Playa de Santiago et le magique hôtel Jardin Tecina à La Gomera


Aujourd’hui, nous allons faire escale à Playa de Santiago, l’une des villes situées sur la côte sud de l’île de la Gomera dans les Canaries… La Gomera dégage une atmosphère tout à fait unique, un mélange entre l’authenticité un peu rude d’une terre sauvage, aride et escarpée… le sens de la fête espagnol… et la rigueur polie des Allemands qui, très tôt, se sont approprié ce petit bout de rocher volcanique émergeant de l’Atlantique.

La ville de Playa de Santiago est l’une des plus touristiques de cette minuscule île… et elle abrite un petit bijou d’hôtel, le Jardin Tecina, un havre de paix ouvert sur l’océan qui donne envie de rester là sans jamais repartir.

Playa de Santiago, La Gomera
Playa de Santiago, La Gomera

Playa de Santiago, du port de pêche au tourisme

Oh, les chiffres vont peut-être vous faire sourire… car quand je vous ai dit que Playa de Santiago était « touristique », vous avez peut-être imaginé une ville de 30000 habitants, inondée de gros resorts… Non, Playa de Santiago à La Gomera, ce sont environ 1300 habitants, une poignée d’hébergements… et c’est tout !

La ville naît d’une bien étrange manière, au début du 20e siècle : à Tenerife, le volcan Chinyero entre en éruption en novembre 1909… et suscite la peur de certains habitants, qui décident de quitter l’île pour s’installer à La Gomera, à quelques dizaines de kilomètres seulement. La Gomera, une île volcanique elle aussi… mais qui n’est pas entrée en éruption depuis plus de 3 millions d’années (ça rassure !).

Les exilés de Tenerife fondent un petit port de pêche traditionnel qui prend le nom de « Playa de Santiago ». Playa, parce qu’il y a ici une large plage de galets sur le front de mer. Santiago, en référence à « Santiago del Teide », la municipalité de Tenerife proche du volcan Chinyero dont venaient la plupart des migrants.

Port de Playa de Santiago, île de La Gomera
Port de Playa de Santiago, île de La Gomera

Playa de Santiago a commencé à se développer dans les années 1920 grâce à deux frères, « les Rodriguez Lopez » comme on les appelle parfois… qui ont décidé d’implanter une exploitation agricole au bord de l’océan pour y cultiver des tomates et des bananes. Ils ont, grâce à un système ingénieux, détourné de l’eau depuis les hauteurs de La Gomera vers le sud de l’île, et bâti des barrages permettant de retenir les eaux de pluie (un phénomène peu fréquent dans ce climat subtropical !) pour irriguer les cultures…

De même, on a commencé à industrialiser un peu plus les activités locales :

  • La pêche, en créant des conserveries à Playa de Santiago pour préparer le thon et les sardines ;
  • L’agriculture, en commençant à exporter les récoltes par bateau depuis le port.

La ville s’est développée, hébergeant principalement les pêcheurs, les travailleurs de la mer qui prenaient soin des bateaux et les employés de l’exploitation agricole. A son apogée, Playa de Santiago donnait du travail à près de la moitié de l’île de La Gomera !

Les frères Rodriguez Lopez ont aussi fait construire un minuscule aérodrome, El Revolcadero, sur la colline dominant l’océan (un peu plus à l’Ouest que l’aéroport actuel). Il possédait une toute petite tour de contrôle fonctionnant grâce à un générateur… Le 1er avion s’est posé à La Gomera le 15 juillet 1959. Vous pouvez voir des photos de ce vieil aérodrome sur Flickr.

Petit à petit, les ressources naturelles ont diminué, la dernière conserverie a dû fermer ses portes à la fin des années 70… Les frères Rodriguez Lopez ont confié les clés de leur exploitation à la famille Olsen (qui gère, encore aujourd’hui, les ferries entre Tenerife et La Gomera).

