Comment faire garder son chat pendant ses vacances ?


Je fais partie des gens qui aiment voyager… et qui ont choisi de partager leur vie avec une créature à moustaches. Non, je ne parle pas de mon compagnon… mais d’un chat ! Comment faire garder son chat pendant les vacances ? Combien ça coûte ? Faut-il mieux opter pour une garde à domicile ou pour une pension ? Comment faire si on doit voyager avec son chat en voiture, en train ou en avion ?

Ce sont quelques-unes des nombreuses questions auxquelles je vais tenter de répondre dans cet article, car on ne sait pas toujours vers qui se tourner pour faire garder son chat. C’est hélas, aussi, une cause fréquente d’abandon à l’approche des grandes vacances.

Je vous présente mon chat !
Je vous présente mon chat !

Chat et voyage : une relation souvent compliquée !

De nature, chat et voyage sont deux idées qui ne vont pas bien ensemble ! En effet, le chat est une véritable petite mémère, qui adore ses habitudes, sa maison, sa routine. Il peut adorer se cacher dans une valise quand vous partez en voyage, mener de véritables expéditions chez vous… ça ne veut pas dire pour autant qu’il appréciera d’être déplacé !

Avoir un chat voyageur n’est pas donné à tout le monde et dépend beaucoup du caractère de la boule de poils, plus ou moins angoissée ! On peut habituer certains chats, en commençant dès leur plus jeune âge, à quitter leur maison sans trop de stress, à supporter un harnais ou à entrer sans rechigner dans un panier de transport… mais pour d’autres, malgré tous les efforts du propriétaire, ça reste une expérience terrifiante. Spéciale dédicace à ceux qui ont déjà vécu cette situation :

Sans compter que le chat peut, comme les humains, être sujet au mal des transports !

Pour cette raison, il est souvent bien mieux de laisser son chat pendant les vacances, en faisant venir quelqu’un à domicile. On peut emmener son chat en vacances ou le laisser en pension quand on ne dispose vraiment d’aucune autre solution ou quand on a un animal qui supporte parfaitement le voyage.

Peut-on laisser un chat seul pendant quelques jours ?

Le chat et le chien n’ont pas la même perception du temps. Un chat dort énormément et supporte généralement mieux la solitude qu’un chien. Ça ne veut pas dire pour autant que l’on peut laisser un chat seul pendant une semaine !

Il faut prendre en compte plusieurs facteurs :

  • Le caractère du chat – Un chat très câlin, très proche de son maître, peut supporter moins bien la solitude qu’un chat plus indépendant. Un chat angoissé peut vite être stressé s’il ne voit pas ses colocataires habituels.
  • L’âge du chat – Un chaton, habitué à avoir une présence régulière, peut être plus vite déboussolé quand vous vous absentez qu’un chat plus vieux qui sait que vous allez rentrer et qui a l’habitude de ne pas vous voir en continu.
  • La santé du chat – Il va de soi que si votre chat a besoin de médicaments ou de soins particuliers, mieux vaut ne pas le laisser seul.
  • Votre logement – Certains logements sont plus ou moins cat-friendly. S’il y a des plantes toxiques chez vous, des choses que le chat peut mâchouiller, des cordelettes où il risque de se coincer (je pense par exemple aux cordelettes des stores), etc, ce sera plus risqué de laisser le chat pendant un week-end que si votre logement est sécurisé pour lui.
  • Votre personnalité – Le bien-être du chat est important… mais le vôtre aussi ! Si vous êtes angoissé à l’idée de laisser votre chat seul pendant 2 jours, mieux vaut trouver une solution pour que quelqu’un lui rende visite, dans l’intérêt de votre tranquillité d’esprit.

Pour ma part, je ne laisse jamais mon chat seul plus de 2 jours car elle est très proche de moi… mais je connais d’autres personnes qui vont jusqu’à 3 jours et pour qui tout se passe bien.

Quand ton chat est zen
Quand ton chat est zen

Quoi qu’il arrive, au-delà de 3 jours d’absence, il est à mon sens primordial que quelqu’un passe chez vous apporter une présence au chat. Ça reste un être vivant qui dépend entièrement de vous et 4 jours, 5 jours ou 1 semaine sans voir personne, c’est long ! Vous prenez aussi le risque que le chat fasse des bêtises, se blesse, se retrouve sans eau (bol renversé)…

Comment faire garder son chat pendant les vacances ?

