Pourquoi les Anglais… Petites originalités et histoires sur nos voisins !



Il y a quelques temps, j’ai initié sur le blog une série d’articles sur la culture anglaise, en répondant à des questions commençant par « Pourquoi les Anglais… » !

Certaines particularités anglaises – bien réelles – ne manquent pas d’intriguer les Français… et parfois, ce sont certains préjugés qui suscitent des questionnements ! Aujourd’hui, pour ce  dernier épisode de la série, les questions vont partir dans tous les sens.

Si vous avez toujours rêvé de savoir pourquoi les Anglais ne font pas la bise, pourquoi les maisons anglaises n’ont pas de volets, pourquoi les Anglais sont parfois surnommés « les rosbifs » par certains… c’est ici que ça se passe !

Pourquoi les Anglais ne font pas la bise ?

La bise ne se pratique pas en Angleterre et pour ma part, les seules fois où je l’ai « expérimentée » là-bas, c’est quand un(e) ami(e) voulait tester sur une personne consentante pour faire « comme les Français » ^^

Mais commençons par une petite image, une enluminure montrant un baiser entre le roi de France et le roi d’Angleterre…

Un baiser entre le Roi de France et le Roi d'Angleterre
Un baiser entre le Roi de France et le Roi d’Angleterre

Homosexualité ? Pas du tout ! Un rappel que le baiser a, dans l’histoire, pris des formes bien différentes.

On s’embrasse depuis très longtemps dans un autre contexte que l’amour, notamment celui de la religion chrétienne. Si l’on en croit la Bible, Jésus embrassait ses disciples sur la joue… et le baiser était pour les croyants un moyen de se saluer, de se « reconnaître » mais aussi de se témoigner du soutien, à l’instar du « baiser de paix » que les fidèles se donnaient pendant la messe.

Les Romains, en étendant leur Empire sur l’Europe, on aussi popularisé le fait de s’embrasser, en distinguant trois formes de baiser : un baiser « social », de reconnaissance entre membres d’un même groupe ; un baiser affectueux, entre proches ou membres d’une même famille ; un baiser plus intime, dans le cadre d’une relation amoureuse.

C’est d’abord la religion qui vient modifier cette tradition. En l’an 397, un concile interdit la pratique entre hommes et femmes lors des messes. On pratique encore le baiser dans certaines cérémonies, où il prend la place d’un hommage : par exemple, au Moyen-Âge, un seigneur et son vassal s’embrassaient lorsque le vassal entrait au service du Seigneur et lui jurait sa loyauté.

La bise, une spécificité française
La bise, une spécificité française

Au fil des siècles, les évolutions de la société poussent peu à peu le baiser dans la sphère « privée »… et, au-delà de la religion, une autre réalité va influencer le cours du baiser : les épidémies. On l’a vu récemment avec le Covid-19, en période d’épidémie les contacts sociaux sont un facteur majeur de propagation… et justement, en Angleterre, le baiser va connaître un énorme déclin suite à l’épidémie de peste qui éclate à Londres en 1655. La Grande Peste de Londres aurait tué environ 20% de la population.

En France, la bise aussi est « passée de mode », avant de revenir en force juste après la Première Guerre Mondiale… ce qui n’a pas été autant le cas en Angleterre.

Les salutations là-bas restent donc souvent un moment assez « maladroit ». Une accolade se mêle parfois à une demi-bise hésitante sans que la personne arrive à se décider sur le nombre de bises à faire :)


Pourquoi les Anglais sont roux ?

Quand on m’a posé cette question, j’ai trouvé ça amusant… avant de me dire qu’effectivement, on a l’impression instinctivement qu’il y a beaucoup plus de chevelures rousses en Angleterre qu’en France par exemple ! Et ce n’est pas seulement lié à la présence de la famille Weasley et ses cheveux roux flamboyants dans Harry Potter ;)

En approfondissant la question, il s’avère que ce n’est pas qu’une impression. En Irlande, il y a environ 10% de roux… et l’Angleterre arrive juste derrière. En France, ils seraient moitié moins nombreux.

Mais pourquoi les Anglais sont roux en plus grand nombre alors ? La vérité, c’est qu’on ne le sait pas avec certitude. La rousseur étant due à une mutation d’un gène, certains historiens pensent que le gène en question était plus fréquent chez les peuples celtiques. On avance aussi l’influence du climat sur l’évolution génétique (dans les pays où il y a beaucoup de soleil, la peau claire souvent associée à la rousseur peut devenir un désavantage génétique et, au fil des millénaires, se raréfier).

