La Grande roue de Budapest et le mémorial Michael Jackson


Envie de vous laisser porter et de découvrir l’une des villes les plus fascinantes de Hongrie depuis les hauteurs ? Direction la grande roue de Budapest ! C’est l’une des premières visites que j’ai faites à mon arrivée sur place, un bon moyen de découvrir les lieux d’intérêt de la ville.

La grande roue de Budapest (le « Budapest Eye ») est installée au milieu de la place Elisabeth (Erzsébet Tér)… une place qui a une particularité : elle abrite un véritable mémorial dédié à Michael Jackson.

Vue depuis la grande roue de Budapest
Vue depuis la grande roue de Budapest

La place Elisabeth, un poumon vert pour Budapest

La place Elisabeth est une étendue de pelouse arborée en plein cœur de Budapest. La ville est très urbanisée et il y a peu de coins de nature dans le centre-ville lui-même, au point que cette place – Erzsébet Tér en hongrois – est le plus vaste espace vert de Budapest « intra-muros ».

Pour autant, elle n’a clairement rien de fascinant, surtout quand on connaît la beauté des parcs d’autres capitales européennes ! Mais c’est un endroit prisé pour profiter du beau temps, bien loin de l’époque où elle avait été renommée la « Place Staline », d’autant que la place Elisabeth a été rénovée en 2006.

Elisabeth, vous la connaissez au moins de nom… puisque ce n’est autre que « Sissi », l’impératrice d’Autriche et reine de Hongrie.

L’histoire est assez fascinante : la mère du jeune empereur François-Joseph Ier d’Autriche voulait à tout prix que son fils se marie… et fasse un « bon mariage », en accord avec son rang. Après quelques aventures et projets de mariage avortés, la maman décide de tenter une alliance avec Hélène en Bavière.

François-Joseph fêtant ses 23 ans, on organise une somptueuse fête à laquelle on convie la jeune femme. Elle vient accompagnée de sa mère et de sa petite sœur Elisabeth, que l’on surnomme « Sissi ». Et François-Joseph a le coup de foudre… non pour celle qu’il devait épouser mais pour sa sœur Sissi. Il annonce dès le lendemain de la fête qu’il souhaite l’épouser (oui, c’est allé un peu vite !).

Elle n’avait que 15 ans mais peu importe, 8 mois plus tard, le mariage était célébré. Sissi allait devenir cette figure fascinante, complexe et controversée, reine de Hongrie aux côtés de son mari…

Au centre de la place qui porte son nom, on trouve une fontaine censée représenter la rencontre des fleuves et rivières de Hongrie, la fontaine Danubius et, depuis 2003, la grande roue de Budapest ou Budapest Eye.

La fontaine Danubius à Budapest
La fontaine Danubius à Budapest en Hongrie

La grande roue de Budapest, un œil sur la ville

Comme beaucoup de villes, Budapest s’est dotée de sa grande roue. Pour une dizaine d’euros, vous pouvez embarquer à bord d’une nacelle qui vous emmène dans les airs pendant une petite dizaine de minutes, le temps de faire 4 tours pour profiter du paysage.

Quand j’y suis allée, il faisait extrêmement chaud et lourd mais ils avaient installé des brumisateurs au-dessus de la file d’attente pour le confort des touristes. Cette file d’attente, justement, était assez raisonnable… et il existe des billets coupe-file si vous voulez gagner du temps.

On s’envole vers les hauteurs… l’occasion de découvrir une ville dense et étendue. On distingue parfaitement la Basilique Saint-Étienne de Pest, une visite incontournable avec son dôme sur lequel on peut monter.

Basilique Saint-Étienne de Pest
Basilique Saint-Étienne de Pest vue depuis la grande roue de Budapest

La Galerie nationale hongroise, installée dans le Palais de Budavár sur la rive du Danube côté Buda…

Le Palais de Budavár à Budapest
Le Palais de Budavár à Budapest

Ou encore le Bastion des Pêcheurs et l’église Matthias de Budapest… avec le pont des Chaînes.

Bastion des Pêcheurs et église Matthias de Budapest
Bastion des Pêcheurs et église Matthias de Budapest

Sans oublier la silhouette blanche du pont Elisabeth (Erzsébet híd) avec la colline de Gellért juste derrière, près de laquelle se trouvent les bains thermaux du même nom.