On en vient donc à cette question cruciale : si on ne peut pas laisser son chat seul pendant les vacances, comment le faire garder et combien ça coûte ?

Faire garder son chat gratuitement

Première solution : la bonne volonté de vos « proches géographiques » ! Les amis, la famille, les collègues, les voisins, le/la concierge de votre immeuble… autant de gens qui peuvent être prêts à vous rendre le petit service de venir rendre visite à votre chat à domicile.

Certains apprécient même particulièrement l’exercice quand ils ne peuvent pas avoir d’animal chez eux. J’ai une copine qui se porte toujours volontaire pour des visites à domicile parce que ça lui offre un moyen d’avoir un chat par procuration, son conjoint étant allergique.

Les avantages :

  • Une solution pas chère voire un moyen de faire garder son chat gratuitement ! Certains accepteront volontiers de passer en échange d’un petit souvenir de votre voyage ou d’une invitation à dîner.
  • Des personnes de confiance : pas facile de confier les clés de chez soi à quelqu’un qu’on ne connaît pas alors qu’avec un proche ou un voisin, on prend moins de risques. Par ailleurs, ce sont parfois des gens que le chat connaît déjà et avec qui il n’ira pas se cacher sous un lit, complètement pétrifié !

Les inconvénients : ils sont peu nombreux, hormis peut-être la difficulté à demander un service, surtout si vous partez souvent ou pour une longue durée !

Les visites à domicile, une bonne solution pour les vacances
Les visites à domicile, une bonne solution pour les vacances

Passer par une association

Si vous cherchez sur Google « association chat + votre ville », vous allez souvent trouver des associations qui recueillent des animaux abandonnés à proximité de chez vous. Ce n’est pas forcément leur rôle de garder des chats à domicile mais en revanche, elles travaillent souvent avec un réseau de bénévoles passionnés (familles d’accueil pour les chats abandonnés, etc).

Elles peuvent vous donner des contacts de personnes qui assurent des visites à domicile.

Les avantages :

  • Ce sont des gens qui aiment les animaux, on a donc souvent une certaine tranquillité d’esprit à leur confier notre chat. On tombe même parfois sur des personnes formées à travailler avec les animaux (étudiants vétérinaires, etc).
  • L’association les recommande donc ce sont a priori des personnes « connues », qui ne sortent pas de nulle part… rassurant quand on les laisse entrer chez soi en son absence !

Les inconvénients :

  • Les associations sont souvent débordées et pas toujours en mesure de vous renseigner rapidement sur le sujet ou de vous fournir un contact disponible.
  • Les bénévoles font souvent des visites de manière très ponctuelle, pour dépanner. Ce n’est donc pas toujours une solution viable sur la durée si vous cherchez à garder la même personne d’un voyage à l’autre.

Les visites coûtent souvent autour de 10-12€.

Passer par un vétérinaire

Appelez le vétérinaire de votre chat ou un vétérinaire local, ces professionnels ont parfois eux-mêmes des contacts de personnes qui font des visites. Quand je me suis installée dans une nouvelle ville il y a 5 ans, c’est ce que j’ai fait et le vétérinaire m’a immédiatement donné les coordonnées d’un couple de retraités faisant des visites à domicile.

Les avantages et inconvénients sont globalement les mêmes que ceux d’une association.

Passer par un site web

Il existe aujourd’hui de nombreux sites qui mettent en relation des propriétaires d’animaux et des petsitters, une bonne solution pour faire garder son chat pendant les vacances !

Pour ma part, j’ai déjà testé les deux leaders du marché, Holidog et Animaute. On y retrouve souvent les mêmes petsitters mais les deux sites ont un mode de paiement un peu différent :

  • Holidog fonctionne avec un système d’abonnement : vous payez un forfait mensuel (pour 3 mois, 6 mois ou 1 an) qui vous permet de rechercher des petsitters et de les contacter en illimité. En contrepartie, la garde elle-même ne coûte pas très cher, souvent moins de 10€ par visite. Le site se rémunère sur les abonnements (et donc sur la mise en relation, avec un abonnement à l’année qui coûte environ 100€).
  • Animaute se rémunère sur les visites : il n’y a donc pas d’abonnement mais les visites sont facturées plus cher (souvent 15-20€ la visite) car le site prend une commission sur chacune d’entre elles.

C’est donc un calcul à faire en fonction de la fréquence à laquelle vous partez et de la durée du voyage.

