Conseils voyage à Paris : 20 choses à savoir pour profiter de la capitale



Vous prévoyez un séjour dans la capitale et vous avez besoin de conseils voyage à Paris ? Je vous propose dans cet article plein de choses à savoir pour profiter de Paris et faire en sorte que votre week-end ou vos vacances se passent bien.

1. Visitez les immanquables

Je suis parfois surprise de voir des gens critiquer certains lieux d’intérêt au motif qu’ils sont « touristiques », comme s’il s’agissait là d’un grave défaut. Souvent, les monuments ou musées les plus populaires d’une ville ont gagné ce titre en raison de leur qualité et de leur intérêt, qu’il soit historique, culturel, architectural, ou tout ça à la fois !

Oui, il y aura du monde… mais ne passez pas à côté des lieux incontournables de Paris pour autant !

Visite de l'Arc de Triomphe - La vue depuis le sommet
Visite de l’Arc de Triomphe – La vue depuis le sommet

2. Réservez vos billets à l’avance

En revanche, pensez à bien réserver vos billets à l’avance afin d’éviter des files d’attentes interminables voire de ne pas pouvoir entrer tout court. Beaucoup de lieux possèdent une billetterie en ligne qui permet de réserver son entrée en amont. Un bon moyen d’organiser votre planning sans déception !

Vous bénéficiez souvent par ce biais de files prioritaires (au Louvre par exemple, il y a une file dédiée à ceux qui possèdent un billet ou un Paris Museum Pass).

3. Sortez des sentiers battus

Ce conseil vaut pour toutes les villes que vous visitez : ne vous limitez pas aux lieux d’intérêt touristiques les plus connus. Souvent, les locaux les fuient – trop chers, trop bruyants – et c’est en vous éloignant un peu que vous pouvez découvrir une autre facette d’une ville.

Par exemple, si vous vous limitez aux Champs-Elysées et aux abords de la Tour Eiffel, vous trouverez peut-être Paris bruyante et polluée… Mais allez par exemple dans le 20e arrondissement, découvrir le village de Charonne et les petites impasses autour de la rue des Vignoles, ou encore l’ancienne cité ouvrière de « La Campagne à Paris » – dans le 20e toujours, près de la Porte de Bagnolet. Allez dans le quartier de la Mouzaïa dans le 19e arrondissement, dans la rue des Thermopyles dans le 14e arrondissement…

A Montmartre, sortez de la seule Place du Tertre et des abords du Sacré-Cœur pour aller vous perdre dans les petites rues de la Butte.

Vous verrez un autre visage de Paris, plus bucolique et qui contribue à donner davantage d’authenticité à la capitale.

Quartier de la Mouzaïa à Paris
Quartier de la Mouzaïa à Paris – Photo © Emile Lombard
Rue des Thermopyles à Paris
Rue des Thermopyles à Paris – Photo © Min Zhou

4. Protégez-vous des pickpockets

Comme toutes les grandes villes, Paris est confrontée au problème des pickpockets, en particulier aux abords des lieux d’intérêt touristiques où la foule leur permet d’agir très discrètement et de s’évanouir rapidement dans la nature. Ça peut vraiment gâcher un séjour car, au-delà de l’argent, on peut se retrouver avec tous ses papiers importants à refaire, sans clés de voiture/de maison…

Pour limiter le risque d’être victime d’un pickpocket, prenez ces quatre précautions :

  • Dans les lieux très fréquentés (transports en commun, lieux touristiques), fermez bien votre sac à main et, si vous avez un sac à dos, passez-le devant au lieu de le garder sur le dos.
  • Dans le métro, faites très attention à votre smartphone, surtout si vous êtes assis au bord d’une allée ou, pire, sur un strapontin près d’une porte. Les pickpockets attendent que la sonnerie de fermeture des portes du métro retentisse… attrapent le téléphone et sortent avant que vous n’ayez le temps de réagir.
  • A une terrasse de café, gardez votre sac sur les genoux et évitez de le poser sur une chaise à côté de vous (les pickpockets ont une technique très simple : attraper le sac posé sur une chaise et partir en courant).
  • Dans un restaurant, s’il y a des portemanteaux pour laisser votre veste, n’y laissez aucun objet de valeur (portefeuille, etc) et, idéalement, gardez la veste avec vous.

5. Soyez vigilant quant aux arnaques

Si on vous aborde sur un lieu touristique, une pétition à la main, et que l’on vous demande si vous parlez anglais… en général ce n’est pas un touriste égaré mais une tentative de vous soutirer de l’argent ou de vous distraire pendant qu’un complice vous vole. On vous demande de signer ce qui est en fait une fausse pétition, puis on vous demande (avec insistance) de faire un don à une noble cause… qui en réalité finit dans la poche de la personne (ou du réseau qui « l’emploie »). Ce sont souvent des jeunes femmes qui pratiquent cette arnaque.

