National Railway Museum à York, un musée des trains et du chemin de fer



Aujourd’hui, je vous propose de partir à la découverte d’un musée unique situé à York en Angleterre : le National Railway Museum. Il vous présente l’histoire du chemin de fer à travers de nombreux objets mais surtout, des trains grandeur nature ! Le musée du rail possède plus d’une centaine de locomotives, ce qui lui permet de renouveler régulièrement son exposition.

Vous pouvez monter dans bon nombre d’entre elles, ce qui fait de ce musée une très bonne idée de sortie en famille lors d’un week-end à York, l’endroit plaît énormément aux enfants en plus de séduire les adultes :)

Dans cet article, je vous présente ce musée pas comme les autres et vous donne plein d’informations pratiques pour y aller (billets, horaires d’ouverture, durée de visite, accès, etc).

York, au cœur de l’histoire des chemins de fer anglais

Le National Railway Museum est un superbe espace installé à deux pas de la gare de York, en Angleterre. York, très belle ville riche en histoire… et ville très liée au chemin de fer.

Lorsque ce dernier commence à se développer en Angleterre au 19e siècle, on le perçoit comme une formidable opportunité d’accélérer le développement du pays. Mais le chemin de fer est une innovation, qui attire toutes sortes d’entreprises de manière assez déstructurée.

Un vieux wagon de train au National Railway Museum de York
Un vieux wagon de train au National Railway Museum de York

Un natif de York, George Hudson, estime alors qu’il est important d’avoir une « vision d’ensemble » des lignes de train britanniques. Il fonde la « British Railway Clearing House » pour initier une forme de mutualisation entre toutes les compagnies de chemin de fer de l’époque, avec des règles communes… histoire que les trains puissent emprunter une ligne de manière continue, même si d’un point de vue administratif la voie est partagée entre différentes entreprises.

Hudson fait en sorte qu’une grande gare soit construite à York en 1841 et, à l’époque, la gare de York est présentée comme l’une des plus grandes d’Europe. On ne met plus que 5h à aller jusqu’à Londres alors qu’avant l’arrivée du train, il fallait souvent près de 30 heures !

La gare est remplacée par une autre en 1877 car elle est devenue trop petite pour faire face à l’augmentation exponentielle du nombre de passagers. On bâtit également un hôtel adjacent à la gare, qui existe toujours à notre époque (le Principal York).

Lors de la Première Guerre Mondiale, le gouvernement anglais intervient dans la gestion du chemin de fer (sans pour autant le nationaliser) afin de rationaliser son fonctionnement pour qu’il soit plus rentable. A l’époque, pour vous donner une idée, il existe pas moins de 120 compagnies de chemin de fer différentes en Angleterre ! On vote alors le « Railway Act », qui donne naissance à sept compagnies seulement, basées sur leur localisation régionale.

La fusée de Stephenson
La fusée de Stephenson, une des premières locomotives à vapeur, utilisée sur la ligne Manchester-Liverpool

A la fin de la Seconde Guerre Mondiale, le gouvernement décide cette fois-ci de nationaliser le chemin de fer. Deux décennies plus tard, York devient le lieu depuis lequel on « pilote » toute l’activité ferroviaire de l’est de l’Angleterre. Parallèlement, avec le même souci de simplifier la gestion du rail britannique, on supprime de nombreuses gares et d’innombrables voies.

C’est dans ce contexte qu’en 1975, le National Railway Museum voit le jour. Il occupe trois grands hangars qui faisaient partie du dépôt de locomotives de la ville. Encore une fois, York a joué un rôle de premier plan dans le développement des trains en Angleterre : on y construisait des locomotives à vapeur, on y trouvait des installations de chargement du charbon à bord des locomotives en question et il est donc tout naturel que la ville accueille le musée du rail national.

Mais alors, comment se passe la visite ? Le musée fait-il honneur à cette longue tradition ferroviaire ? Voyons tout ça ensemble !

Visite du National Railway Museum
Visite du National Railway Museum

Un musée des trains pas comme les autres !

Le musée est assez facile à trouver et nous plonge tout de suite dans le vif du sujet, avec un vaste hangar rempli de trains !

L'Atlantic Coast Express lancé en 1926
L’Atlantic Coast Express lancé en 1926, un train qui desservait Londres et les stations balnéaires du sud-ouest de l’Angleterre

On y croise des locomotives mais aussi d’authentiques wagons « à l’ancienne », jusqu’aux trains les plus récents comme l’Eurostar et le Shinkansen, train à grande vitesse japonais !

Le Shinkansen exposé dans le musée fait partie de la première série (Zero-kei), qui était capable d’aller jusqu’à 210 km/h à son lancement. Il se trouve que le réseau ferré japonais utilise le même écartement que les rails britanniques.

On peut toucher les trains, des escaliers permettent aux visiteurs d’aller jeter un œil en cabine de conduite. Autant vous dire que les enfants en restent absolument fascinés ! Des jouets grandeur nature !

Découvrir les trains de près au musée du rail de York
Découvrir les trains de près au musée du rail de York

C’est tout aussi intéressant pour les adultes, d’autant que l’on peut explorer les trains sous différentes dimensions : un passage est par exemple aménagé pour passer sous un train et, je vous rassure, dans ce cas on en sort indemne (à moins que je ne vous écrive depuis l’autre monde, qui sait ?). Cette expérience vous permet de voir au plus près toute la mécanique cachée sous un train.

Passage sous un train au musée du chemin de fer de York
Passage sous un train au musée du chemin de fer de York

On peut également monter sur un pont qui « enjambe les voies » situées dans le hangar, afin de prendre de la hauteur sur toute l’exposition.

