Découvrez la cité Aubry, un jardin partagé à Paris 20


La cité Aubry. En lisant ce nom, vous avez peut-être imaginé des tours grisâtres, des esplanades bétonnées, un lieu mal fréquenté… En réalité, la cité Aubry est une petite rue pavée dans le 20e arrondissement de Paris, dans laquelle les habitants se sont réapproprié un terrain pour y installer un jardin partagé. Ces jardins collectifs deviennent de plus en plus populaires en Ile-de-France !

Le jardin partagé de la Cité Aubry
Le jardin partagé de la Cité Aubry

La cité Aubry est une ancienne cité ouvrière. Au 19e siècle, Paris avait conservé une organisation moyenâgeuse : rues étroites, insalubres, qualité de l’air médiocre. C’est à cette période que le préfet Haussmann transforme totalement la ville pour la moderniser, à travers la création de grands boulevards et avenues, de parcs et jardins (parc des Buttes-Chaumont, parc Montsouris, etc). Évidemment, cette révolution urbaine n’est pas sans conséquence pour la population : les loyers de la capitale explosent et les ouvriers ne parviennent plus à s’y loger.

Une volonté délibérée d’Haussmann, qui expliquait que le coût élevé de la vie était bien pratique pour “défendre Paris contre l’invasion des ouvriers de la province”. C’est à ce moment là que des cités ouvrières ont vu le jour. Dans le 20e, on trouvait ainsi la cité Aubry et la Villa Riberolle. En général, un riche industriel investissait dans un terrain et y installait non seulement sa production (ateliers) mais aussi des logements pour ses travailleurs.

La cité Aubry à Paris 75020

La cité Aubry à Paris 75020

Aujourd’hui, on peut dire que les tendances se sont inversées : ces petites ruelles pavées à l’atmosphère intimiste sont souvent plus prisées que les grands immeubles haussmanniens ! La cité Aubry a conservé ce mélange entre l’époque ouvrière et ses logements de bric et de broc… et des constructions récentes.

Il y a un peu plus d’un an, les habitants ont récupéré le terrain d’une usine désaffectée et ont commencé à l’aménager pour en faire un jardin partagé. Le principe : il comporte des lopins de terre communs, sur lesquels chacun peut planter ce qu’il veut et se servir… et quelques parcelles individuelles où, là aussi, chacun fait ce qui lui plaît. On trouve aussi bien des fleurs que des salades, des herbes aromatiques que des fraises, des plantes carnivores que des fèves.

Un jardin partagé à Paris

Un jardin partagé à Paris

Le jardin partagé de la cité Aubry

Le jardin partagé de la cité Aubry

Le jardin partagé de la cité Aubry

Ajoutez à tout ça du street art, des brouettes, des chaises… et vous obtenez une ambiance unique !

Ambiance du jardin partagé de la cité Aubry (75020)

Ambiance du jardin partagé de la cité Aubry (75020)

Ambiance du jardin partagé de la cité Aubry (75020)

Comment profiter du jardin partagé de la cité Aubry ?

N’importe quel habitant majeur du quartier peut demander à obtenir un accès au jardin en adhérant à l’association du jardin partagé de la cité Aubry. Il y a deux types de cotisation : l’une donne accès au jardin mais pas à une parcelle individuelle. C’est utile pour profiter d’un coin de nature. L’autre cotisation permet d’obtenir une parcelle à condition qu’il y ait de la place.

Pour accéder au jardin, descendez à la station Alexandre Dumas (ligne 2 du métro) et empruntez la rue de Bagnolet. La cité Aubry se trouvera sur la gauche.

Je trouve que ces jardins collectifs sont une super idée. Lorsqu’on habite en plein Paris, sans balcon/jardin ou terrasse pour faire des plantations, pouvoir profiter d’un lopin de terre à deux pas de chez soi est une vraie chance ! C’est aussi l’occasion de rencontrer des habitants de son quartier.


Poster un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Si vous aimez les articles du site, n'hésitez pas à faire vos achats sur Amazon.fr via ce lien ; il me permettra de toucher une commission grâce au programme Partenaires Amazon EU.