Dans le même temps, une autre ville du sud de La Gomera, Valle Gran Rey, accueillait ses premiers immigrés allemands, venus s’installer ici pour profiter de l’atmosphère authentique de l’île…

A Playa de Santiago, l’aérodrome a commencé à accueillir des touristes allemands qui venaient passer la journée sur l’île de La Gomera, déjeunant à Agulo avant de repartir vers d’autres îles des Canaries. Une tradition qui perdure aujourd’hui sous une autre forme, puisque de nombreux touristes viennent passer la journée sur l’île depuis Tenerife.

Le déclin de l’agriculture d’un côté, l’essor du tourisme de l’autre… A partir des années 90, c’est le tourisme qui est devenu la principale ressource de la région.

L'hôtel Jardin Tecina sur la falaise à Playa de Santiago
L’hôtel Jardin Tecina sur la falaise à Playa de Santiago

L’hôtel Jardin Tecina, un havre de paix sur les falaises

Laissons le port de Playa de Santiago et son minuscule front de mer derrière nous. Montons, par une route en lacets ou par les escaliers, au-dessus des champs de bananes. Là-haut, sur la falaise, est construit un hôtel fait de petites maisons blanches qui se fondent dans un jardin botanique de 7 hectares (vous pouvez voir des photos ainsi que le prix des chambres sur Booking.com).

Hôtel Jardin Tecina, Playa de Santiago
Hôtel Jardin Tecina, Playa de Santiago

Il a été construit en 1988 à l’initiative de la famille Olsen, qui a beaucoup fait pour dynamiser la région. Depuis 2004, l’hôtel Jardin Tecina jouxte un golf de 18 trous.

Ces aménagements sont parfois critiqués car le golf, par exemple, a été construit à la place d’anciennes plantations de bananes… et nécessite d’être bien arrosé, sur une île où l’on est sensible à l’utilisation de l’eau (même si celle qui arrose le golf est de l’eau de mer issue de l’océan, que l’on a désalinisée).

Je crois que cette problématique traduit toute la complexité à conjuguer tradition et développement : La Gomera ne parvient plus à vivre de l’agriculture – trop de concurrence, des jeunes générations qui ne veulent plus pratiquer un travail éreintant et peu rémunérateur… L’île dépend du tourisme, tout en ayant très peur de perdre le contrôle de sa culture, de ses traditions et de son environnement préservé (il suffit de porter le regard sur la côte sud de Tenerife, non loin de là, pour avoir peur…).

Mais l’hôtel Jardin Tecina est là, il fait travailler des gens de la région et accueille des touristes qui dépensent dans l’économie locale… Une réussite et un paradoxe !

Une chambre de l'hôtel Jardin Tecina
Une chambre de l’hôtel Jardin Tecina

Les piscines de l’hôtel Jardin Tecina

Si vous avez besoin de faire une parenthèse dans une vie à cent à l’heure, vous pouvez sans doute ajouter l’hôtel Jardin Tecina à votre liste de destinations…

Il propose un environnement très agréable pour profiter du climat de La Gomera. Voici un petit aperçu des températures moyennes (en degrés Celsius) à Playa de Santiago, comme vous pouvez le voir ça ne descend jamais très bas !

Météo : les températures à Playa de Santiago, La Gomera
Météo : les températures à Playa de Santiago, La Gomera

Le Jardin Tecina, ce sont d’abord de belles piscines qui peuvent se plier à tous les goûts, avec surveillant de baignade et location de serviettes de bain si vous n’êtes pas venu équipé. Les piscines sont équipées d’un siège de « mise à l’eau » pour les personnes handicapées en fauteuil.

