Comment créer un itinéraire de road trip et bien planifier son voyage ?


Dans ce guide, je vous propose des conseils très concrets pour créer un itinéraire de road trip. Si vous avez envie de prendre la route vers une nouvelle destination, concevoir un parcours réaliste est primordial pour bien profiter du voyage : avoir le temps de visiter correctement chaque lieu, tout en limitant la fatigue entre les étapes du parcours !

Mais créer un itinéraire de road trip, c’est aussi se donner la liberté et la flexibilité de rester plus longtemps dans un endroit qui vous plaît, ou faire quelques écarts par rapport aux étapes prévues afin de saisir l’opportunité d’une découverte intéressante.

Quels bons réflexes adopter ? Comment faire en sorte d’adapter votre projet de voyage à votre personnalité et à vos envies ? C’est parti pour quelques conseils !

A qui s’adressent ces voyages ?

A l’origine, le road trip est un voyage en voiture, qui consiste à explorer plusieurs destinations au cours d’un même séjour, passant de l’une à l’autre au fil des étapes. C’est donc un concept de vacances où le chemin est tout aussi important que la destination !

Au fil du temps, la définition s’est assouplie, notamment à la lumière des préoccupations environnementales actuelles. A commencer par le mode de transport ! On peut ainsi partir en road trip en vélo-cargo, en van, en bus aux côtés d’autres voyageurs, en moto… On peut aussi envisager un road trip tout près de chez soi – la France, en ce qui me concerne ! – pour découvrir le patrimoine local.

Un seul point commun : le plaisir d’être sur les routes, de ne pas rester statique pendant toute la durée de son voyage !

Le road trip peut vous convenir…

  • Si vous aimez explorer différents lieux sans forcément dormir toujours au même endroit le soir ;
  • Si vous aimez saisir au vol des opportunités sans forcément tout planifier à l’avance : une rencontre, un endroit dont on vous parle, un lieu qui vous intrigue sur le moment…
  • Si vous considérez que la route fait autant partie du voyage que ce que l’on visite une fois sur place.

Si la flexibilité reste le maître-mot de ce type de voyage, un peu de planification est tout de même nécessaire ! Ce serait dommage de perdre du temps ou de gâcher une étape parce que vous avez mal évalué les temps de trajet ou été un peu trop ambitieux sur le programme ! Voici donc des conseils pour créer un itinéraire de road trip bien pensé, étape par étape.

Les routes de la vallée de Masca dans les Canaries
Les routes de la vallée de Masca dans les Canaries

1. Définir la durée du voyage

On ne programme pas le même itinéraire selon si l’on dispose d’une semaine ou si l’on souhaite partir bien plus longtemps, 2 ou 3 semaines par exemple, pour explorer le monde. En effet, le road trip n’est ni un sprint, ni un marathon ! Ce n’est pas le concours de celui qui verra le plus de villes en peu de temps… et ce n’est pas non plus un programme éreintant qui vous laissera sur les rotules à la fin de vos vacances !

Gardez en tête que si vous choisissez un pays lointain, il faudra composer avec la fatigue du trajet pour y aller et le décalage horaire, mieux vaut donc prévoir plus de temps sur place que si vous partez à quelques heures de chez vous.

D’autre part, la « configuration » de certaines destinations exige naturellement plus de temps : par exemple, aux Etats-Unis ou au Canada, les distances entre deux grandes villes se comptent vite en centaines de kilomètres. Il faut donc anticiper une durée de séjour plus longue qu’en Europe, où l’on peut être à Paris le lundi, à Londres le mardi et à Bruxelles le mercredi !

Au-delà de la durée, ayez en tête que le coût de la vie peut varier drastiquement d’une région du monde à l’autre, impactant directement le budget de votre road trip : essence, hébergement, activités, restauration…

Chacun a sa vision des choses sur le sujet : certains préfèrent partir en voyage à tout prix quitte à voyager dans des conditions plus spartiates ; pour ma part, je fais partie des gens qui préfèrent attendre (ou partir moins longtemps) mais ne pas se priver ! A vous de voir ce qui vous convient le mieux pour garder un budget raisonnable.

2. Quel conducteur êtes-vous ?

Posez-vous ces questions :

  • Êtes-vous titulaire du permis de conduire depuis longtemps ?
  • Avez-vous l’habitude de conduire ?
  • Êtes-vous à l’aise dans tous les environnements (ville, montagne, etc.) ?
  • Y a-t-il des conditions qui vous rebutent (conduire sous la neige, de nuit, rouler à gauche) ?
  • Est-ce que les longues distances vous posent un problème ?
  • Serez-vous le seul conducteur du voyage ou pas ?

