8 bonnes raisons de visiter Faro en hiver


Les jours raccourcissent, la météo se fait plus maussade et vous avez envie de fuir la pluie ? Visiter Faro en hiver offre la perspective d’une escapade gourmande et ensoleillée, pour faire le plein de lumière et de balades dans la nature tout en profitant de la douceur de vivre du Portugal !

Point de chute idéal pour explorer la région de l’Algarve avec ses paysages naturels, sa gastronomie et ses plages, Faro est une destination voyage qui se prête aussi bien à des week-ends de 3-4 jours qu’à des séjours un peu plus longs.

Si vous hésitez, voici quelques bonnes raisons d’opter pour l’Algarve en hiver…

1. Les meilleurs hôtels de Faro à des prix plus abordables

Située au sud du Portugal, la ville de Faro est accessible en 2h45 depuis Paris, ce qui permet d’envisager facilement un week-end prolongé sur place ! En hiver, on peut trouver un vol aller-retour à partir de 50€, ce qui permet de consacrer son budget voyage aux activités sur place plutôt qu’au transport, un avantage toujours appréciable. Par ailleurs, à cette saison, il est très facile de trouver un bon hôtel à Faro à un tarif raisonnable.

Visiter Faro en hiver permet d’accéder à des établissements offrant des prestations d’exception à un prix souvent divisé par deux par rapport à celui pratiqué pendant les vacances d’été. Je pense par exemple à des hôtels comme le 3HB Faro (5 étoiles, avec piscine intérieure donc agréable même en plein mois de janvier !), qui propose toujours des tarifs très avantageux.

Et sans aller jusqu’à ce niveau de luxe, vous pouvez trouver d’excellents hôtels comme le Hilton Vilamoura avec spa et golf, ou encore le AP Eva Senses, situé à côté de la marina de Faro. De quoi se faire plaisir pour un séjour en amoureux ou une escapade bien-être !

Si vous êtes, en plus, flexible sur vos dates de départ, vous pouvez profiter au maximum des bons plans !

La plage de Faro
La plage de Faro – © Sergei Gussev

2. Une météo agréable et douce

La météo de Faro en hiver reste très douce, il n’est pas rare d’avoir une température de 17-18°C en moyenne l’après-midi ce qui, en plein soleil, est particulièrement agréable et permet de déjeuner dehors sans problème. Qu’il s’agisse de décembre, janvier, février ou mars, les précipitations restent limitées et à moins de ne pas avoir de chance, vous profiterez souvent de vacances ensoleillées.

La température reste bien loin des grosses chaleurs de l’été, surtout le soir où l’air fraîchit vite mais justement, cela attire aussi un public différent.

Quand on a du mal avec les températures élevées, que l’on a des enfants en bas âge, cela permet de se balader sans souffrir de la chaleur ou de faire des activités un peu plus exigeantes physiquement (longues balades à vélo, par exemple) que l’on aurait du mal à supporter quand il fait 30°C.

Côté baignade, l’eau de mer affiche souvent des températures qui varient entre 16 et 18 degrés… ce qui est frais mais très comparable aux températures de l’eau en plein été dans certains départements français comme la Loire-Atlantique !

Les vagues de Sagres
Les vagues de Sagres – © Tamás Matusik

3. Moins de monde dans les lieux touristiques

La région de l’Algarve est connue pour ses plages mais ne manque pas de lieux touristiques à découvrir.

Le musée archéologique de Faro, sa cathédrale, sa marina, les villes voisines et leurs propres monuments comme le vaste « Castillo de Silves » près de Portimão, il y a plein de choses à visiter, sans oublier les marchés qui font partie intégrante de la vie locale, avec des poissons et fruits de mer fraîchement pêchés et plein de produits gourmands !

Visiter Faro en hiver, c’est pouvoir profiter de ce cadre sans qu’il y ait trop de monde, sans être bousculé. C’est prendre davantage le temps de discuter avec les pêcheurs, de rencontrer les habitants et de vivre une expérience plus authentique de la ville.

4. Profiter des paysages exceptionnels

Si vous aimez faire de belles photos, l’hiver a souvent une saveur particulière… et c’est aussi vrai en Algarve, région du Portugal renommée pour ses plages d’exception.

Autour de Faro, on trouve notamment de nombreuses petites îles et plages (Barreta, Culatra, Tavira, l’Ilha do Farol, Praia da Rocha près de Portimão, etc). De longues étendues de sable fin, léchées par les vagues, qui constituent un terrain de jeu formidable pour les photographes, que ce soit pour immortaliser le paysage, les oiseaux dont la région regorge… ou les gens que vous aimez, avec des portraits tirant profit du décor !

Évidemment, en hiver, il y a beaucoup moins de touristes sur la plage… mais on tire aussi profit d’un autre atout : les journées sont courtes ! Le soleil se lève vers 7h30 en décembre et se couche vers 17h30, de quoi profiter facilement de la belle lumière de ces heures sans se lever trop tôt le matin ou se coucher trop tard.