Le pont Elisabeth à Budapest en Hongrie
Le pont Elisabeth à Budapest en Hongrie

Le mémorial Michael Jackson de Budapest

La place Elisabeth abrite une autre curiosité : un mémorial dédié à Michael Jackson. J’ai eu la chance de voir plusieurs fois le Roi de la Pop « en vrai » pendant les dernières années de sa vie, ce qui m’a laissé des souvenirs magiques… et je dois avouer que ça m’a fait plaisir de tomber par hasard sur ce « lieu du souvenir » insolite dans une grande ville.

Concrètement, il s’agit d’un arbre autour duquel et sur lequel des fans ont installé des photos, des fleurs, des bougies. Le tout est parfaitement entretenu, très respecté, et j’ai vu plusieurs personnes venir s’y recueillir, sur les bancs présents autour de l’arbre.

Mémorial Michael Jackson à Budapest
Mémorial Michael Jackson à Budapest

Le mémorial a été construit face au Kempinski Hotel Corvinus, l’hôtel où le chanteur avait séjourné… et qui jouit d’une excellente réputation (vous pouvez voir des photos et les tarifs des chambres ici).

Michael Jackson avait choisi Budapest pour tourner sur 2 jours une vidéo assez spectaculaire où il se mettait en scène à la tête d’une gigantesque armée de la paix, se présentant comme « Le Rédempteur de l’Europe de l’Est » (titre donné à la vidéo). Un choix scénaristique volontairement provocateur, qui lui vaudra d’être accusé de mégalomanie et de s’être inspiré des vidéos de propagande nazie de Leni Riefenstahl.

Le teaser devait initialement servi de clip à l’une des chansons de l’album HIStory, sorti en 1995… mais le Roi de la Pop a finalement décidé d’en faire une vidéo promotionnelle pour l’album dans son ensemble.

Avec un confortable budget de plusieurs millions d’euros, il a pu recruter de vrais soldats hongrois et tourner dans quelques-uns des lieux emblématiques de Budapest. Si vous regardez le teaser, vous verrez ainsi le Pont des Chaînes, le Palais de Budavár dont je vous parlais plus tôt avec la statue d’Eugène de Savoie et non loin une statue représentant un turul (oiseau mythologique à mi-chemin entre l’aigle et le faucon) ou encore la Place des Héros (Hősök tere).

Le contexte du tournage était assez particulier, puisque Michael Jackson venait d’épouser la fille d’Elvis Presley, Lisa-Marie… et faisait avec elle à Budapest sa première apparition publique depuis le mariage. Il avait au départ prévu de rester à New York avec elle et de tourner ses scènes en studio, avant de changer d’avis pour se rendre à Budapest et tourner en conditions réelles.

Les journalistes, assoiffés de nouvelles photos du couple, ont donc naturellement afflué vers Budapest, donnant aussi de la visibilité au tournage.

Michael Jackson a profité de sa visite sur place pour se rendre dans deux hôpitaux de la ville (Heim Pal et Bethesda), où il a financé plusieurs milliers de jouets et plus de 18 000 euros de matériel pour les enfants hospitalisés. C’est aussi là qu’il a décidé de prendre en charge les soins d’un petit garçon, Bela Farkas, en attente d’une greffe de foie, pour un budget de plus de 90000 euros.

L’enfant avait été abandonné par ses parents, qui n’avaient pas les moyens de s’occuper de lui à cause de sa pathologie. Il a pu être transplanté quelques mois plus tard et a survécu. Il est resté en contact avec Michael Jackson jusqu’à la mort de celui-ci, comme le raconte cet article.

Ce ne sont que quelques-unes des anecdotes qui lient Michael Jackson à Budapest… et il va sans dire que les fans trouveront sur place pas mal de lieux à explorer en lien avec le Roi de la Pop !

Hommage à Michael Jackson à Budapest
Hommage à Michael Jackson à Budapest

Comment visiter la place Elisabeth et la grande roue de Budapest ?

La place Elisabeth est en plein centre de Budapest donc vous la croiserez peut-être tout simplement en déambulant dans la ville. Elle est aussi desservie par le métro (station Deák Ferenc tér, où se croisent les lignes 1, 2 et 3).

Vous pouvez retrouver ici les horaires d’ouverture de la grande roue ainsi que les prix des billets. Il existe pas mal d’offres : billets enfant, adulte, coupe-file, famille, ainsi que des billets spéciaux pour privatiser une nacelle ou bénéficier d’une coupe de champagne.

Thèmes : Autres destinations 

Poster un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Si vous aimez les articles du site, n'hésitez pas à faire vos achats sur Amazon.fr via ce lien ; il me permettra de toucher une commission grâce au programme Partenaires Amazon EU.

Besoin de rêver un peu ? Envie de voyager ? Suivez Salut, Bye Bye sur Facebook ! Conseils et découvertes voyage au programme…