Gravensteen, le château des Comtes de Flandre à Gand en Belgique


Aujourd’hui, je vous emmène visiter un château médiéval… et pas n’importe lequel : il s’agit de Gravensteen, le château des Comtes de Flandre que j’ai découvert à Gand en Belgique lors de mon récent séjour sur place.

Il fait partie selon moi des endroits à voir absolument si vous allez séjourner à Gand :

  • D’abord, parce qu’il est rare de voir un château médiéval aussi bien conservé et aussi complet (avec le donjon, les remparts, le chemin de ronde, etc.).
  • Ensuite, parce que le château offre un très beau point de vue sur la ville de Gand qui permet de faire de jolies photos.
  • Enfin, parce que l’histoire associée au château des comtes de Flandre est intéressante.
Gravensteen, le château des Comtes de Flandre à Gand en Belgique
Gravensteen, le château des Comtes de Flandre à Gand en Belgique

Le château des comtes de Flandre, un endroit surprenant

Il faut remonter au 10e siècle pour retrouver les premières traces du château de Gravensteen. À l’époque, les abords de la rivière locale, la Lys, ne sont pas aussi peuplés aujourd’hui et on y trouve une grande dune de sable. C’est sur cette dune que le comte de Flandre de l’époque fait construire un bâtiment en bois avec quelques dépendances.

Un peu plus tard, il est remplacé par un bâtiment en pierre avec un grand escalier, des cheminées et des latrines, un grand confort ! Petit à petit, chaque comte de Flandre apporte ses propres modifications au bâtiment : on construit par exemple une motte castrale (on rehausse le sol avec de la terre) entourée d’une palissade, une basse-cour (à l’emplacement où se trouve aujourd’hui la place voisine du château, la Sint Veerleplein).

La motte s’agrandit, à plus forte raison parce que c’est un moyen pour les comtes de Flandre de montrer leur autorité et leur influence à travers un bâtiment majestueux et imposant. C’est ainsi que l’on construit un grand donjon de 30 mètres de haut avec deux grandes salles et un sous-sol sur deux niveaux.

Le château des Comtes de Flandre, majestueux sous le ciel bleu de Gand en Belgique
Le château des Comtes de Flandre, majestueux sous le ciel bleu de Gand en Belgique

On ajoute aussi des tourelles, des écuries, on utilise différents types de pierres afin de travailler l’apparence du château.

Le donjon et les tourelles du château de Gravensteen
Le donjon et les tourelles du château de Gravensteen

Pendant ce temps, la ville de Gand se développe et le château devient rapidement une sorte d’enclave au beau milieu de la ville, ce qui est assez particulier ! Si vous allez visiter Gand, vous verrez que c’est surprenant de se retrouver face à ce type de château au détour d’une rue animée…

Les abords de Gravensteen à Gand
Les abords de Gravensteen à Gand

On installe aussi dans le château de Gravensteen, à une période, un atelier permettant de frapper la monnaie, qui donne aujourd’hui son nom à la rue qui passe juste à côté du château, la « Geldmund » (qui en néerlandais signifie « rue de la Monnaie »).

Gravensteen, un lieu de torture à vous glacer le sang

Autour du 14e siècle, le château de Gravensteen commence à accueillir des prisonniers et l’on y construit des salles d’audience mais aussi des cachots. Il existait un tribunal régional à proximité et en attendant leur jugement, les prévenus étaient emprisonnés à Gravensteen où ils étaient souvent torturés.

C’est ainsi que le château a acquis une terrible réputation car ceux qui y était placés en détention provisoire ne pouvaient pas s’évader et subissaient souvent les pires atrocités.

À l’époque, la loi exigeait que l’on obtienne un aveu de la part des prisonniers afin de pouvoir les condamner. On avait donc recours à toutes sortes de méthodes cruelles (et pourtant légales) pour les faire parler.

Une salle du château est aujourd’hui consacrée à ces modes de torture : on y voit par exemple un homme couché sur un banc avec un entonnoir dans la bouche. On y versait de l’eau afin de créer une sensation d’étouffement pour obliger la personne à confesser ses crimes.

Ce musée s’appelle en réalité le « musée de la justice » mais l’opinion populaire l’appelle toujours le musée de la torture et on comprend facilement pourquoi !

Le musée de la torture à Gravensteen
Le musée de la torture à Gravensteen

Il y avait aussi des systèmes élaborés de chaînes et de fixations pour immobiliser les prisonniers, leur briser les doigts, les écarteler… On trouve par exemple des colliers en fer munis de pics qui entraient dans la peau. La victime était assise sur un tabouret avec ce collier autour du cou, relié au mur par des chaînes. Au moindre mouvement, les pics pénétraient profondément dans la peau.

Dans ce musée de la torture, on voit aussi des éléments qui montrent à quel point les personnes malades étaient maltraitées : les épileptiques, par exemple, étaient considérés comme des malades mentaux et dans les asiles, on disposait de casques en cuir qu’ils devaient porter pour ne pas se blesser en tombant lors de leurs crises.

Pendant près de quatre siècles, le château des comtes de Flandre a joué ce rôle particulier, servant aussi de théâtre aux exécutions capitales. Il faut attendre 1796 pour que la ville décide d’adopter des méthodes d’exécution jugées plus « humaines », à savoir la guillotine, utilisée sur place jusqu’en 1861.

Vous pourrez en voir un modèle grandeur nature dans le château.