Le climat clément promet en général de très beaux couchers de soleil quand on prévoit des voyages à cette période de l’année.

Par ailleurs, la plupart des excursions en bateau au large des côtes de l’Algarve fonctionnent même en hiver : vous pouvez ainsi aller découvrir les îles et les grottes de la côte (dont la célèbre grotte de Benagil) sans problème.

Coucher de soleil en Algarve
Coucher de soleil en Algarve – © Sergei Gussev

5. Faire du surf

Le Portugal est réputé pour le surf, c’est d’ailleurs à Nazaré, plus au nord, que l’on trouve des vagues parmi les plus grosses du monde, avec une saison forte entre novembre et février qui attire les plus grands surfeurs du monde.

Il y a donc de très grosses vagues pour les surfeurs expérimentés… mais aussi des vagues plus raisonnables qui permettent aux surfeurs intermédiaires et débutants de se faire plaisir ou de s’initier à ce sport dans des conditions optimales.

Compte tenu du climat à cette période de l’année, en portant une combinaison, vous ne devriez pas souffrir du froid. Les plages d’Arrifana, de Tonel ou Castelejo à Sagres sont particulièrement prisées pour le surf.

Les vagues de Carrapateira
Les vagues de Carrapateira – © dronepicr

6. Découvrir d’autres facettes de l’Algarve

En été, on profite souvent au maximum des avantages du soleil et de la température, en se baignant et en passant du temps à la plage. En hiver, on peut se tourner sans culpabilité vers d’autres découvertes, surtout si vous avez tendance à être trop frileux pour vous livrer à des activités aquatiques dans une eau à 17°C ;)

Par exemple, la région est riche en vignobles et vous pouvez organiser des découvertes d’exploitations avec dégustation (Adega do Cantor, Quinta dos Vales, Quinta da Tôr, Quinta do Francês…).

Vous pouvez aussi concocter des circuits gastronomiques, à la découverte des spécialités locales. Il n’y a pas autant de restaurants ouverts qu’à la belle saison mais n’hésitez pas à vous tourner vers les marchés où, justement, vous aurez l’opportunité de vous mêler aux locaux et de récolter de bonnes adresses !

Le marché d’Olhão est particulièrement réputé pour l’alimentaire, ceux de Loulé et de Portimão également, sans oublier le marché aux poissons de Quarteira.

7. Explorer le parc naturel de la Ria Formosa

A pied, en vélo, en Segway, le parc naturel de la Ria Formosa s’étend sur plus de 18000 hectares… et a la particularité d’être un point d’étape dans la migration des oiseaux vers le sud. Beaucoup d’oiseaux choisissent aussi cette zone pour passer l’hiver. En plus d’être un lieu sympa pour se balader tout au long de l’année, vous pourrez facilement vous initier à l’observation ornithologique de nombreuses espèces (flamant, sarcelle d’hiver, martin-pêcheur, héron, ibis, etc).

Certaines agences locales organisent des circuits avec guide dans le parc naturel, qui permettent à la fois de découvrir les oiseaux mais aussi d’en apprendre davantage sur la région, une bonne solution pour savoir quoi regarder et où, quand on n’y connaît pas grand-chose !

Ria Formosa
Ria Formosa – © Rey Perezoso

8. Faire de longues balades à vélo

En été, il fait souvent beaucoup trop chaud pour parcourir de longues distances à vélo en Algarve. En revanche, c’est tout à fait possible en hiver et très agréable, surtout dans une région où les précipitations sont faibles.

Il existe notamment un très beau parcours balisé de 300 km, ciblant aussi bien les piétons que les cyclistes, la « Via Algarviana ». Elle ne passe pas à Faro même mais dans l’arrière-pays du sud du Portugal et peut constituer une manière plaisante de découvrir la région !

Il y a aussi énormément de balades à faire sur la côte, que ce soit en direction de Tavira ou dans l’autre sens, vers Portimão. Elles font notamment partie d’un autre circuit balisé, « Ecovia ». On peut citer aussi la Grande Rota do Guadiana et la Rota Vicentina, qui sont des voies populaires aussi bien pour la randonnée que pour le vélo.

N’hésitez pas à vous renseigner auprès de votre hôtel car certains proposent la location de vélos.

Visiter Faro en hiver permet en tout cas de faire le plein de vitamine D ! Il y a généralement à peine 2 jours de pluie cumulés par mois à cette période, autant dire un soleil quasi garanti… de quoi sortir de la morosité hivernale sans avoir besoin d’aller au bout du monde !


Poster un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.



Si vous aimez les articles du site, n'hésitez pas à faire vos achats sur Amazon.fr via ce lien ; il me permettra de toucher une commission grâce au programme Partenaires Amazon EU.