Comment faire de belles photos de soi quand on voyage en solo ?


Quand on est adepte du voyage en solo, ce n’est pas toujours évident de faire de belles photos de soi pour immortaliser son séjour. On n’ose pas forcément se prendre en photo seul… sans parler de trouver la solution idéale sur le plan technique !

Pendant longtemps, j’ai moi-même abandonné l’idée de ramener des photos lors de ces voyages en solo… mais quelque part, au fond de moi, je trouvais ça dommage. Il y a des paysages que l’on aime tellement qu’on a envie de se revoir dedans pour revivre les mêmes émotions !

Je vous propose donc quelques conseils pour faire de belles photos de soi en tant que voyageur solo !

1. Il ne faut pas avoir honte de se prendre en photo seul

C’est souvent la première peur à dépasser : avoir peur d’être ridicule, avoir peur que les gens interprètent votre statut de voyageur solo (“c’est quelqu’un qui n’a pas d’amis”)…

Dites-vous que…

  • Il y a plein de gens qui voyagent tout seuls : par choix, parce qu’ils n’ont pas trouvé de compagnon de voyage disponible aux mêmes dates, parce qu’ils ont un déplacement professionnel à l’étranger… vous n’êtes pas un extraterrestre !
  • On peut tous avoir envie de ramener de belles photos de soi d’un voyage : après tout, on voit des couples faire des selfies, des groupes d’amis se photographier mutuellement… alors pourquoi un voyageur solo n’aurait pas le droit de faire de même ?
  • Vous ne reverrez jamais ces gens : je trouve ça terriblement dommage de se priver de quelque chose dont on a envie à cause du regard des autres… en particulier quand ce sont des gens que vous ne reverrez sans doute jamais ! Quelle est la probabilité que les gens croisés alors que vous faisiez un selfie se rappellent de vous dans 5 ans et vous ressortent l’anecdote en se moquant de vous ? Je pense que vous avez plus de chances de gagner au loto que d’être confronté à cette situation !

La peur du ridicule est sans doute causée par l’idée (tenace) que se prendre en photo seul équivaut à de l’égocentrisme (je m’aime, je me mets en scène, yeah !)… alors que la photo de groupe/de couple/d’amis capture la beauté des sentiments (*violons*). Oui, faire une belle photo de soi est une façon comme une autre de penser à soi… mais penser à soi et se faire plaisir, c’est important !

Assumer ses photos en solo : le défi
Assumer ses photos en solo : le défi

2. Faire de belles photos de soi en demandant à quelqu’un

La façon la plus simple d’obtenir une jolie photo de soi quand on voyage en solo est de demander l’aide d’un passant. Par expérience, c’est très rare d’avoir un refus !

Demandez de l’aide à des touristes – Des personnes en vacances auront souvent plus de temps à vous consacrer qu’un local qui vaque à ses activités, qui a peut-être des courses à faire, des enfants ou du travail qui l’attendent… Un touriste partage sûrement votre envie d’immortaliser l’endroit où vous vous trouvez et il est donc facile de proposer un échange de bons procédés (il vous photographie, vous le photographiez).

Osez expliquer ce que vous voulez – Tout le monde n’est pas à l’aise avec la photo donc n’hésitez pas à donner quelques indications sur le cadrage que vous aimeriez avoir.

Soyez quand même prudent – Il y a évidemment un risque à demander de l’aide, c’est que la personne parte en courant avec votre appareil photo ou votre téléphone. Vous pouvez prendre le temps d’observer les gens autour de vous pour choisir votre “photographe”. Vous pouvez aussi investir dans un petit appareil photo compact qui ne servira qu’à cet usage.

Pour avoir de belles photos de soi, pas besoin d’avoir un reflex dernier cri et d’ailleurs, la plupart des gens à qui vous confierez votre reflex auront du mal à s’en servir ou feront des photos floues car ils n’auront pas l’habitude de tenir ce genre d’appareil. On peut trouver des appareils photo très basiques pour moins de 50€ en occasion. Au moins, si vous tombez sur un voleur, vous n’aurez pas l’impression qu’il vous a gâché les vacances et vous ne perdrez pas par la même occasion toutes vos autres photos du séjour.

3. La perche à selfie Bluetooth, votre nouvelle meilleure amie

Je fais partie des gens qui se sont horrifiés lors de l’apparition de la perche à selfie… Je trouve toujours ça horrifiant dans certains contextes (le selfie à Auschwitz, par exemple)… ou juste déplacé (les selfies avec des oeuvres d’art, etc).