Pourquoi les Anglais sont roux ?
Pourquoi les Anglais sont roux ?

Pourquoi les juges anglais portent des perruques ?

Allez, on reste dans les cheveux avec une curiosité judiciaire : les juges anglais portent la perruque depuis très longtemps, et ont continué à le faire alors même qu’elle s’était totalement démodée dans la société civile. Au début du 19e siècle, la perruque n’était plus portée que par les évêques, les cochers et les représentants de l’institution judiciaire… et au 20e siècle, seule la justice s’accrochait encore à cette vieille tradition !

C’est seulement en 2007 que le Lord juge en chef Lord Phillips of Worth Matravers, a décidé que la perruque ne serait plus nécessaire pour juger les affaires familiales et les affaires civiles. La depêche de Reuters spécifiait toutefois que les perruques seraient encore portées en cour d’assises.

Il s’agissait avant tout de simplifier le dress code des juges car en fonction du contexte où ils étaient amenés à juger, la tenue réglementaire n’était pas la même, sans compter l’influence de la saison sur la tenue des juges ! Par ailleurs, les perruques étaient très coûteuses (près de 1700 euros pour une perruque de cérémonie longue et près de 500 euros pour une perruque courte d’avocat).

Mais surprise, si certains étaient ravis de la mesure, d’autres ont exprimé une forte opposition ! Si forte que la décision, qui devait entrer en vigueur début 2008, a finalement été reportée en fin d’année 2008.

Au final, les choses ont surtout changé quand il s’agit de juger des affaires civiles, les juges bénéficient d’une nouvelle robe dessinée par Betty Jackson et peuvent siéger sans perruque… tandis que pour juger au pénal, on privilégie toujours la tenue traditionnelle, pour son côté formel et parce qu’elle fait partie du cérémonial judiciaire.

Des juges anglais en tenue de cérémonie au Pays de Galles
Des juges anglais en tenue de cérémonie au Pays de Galles – Photo © FruitMonkey

Pourquoi les Anglais portent-ils un coquelicot ?

En France, la fleur choisie pour honorer la mémoire des anciens combattants, des victimes de guerre, des veuves et des orphelins, est le bleuet. En Angleterre, la fleur symbole du souvenir est le coquelicot.

Ces deux fleurs ont un point commun : elles étaient presque les seules à continuer à pousser sans limite dans la terre blessée par la Grande Guerre, sur les champs de bataille défigurés par les obus. Elles symbolisaient ainsi une forme de résilience, une touche de couleur dans une époque sombre.

En France, on a retenu le Bleuet, notamment parce que c’était la couleur de l’uniforme des plus jeunes recrues de l’armée, qu’Alphonse Bourgoin surnommait comme tant d’autres les « p’tits Bleuets ». Les plus anciens, les Poilus, étaient en rouge garance au début de la guerre, une couleur bien trop visible rapidement remplacée par du bleu.

En Angleterre, c’est le coquelicot qui a pris le dessus. Pourquoi ? Parce qu’un lieutenant colonel et médecin canadien, le Dr McCrae, a été très touché par la vue des coquelicots envahissant les champs de bataille et les tombes des soldats, alors qu’il venait lui-même de perdre un ami à la guerre. C’est à l’arrière d’une ambulance qu’il a griffonné un hommage aux morts de la Première Guerre Mondiale, le poème « In Flanders Fields », traduit en français sous le nom « Au champ d’honneur ».

Il commence ainsi :

« Dans les champs de Flandre, les coquelicots fleurissent
Entre les croix qui, une rangée après l’autre,
Marquent notre place ; et dans le ciel,
Les alouettes, chantant valeureusement encore, sillonnent,
À peine audibles parmi les canons qui tonnent »

Bien sûr, je vous conseille de lire la version originale si vous comprenez l’anglais car vous aurez ainsi les rimes d’origine ! C’est ainsi que le coquelicot est devenu la fleur du souvenir, porté à la boutonnière lors des cérémonies.

En 2014, pour les 100 ans de la Grande Guerre, il y avait notamment eu cette magnifique oeuvre autour des coquelicots au pied de la Tour de Londres…

Les coquelicots de la Tour de Londres
Les coquelicots de la Tour de Londres

Pourquoi les Anglais sont protestants ?

Cette question n’est pas tout à fait exacte ;) D’abord, en Angleterre, il y a comme ailleurs une certaine diversité religieuse et bien sûr une bonne partie de la population qui se considère comme athée. Ensuite, la religion traditionnelle de l’Angleterre est plutôt l’anglicanisme, qui n’est pas tout à fait identique au protestantisme et est plus souvent considéré comme un intermédiaire entre le point de vue protestant et le point de vue catholique.