La guillotine présentée dans le château des comtes de Flandre à Gand
La guillotine présentée dans le château des comtes de Flandre à Gand

Concrètement, ces deux salles (la salle de la guillotine et celle qui montre les moyens d’exercer la justice sous l’Ancien Régime) ne constituent qu’une infime partie de la visite de Gravensteen donc vous pouvez passer à côté si vous êtes sensible et/ou que vous visitez le château avec des enfants… mais si vous y allez, la simple lecture des descriptions est tellement glaçante que vous ne manquerez pas de vous en souvenir.

J’avais d’ailleurs vu un reportage télé avant d’aller à Gand en Belgique qui donnait l’impression que ce musée était gigantesque. Ce n’est pas le cas mais ce qui est sûr, c’est qu’il vous marque !

Gravensteen, un château détesté devenu un lieu touristique

Je pense que vous ne serez pas surpris d’apprendre que ce château n’avait pas bonne réputation. Comment a-t-il fini par devenir un endroit touristique que tous les visiteurs de passage ont envie de découvrir ?

Dans le château de Gravensteen...
Dans le château de Gravensteen…

Au 18e siècle, le château des comtes de Flandre ne joue plus aucun rôle administratif et on ne peut pas vraiment dire que les Gantois le portent dans leur cœur. Pas question de le considérer comme un patrimoine à préserver ! Une partie des bâtiments est tout simplement mise en vente et achetée pour accueillir toutes sortes d’entreprises et leurs ouvriers.

Au milieu du 19e siècle, les entreprises aussi finissent par délaisser Gravensteen car l’endroit ne répond plus aux normes de sécurité. Certains aimeraient alors beaucoup voir le château disparaître totalement… mais heureusement, ça coïncide avec une période où l’on commence à prendre conscience de l’importance de sauvegarder le patrimoine local.

La ville de Gand reçoit des subventions de l’État et commence à racheter les bâtiments qui composent le château de Gravensteen. On entreprend alors de vastes travaux de démolition et de restauration pendant presque 20 ans : certains bâtiments sont détruits et les vestiges du château médiéval sont au contraire remis en état pour pouvoir ouvrir au public à partir de 1907.

Dans le château de Gravensteen...
Dans le château de Gravensteen…

Au-delà du musée de la justice, on a créé sur place un musée des armes qui présente de nombreux types d’armes utilisées à la période médiévale : des pointes de flèches, des épées, des poignards, des arbalètes, il y a de tout ainsi que des armures et des cottes de maille !

J’ai adoré ce château parce qu’il est vraiment très bien conservé et entretenu au point que l’on peut se projeter dans une autre époque très facilement. Je pense que c’est le genre d’endroit que j’aurais adoré quand j’étais enfant ou adolescente : il y a plein de petits escaliers en pierre, de salles voûtées où l’on imagine des péripéties d’un autre temps (ou le tournage d’un épisode de Game Of Thrones, c’est selon !)…

Une architecture magnifique à Gravensteen
Une architecture magnifique à Gravensteen

Les extérieurs du château sont tout aussi magiques… avec de vrais remparts. Si vous avez des enfants en bas âge, il faudra les tenir par la main car lorsque j’ai visité le château, le bord du chemin n’était pas protégé par des barrières. Ça préserve le côté historique du lieu mais je peux comprendre les parents qui ne sont pas rassurés !

Les remparts du château de Gravensteen
Les remparts du château de Gravensteen

On peut partir à l’assaut des hauteurs…

Gravensteen, le château des Comtes de Flandre à Gand en Belgique
Et si on disait que c’est NOTRE château ?

Vue sur Gand depuis le château des Comtes de Flandre

Quand on visite le château, on peut monter tout en haut du donjon pour profiter d’une vue magnifique sur l’ensemble de la ville, à 360°.

Les rives de la Lys vues depuis le Château
Les rives de la Lys vues depuis le Château
Gand en Belgique et ses clochers
Gand en Belgique et ses clochers

N’hésitez pas aussi à regarder par toutes les ouvertures, meurtrières & co que vous croisez… il y a parfois de jolis points de vue !

Une tourelle du château
Une tourelle du château
Vue sur l'entrée du château
Vue sur l’entrée du château

Aller visiter Gravensteen

La visite du château coûte 10€, elle est gratuite si vous avez opté pour la CityCard Gent (qui combine un titre de transport pour 48 heures ou 72 heures avec la visite d’un grand nombre de monuments, vous pouvez lire plus d’informations à ce sujet dans mon guide sur Gand).

Il faut savoir que le château de Gravensteen ferme très tôt (à 17h). En sortant, on croisait beaucoup de gens qui voulaient entrer et étaient déçus d’apprendre que l’accès n’était plus possible donc pensez-y si vous allez sur place.

Petite astuce aussi si vous voulez profiter d’une jolie vue du château : quand vous êtes face à l’entrée de Gravensteen, prenez sur votre gauche la Rekelingestraat, franchissez le pont et empruntez la première rue à droite (la Gewad) puis de nouveau la première à droite (Sint-Widostraat). Vous serez dans une jolie rue pavée qui donne sur la rivière…

Sint Widostraat
Sint Widostraat

Avec cette vue d’ensemble sur le château :

Le château des comtes de Flandre dans son ensemble
Le château des comtes de Flandre dans son ensemble

Quand je suis allée à Gand, il n’y avait personne à cet endroit !

J’espère que la visite vous plaira aussi si vous allez sur place.


Poster un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Si vous aimez les articles du site, n'hésitez pas à faire vos achats sur Amazon.fr via ce lien ; il me permettra de toucher une commission grâce au programme Partenaires Amazon EU.

Suivez la page Facebook du blog pour être au courant des derniers articles et découvrir d’autres inspirations voyage !