Vos réponses peuvent déjà vous orienter sur certains points de vigilance à avoir lorsqu’il s’agit de planifier votre itinéraire de road trip. Par exemple, je viens d’obtenir mon permis de conduire, je sais que je ne serais pas à l’aise dans un pays où les gens ont la réputation de conduire comme des fous ou dans des conditions de circulation complexes (les petites routes de montagne au bord d’un ravin, je vous parle !).

A l’inverse, si vous êtes un conducteur chevronné, que vous avalez les kilomètres avec plaisir et prévoyez de vous relayer au volant avec votre compagnon de voyage, vous pourrez envisager un programme plus ambitieux.

Ces éléments seront aussi importants pour décider si vous partez avec votre propre véhicule ou si vous optez pour une voiture de location. Il faudra quoi qu’il arrive penser à assurer son véhicule, un site comme Groupama permet par exemple d’effectuer une simulation d’assurance auto couvrant aussi la location de voiture.

Si vous êtes déjà assuré, vérifiez bien les termes de votre contrat :

  • Où s’appliquent les garanties dans le monde ?
  • Risquez-vous de traverser, même ponctuellement, un pays où votre assurance auto n’est pas valable (auquel cas il faudra envisager une extension de garantie) ?
  • Êtes-vous couvert si un second conducteur prend le volant, et sous quelles conditions ?
  • Bénéficiez-vous d’une prise en charge très limitée (responsabilité civile uniquement, où vous n’êtes indemnisé que si vous causez des dommages à un tiers) ou plus complète (assurance tous risques par exemple) ?

Pensez aussi à regarder le montant de la franchise (la somme qui, quoi qu’il arrive, reste à votre charge si un problème survient). Ces précautions administratives peuvent paraître fastidieuses mais vous rendront service sur place si le voyage apporte son lot d’imprévus !

3. Choisir le bon pays et la bonne destination

C’est le moment de laisser parler vos envies, à la lumière de tous les éléments un peu plus rationnels que je viens de vous donner !

Les possibilités de voyages sont en réalité nombreuses et les « classiques » USA et Canada sont loin d’être les seuls pays propices à un road trip ! Réfléchissez à vos passions : aller à la rencontre d’une culture dans le monde, prendre de belles photos, faire des activités sportives, etc.

Vous pouvez concevoir de très beaux itinéraires en Afrique du Sud, au Maroc, en Australie, en Inde, en Corée du Sud, au Sénégal, etc.

Vous pouvez prévoir des « tours d’îles » ou d’archipels : Hawaï, DROM-COM, Sicile, Minorque, les Açores, le Cap Vert, l’Islande, la Corse, la Crète, le Sri Lanka…

Vous pouvez sortir des sentiers battus et, grâce à votre véhicule, explorer des pays qui possèdent encore peu d’infrastructures touristiques comme l’Albanie, la Roumanie, Oman, ou des pays peu prisés par les touristes français à ce jour, comme la Pologne ou le Kazakhstan…

Vous pouvez vous reposer sur des valeurs sûres : visiter la France, l’Espagne, le Portugal, l’Angleterre…

Vous pouvez vous fixer un thème si vous aimez les défis ! Par exemple, créer un itinéraire de road trip en Allemagne pour découvrir les plus beaux marchés de Noël du pays, partir sur les traces d’Harry Potter en Angleterre et en Ecosse, etc.

Comme vous pouvez le voir, il n’y a pas de réelle limite. Bien sûr, les médias et la littérature valorisent les road trips très axés sur l’aventure (destinations lointaines, grandes distances…) mais c’est loin d’être la seule formule qui existe et votre curiosité vous donnera bien d’autres idées !

Découvrir le monde

4. Choisir le bon véhicule

Si vous partez avec votre propre voiture, il faudra simplement anticiper une révision avant le départ : faire les niveaux, vérifier la pression des pneus, voir si vous avez besoin d’équipements spécifiques (coffre de toit, etc), avoir éventuellement quelques outils (et chiffons) à disposition pour les dépannages urgents si vous avez quelques connaissances de base en mécanique.

Souvent, vous opterez pour la location d’un véhicule, en particulier si vous partez loin de chez vous. Pensez dans ce cas à adapter le choix :

  • Au type de route que vous allez emprunter – Faudra-t-il se faufiler sur des routes étroites avec un véhicule maniable et facile à garer ? Allez-vous parcourir de longues portions d’autoroute exigeant une voiture silencieuse et puissante ? Vous engager sur des chemins tortueux ?
  • Au chargement – Qu’il s’agisse des bagages ou des passagers, on évite de s’entasser à plusieurs dans une Twingo pour parcourir des centaines de kilomètres (hormis si vous souhaitez perdre quelques amis au terme d’une épique dispute !) ;
  • A la consommation du véhicule – On sait très bien que certains types de véhicules consomment bien plus que d’autres. Si vous parcourez de longues distances, au vu du prix du carburant, cela peut vite affecter le budget de votre road trip.

