7 astuces pour combattre la déprime post-vacances !


Si la déprime post-vacances vous guette, vous n’êtes pas tout seul ! Le retour de vacances est rarement une période agréable. On ressent souvent de la nostalgie à l’idée d’avoir laissé de belles découvertes derrière soi, il faut reprendre le train-train quotidien qui semble subitement trèèès ennuyeux…

Alors dans cet article, on part en guerre contre le retour de voyage difficile, avec quelques astuces pour l’affronter !

1. Préparer son prochain voyage

Le plaisir du voyage commence souvent dès les premiers préparatifs, en particulier si vous aimez bien créer vous-même votre itinéraire et votre programme ! Alors pourquoi ne pas commencer à préparer votre prochain séjour dès votre retour de vacances ?

Choisir une destination en parcourant des dizaines de sites à la recherche de l’inspiration, commencer à lister les choses que vous voulez absolument voir sur place, réserver déjà votre hébergement (pas mal de sites, dont Booking.com, permettent de réserver très à l’avance, j’ai moi-même déjà prévu quelques week-ends l’an prochain !)… C’est un bon moyen de se fixer un jalon, une prochaine étape agréable qui vous aidera à moins ressentir la nostalgie des vacances.

2. Trier ses photos et noter ses impressions

Il y a une chose qui me surprend toujours quand je pars en voyage : c’est la rapidité avec laquelle notre mémoire oublie certains détails. Alors si vous avez le blues et que le retour de voyage est difficile, prenez un papier et un crayon (ou votre clavier) et écrivez tous les merveilleux souvenirs que vous avez en tête.

A l’ère du numérique, on ne pense plus systématiquement à imprimer ses photos (contrairement à l’époque de l’argentique où on était pressé d’aller faire développer sa pellicule photo pour revivre ses vacances !). C’est le moment de changer ça ! Choisissez vos plus belles photos, faites-les imprimer… et créez un album où vous noterez vos souvenirs. Oui, l’exercice est un peu old school mais quel plaisir de se replonger par la suite dans les belles émotions qu’on a vécues !

3. Rêver devant une jolie carte du monde

La marque Nature & Découvertes a sorti une superbe carte du monde à gratter noire et dorée. Vous pouvez utiliser un petit objet fin (tournevis par exemple) pour gratter les pays que vous avez déjà visités ou, pourquoi pas, pour établir la liste de vos envies voyage ! Elle est vendue dans un tube cartonné qui donne l’impression d’avoir déniché une vraie carte d’explorateur.

A vrai dire, cette carte est tellement jolie qu’on a plus envie de l’accrocher sur le mur du salon que de la gratter ! Petit clin d’œil à mon collègue de bureau qui l’a lui aussi et se refuse (lui aussi) catégoriquement à la gratter ;)

La carte du monde à gratter Nature & Découvertes : on part où ?
La carte du monde à gratter Nature & Découvertes : on part où ?

4. Anticiper son retour de vacances avant de partir

Voilà un conseil qui a l’air horrible : penser déjà à son retour de vacances difficile avant même d’être parti en voyage !

Pourtant, ça aide beaucoup à lutter contre le blues ! Alors, avant de partir, faites en sorte que le retour se fasse tout en douceur :

  • Au travail, on évite de fixer des réunions les deux premiers jours post-vacances histoire de se laisser le temps de remettre le nez dans ses dossiers, de trier ses e-mails, etc. Avant son départ, on peut même se faire une petite to-do list des sujets qu’il faudra penser à traiter à son retour. De quoi redémarrer sereinement !
  • A la maison, on fait le ménage avant de partir, on prévoit quelques plats cuisinés au congélateur pour éviter de devoir se ruer dans un magasin à peine la valise posée… Vous pouvez aussi avoir de quoi créer un environnement agréable : des bougies, un parfum d’ambiance, des lumières tamisées, de quoi rendre la soirée du retour un peu moins déprimante !

5. Et si vous pouviez changer quelque chose dans votre vie ?

Pourquoi ressent-on une déprime post-vacances ? Parce qu’on a le sentiment d’avoir une vie qui n’est pas assez captivante (job routinier, peu de sorties, etc) ? Qu’on réalise à quel point on ne profite pas assez de la vie ? Qu’on fait au quotidien des choses qui n’ont pas assez de sens pour nous ?

Réfléchissez aux vraies raisons de votre blues du retour… Peut-être est-ce l’occasion de faire des changements dans votre vie ?

6. Prolonger les vacances chez soi !

Si vous en avez la possibilité, ne reprenez pas le travail un lundi mais plutôt en milieu de semaine. Ainsi, votre semaine de retour vous semblera plus courte. Pourquoi ne pas envisager aussi de découvrir des choses près de chez vous ? Il y a sûrement de jolies balades à faire, des lieux que vous n’allez jamais visiter (justement parce qu’ils sont à côté de chez vous). C’est le moment !

Si vous aimez cuisiner, vous pouvez aussi partir à la recherche de recettes typiques de votre destination de vacances pour recréer à la maison un peu de la magie du voyage !