Une piscine principale, avec une partie pour nager, des jeux aquatiques et une pataugeoire pour les enfants : c’est la piscine familiale par excellence…

Jeux aquatiques à la piscine du Jardin Tecina
Jeux aquatiques à la piscine du Jardin Tecina

Une piscine « réservée aux adultes », avec des jacuzzis à proximité et des lits balinais (lits à baldaquins) au bord… parfait pour se détendre au calme, en couple, dans une ambiance feutrée…

Piscine de l'hôtel Jardin Tecina, La Gomera
Piscine de l’hôtel Jardin Tecina, La Gomera

Une piscine en bord de mer, au Club Laurel. Pour y accéder, on emprunte un ascenseur privé qui descend la falaise… et l’on découvre un espace très agréable, décontracté, avec un restaurant, un bar et une jolie piscine d’eau de mer pratique pour nager.

Accès au Club Laurel, Jardin Tecina
Accès au Club Laurel, Jardin Tecina

Via l’hôtel, on peut aussi accéder facilement aux plages locales, notamment la Playa del Medio. Ce sont des plages un peu particulières, puisqu’elles sont « toutes noires », formées de sable et de roches volcaniques. Il y a 3 navettes par jour vers la plage (10 minutes de trajet) et 4 navettes dans le sens plage > hôtel.

Parenthèse bien-être à Playa de Santiago

L’hôtel Jardin Tecina propose aussi un spa, le spa Ahemon, réservé aux adultes. Comptez 60€ pour un massage de 50 minutes. Vous pouvez aussi profiter pour une petite somme du solarium, d’un parcours aquatique avec jets d’eau, du sauna et du hammam…

On peut aussi commander un « rituel bien-être » dans sa chambre. L’hôtel propose des packages avec sels de bain et musique relaxante pour s’offrir un break relaxant dans sa propre baignoire.

Sans oublier des services bien-être associés à l’hôtel : soins du visage, coiffeur, soins esthétiques (épilation, manucure, pédicure), etc.

L'hôtel Jardin Tecina de nuit
L’hôtel Jardin Tecina de nuit

Des activités pour tous les goûts

Ce que j’ai apprécié dans cet hôtel, au-delà du cadre (évidemment) propice à la déconnexion, c’est le fait qu’il propose beaucoup d’activités différentes. Nous n’avons pas tous les mêmes envies et les mêmes besoins en vacances. Pour ma part, je sais que je m’ennuie vite au bord d’une piscine : pour une demi-journée, ça va, j’en profite pour me plonger dans un bon roman… mais très vite, j’ai envie de faire et de voir autre chose.

Playa de Santiago, La Gomera

Ici, ceux qui veulent passer une semaine de vacances sans sortir de l’hôtel peuvent le faire car il y a beaucoup d’activités sur place, un large choix de restaurants, sans oublier des points de vue magiques sur l’océan pour regarder le coucher de soleil…

Coucher du soleil à Playa de Santiago
Coucher du soleil à Playa de Santiago

Ceux qui veulent profiter de l’hôtel sans aller trop loin trouveront aussi un golf 18 trous (avec navette au départ de l’hôtel et cours pour s’initier au golf si vous n’en avez jamais fait), de nombreux cours de sport (aérobic, Pilates, yoga vinyasa, yoga hatha, yoga ashtanga, step, abdos, running, stretching, crossfit…), etc.

Il y a aussi des courts de tennis et de squash dans l’hôtel et une salle de sport, ainsi qu’un club enfants.

L’hôtel Jardin Tecina propose aussi quelques balades culturelles de 2 à 3h : découverte des plantes tropicales, du jardin bio (Eco Finca Tecina) qui fournit des fruits et légumes à l’hôtel, du jardin botanique de l’hôtel, d’une plantation de bananes et d’avocats adjacente, découverte de l’histoire de Playa de Santiago, de la géologie des plages volcaniques du coin, etc.

Jolies fleurs de frangipanier - Jardin botanique de l'hôtel
Jolies fleurs de frangipanier – Jardin botanique de l’hôtel

Et si, comme moi, vous n’imaginez pas rester à l’hôtel sans sortir… vous avez aussi une foule de possibilités pour découvrir l’île, même sans voiture !