Pourtant, j’ai moi aussi acheté une perche à selfie… parce qu’il y a des contextes où elle est terriblement utile pour faire une belle photo de soi ! D’abord, il y a toutes les situations où il n’y a personne à proximité pour vous prendre en photo (un paysage sauvage !). Ensuite, elle est très utile pour stabiliser son smartphone quand on s’en sert pour filmer.

Vous pouvez choisir une perche à selfie Bluetooth qui détecte automatiquement votre smartphone et permet de prendre la photo ou de zoomer en appuyant simplement sur un bouton placé sur le manche de la perche. Il y a aussi des systèmes avec un miroir pour pouvoir utiliser l’objectif arrière du téléphone qui est souvent de meilleure qualité que l’objectif avant utilisé pour les selfies.

Oui, c’est un accessoire de touriste… mais après tout, vous êtes un touriste. Ce n’est pas un statut honteux. Il existe des dizaines de modèles de perches à selfie, pas besoin de dépenser très cher pour s’équiper !

4. Investissez dans un trépied ultraléger

Avec un trépied et une télécommande (ou tout simplement en réglant le retardateur de votre appareil photo), vous pouvez obtenir de très jolies photos et prendre le temps d’essayer des poses !

Clairement, le trépied n’est pas une bonne idée partout : au-delà des risques de vol, il est difficile à utiliser dans des rues bondées… mais ça peut être un allié précieux si vous faites une belle balade dans la nature, sur une plage peu fréquentée, dans votre hôtel ou votre location de vacances.

Aujourd’hui, il existe en plus des trépieds ultralégers qui évitent d’avoir l’impression de se trimbaler un éléphant sur le dos. J’ai un trépied Nanomax de la marque Cullmann qui pèse 1.2 kg et peut porter 4 kg de matériel photo mais si vous n’avez pas le budget suffisant, AmazonBasics propose aussi un modèle à petit prix qui pèse 1.36 kg et peut supporter jusqu’à 3 kg de matériel.

Coucher de soleil sur la plage de Brighton
Coucher de soleil sur la plage de Brighton

5. Utilisez les réglages de votre appareil photo ou caméra

Les appareils photo et les GoPro proposent souvent plein d’options pour se prendre en photo seul.

Vous pouvez utiliser le retardateur qui vous laisse quelques secondes pour vous mettre en place après avoir appuyé sur le déclencheur. Vous pouvez aussi utiliser le déclenchement à distance avec une télécommande. Enfin, il existe aussi sur certains modèles d’appareils un minuteur à intervalle (“intervallomètre”) : l’appareil va prendre une photo à intervalle régulier pendant une durée définie.

C’est avec ce type de méthode que l’on crée des time-lapse, des vidéos qui sont en fait des assemblages de photos prises à intervalle régulier puis montées. Bon, pour vous donner une idée, il faut souvent près de 3000 photos pour faire 2 minutes de time-lapse !

Mais le concept peut servir pour faire une belle photo de soi facilement. Vous réglez l’intervallomètre sur une fréquence comme 10 secondes… et pendant quelques minutes, l’appareil va vous photographier toutes les 10 secondes. Ca peut être utile pour essayer différentes expressions, différentes poses.

Là aussi, l’usage d’un trépied est préférable pour que votre appareil photo ne bouge pas pendant les prises de vues.

Faire des photos de soi… c’est possible en osant !

J’espère que cet article vous aidera à ramener de belles photos de vos voyages en solo. Si vous n’êtes pas à l’aise tout de suite avec la photo solo, c’est normal. C’est avec le temps et la pratique qu’on gagne en assurance ! Vous pouvez commencer par vous entraîner dans des contextes “sécurisants” : quand vous êtes tout seul au milieu de nulle part (en forêt, sur une plage tard le soir ou tôt le matin, sur un sentier de randonnée sans personne aux alentours)… et au fil du temps, vous oserez sûrement vous prendre en photo dans des contextes plus bondés !

Si vous avez d’autres astuces ou envie de raconter comment vous gérez la question des photos quand vous voyagez en solo, laissez un commentaire sur l’article !


Poster un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Si vous aimez les articles du site, n'hésitez pas à faire vos achats sur Amazon.fr via ce lien ; il me permettra de toucher une commission grâce au programme Partenaires Amazon EU.