Appétissants donuts immortalisés par Brooke Lark
Appétissants donuts immortalisés par Brooke Lark

7. Partez après tout le monde

Et si le meilleur moyen de lutter contre la déprime post-vacances était de ne pas partir en même temps que tout le monde ? Quand on n’a pas (encore) d’enfant, on peut souvent prendre ses vacances en décalé. Bon, j’avoue, c’est un peu difficile de sentir le poids de la fatigue alors que tout le monde est revenu de ses congés en pleine forme. Mais quel plaisir ensuite de passer la main à ses collègues (qui, je le répète, sont en pleine forme ^^) pour profiter de vacances bien méritées !

Le retour est, je trouve, un peu moins difficile… car on ne baigne pas dans une atmosphère générale de nostalgie des vacances.

En plus, il y a plein d’avantages à éviter les périodes de vacances scolaires quand on en a la possibilité : le budget est plus raisonnable, on évite souvent le tourisme de masse au profit d’un sentiment d’authenticité plus grand…

Adieu, déprime post-vacances

Si toutes ces astuces ne suffisent pas, allez faire un tour sur YouTube et rigolez un bon coup devant des gens avec des rires improbables… ou devant la (mythique) chanson de Julien Lepers pour contrer la déprime post-vacances : “De retouuuuuuur de vacaaaaaances, mon coeur encore y peeeense” ! ♫

Ça vous arrive d’avoir la nostalgie des vacances ? Quelles sont vos astuces pour lutter contre la déprime ?

Poster un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

10 commentaires sur “7 astuces pour combattre la déprime post-vacances !

  • Damien

    Super article, j’approuve totalement tes astuces :) J’adore partir en hors-saison et préparer mon prochain voyage à peine rentré du précédent, ça me permet de continuer à rêver. Mais la meilleure reste pour moi ton astuce 5, surement plus compliquée et longue à mettre en place que les autres, mais bien plus efficace :)

    Répondre à Damien
    • Marlène

      Je trouve aussi :) Je vois par exemple une grosse différence entre ma situation actuelle, avec un job qui me plaît, et ce que j’ai pu connaître il y a quelques années où ce n’était pas une partie de plaisir de s’y remettre. Même chose quand on a pris l’habitude de visiter les lieux autour de chez soi (c’est mon cas) comme si on était touriste, ça transforme complètement le quotidien ! Il y a parfois des changements à apporter à son quotidien qui permettent de vivre le retour de vacances bien plus sereinement.

      Répondre à Marlène
  • tania

    partir hors saison j adore je pratique depuis tellement longtemps
    ok cette année je n pars pas en septembre mais en novembre mais quel pied de partir qd c la rentrée pr tous
    moi je n attend pas de partir ou de rentrer pr préparer ou penser au voyage d’après avant de partir éjà je pense à celui d’après
    ok je pense au voyage en permanence
    avec le blog en traitant les photos lorsque le mauvais temps arrive suffit de se replonger sur les photos

    Répondre à tania
    • Marlène

      Tu vas vraiment apprécier de partir quand il fait bien froid en France, pour retrouver un pays où il fait beau ! Je suis comme toi, j’ai déjà plein de voyages en cours de préparation, même si ce ne sont pas forcément des séjours très longs, j’ai déjà réservé un petit séjour en fin d’année, un autre au printemps 2018, je suis en train de préparer mes idées voyage 2018. Pour l’instant, j’ai de l’Angleterre dans les cartons (encoooore, mais cette fois-ci au nord du pays), du Portugal, du Maroc… on verra bien ce qui se concrétise !

      Avoir un blog est vraiment top de ce point de vue, le plaisir de trier ses photos, de les partager, de raconter ce qu’on a vu, de proposer ses bonnes adresses… ça fait tenir jusqu’au prochain voyage !

      Répondre à Marlène
  • Laurie

    Super article! Dur dur le retour de vacances, surtout avec ce temps!

    Répondre à Laurie
    • Marlène

      Tu m’étonnes, je n’ai pas parlé de la météo parce que certains ont plus de chance que d’autres mais à Paris, pfiou ^^ On était tous en pull au travail aujourd’hui, je pars bientôt en vacances (hé hé conseil n°7 en action !) et là où je vais, il fait en ce moment… -3°C (les joies de la montagne).

      Répondre à Marlène
  • La parenthèse psy

    Regarder les photos me rend encore plus nostalgique et le sac à dos me démange encore plus ! En revanche, c’est vrai que je revasse sur mon prochain voyage :)

    Répondre à La
    • Marlène

      Ne m’en parle pas, j’ai déjà fait ma liste détaillée du “programme de voyage 2018” (qui déborde assez largement sur 2019 ^^). C’est vraiment chouette d’avoir en tête quelques destinations, de commencer à se renseigner, d’être dans l’action et la soif de nouvelles découvertes !

      Répondre à Marlène
  • Aurore

    Exactement ! Après les vacances c’est encore les vacances ! Ou du moins, on peut rendre son quotidien agréable, et prendre les choses au jour le jour.
    Chouette article :)
    aurorevoyage.com

    Répondre à Aurore
    • Marlène

      Merci Aurore :) Je pense que notre épanouissement au quotidien rend plus ou moins important ce blues post-voyage. En ce moment, j’ai une vie qui me plaît bien et je ne ressens pas trop l’affreuse déprime du retour, du “il va falloir s’y remettre”… alors que je l’ai déjà vécue par le passé !

      Répondre à Marlène
Si vous aimez les articles du site, n'hésitez pas à faire vos achats sur Amazon.fr via ce lien ; il me permettra de toucher une commission grâce au programme Partenaires Amazon EU.