Balade photo de nuit à Londres : la magie de la capitale anglaise


C’est sans doute une petite faiblesse de touriste… mais c’est aussi un plaisir que je ne boude jamais quand je vais à Londres : photographier la ville de nuit. Quand elle s’illumine à la nuit tombée, elle offre pour les photographes amateurs ou professionnels un terrain de jeu merveilleux. Et aujourd’hui, j’ai décidé de vous emmener avec moi. Du coucher de soleil à la nuit noire depuis mon pont préféré, c’est parti pour une balade photo de nuit à Londres !

Coucher de soleil sur Tower Bridge

Pour regarder le soleil se coucher, j’aime aller du côté du London Bridge (métro London Bridge, sur la Northern Line et la Jubilee Line). Depuis ce pont, vous pouvez photographier le mythique Tower Bridge, qui est absolument superbe au coucher du soleil lorsque le ciel se teinte de rose.

Tower Bridge depuis le London Bridge à Londres
Tower Bridge depuis le London Bridge à Londres – Focale 5.6, sensibilité 400 ISO, temps d’exposition 1/400 seconde
Tower Bridge depuis le London Bridge à Londres
Tower Bridge depuis le London Bridge à Londres – Focale 5.6, sensibilité 400 ISO, temps d’exposition 1/400 seconde

La Tamise, le HMS Belfast (navire-musée datant de la Seconde Guerre Mondiale) rendent le décor assez théâtral. Et puis, la lumière baisse, les passants s’attablent face au pont… il est temps de reprendre le métro sur la Jubilee Line et de descendre à Canary Wharf.

Canary Wharf à l’heure où le quartier se vide

On se retrouve au milieu d’un quartier d’affaires… car c’est à Canary Wharf que sont installées bon nombre de grandes entreprises implantées à Londres, en particulier les banques (Barclays, Crédit suisse, HSBC, Citi). A la tombée de la nuit, les bureaux se vident peu à peu… et le quartier devient alors d’un calme absolu !

Vous y trouverez de nombreux docks où réaliser des photos sublimes des lumières des buildings se reflétant dans l’eau (le Millwall Inner Dock, le Blackwall Basin, la Poplar Dock Marina).

Quartier de Canary Wharf à Londres
Quartier de Canary Wharf à Londres – Focale 5.6, sensibilité 400 ISO, temps d’exposition 1/10 seconde

On se dirige doucement vers la Tamise jusqu’à se trouver nez à nez avec l’O2 Arena, célèbre salle de spectacles, visible sur la berge d’en face.

O2 Arena à Londres
O2 Arena à Londres – Focale 4.5, sensibilité 200 ISO, temps d’exposition 1/15 seconde

La nuit est maintenant tombée. Si vos pieds sont encore en vie, retour au cœur de Londres par le DLR, station East India, puis le métro.

Du Waterloo Bridge à Big Ben de nuit

Nous descendons à la station Embankment (Circle ou District Line) et gagnons à pied le Waterloo Bridge.

C’est mon spot photo préféré pour les photos de nuit à Londres. En effet, vous avez une superbe vue sur les buildings éclairés mais aussi sur la Tamise, avec suffisamment de profondeur pour mettre en valeur les reflets de l’eau. Par ailleurs, le pont possède des sortes de “poteaux” sur lesquels vous pouvez appuyer votre appareil si vous n’avez pas de trépied. Pas de photos floues, une belle vue, que demander de plus ?

Waterloo Bridge et Londres de nuit
Waterloo Bridge et Londres de nuit – Focale 5.6, sensibilité 200 ISO, temps d’exposition 4 secondes

Depuis le Waterloo Bridge, on voit très bien la coupole de la cathédrale Saint-Paul.

Waterloo Bridge et Londres de nuit
Waterloo Bridge et Londres de nuit – Focale 5.6, sensibilité 200 ISO, temps d’exposition 4 secondes

On peut descendre au bord de la Tamise par des escaliers situés au début du pont côté London Eye (on voit distinctement la grande roue depuis le Waterloo Bridge). La balade sur les berges de la Tamise, très animées en soirée, est agréable et vous conduira vers Big Ben et les Houses of Parliament. Là encore, vous pourrez réaliser de superbes photos des monuments en appuyant votre appareil sur le pied des gros lampadaires qui bordent la promenade, pour faire des photos sans trépied et sans flou !

Les Houses of Parliament et Big Ben de nuit
Les Houses of Parliament et Big Ben de nuit – Focale 5.6, sensibilité 200 ISO, temps d’exposition 4 secondes
Les Houses of Parliament et Big Ben de nuit
Les Houses of Parliament et Big Ben de nuit – Focale 5.6, sensibilité 200 ISO, temps d’exposition 4 secondes

Il est maintenant temps d’aller s’asseoir bien au chaud dans un pub pour se remettre de nos émotions… Pour ceux que ça intéresse, j’ai indiqué sous chaque photo les réglages de mon appareil (un Canon EOS 600D). Les photos de cet article ont toutes été réalisées sans trépied et sans flash… Je trouve que la lumière naturelle de la ville est suffisante pour se passer de flash et on retrouve ainsi facilement la même atmosphère que dans la réalité. J’espère que vous aurez aimé cette petite exploration de Londres à la nuit tombée !