La très sérieuse société Timah propose tout un programme de randonnées au départ du Jardin Tecina pour visiter toute l’île : certaines randos sont plutôt destinées à ceux qui ont une bonne forme physique tandis que d’autres sont plutôt des balades touristiques pour voir les principaux lieux de La Gomera.

Vous pouvez aussi louer des vélos ou participer à des balades en petit groupe à vélo grâce à Gomera Cycling ou aller voir les baleines et dauphins en pleine mer avec la compagnie Tina.

Et en descendant au port, vous pouvez facilement attraper un ferry vers Valle Gran Rey ou San Sebastian de la Gomera si vous avez envie de passer la journée ailleurs. Les horaires des ferries sont disponibles dans l’hôtel et il y a même une borne pour réserver son billet.

J’ai beaucoup aimé l’hôtel Jardin Tecina pour cette flexibilité et pour son cadre propice à la détente…

La Gomera

Que faire à Playa de Santiago ?

Playa de Santiago est, objectivement, une toute petite ville… et si vous ne séjournez pas au Jardin Tecina, mieux vaut avoir une voiture à disposition car ce n’est pas forcément le point de départ idéal pour des randonnées (contrairement à Valle Gran Rey, au départ de laquelle on peut déjà faire pas mal de jolies randos même sans voiture !).

Playa de Santiago, ce sont avant tout des plages (souvent ouvertes au naturisme, comme pas mal de plages à La Gomera !), quelques restaurants sympa (Junonia et La Chalana notamment)… mais vous pouvez vite tourner en rond si vous n’avez pas de voiture pour aller explorer l’île. La promenade du front de mer va devenir entièrement piétonne, pour favoriser le développement de petits commerces au bord de l’eau.

Avec une voiture, aucun souci : la Gomera est une île minuscule, qu’on traverse d’un bout à l’autre en 1h15… donc vous pourrez être libre d’aller découvrir les villages de l’île, le superbe parc national du Garajonay avec sa forêt magique envahie par la brume.

Sans voiture

  • Soit vous séjournez au Jardin Tecina et vous avez accès à pas mal de randonnées et d’excursions au départ de l’hôtel.
  • Soit vous séjournez ailleurs et vous pouvez utiliser le ferry pour rejoindre d’autres villes offrant plus d’activités.

A Playa de Santiago, il existe d’autres hébergements (cliquez ici pour avoir un aperçu des hébergements disponibles) si vous ne voulez pas aller à l’hôtel ou que vous voulez dépenser un peu moins cher dans le logement.

L'un des bars de l'hôtel Jardin Tecina
L’un des bars de l’hôtel Jardin Tecina

Comment aller à Playa de Santiago ?

A Playa de Santiago se trouve le seul et unique aéroport de La Gomera, nom de code GMZ… qui accueille des vols en provenance des autres îles Canaries. Je vous rassure : vous ne risquez pas d’être gêné par le trafic aérien, il doit y avoir à tout casser 2-3 avions par jour en haute saison !

Si vous venez d’Europe et que vous voulez rejoindre La Gomera en avion, optez pour un vol vers l’aéroport de Tenerife Nord… puis enchaînez avec un Tenerife Nord > La Gomera, sur la compagnie Binter Canarias.

La compagnie Fred Olsen propose aussi un petit ferry, le Benchi Express, qui relie San Sebastian de La Gomera à Playa de Santiago en 30 minutes environ. Je vous conseille de lire mon article détaillé sur le ferry entre Tenerife et la Gomera pour savoir comment ça fonctionne !

Et puis, n’hésitez pas à consulter mon guide de voyage à La Gomera pour préparer votre séjour sur place et connaître les lieux à ne pas manquer !


Poster un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Si vous aimez les articles du site, n'hésitez pas à faire vos achats sur Amazon.fr via ce lien ; il me permettra de toucher une commission grâce au programme Partenaires Amazon EU.

Suivez la page Facebook du blog pour être au courant des derniers articles et découvrir d’autres inspirations voyage !