Pensez aussi aux équipements dont vous pourriez avoir besoin : siège auto si vous partez avec des enfants, etc. Il est parfois plus rentable de les acheter pour quelques semaines (ou d’emporter le sien dans l’avion) que de les louer.

5. Etablir les grandes étapes de votre itinéraire de road trip

A ce stade, je vous conseille d’adopter une approche très macro, en définissant les principales étapes de votre voyage : quelles villes, ou quels lieux d’intérêt souhaitez-vous voir absolument ?

Ensuite, une méthode très simple consiste à taper sur Google : « Combien de temps pour visiter XXX ? », en remplaçant bien sûr XXX par la ville ou le lieu repéré. Vous tomberez sur plein de forums avec des avis de voyageurs sur le sujet.

On vous dira par exemple : « Tu peux visiter telle ville en une journée mais si tu veux en profiter pour voir tel endroit, mieux vaut rester 2 jours ». Ou encore « Si tu veux profiter des plages, prévois 3 jours. Sinon, 2 jours suffisent pour explorer la ville ».

Ces retours d’expérience sont précieux car ils vous donneront une idée générale de ce qui est réaliste ou pas. Vous pouvez ensuite ajuster un peu la durée en fonction de votre propre manière de voyager : par exemple, si vous aimez voir « les essentiels » sans forcément traîner, vous pourrez avoir un planning plus serré que quelqu’un qui aime approfondir la découverte de chaque ville.

Itinéraire de road trip en Pologne - La ville de Wroclaw
Itinéraire de road trip en Pologne – La ville de Wroclaw

6. Anticiper les formalités pratiques

Aurez-vous besoin d’un passeport ou une simple carte d’identité suffit-elle ? Vos pièces d’identité sont-elles à jour ou faut-il prévoir de les renouveler ? Certains pays exigent qu’elles soient valides 6 mois après la date de votre retour.

Pensez aussi à regarder si votre destination exige un permis de conduire international. Ce n’est pas nécessaire dans l’Espace économique européen, en Suisse ou au Royaume-Uni… mais dans les autres pays, c’est plus variable ! Il faudra parfois faire traduire votre permis français.

La demande s’effectue auprès de l’ANTS (Agence nationale des titres sécurisés), en fournissant la copie de votre permis, un justificatif de domicile et un justificatif d’identité. Il faudra compléter le dossier dans un second temps (enveloppe, photo d’identité, etc). Ca demande donc un peu de planification mais c’est gratuit ! Mieux vaut lancer les démarches dès que vous savez où vous partez.

7. Créer un itinéraire de road trip réaliste avec Google Maps

Créer un itinéraire de road trip, c’est d’abord bien estimer les distances et les temps de trajet. Google Maps constitue un outil accessible à tous pour y parvenir, et je fais référence plus précisément à l’outil « My Maps ».

Il vous permet de concevoir des cartes sur mesure et de les mémoriser sur votre compte Google pour y accéder de n’importe où. Vous pouvez aussi les partager avec vos proches et vos co-voyageurs. Le service est gratuit et accessible en ligne ici.

Sur votre carte personnalisée, vous pouvez d’abord ajouter des calques : chaque calque est une « couche d’informations » de la carte. Par exemple, vous pourriez avoir un calque avec toutes les bonnes adresses de restaurants/hébergements, un calque avec les villes à visiter, un calque consacré aux trajets, etc.

Ajouter un calque sur Google Maps
Ajouter un calque sur Google Maps

Vous pouvez ensuite ajouter des marqueurs : on peut placer sur la carte des marqueurs de son choix pour signaler une ville, un lieu d’intérêt, un joli point de vue, un endroit pratique (station-essence, etc.).

Ajout d'un marqueur au planificateur d'itinéraire
Ajout d’un marqueur au planificateur d’itinéraire

Par ailleurs, il est possible de compléter la carte par les itinéraires, en cliquant simplement sur le bouton « Tracer une ligne » sous le champ de recherche. Sélectionnez ensuite sur le plan le point de départ et l’arrivée, comme ici.

Ajouter un itinéraire à la carte
Ajouter un itinéraire à la carte

Vous verrez ensuite la portion d’itinéraire apparaître avec vos calques, ainsi que sur la carte elle-même.

Sélectionner un itinéraire sur la carte
Sélectionner un itinéraire sur la carte

En cliquant sur les trois points à droite de l’itinéraire, puis sur « instructions détaillées », vous pourrez visualiser la distance et le temps de trajet.

Consulter son itinéraire de road trip
Consulter son itinéraire de road trip

Bien entendu, il est tout à fait possible de calculer aussi vos itinéraires avec le Google Maps « classique » si vous souhaitez avoir un aperçu de la circulation à une heure précise de la journée par exemple. Le menu « Partir à » ou « Arriver à » vous permet d’ajuster les horaires.

