, qui détient même le record du plus grand château ancien au monde (570 mètres de long, 130 mètres de large !). C’est en réalité l’assemblage d’une foule de bâtiments : une cathédrale dédiée à Saint Guy (Saint Vitus pour les Tchèques), une basilique (Saint-Georges), des palais (dont le Palais Lobkowicz), une ruelle bordée de maisonnettes (la ruelle d’Or), des tours…

J’y consacrerai sûrement un article entier, c’est un lieu magnifique et en montant au sommet de la cathédrale Saint Guy, on a une vue superbe sur Prague…

Vue depuis la cathédrale Saint-Guy de Prague
Vue depuis la cathédrale Saint-Guy de Prague

D’ailleurs, même sans monter tout là-haut, dès l’entrée du château vous pouvez profiter d’une jolie vue sur Prague (ce matin là, nous avons eu un peu de brume, qui s’est vite dissipée dans la journée !).

Nous avons passé plusieurs heures dans l’enceinte du château – qui abrite aussi les appartements de la Présidence de la République Tchèque – avant de partir pour une nouvelle découverte : la colline de Petrin. Sur le chemin, nous sommes entrés dans l’église baroque de l’Enfant Jésus de Prague, très réputée. Elle était tellement bondée que nous sommes assez vite repartis pour la colline elle-même.

On peut y accéder à pied ou en funiculaire… Au sommet, on trouve un parc, un observatoire et une tour de 60 mètres de hauteur en acier, comparée localement à une mini-tour Eiffel (on peut monter au sommet !).

Nous avons visité la tour, le parc… et poussé jusqu’au monastère de Strahov. On peut y entrevoir une superbe bibliothèque… et goûter l’une des meilleures bières de Prague (« pas aussi hors de prix que dans le centre ville » nous a dit une habitante) dans la brasserie du monastère (dur dur d’être moine à Prague ^^).

Bibliothèque du monastère de Strahov à Prague
Bibliothèque du monastère de Strahov à Prague

Nous sommes descendus à pied de la colline de Petrin… et déjà, la nuit tombait. Nous avons ensuite décidé d’assumer notre côté « touristes » en allant faire une balade en bateau via Prague Boats (nous avons choisi la croisière « Devil’s Channel »). Ils proposent plein de croisières sur la Moldau : des mini-croisières d’une heure pour voir les principaux monuments depuis l’eau, des croisières avec déjeuner ou dîner…

J’en ai déjà parlé ici mais j’ai un mal de mer… fascinant :-D J’arrive à avoir le mal de mer sur un ferry à l’arrêt donc autant dire que je ne fais jamais spontanément les balades en bateau proposées dans les villes. Mais ayant prévu quelques médicaments adaptés et une balade courte, j’ai pu monter avec mes amis sur un bateau (aaaaah). Une très belle expérience : notre guide – Tereza – était passionnée, on sentait qu’elle adorait raconter des anecdotes…

Le bateau passe sous les différents ponts de Prague, dans un petit bassin à côté du Pont Charles ainsi que dans un canal voisin, Čertovka, surnommé « Le canal du Diable » : l’eau y est beaucoup plus agitée que dans la Moldau elle-même. On y voit un moulin à eau datant de l’époque médiévale… Le bateau était très bien chauffé et c’était agréable de faire un break en se laissant porter par de belles histoires…

Après un dîner (gourmand), nous avons passé la soirée dans la vieille ville… à voguer de découverte en découverte ! Ça parle français, anglais, allemand, tchèque, italien, espagnol. L’ambiance est joyeuse, on croise des boutiques et des lieux étonnants (allez par exemple découvrir une authentique Absintherie, très réputée, ou encore les vitrines de boutiques vendant des jouets anciens, des marionnettes en bois).

On arrive sur la place de la Vieille Ville où le sapin de Noël étincelle de mille feux. En résumé : c’est la GUERRE pour se frayer un passage tellement il y a du monde ! Nous sommes juste restés le temps de faire quelques photos (hum, un petit verre de vin chaud est peut-être passé par là aussi ^^). Les rues piétonnes sont agréables en soirée, encore plus avec toutes les décos de Noël.

Marché de Noël de Prague
Marché de Noël de Prague
Marché de Noël de Prague
Marché de Noël de Prague

Le quartier juif de Prague

Nous avons consacré le dimanche à la visite du quartier juif de Prague. En effet, dans la religion juive, on célèbre Chabbat chaque semaine à partir du coucher du soleil le vendredi et jusqu’au samedi en fin d’après-midi. En décembre, Chabbat commence tôt (autour de 15h45 le vendredi) et à partir de ce moment, les lieux de culte juifs sont naturellement fermés au public.