Les avantages à passer par un site :

  • Il y a souvent une assurance proposée, qui peut couvrir un problème vétérinaire pendant une garde ou un dégât causé par l’animal ou le petsitter durant la garde.
  • C’est pratique pour une réservation de dernière minute car on voit instantanément les petsitters disponibles : si vous avez des déplacements professionnels qui s’organisent au dernier moment, ça peut vous sauver la vie !
  • C’est plutôt flexible (garde à domicile ou pension chez le petsitter, choix de la fréquence des visites).

Les inconvénients :

  • Ça coûte souvent assez cher car le site prélève des frais. Cependant, une fois que l’on a trouvé un petsitter fiable, rien n’empêche de le recontacter sans passer par le site pour de futures gardes.
  • Tous les petsitters ne se valent pas et on ne trouve pas forcément la perle rare du premier coup. Je n’ai jamais vécu de « catastrophe » avec ces sites mais disons qu’il y a des gens plus sérieux que d’autres (je me souviens d’une jeune fille qui avait promis de m’envoyer des nouvelles de mon chat… et ça a été le silence radio pendant 2 jours avant qu’elle ne se décide à envoyer des photos).
Un chat sur un plateau
Un chat sur un plateau

Passer par un petsitter professionnel

Dans les grandes villes, il y a parfois des catsitters professionnels, qui ont créé une vraie entreprise de garde de chats à domicile ou en pension.

Sur Paris, je pense à des sociétés comme Cat Sitting Paris, ChaPacha ou même l’hôtel pour chats Aristide.

Les avantages :

  • La prestation est très cadrée : durée de la visite, envoi de photos et de nouvelles, services annexes (arroser les plantes, relever le courrier, passer l’aspirateur et même faire les courses, ça relève parfois autant du cat sitting que du service de conciergerie !).
  • Les cat sitters vous présentent des garanties (certificat de capacité animaux domestiques, assurance professionnelle) et il y a souvent un vrai contrat.

Les inconvénients :

  • Le prix ! Selon la demande dans votre ville, les tarifs peuvent exploser et à Paris par exemple, une visite peut coûter jusqu’à 30€. C’est quasiment le double de ce que l’on peut trouver dans certaines villes de Province (petit clin d’œil à ma ville natale, Nantes, où il existe une très sérieuse société de catsitting, Les Coussinets de Gaëlle).

Que faire pour qu’une garde de chat à domicile se passe bien ?

Que ce soit un ami ou un cat sitter tiers, vous devrez laisser quelques instructions avant votre départ en voyage !

Voici quelques éléments à garder en tête pour bien cadrer le périmètre de la garde :

  • Alimentation – Où se trouve la nourriture de votre chat, que mange-t-il et en quelle quantité, peut-on lui laisser de la nourriture à disposition ou a-t-il du mal à se réguler tout seul ce qui exige de le nourrir à heure fixe, boit-il dans une fontaine ou dans une gamelle ?
  • Sommeil et loisirs – Votre chat a-t-il accès à toutes les pièces de la maison ou pas pour faire sa sieste ? Quels loisirs apprécie-t-il (n’hésitez pas à laisser ses jeux préférés à disposition) ?
  • Cachettes – Où votre chat est-il susceptible de se dissimuler si votre cat sitter ne le trouve pas ? Les chats ont souvent leurs cachettes préférées et ça peut éviter quelques montées d’adrénaline quand le chat « a disparu »…
  • Santé – Votre chat a-t-il des problèmes de santé particuliers ? Qui est son vétérinaire ? Où se trouve son panier de transport en cas d’urgence exigeant de l’emmener en consultation ? Pensez à laisser le panier et le carnet de santé dans un endroit connu du petsitter. On ne veut pas avoir à vivre ce genre de situation mais si ça devait arriver, mieux vaut anticiper !

Cadrez aussi la durée des visites, les nouvelles (voulez-vous recevoir des photos ? Aurez-vous accès à Internet pendant votre voyage ?), les éventuels services annexes (relever le courrier, etc).

Le sommeil, grande passion du chat d'appartement !
Le sommeil, grande passion du chat d’appartement !

Et quand on doit emmener son chat en vacances ?

Parfois, quand on n’a trouvé aucune autre solution, on doit se résoudre à emmener son chat en vacances. Évidemment, commencez par vérifier que votre hébergement vous permet bien d’avoir un animal domestique avec vous et que le pays où vous allez accepte aussi l’entrée d’animaux sur son territoire.