Parmi les arnaques courantes à Paris, il y a aussi les gens qui vous proposent de vous aider à acheter vos tickets de métro (il y en a souvent dans les principales gares : Gare du Nord, Gare Montparnasse, etc). Refusez et si vous avez besoin d’aide, adressez-vous à un authentique guichet de la RATP. Tout comme le fait d’acheter des tickets à un vendeur à la sauvette, vous risquez de vous faire arnaquer en payant plus cher ou en acquérant un billet invalide.

De manière générale, n’acceptez pas les « cadeaux » d’inconnus (des roses proposées dans un restaurant, un bracelet que l’on vous noue autour du poignet, une bague que l’on vous propose de garder après l’avoir fait tomber dans la rue). Ce sont des « arnaques connues » où l’on vous demandera ensuite de l’argent en contrepartie, parfois avec une certaine agressivité.

Aux abords de la Tour Eiffel
Aux abords de la Tour Eiffel

6. Logez-vous dans un lieu pratique

Parmi les conseils voyage à Paris que je peux vous donner, il y a le fait de ne pas vous précipiter à prendre un logement à côté de la tour Eiffel, sous prétexte que c’est le monument le plus connu de la capitale. Il en va souvent de même avec beaucoup de lieux touristiques, qui sont parfois excentrés et pas forcément idéaux pour se déplacer facilement dans la ville et profiter d’une bonne ambiance le soir.

Si vous en avez les moyens, essayer de trouver un logement à proximité de la ligne 1 du métro. C’est une ligne entièrement automatisée (sans chauffeur, donc !) qui fonctionne plutôt bien et dessert de nombreux quartiers de la capitale : on peut par exemple accéder facilement au quartier des Halles, au quartier du Marais ou encore à Bastille (ce qui permet de rejoindre facilement tous les bars de la rue de la Roquette).

Et au niveau des Halles, vous pourrez facilement prendre une correspondance avec la ligne 4 pour descendre en direction de Saint-Germain-des-Prés ou monter vers les Grands Boulevards (station Strasbourg-Saint-Denis).

Là encore, c’est vrai dans pas mal de villes mais mieux vaut éviter les quartiers des gares pour se loger.

7. Testez un bar caché

Profitez de votre séjour à Paris pour tester des concepts qui sortent de l’ordinaire ! Paris a vu se développer de nombreux bars inspirés de l’époque de la prohibition, où des établissements devaient se dissimuler pour continuer à exister. Quelques exemples ?

  • Le Lavomatic (10e arrondissement), un bar dont l’entrée est cachée derrière une fausse machine à laver dans une laverie.
  • Le Moonshiner (11e arrondissement), un bar auquel on accède en poussant les portes de ce qui ressemble à la chambre froide de la pizzeria DaVito.
  • Le Little Red Door (3e arrondissement), un bar sans enseigne caché derrière une simple porte rouge.
  • Le Liquorium (1er arrondissement), un « bar dans un bar » : il faut descendre par un discret escalier au sous-sol du bar The Drink Doctor pour découvrir l’endroit. La barmaid est une ancienne du Lavomatic.
  • Le bar caché de la Maison Souquet (9e arrondissement) – Il s’agit d’un hôtel cinq étoiles installé dans une ancienne maison de plaisirs parisienne. Reprenant l’esprit initial de ce type de lieu, l’hôtel comporte plusieurs salons, dont le salon des Petits Bonheurs qui cache un bar très confidentiel.
Le décor du bar Le Liquorium
Le décor du bar Le Liquorium

8. Testez un concept original

Je me souviens encore d’une vidéo de My Little Paris qui singeait les Parisiens pour leurs idées étranges : « Tu as testé le nouveau bar à soupes ? Tu as testé le nouveau bar à eaux ? »

Il y a un fond de vérité dans tout ça ! Si vous avez envie de manger dans le noir en étant servi par des non-voyants (« Restaurant Dans le Noir », 4e arrondissement), de manger dans un wagon de l’Orient-Express (« Le Wagon Bleu », 17e arrondissement), d’aller boire un verre dans un bar constitué entièrement de glace (Ice Kube Bar, 18e arrondissement), de tester un bar à à ceviche (Casa Picaflor, 2e arrondissement, ou encore Máncora Cebicheria, 3e arrondissement), c’est possible !

9. Faites un brunch

Le brunch n’est pas une spécialité parisienne mais impossible de donner des conseils voyage à Paris sans mentionner cette tradition du week-end particulièrement agréable !

Le Bon Bouquet Café (9e arrondissement), République of Coffee (10e arrondissement) ou encore Holybelly 5 (10e arrondissement) font partie des adresses que j’aime bien pour un brunch à Paris.