Nous y sommes allés de bonne heure, après un petit tour dans la ville pour aller voir de plus près le Mur Lennon : depuis les années 80, il accueille des graffitis qui, au-delà de rendre hommage à John Lennon, permettent à ceux qui le souhaitent de s’exprimer…

Le quartier juif de Prague se compose de plusieurs synagogues, d’un ancien cimetière juif. A une époque, 30% de la population locale était juive et le quartier possédait sa propre administration… Comme dans bien des villes d’Europe, les nazis ont fait éclater la communauté juive, déportant presque tous ses habitants dans le camp de Terezin. Il ne resterait qu’un peu plus de 1000 Juifs à Prague…

N’ayant pas le temps de tout voir en une grosse demi-journée, nous avons opté pour la visite de la Synagogue Pinkas, attenante au cimetière juif qui se visite également… et pour la visite de la splendide Synagogue Espagnole. Je vous en parlerai aussi dans un article dédié !

La Synagogue Espagnole de Prague
La Synagogue Espagnole de Prague

Nous avons enfin terminé par un visite de la Tour Poudrière de Prague, qui marque la séparation entre la Vieille Ville et la Nouvelle Ville. Prague était autrefois protégée par des fortifications, gardées par 13 portes dont celle-ci. Au sommet, on a encore une fois une très jolie vue sur la ville !

Visiter Prague en 3 jours, c’est suffisant ou c’est trop court ?

Nous sommes partis trois jours à Prague avec l’idée de découvrir la ville entre amis… pour y revenir une autre fois à une saison plus clémente. En décembre, il fait froid donc on est forcément un peu plus « limité » dans les activités que l’on peut faire, il y a beaucoup de monde pour le marché de Noël, les monuments ferment plus tôt, certains endroits sont fermés tout court (comme les jardins autour du château).

Je dirais donc qu’à cette saison, 3 jours bien pleins ou 4 jours sur place sont idéaux pour se faire une première idée de la ville.

En revanche, pour vraiment profiter à fond de Prague, une semaine ne me semble pas de trop car il y a beaucoup de choses à voir. Nous avons fait une visite très rapide du château et du quartier juif par rapport à toutes les choses que nous aurions pu voir sur place, sans compter les musées (National Gallery, musée du KGB, musée de l’alchimie), les tours (tours du Pont Charles, tour de l’église Saint-Nicolas…), les spectacles…

Il y a aussi des excursions à faire autour de Prague, par exemple…

  • La petite ville de Cesky Krumlov, classée au patrimoine mondial de l’UNESCO.
  • Le camp de concentration de Terezin, où une large partie des Juifs de la région a péri pendant la Seconde Guerre Mondiale.
  • Les parcs nationaux de la Bohême et de la Saxe.

Informations pratiques pour visiter Prague

Si vous préparez un séjour à Prague, je vous propose quelques petites informations pratiques sur les transports, l’hébergement, les restaurants…

Rejoindre le centre ville de Prague depuis l’aéroport

Quand vous arrivez à l’aéroport, vous pouvez soit emprunter un taxi, soit prendre les transports en commun pour rejoindre le centre ville. Je vous conseille de retirer de l’argent à un distributeur avant car certaines machines à tickets ne prennent pas la carte bancaire, ça fait donc gagner du temps.

Le trajet est plutôt simple : vous sortez du côté du terminal 2, vous allez voir une route avec une file de taxis devant le bâtiment des Arrivées. Traversez cette route et au milieu, se trouvent les arrêts de bus.

Selon l’endroit où est votre hébergement, vous avez deux possibilités :

  • Prendre le bus 119 direction Nadrazi Veleslavin (environ 15 minutes de trajet) puis le métro ligne A direction Depo Hostivar. C’est souvent la solution la plus rapide.
  • Prendre le bus 100 jusqu’à Zlicin (environ 20 minutes de trajet) puis le métro ligne B direction Cerny Most.

Il existe également une liaison rapide, Airport Express, que je n’ai pas testée, qui relie l’aéroport à la gare centrale de Prague en 35 minutes.

Les titres de transport

Avant de monter dans le bus ou le métro, vous pouvez acheter votre titre de transport à une machine. Les adultes de 15 à 60 ans paient le plein tarif.

Les tickets fonctionnent par durée : 30 minutes, 90 minutes, 24 heures ou 72 heures… Quand on vient pour un week-end de 3 jours à Prague, le ticket 72 heures est donc parfait, il coûte un peu plus de 12€ et permet de se déplacer de manière illimitée en ville (métro, tramways, bus et même le funiculaire qui mène au sommet de la colline de Petrin).

Il existe une carte pour les touristes, la Prague Card, qui inclut les transports gratuits et des réductions dans certains monuments mais nous ne l’avons pas prise car nous avons eu l’impression qu’elle n’était pas très avantageuse (ça ne dispense pas de faire la queue dans les monuments prisés, pour un prix somme toute onéreux : plus de 60€ par adulte pour 3 jours).

Les transports sont faciles d’accès : 3 lignes de métro, une quantité innombrable de tramways qui se croisent et s’entrecroisent. A chaque station, un panneau vous indique les lignes qui passent avec une flèche qui montre dans quel sens part le tramway (tout droit, gauche, droite)… Nous avons pas mal utilisé le site des transports en commun pour trouver les bons trajets.