Thèmes : De nuit Londres 

Poster un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

10 commentaires sur “Balade photo de nuit à Londres : la magie de la capitale anglaise

  • Audrey

    Magnifiques, ces photos ! La balade entre le Parlement et le Tower Bridge, en passant par la rive sud, est une de mes préférées à Londres ! D’ailleurs, entre boulot et perso, je vais à Londres en octobre, en novembre et en décembre cette année, je suis ravie !

    Répondre à Audrey
    • Marlène

      Ah ça fait un moment que j’ai envie de poster des photos de cet endroit aussi, j’adore cette balade la nuit ! La fin d’année s’annonce très anglaise pour moi aussi mais je vais changer un peu de mes habitudes en passant plus de temps dans le Sussex pour une fois ;) Tu vas aller voir Ralph Fiennes à l’Old Vic en 2016 ? J’ai vu que les places étaient mises en vente le 22 septembre pour le grand public.

      Répondre à Marlène
    • Audrey

      The Master Builder, c’est un peu dur de résister … J’ai vu Stephen Dillane dans le rôle à l’Almeida, excellent. Il faut que je voie avec mon amie londonienne. Il faudrait que j’y aille le premier weekend, ça me ferait un chouette cadeau d’anniversaire !

      Répondre à Audrey
    • Marlène

      Tu m’étonnes ! En plus, ça doit être intéressant de pouvoir comparer deux visions du rôle par deux acteurs différents. J’essaierai de voir S. Dillane un jour quand il remontera sur scène, travailler avec son fils m’a rendu curieuse et je trouve que le théâtre donne une tout autre dimension à un acteur par comparaison avec le cinéma ou la télé. On sous-estime parfois l’importance du face à face réel, “charnel”… et à chaque fois je me prends une claque, comme si tout était plus intense :)

      Répondre à Marlène
    • Audrey

      Je viens d’envoyer un message à ma pote, on va se caler ça
      Si tu n’as jamais vu Stephen au théâtre, j’espère que tu auras vite l’occasion d’y remédier ! Je l’ai vu dans The Master Builder et dans La Tempête (c’était le projet The Bridge de Sam Mendes, à l’Old Vic). Il jouait Prospero, et qu’est-ce qu’il était bon ! Pour avoir vu Ralph Fiennes aussi dans ce rôle, ils ont chacun leur façon d’interpréter les rôles, bien sûr, mais ils gardent tous les deux une grande intelligence du plateau. Ce sont les deux comédiens de théâtre que je préfère, je crois !

      Répondre à Audrey
    • Marlène

      Et je fais confiance à ton goût donc ça me donne encore plus envie de le voir !

      Répondre à Marlène
    • Audrey

      Merci ;)
      Je crois que ce que je préfère, au théâtre, c’est voir un même rôle interprété par plusieurs comédiens … le Richard II de Eddie Redmayne n’est pas du tout le même que celui de David Tennant. En parlant de David Tennant : j’ai vu deux fois la production de Hamlet de la RSC dans laquelle il jouait, sauf que la deuxième fois, il s’était blessé (en tournant Doctor Who ^^), et c’est sa doublure, Edward Bennett, qui a pris le relais. Même production, même distribution, même mise en scène … et pourtant, deux Hamlet bien distincts.
      Je trouve ça passionnant de voir à quel point la personnalité et le physique d’un comédien influent sur le personnage qu’ils interprètent, même si ce ne sont pas leurs mots ni leurs émotions qu’ils doivent retranscrire …
      Vive le théâtre !

      Répondre à Audrey
    • Marlène

      Passionnant, surtout sur ce type de rôle qu’on croit déjà connaître par cœur et sur lequel, pourtant, certains arrivent encore à nous surprendre.

      J’aime aussi beaucoup voir la même pièce plusieurs fois… car j’ai souvent remarqué que d’un public à l’autre, le jeu n’était jamais tout à fait le même. Il y a tous ces petits aléas que l’on ne remarque pas quand on ne voit la pièce qu’une fois et que l’on saisit comme un petit moment de complicité quand on la voit plusieurs fois : la sortie ratée, la réplique oubliée, et le brio avec lequel les acteurs s’en débrouillent pour que ça passe inaperçu !

      Répondre à Marlène
  • Milie

    C’est superbe !

    Répondre à Milie
    • Marlène

      Je n’ai jamais réussi à m’en lasser :) C’est une jolie ville pour peu qu’on fasse l’effort de dépasser les clichés que j’entends souvent (il fait moche, froid, on mange mal, blablabla) !

      Répondre à Marlène
Si vous aimez les articles du site, n'hésitez pas à faire vos achats sur Amazon.fr via ce lien ; il me permettra de toucher une commission grâce au programme Partenaires Amazon EU.