Le brunch du Holybelly 5
Le brunch du Holybelly 5
Le brunch du Holybelly 5
Le brunch du Holybelly 5

10. Allez boire un verre sur un rooftop

La capitale regorge de points de vue originaux et quoi de mieux qu’un bar situé au dernier étage pour en profiter ! Allez par exemple aux Galeries Lafayette ou au Printemps Haussmann qui possèdent tous deux une terrasse avec vue sur Paris.

On peut aussi citer le rooftop du Mama Shelter, qui n’a pas de vue particulièrement splendide mais est à l’abri du vent et du bruit, Le Perchoir (plusieurs adresses dans Paris), Le Quarante Trois Cocktail Bar dans le 6e arrondissement, le George (au 6e étage du Centre Pompidou dans le 4e arrondissement).

Vue depuis la terrasse des Galeries Lafayette à Paris
Vue depuis la terrasse des Galeries Lafayette à Paris

11. Profitez de la gratuité dans les musées

Les visiteurs de passage ne le savent pas toujours mais l’accès aux collections permanentes des musées de la Ville de Paris est gratuit (musée Carnavalet, musée de la Vie Romantique, musée d’Art Moderne de la Ville de Paris, Maison de Balzac, Maison Victor Hugo, Musée Cernuschi, Musée Cognacq-Jay, Musée des Beaux-Arts de la Ville de Paris, etc).

Par ailleurs, certains musées sont gratuits le premier dimanche de chaque mois : pour certains, c’est tout au long de l’année et pour d’autres, seulement entre octobre et mars. Bien sûr, cela occasionne de l’affluence mais si vous y allez à l’ouverture, c’est une occasion parfaite pour profiter d’un musée qui vous attire sans affecter votre budget.

Notez aussi que toutes les collections permanentes des musées et des monuments nationaux sont gratuites pour les moins de 26 ans issus de l’Union Européenne (on vous demande souvent malgré tout d’aller chercher un billet, ce qui permet de contrôler votre âge au passage).

Les personnes au chômage peuvent également bénéficier de la gratuité sur présentation d’un justificatif récent dans certains lieux touristiques.

La pyramide du Louvre de nuit
La pyramide du Louvre de nuit

12. Profitez des activités gratuites en général

Au-delà des musées, n’hésitez pas à vous renseigner sur le Web car il existe à Paris beaucoup d’initiatives gratuites pour faire découvrir la ville ou l’animer : visites guidées gratuites, expositions gratuites, concerts gratuits, initiation gratuite à des sports (Qi Gong, yoga, etc).

13. Réservez les restaurants

Si vous prévoyez d’aller manger au restaurant, je vous conseille vivement de réserver à l’avance, en particulier si vous visez une adresse chaudement recommandée. C’est le meilleur moyen d’éviter la déception d’arriver dans un lieu convoité mais déjà complet depuis plusieurs jours voire plusieurs semaines.

14. Occupez-vous même quand il pleut

Paris ne manque pas d’activités à faire même quand il pleut alors si la météo est maussade lors de votre séjour, n’imaginez pas que cela va vous empêcher d’en profiter !

C’est l’occasion de découvrir tous les passages couverts dont la capitale regorge et qui ont justement été pensés pour que la clientèle aisée qui habitait ces quartiers au 19e siècle puisse faire ses emplettes à l’abri des intempéries.

C’est aussi l’occasion de se réfugier dans un musée, de visiter des monuments à l’abri comme le sublime Panthéon de Paris, d’aller faire un peu de shopping dans une galerie commerciale, d’aller se mettre à l’abri sous les serres du Jardin des Plantes ou encore de se réfugier tout simplement dans un café.

L'architecture du Panthéon de Paris depuis la rue Valette
L’architecture du Panthéon de Paris depuis la rue Valette

15. Sur les escalators, serrez à droite

Une habitude à prendre très vite si vous ne voulez pas vous faire disputer : à Paris, on se met sur la droite de l’escalator et on réserve la partie gauche aux personnes qui souhaitent monter rapidement parce qu’elles sont pressées ! C’est une coutume en vigueur dans de nombreuses grandes villes d’ailleurs (même chose à Londres).

Beaucoup de gens travaillant à Paris passent plusieurs heures dans les transports au quotidien et la moindre minute gagnée devient alors précieuse pour rentrer chez soi plus vite. Pour cette raison, certaines personnes sont assez peu tolérantes quand il y a des gens qui s’installent avec leur grosse valise pile devant la porte du métro, qui occupent toute la largeur des escaliers ou des escalators, etc.

A garder en tête si, de votre côté, vous avez le temps de prendre le temps !