Vue sur l'exposition du National Railway Museum de York
Vue sur l’exposition du National Railway Museum de York

Vous vous en doutez, si l’on peut réunir autant de trains dans un même espace, c’est parce qu’il est vaste. On y trouve aussi un café, une boutique ou encore un simulateur ferroviaire (payant). Sans oublier un énorme train électrique, un vrai rêve de gosse !

On poursuit la visite par la découverte d’un entrepôt/caverne d’Ali Baba pour amoureux des trains ! Il contient des milliers d’objets liés au rail : des panneaux, des éléments de signalisation, des trains miniature, des éléments de « décor » issus des gares, une maquette permettant de former les conducteurs de train à la signalisation.

National Railway Museum, York, Angleterre
National Railway Museum, York, Angleterre

Les plus observateurs repéreront aussi une discrète pancarte « voie 9 3/4 » faisant référence à Harry Potter car il est bien connu que le petit sorcier anglais fait aussi partie à sa manière de l’histoire des chemins de fer ;)

On peut ensuite accéder à l’étage (un ascenseur est disponible) pour profiter d’une plateforme d’observation sur les trains quittant et arrivant en gare de York.

L’exposition se poursuit et vous explique le fonctionnement d’un chemin de fer sous un angle plus « opérationnel » (comment fonctionne un aiguillage, comment interpréter les feux de signalisation).

Puis on découvre, en contrebas du parcours, l’atelier où le personnel du musée entretient et répare les trains.

L'atelier d'entretien des trains
L’atelier d’entretien des trains

La collection étant très vaste, elle est renouvelée de temps en temps afin de présenter au public un maximum de trains. Je suis restée un bon moment à regarder les artisans travailler.

L'atelier d'entretien des trains
L’atelier d’entretien des trains

On quitte ensuite cette zone pour passer par un espace extérieur où se trouve un café aménagé dans des containers et surtout, le wagon aménagé « Countess of York » qui propose l’un des meilleurs afternoon teas de la ville (avis à ceux qui souhaitent profiter de cette tradition anglaise !).

Le Countess Of York
Le Countess Of York

On accède ensuite à « Station Hall », une partie du National Railway Museum qui se visite plus rapidement mais est tout aussi intéressante : elle reconstitue des quais de gare avec des trains – évidemment !, des panneaux et toutes sortes de « souvenirs ferroviaires ».

Station Hall, National Railway Museum
Station Hall, National Railway Museum

On nous explique aussi comment est mené le travail de restauration des wagons et son caractère « réversible ». On trouve ici des toilettes très propres et des casiers pour ceux qui souhaitent laisser des affaires encombrantes.

A l’heure du bilan, j’ai beaucoup apprécié ce musée alors que je partais avec un a priori plutôt négatif, n’étant pas une adepte des chemins de fer. On m’avait néanmoins chaudement recommandé l’endroit et je n’ai pas regretté d’avoir écouté ce conseil !

C’est un musée que l’on visite en immersion parmi les trains ce qui lui donne une dimension très ludique et plaisante. On apprend des choses au passage, ce qui ne gâche en rien l’expérience !

Station Hall, National Railway Museum
Station Hall, National Railway Museum

Comment visiter le National Railway Museum ?

Le musée des trains de York est un endroit assez fascinant et l’on peut très vite y passer des heures sans forcément être un passionné de trains, prévoyez un temps de visite minimum autour de 3h.

Vous pouvez ensuite très rapidement accéder à la gare de York via une passerelle si vous voulez prendre le train pour aller explorer une ville voisine dans la continuité.

Horaires d’ouverture du musée du rail

Le musée du chemin de fer est généralement ouvert de 10h à 17h du mercredi au dimanche, consultez les horaires à jour ici.

L'avant d'une superbe locomotive du musée des trains
L’avant d’une superbe locomotive du musée des trains

Billets pour le National Railway Museum

Le musée des trains anglais a l’avantage d’être totalement gratuit ! Cependant, suite à la pandémie de Covid, un système de pré-réservation a été mis en place. Les billets sont toujours gratuits et sont disponibles deux semaines à l’avance.

Vous pouvez vous rendre sur le site du musée pour en savoir plus.

Accès au musée du chemin de fer

Le musée se situe à deux pas de la gare de York, il existe un accès piéton entre la gare et le National Railway Museum (comptez moins de 10 minutes à pied). Vous pouvez également vous rendre au musée en empruntant Leeman Road depuis le centre de York (comptez 15 minutes à pied depuis York Minster).

Pancartes anciennes
Pancartes anciennes

Une excursion pour les amoureux des trains

Si vous aimez les trains, ne ratez pas l’opportunité d’emprunter un train à vapeur qui circule encore dans la région, entretenu avec amour par des passionnés. Il existe notamment cette excursion pour aller le découvrir, c’est une expérience très chouette !

Je vous en dis plus dans mon article sur la gare de Goathland !

Par ailleurs, si vous prévoyez un séjour à York, je vous conseille la lecture de mon guide sur York. Vous y trouverez plein d’idées de sorties, de bonnes adresses et de choses à voir pour en profiter au maximum ! C’est une ville absolument magnifique, qui mérite d’être visitée si vous voulez sortir du « classique » séjour à Londres en allant en Angleterre.


Poster un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



Si vous aimez les articles du site, n'hésitez pas à faire vos achats sur Amazon.fr via ce lien ; il me permettra de toucher une commission grâce au programme Partenaires Amazon EU.