Comment partir à la dernière minute sans vider son compte en banque ?


Vous n’avez pas eu le temps d’anticiper vos vacances. Vous avez un jour de congé imprévu qui se profile à l’horizon. Vous avez une subite envie d’évasion. Bref, vous voulez partir à la dernière minute en week-end ou en voyage… et vous ne savez pas comment vous en sortir pour pas cher ou du moins, pour pas trop cher.

Voici quelques conseils auxquels je fais moi-même appel quand l’envie de voyager se réveille à la dernière minute !

1. Partir à la dernière minute, c’est considérer plusieurs possibilités

Si vous voulez éviter un voyage ruineux, mieux vaut ne pas vous arrêter sur une destination. Souvent, on choisit ses voyages en fonction d’un endroit que l’on a envie de visiter. On se dit par exemple « et si j’allais en Espagne ? » ou encore « et si je découvrais Rome ? » Quand on veut partir à la dernière minute, mieux vaut raisonner en fonction de la date.

Pour ma part, j’ai créé une liste d’envies contenant des pays ou des villes que je souhaite visiter. Certains lieux sont lointains, certains sont dans des pays où le coût de la vie est élevé… et d’autres sont dans des pays très accessibles ou pas très éloignés de chez moi.

Car partir en voyage à la dernière minute ne signifie pas forcément partir loin. Si vous avez besoin d’un break, il suffit parfois d’aller dans une ville voisine.

Regardez les prix aux dates qui vous intéressent en fonction de votre liste de priorités. Il y a forcément une destination qui sera plus abordable que les autres et entrera peut-être dans votre budget.

Partir à la dernière minute : une envie d’évasion à assouvir…
Partir à la dernière minute : une envie d’évasion à assouvir…

2. Pensez à vos activités

Dans la plupart des villes, il existe des dizaines d’activités gratuites ou à petit budget, qui n’exigent aucune réservation préalable (visites guidées, etc). Certaines villes ont aussi mis en place des systèmes astucieux de pass pour faciliter la visite.

À Nuremberg par exemple, où je pars prochainement, il y a un pass à 25 euros qui donne accès pendant 2 jours à tous les musées publics de la ville et aux transports en commun.

Si vous décidez de partir près de chez vous, ça peut être l’occasion de faire des activités un peu plus onéreuses et inhabituelles. Par exemple, un week-end spa avec massages !

3. Garder un budget transports raisonnable

Quand on veut partir à la dernière minute, ce sont souvent les transports qui représentent le budget le plus conséquent. J’utilise souvent le site GoEuro qui permet de comparer les prix et horaires à la fois pour l’avion, le train et le bus.

Pour l’avion, pensez juste à décocher la case « Inclure le transport vers l’aéroport ». Elle permet d’inclure dans le temps de trajet une estimation de la durée nécessaire pour aller à l’aéroport… ce qui n’est pas très utile dans la mesure où tout le monde n’habite pas à la même distance de l’aéroport !

C’est par le biais de GoEuro que j’ai découvert que l’une des destinations de ma liste d’envies était encore à un budget acceptable malgré une réservation tardive.

Vous pouvez aussi essayer des applications comme Hopper pour trouver les vols les moins chers ou encore GTFO (« Get The Flight Out ») pour trouver des vols le soir-même ou le lendemain (oui, on parle bien de partir en voyage à la dernière minute !).

Choisir sa destination

4. Se loger pour pas cher

Les possibilités sont tellement nombreuses aujourd’hui pour partir en voyage à la dernière minute qu’on trouve souvent facilement un moyen de se loger.

Promos sur Booking.com pour des hôtels ou des auberges de jeunesse, logement Airbnb, couchsurfing… Si vous voyagez avec Airbnb pour la première fois, vous pouvez passer par mon lien de parrainage pour bénéficier d’une réduction jusqu’à 25€ sur votre première réservation de plus de 65€.

Ne négligez pas non plus les applications qui permettent de dénicher des chambres VRAIMENT au dernier moment, comme VeryLastRoom et Hotel Tonight. Sans oublier les applis de ventes privées comme VeryChic où l’on trouve des chambres bradées dans des hôtels 4 et 5 étoiles.

5. Et si vous restiez chez vous ?

Quoi ?! Qu’est-ce qu’elle raconte ?! Non je ne suis pas tombée sur la tête :) Simplement, il y a des moments où ce dont on a besoin n’est pas forcément la distance mais plutôt la perspective d’un week-end entièrement dédié au repos. Une envie de changer d’air, d’échapper à son quotidien, de se mettre les pieds sous la table…

Choisir un bel hôtel dans une ville voisine peut vous offrir cette parenthèse « à vous » le temps d’un week-end. J’ai une copine qui vit en appartement et qui a décidé un été de louer une maison avec piscine dans sa propre ville pour recevoir ses amis et profiter du beau temps sans dépenser trop cher !

J’ai moi-même déjà passé un week-end près de chez moi en allant séjourner à Disneyland Paris à une époque où j’habitais… à Paris.