16. Profitez de la vue ailleurs que sur la Tour Eiffel

La tour Eiffel a beau être très haute, elle n’offre pas à mon sens la plus belle vue de Paris. En attendant de retrouver le plaisir de contempler la capitale depuis les tours de Notre-Dame de Paris (voilà un point de vue qui me manque sacrément !), misez sur la Tour Montparnasse.

Clairement, elle n’a pas un charme fou mais les couchers de soleil qu’elle offre sur la capitale sont magiques !

Le sommet de l’Arc de Triomphe, ou encore la terrasse des Galeries Lafayette, sont moins prisés mais très sympa pour admirer Paris.

Le Champ-de-Mars, la Tour Eiffel et la Défense au coucher du soleil
Le Champ-de-Mars, la Tour Eiffel et la Défense au coucher du soleil

17. Mangez de bonnes pâtisseries

Si vous êtes gourmand, l’un de mes conseils voyage à Paris est forcément d’aller goûter une bonne pâtisserie : Cyril Lignac, Pierre Hermé, Philippe Conticini, Christophe Adam, Jonathan Blot, Nicolas Bernardé, il existe énormément de bonnes adresses.

Si vous ne savez pas quoi choisir, je conseille toujours d’aller chez « Fou de Pâtisserie » rue Montorgueil qui sélectionne le meilleur des meilleurs chefs.

18. Partez à la chasse aux Space Invaders

Je ne compte plus le nombre d’amis, de collègues, de clients qui se sont pris au jeu de la chasse aux Space Invaders à Paris ! Ce sont des œuvres de rue en mosaïque créées par l’artiste Franck Slama, alias Invader. Elles constituent une manière ludique d’arpenter les rues de Paris, de lever la tête pour découvrir la ville autrement.

Pour rendre l’exploration encore plus amusante, téléchargez l’application FlashInvaders (disponible ici sur le Play Store et ici sur l’App Store), elle vous permet de « flasher » les mosaïques que vous découvrez pour gagner des points.

Space Invaders à Paris
Space Invaders à Paris

19. Visiter Paris en août, un choix à faire en connaissance de cause

Paris étant la capitale de France, on a parfois tendance à penser que tout est toujours ouvert tout le temps (mes amis qui n’y vivent pas me disent parfois avec envie « ah, toi tu peux aller faire tes courses même en pleine nuit »).

Il faut reconnaître qu’il y a une amplitude horaire bien plus importante à Paris que dans d’autres villes sur un certain nombre de services de proximité. Cependant, ne vous faites pas avoir par excès d’optimisme à ce niveau ! Au mois d’août par exemple, beaucoup de petits commerces et de restaurants choisissent de fermer leurs portes car c’est entre mi-juillet et mi-août que la plupart des Parisiens quittent la capitale pour aller se mettre au vert.

Beaucoup d’adresses afficheront donc porte close. Pour ma part, je suis résolument amoureuse de cette période où Paris se calme un peu, où les rues sont paresseuses et le rythme complètement différent du reste de l’année même lorsque l’on continue à travailler… mais si vous êtes visiteur de passage, mieux vaut savoir que c’est une période particulière, histoire de ne pas être déçu !

20. Dernier de mes conseils voyage à Paris : sortez aussi de Paris !

Si vous en avez le temps, n’hésitez pas à sortir de Paris pour une journée ou un peu plus longtemps : il y a plein de choses à faire autour de la capitale, qu’il s’agisse de visiter des châteaux (Versailles, Vaux-le-Vicomte, Fontainebleau, Pierrefonds), des lieux naturels (forêt de Fontainebleau, la jolie maison de Monet à Giverny, etc), des parcs d’attraction (Parc Astérix, Disneyland Paris, etc).

Je ne fais pas partie des Parisiens de naissance mais c’est une ville que j’apprivoise d’année en année. D’abord, il y a toujours des choses à y faire ; ensuite, elle permet d’accéder très facilement à beaucoup d’autres régions et villes quand on a besoin de changer d’air ! J’espère que ces conseils voyage à Paris vous seront utiles si vous envisagez de découvrir la capitale.


Poster un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

2 commentaires sur “Conseils voyage à Paris : 20 choses à savoir pour profiter de la capitale

  • La Rando

    Fan de rando et de voyage, ces conseils sont top pour préparer notre futur visite à Paris, je trouve votre blog vraiment génial et plein d’infos utiles sur cette destination.
    Merci pour le partage.
    La Rando

    Répondre à La
    • Marlène

      Merci beaucoup, j’espère que vous profiterez bien de votre visite de Paris !

      Répondre à Marlène


Si vous aimez les articles du site, n'hésitez pas à faire vos achats sur Amazon.fr via ce lien ; il me permettra de toucher une commission grâce au programme Partenaires Amazon EU.