Si vous cherchez un hôtel sur Booking.com, vous pouvez voir en un clic les hébergements qui acceptent les animaux domestiques, en cochant la case « Animaux domestiques admis » dans les équipements :)

Réservation d'hôtel acceptant les animaux domestiques
Réservation d’hôtel acceptant les animaux domestiques

Matériel et sac de transport

Transporter un chat peut vite devenir une vraie expédition : litière, croquettes, caisse de transport… oubliez l’idée de voyager léger !

Le panier de transport ou sac de transport, pour commencer, est indispensable. A la fois pour éviter que le chat ne s’enfuie et pour votre propre sécurité, notamment en voiture où le chat pourrait vous distraire de la conduite.

Il existe soit des cages de transport rigides, en plastique avec une porte grillagée par exemple. Ça se nettoie bien, ça résiste aux chocs mais ce n’est pas toujours facile à porter car ça peut peser lourd à bout de bras avec le chat à l’intérieur !

Caisse de transport rigide pour chat
Caisse de transport rigide pour chat 48 x 30,5 x 25 cm

Voir des avis sur Amazon

Caisse de transport rigide pour chat
Caisse de transport 51 x 33,5 x 33 cm
Voir des avis sur Amazon

Pour ma part, j’ai tendance à préférer les sacs à dos même s’il y a moins de choix dans les modèles. Ça permet au moins d’avoir les mains libres pour porter ses propres bagages et on sent très peu le poids du chat sur son dos. Il y a le célèbre sac « hublot » mais aussi des modèles plus classiques.

Sac à dos de transport pour chat
Sac à dos avec hublot pour chat, 32 x 22 x 42 cm

Voir des avis sur Amazon

Sac à dos de transport pour chat
Sac à dos de transport pour chat, 30 x 32.5 x 43 cm
Voir des avis sur Amazon

Petit conseil pour le sac de transport : ne le sortez jamais JUSTE avant de partir… car le chat est intelligent et il va vite associer le panier de transport à un événement désagréable.

Vous aurez alors toutes les peines du monde à le faire rentrer dedans, il peut devenir agressif, feuler, griffer et mordre. Pour ma part, je le sors souvent la veille ou 2 jours avant de déplacer mon chat, ça lui laisse le temps d’aller jouer avec, le renifler et se familiariser avec.

Si votre chat a du mal, vous pouvez essayer de vaporiser du Feliway en spray dans le panier. Ce sont des phéromones auxquelles les chats sont sensibles et qui les rassurent. Ça fonctionne sur beaucoup de chats donc ça vaut la peine de tester pour rendre le vôtre plus docile ! On en trouve chez les vétérinaires, en animalerie (physique ou en ligne type Zooplus) ou sur Amazon.

Certains chats ont le mal des transports et, ajouté au stress, ça rend le voyage très inconfortable pour eux. Le chat peut se mettre à vomir, à miauler très fort, à avoir la diarrhée ou à uriner. Demandez conseil à un vétérinaire car il existe des traitements. En revanche, il est préférable d’éviter les sédatifs pour calmer l’anxiété du chat, ça reste des médicaments « lourds » donc mieux vaut essayer d’abord des méthodes plus naturelles comme le Feliway… et tout simplement rassurer son chat en lui parlant le plus normalement possible.

Prévoyez aussi dans vos bagages l’alimentation habituelle du chat (ils ont des estomacs fragiles qui supportent très mal les changements d’alimentation donc mieux vaut emporter sa nourriture habituelle ou l’acheter sur place que modifier ses habitudes), de quoi le faire boire.

Si vous avez la place, emportez une « vraie litière » qui est plus confortable pour le chat et plus facile à nettoyer. Sinon, il existe des litières de voyage qui peuvent dépanner.

Litière de voyage pliable
Litière de voyage pliable

Voir des avis sur Amazon

Maison de toilette biodégradable pour le voyage
Maison de toilette biodégradable pour le voyage

Voir des avis sur Amazon

Une fois à destination, pensez à installer votre chat dans un endroit calme pour qu’il récupère de ses émotions. Si vous êtes à l’hôtel, n’hésitez pas à laisser la pancarte « ne pas déranger » sur la porte quand vous sortez pour limiter le risque qu’il s’enfuie en cas d’ouverture intempestive de la porte.

Emmener son chat en voiture

En plus de laisser votre chat dans un panier de transport, pensez à lui mettre une forme d’identification si jamais il parvenait à se sauver (collier avec votre numéro de téléphone par exemple).