Calculer son parcours avec le planificateur Google Maps
Calculer son parcours avec le planificateur Google Maps

Selon vos préférences et la durée du voyage, vous pourrez soit créer un itinéraire de road trip sur une seule carte, soit fonctionner par ville ou groupe de villes.

L’application Roadtrippers est aussi un planificateur de road trip très apprécié.

Combien de kilomètres parcourir par jour ?

La réponse dépendra de la destination et de la nature des routes ! Aux USA par exemple, il est difficile d’éviter quelques grosses portions de trajet compte tenu des distances entre les villes. Souvent, vos étapes ne seront pas linéaires : il peut y avoir quelques étapes longues de 500 km et des étapes plus courtes, inférieures à 200 km.

Si votre planning inclut quelques étapes longues, je vous conseille de vous renseigner sur les curiosités qui pourraient se trouver sur le parcours ! Google sera une mine d’or, vous pouvez aussi poser la question sur des forums de voyageurs : y a-t-il des choses intéressantes à voir près de telle ou telle route ?

Parfois, au lieu du traditionnel et un peu ennuyeux break dans une aire d’autoroute semblable à mille autres, vous pouvez aller visiter un petit atelier d’artisan, marquer un arrêt dans un joli village qui propose de bonnes pâtisseries… De quoi couper un long parcours par des moments agréables qui prolongeront le plaisir de voyager !

8. Définir le détail des lieux à visiter à chaque étape

Vous pouvez à présenter lister les lieux que vous voulez vraiment visiter dans chaque endroit que vous allez traverser. Il peut s’agir de monuments, de beaux points de vue, de musées, de lieux insolites, restaurants à tester, activités à faire…

Ne cherchez pas à remplir le planning jusqu’à la moindre minute ! En effet, l’un des grands atouts du road trip est votre mobilité : pouvoir saisir au vol une opportunité, une idée proposée par quelqu’un que vous rencontrez sur place, faire un petit détour pour voir une curiosité insoupçonnée… Un voyage réussi sera aussi, parfois, fait de quelques changements de programme pour profiter plus longtemps d’une destination qui vous séduit et passer plus vite sur une autre qui s’avère être une déception.

Visite de Tel Aviv
Visite de Tel Aviv

9. Réserver les hébergements de votre voyage (ou pas)

En matière de réservations, il y a deux écoles : certains préfèrent réserver tous les hébergements à l’avance pour être rassurés, d’autres non afin de garder la totale liberté de modifier l’itinéraire.

Prenez simplement en compte les caractéristiques de la destination et de la période : est-il impératif de réserver, par exemple parce que c’est un endroit où il y a peu de logements et beaucoup de demandes, parce que c’est la haute saison ?

Si vous n’avez pas ce type de contrainte, libre à vous de choisir ce qui vous correspond le mieux. Souvent, sur les destinations lointaines, il est pertinent de réserver au moins la première nuit. Cela vous permet de récupérer physiquement du long trajet et vous rend moins vulnérable aux arnaques qui peuvent découler de la fatigue.

Vous pouvez aussi réserver au moins les « grandes étapes » du voyage : c’est une sécurité, car si vous devez passer quelques nuits improvisées dans des conditions peu confortables, vous apprécierez d’avoir des jalons plus agréables au programme, avec un bon lit, une salle de bain propre voire une machine à laver pour redonner un coup de frais à vos vêtements.

10. Se renseigner sur les règles de conduite de la destination

Dernière précaution utile avant de prendre le départ : lire quelques articles sur les règles de conduite en vigueur (officielles ou officieuses) là où vous partez. Une recherche Google du type « conduire à/en + destination » (ex : « conduire en Angleterre ») peut vous donner des infos utiles sur le code de la route, les infractions, les limitations de vitesse, le fonctionnement des éventuels péages ou zones de conduite réglementée (zones à faibles émissions, etc).

C’est aussi l’occasion de se renseigner sur les stations essence, leur emplacement et leur fonctionnement.

Il ne vous reste plus qu’à préparer vos bagages et anticiper votre confort sur la route, en préparant une bonne playlist pour le parcours !

Pour finir, notez qu’il existe aujourd’hui de nombreuses applications bien utiles pour profiter de son itinéraire : Google Maps permet de télécharger des cartes en local pour pouvoir y accéder même quand vous n’avez pas de réseau ; l’application Gas Now vous aide à localiser les stations-essence au meilleur prix ; Flush pour dénicher des toilettes publiques… De quoi partir en toute sérénité !

N’hésitez pas à partager vos propres conseils pour créer un itinéraire de road trip dans les commentaires !

Poster un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



Si vous aimez les articles du site, n'hésitez pas à faire vos achats sur Amazon.fr via ce lien ; il me permettra de toucher une commission grâce au programme Partenaires Amazon EU.