C’est le genre de pause salutaire qui fait du bien pour décompresser ! L’idée quand on ne part pas loin peut être d’en profiter pour faire des choses que vous n’avez pas l’habitude de faire ou essayer une activité qui vous fait envie depuis longtemps.

6. Réunissez un maximum d’informations

Quand on part à la dernière minute, on manque souvent de temps pour faire une recherche sur sa destination. Il suffit pourtant de quelques minutes pour repérer les endroits à ne pas rater. Vous pouvez jeter un oeil sur TripAdvisor, qui compile des Top 10 des choses à faire dans chaque ville. Ça permet de ne pas passer à côté des incontournables d’une ville.

Pour les adresses plus confidentielles, les bons plans, faites une simple recherche Google avec le nom de la ville où vous allez et « blog ». Vous allez tomber sur de nombreux articles de blogueurs qui racontent leur propre expérience dans la ville. C’est souvent une source inépuisable de bonnes adresses et de bons plans.

On vous indiquera par exemple où aller pour avoir le meilleur point de vue sur une ville (ça m’est déjà arrivé qu’on me conseille par ce biais le dernier étage d’un parking, une adresse que je n’aurais jamais trouvée spontanément !).

Je complète parfois par une rapide recherche sur Google Street View pour repérer quelques rues particulièrement photogéniques.

Ça permet de partir en voyage à la dernière minute tout en évitant d’avoir la frustration en rentrant d’avoir raté un must-see de votre destination.

7. Une valise bien faite

Une fois votre voyage réservé, faites votre valise en tentant de ne rien oublier (papiers, affaires de toilette, vêtements, matériel électronique, chargeurs, etc). Si possible, essayez de la faire deux jours avant le départ histoire d’avoir encore une journée disponible pour acheter ce qui vous manque. Il y a des saisons de l’année où trouver un maillot de bain correct rapidement peut être un parcours du combattant quand on n’a pas assez de temps pour passer commande sur le web !

Vérifiez que vous avez bien imprimé les billets et autres confirmations de réservation, que vous avez vos papiers d’identité, que vous avez complété les éventuels documents de voyage nécessaires comme le formulaire ESTA si vous partez aux USA.

Il ne vous reste plus qu’à fermer la porte de chez vous et à profiter d’un voyage bien mérité ;)

Vous avez des bons plans pour partir à la dernière minute ? Ça vous est déjà arrivé ?

Poster un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

7 commentaires sur “Comment partir à la dernière minute sans vider son compte en banque ?

  • tania

    en 2016 je suis allée en Normandie comme ça du jour au lendemain j ai découvert de très beaux endroits comme Granville et les îles Chausey
    je pars souvent hors saison hormis pr les ponts de mai ou we prolongé qd occas s y prête
    je ne connaissais pas very late room
    me parle pas des prix sncf à cause d eux je ne vais aller à Marseille que cet été
    jamais pu trouvé de prix raisonnables pr Paris Marseille partant vendrei soir et revenant dimanche soir
    sauf cet été avec un billet prem
    j habite très loin de Marne la Vallée don ouigo n a aucun intérêt pr moi
    alors que j ai eu des vols aller retour pr moins de 60 euros pour Bologne ou Porto ou d autre destination européennes

    Répondre à tania
    • Marlène

      J’ai d’ailleurs noté les Îles Chausey sur ma wishlist suite à ton article ! De mon côté c’est Beauvais qui est beaucoup trop loin de chez moi… mais on fait avec ce qu’on a, n’est-ce pas !

      Je trouve les prix du train très élevés en France, quand je vois ce que je paie en Angleterre ou ailleurs. J’étais en Allemagne là, j’ai eu métro/bus/tram illimité pendant 2 jours + train illimité vers les villes situées dans un rayon de 1h30 de trajet… pour 19€.

      Quand je vois que la SNCF me faisait payer 36€ le Paris-Lille quand j’habitais là-bas :-D

      Répondre à Marlène
  • sourdin

    Super tous ces conseils , j’adore vous lire, vous êtes géniale merci pour tout ,

    Répondre à sourdin
  • Aurore

    Mes bons plans ressemblent beaucoup aux tiens, j’ajouterai peut-être de manière plus générale de regarder près de soi, max sur le même continent si le budget est vraiment serré.

    Répondre à Aurore
    • Marlène

      … mais pas trop près non plus car parfois, c’est moins cher d’aller à l’étranger que de rester chez soi :) Quand je vois le prix d’un billet d’avion vers certains pays d’Europe par rapport au prix d’un billet de train en France, je me dis que ça vaut parfois le coup de comparer. Bonne soirée !

      Répondre à Marlène
    • Aurore

      Ah oui c’est sûr surtout si on a la chance d’avoir ryan air en compagnie dans son aéroport !

      Répondre à Aurore
Si vous aimez les articles du site, n'hésitez pas à faire vos achats sur Amazon.fr via ce lien ; il me permettra de toucher une commission grâce au programme Partenaires Amazon EU.

Suivez la page Facebook du blog pour être au courant des derniers articles et découvrir d’autres inspirations voyage !