Le tramway de Prague
Le tramway de Prague

Hôtels et hébergements à Prague

Ce ne sont pas les hôtels qui manquent à Prague ! Nous avions choisi un hôtel très bien situé, au cœur de la vieille ville : le Design Hotel Jewel Prague. Je vous le recommande vraiment : l’hôtel est très bien placé, nous étions à 5 minutes à pied de la place principale de la vieille ville avec son horloge et le marché de Noël, à 10 minutes à pied du Pont Charles, il y avait le métro à deux pas aussi pour éviter de traîner sa valise trop longtemps…

Le personnel était adorable et il y avait une foule de petites attentions très agréables : la météo du lendemain laissée dans la chambre, des « bedtime stories » (légendes sur Prague à lire avant de se coucher, avec une légende différente chaque jour), une petite gourmandise locale dans la chambre tous les jours, de l’eau parfumée avec des fruits frais… Et je ne vous parle pas du petit-déjeuner qui était très bien lui aussi (servi à partir de 7h30, on peut aussi se faire servir en chambre gratuitement à partir de 8h).

Par ailleurs, l’hôtel fournit à chaque client une sorte de smartphone – gratuit – qui permet de passer des appels illimités, d’utiliser la data pour poster ses photos sur le web et de profiter de bonnes adresses et bons plans. On peut l’emmener avec soi quand on sort de l’hôtel.

Bref, je ne peux que vous conseiller cet hôtel ! Vous pouvez aussi trouver une foule d’autres hôtels, B&B et appartements sur Booking.com.

Design Hotel Jewel Prague
Design Hotel Jewel Prague

Bonnes adresses pour manger à Prague

Un week-end de 3 jours passe très vite, vous vous en doutez… alors nous sommes loin d’avoir testé tous les bons restaurants de Prague. Je retiens cependant…

  • Le Blue Wagon – Une cuisine très fine… Bon, très française aussi dans l’esprit mais après tout, on ne se débrouille pas trop mal en la matière ;)
  • L’Atelier Red & Wine – A deux pas de la colline de Petrin, c’est un restaurant avec une belle carte des vins (et des passionnés pour vous l’expliquer), l’ambiance est chaleureuse et on mange bien. Une partie du personnel parle français, un serveur m’a expliqué qu’il avait vécu 9 ans à Paris !
Atelier Red & Wine
Atelier Red & Wine

Le midi, nous avons grignoté au Lobkowicz Palace Cafe (à l’intérieur de l’enceinte du château de Prague), il y avait une très jolie terrasse qui doit être agréable en été. Le café est très bien placé quand on veut faire un break au chaud en pleine visite du château et ce n’est pas le genre de lieu « cher et pas bon » auquel on pourrait s’attendre dans un endroit touristique.

Nous avons également testé Cisty Stul près de la colline de Petrin. J’ai été un peu déçue par mon plat mais le dessert, une crêpe chocolat avec de la purée de framboises fraîches, valait son pesant de cacahuètes ! Donc ça reste une adresse que je conseillerais pour manger le midi ou faire une pause gourmande en cours de journée.

Et évidemment, profitez aussi de toutes les gourmandises typiques de Prague, à grignoter dans la rue pour se tenir chaud. On trouve par exemple des pommes de terre en spirale autour d’un bâton. Ou encore le trdelník (Trdlo) : c’est une pâtisserie en forme de tube, avec une pâte qui cuit à la braise, saupoudrée de sucre et de noisettes, avec un petit goût de cannelle et qui est souvent vendue fourrée avec de la glace (on voit des trdlo en train de cuire dans ma vidéo de Prague).

A l’heure du bilan, je reste admirative de la beauté de Prague : une ville chargée d’histoire, avec des monuments splendides, plein d’endroits pour bien manger… C’est une ville dont on peut profiter à la fois pendant un séjour entre amis et pendant un séjour romantique, il y a plein de choses à faire et à voir (concerts, brasseries conviviales, musées, etc).

En revanche, je garde un avis mitigé sur le côté « tourisme de masse » : Prague a un visage très Disneyland, la foule est partout, il faut absolument se lever tôt pour se donner une chance de profiter des monuments sans avoir trop de monde… On aperçoit ici le Pont Charles bondé autour de 10h du matin et si vous regardez mes photos du marché de Noël, vous verrez que c’est encore pire !

La foule sur le Pont Charles
La foule sur le Pont Charles

Comme dans toutes les villes très touristiques, ce tourisme de masse a des conséquences : les gens hystériques qui te poussent pour te passer devant et voir le monument les premiers, les gens qui voient que tu es en train de prendre une photo mais qui se mettent quand même juste devant ton objectif sans attendre une demi-seconde que tu aies fini, l’accueil parfois pas franchement chaleureux par rapport à ce que j’ai pu connaître à Cracovie.

J’aurai l’occasion de vous présenter plus en détail certains lieux de Prague dans de futurs articles… mais j’espère déjà vous avoir donné la curiosité de découvrir (ou redécouvrir) cette ville !

Thèmes : De nuit Jolie ville 

Poster un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Si vous aimez les articles du site, n'hésitez pas à faire vos achats sur Amazon.fr via ce lien ; il me permettra de toucher une commission grâce au programme Partenaires Amazon EU.

Suivez la page Facebook du blog pour être au courant des derniers articles et découvrir d’autres inspirations voyage !