Si le trajet est très long, prévoyez la litière de voyage avec quelques sacs poubelle et un récipient pour transvaser la litière et dans tous les cas, emportez de l’eau et des croquettes pour éviter toute déshydratation.

Chat en laisse (pas franchement rassuré)
Chat en laisse (pas franchement rassuré)

Emmener son chat en train

En France, il est possible de prendre le train avec un chat.

Pour voyager avec un chat à la SNCF, il faut simplement lui acheter un billet qui coûte moins de 10€ pour les animaux de moins de 6 kg (les animaux de plus de 6 kg paient 50% du prix d’un billet de deuxième classe mais ce poids reste peu fréquent chez le chat, hormis chez les races de grande taille). La seule obligation est de placer le chat dans un sac ou un panier fermé de dimensions maximales 45*30*25 cm.

Le chat n’aura pas de place réservée dans le train à ce tarif, vous devrez le garder sur vos genoux ou à vos pieds.

Attention : si vous voyagez à l’étranger, mieux vaut vérifier les conditions d’entrée pour les animaux domestiques car il y a très souvent une quarantaine et beaucoup de documents administratifs à présenter (vaccination contre la rage, passeport européen, etc). En d’autres termes, ce type de voyage n’est à envisager que si vous déménagez dans le pays en question car si ce sont juste de simples vacances, les démarches sont bien souvent trop lourdes pour envisager d’emmener un chat.

Emmener son chat en avion

Très clairement, je vous le déconseille sauf si vous n’avez vraiment pas d’autre solution. En plus du stress du déplacement lui-même, le chat doit gérer les variations de pression et le bruit, ce qui peut être très inconfortable.

En général, il faut payer un prix forfaitaire de quelques dizaines d’euros dépendant du mode de voyage (soute ou cabine) et de la longueur du vol.

Si c’est possible, mieux vaut éviter à votre chat le voyage en soute. Il y a hélas régulièrement des incidents dans les aéroports (disparition de l’animal). Si vous n’avez pas le choix, on vous demandera d’opter pour une caisse de transport homologuée (voir ici les règles chez Air France par exemple).

L’animal doit être à jour de ses vaccins, identifié par puce électronique et posséder un passeport européen. Selon le pays de destination, des règles complémentaires s’appliquent souvent.

Concernant les règles, le chat est assimilé à un bagage cabine (en beaucoup plus mignon, évidemment !) donc si son poids + celui du sac de transport sont dans les limites autorisées pour un bagage cabine, vous pourrez le garder avec vous, à vos pieds. Chaque compagnie a ses règles donc vérifiez bien sur le site web ou appelez le service client en amont. Certaines préconisent par exemple de placer le chat dans un sac souple, d’autres tolèrent aussi les cages de transport en plastique…

Le voyage, ça fatigue !
Le voyage, ça fatigue !

Avoir un chat et voyager : une question d’organisation !

Je crois, au fond, que lorsque l’on aime son animal, on trouvera un moyen de concilier son envie de voyager et le bien-être du chat !

Quand vous adoptez un chat, il faut partir du principe que le faire garder pendant les vacances est une composante incontournable du budget vacances. Autrement dit, votre budget doit permettre à la fois de financer le voyage ET de faire garder le chat. Sinon, ça signifie qu’il faut opter pour une destination moins chère ;)

Il est certain que c’est parfois une contrainte, notamment quand on est pris d’une subite envie de se faire un week-end de 4 jours quelque part. Dans ce cas, optez pour des solutions de garde qui permettent cette flexibilité (un site web de mise en relation avec des petsitters, par exemple, peut permettre de trouver un catsitter quelques jours avant le départ). Mais c’est aussi un choix de vie et un chat apporte tellement à une maison qu’il mérite bien qu’on fasse quelques arrangements pour lui ;)

J’espère en tout cas que cet article vous aidera si vous ne savez pas comment faire garder votre chat pendant les vacances !

N’hésitez pas à poser vos questions dans les commentaires et à raconter comment vous gérez les voyages avec un chat à domicile !

Poster un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Si vous aimez les articles du site, n'hésitez pas à faire vos achats sur Amazon.fr via ce lien ; il me permettra de toucher une commission grâce au programme Partenaires Amazon EU.

Besoin de rêver un peu ? Envie de voyager ? Suivez Salut, Bye Bye sur Facebook ! Conseils et découvertes voyage au programme…