L’essor d’une « alternative religieuse » au catholicisme, longtemps en vigueur dans le pays, serait lié à une histoire de traduction. Au départ, la Bible était accessible seulement en latin… et comme le peuple ne maîtrisait pas le latin, le peuple ne pouvait pas lire la Bible. C’est peu à peu devenu un point de friction majeur entre Catholiques et Protestants.

Jusqu’au jour où le philosophe et théologien John Wycliffe a pris la décision de traduire la Bible en anglais, afin qu’elle devienne accesssible au plus grand nombre au lieu d’être réservée à une poignée de privilégiés. Plus tard, William Tyndale a poursuivi cette démarche en faisant imprimer une Bible sur papier, une Bible bon marché que beaucoup de familles pouvaient s’offrir même sans appartenir à des classes sociales très favorisées.

Cela aurait conduit beaucoup d’Anglais à rejoindre une mouvance protestante ou du moins, à faire émerger une forme d’éloignement avec le catholicisme traditionnel. Cela a sans doute contribué à créer un terreau favorable pour la « Réforme », le moment où le Roi d’Angleterre Henry III a décidé de créer une nouvelle religion d’État.

Cette décision radicale est partie d’une frustration : le Roi souhaitait annuler son mariage avec Catherine d’Aragon… chose qui ne pouvait se faire à l’époque qu’avec l’accord du Pape (facile, le divorce !). Sauf que le Pape a dit non. Le Roi, mécontent, a alors décidé que son pays entier allait s’éloigner de l’Église catholique, qu’il ne serait plus représenté par le Pape et qu’à la place, il y aurait l’Église d’Angleterre.

En pratique, cela n’a pas changé grand-chose car la création de cette nouvelle église a surtout été motivée par des raisons politiques plus que par des désaccords théologiques. C’est plus tard que l’Église d’Angleterre a développé une position propre, non sans de nombreux remous historiques où le protestantisme a tour à tour été encouragé et réprimé, parfois avec violence.


Pourquoi les Anglais sont appelés rosbeef ?

Terminons sur une note de légèreté avec ces dernières questions ! Vous avez peut-être déjà entendu des gens se moquer des Anglais en les surnommant « les rosbeefs » ou « rosbifs ». Mais d’où vient cet étrange surnom culinaire ?

Le terme « rosbif » est une version francisée de « roast beef », qui désigne le rôti de boeuf. Le fait de rôtir les viandes est considéré depuis plusieurs siècles comme typique de la cuisine anglaise, c’est d’ailleurs comme ça que le mot « rosbif » s’est frayé un chemin dans la langue française. C’est en 1850 que le romancier Thackeray (d’origine indienne mais ayant passé presque toute sa vie en Angleterre) l’a utilisé pour la première fois pour désigner les Anglais eux-mêmes.

S’il est légèrement insultant, il est pourtant considéré comme relevant davantage de la taquinerie que du racisme, un peu comme lorsque les Anglais surnomment les Français les « Frogs » ou « Froggies » (« Grenouilles »).

Le Sunday Roast ou rôti du dimanche, une tradition anglaise
Le Sunday Roast ou rôti du dimanche, une tradition anglaise

Pourquoi les Anglais n’ont pas de volets ?

En France, le fait d’avoir des volets est aujourd’hui très répandu voire systématique sur les constructions récentes. Ce n’est pas du tout le cas en Angleterre.

Pourquoi les maisons anglaises n’ont pas de volets ? Déjà, il ne faut pas en faire un cas général. Certaines maisons ont bien des volets… notamment les jolies maisons anciennes de l’époque géorgienne ! Les volets étaient populaires sur les très vieilles maisons car les premiers vitrages n’étaient pas très solides et les volets permettaient de protéger les vitres de tous les aléas climatiques pour éviter qu’elles ne se brisent.

Les volets ont ensuite disparu, notamment sur les maisons de style victorien ou édouardien, tout simplement parce qu’on les a considérés à l’époque comme un élément passé de mode, typique des « vieilles maisons ». Un peu comme le papier peint à fleurs en France ;)

Maisons anglaises sans volets à Helmsley
Maisons anglaises sans volets à Helmsley

Un autre élément a pu jouer : l’existence d’un impôt sur les portes et fenêtres entre 1696 et 1851 (ça a aussi existé en France, entre 1798 et 1926). Plus on avait de fenêtres et de portes, plus on payait d’impôts ! Avoir de belles fenêtres visibles, non cachées par des volets, est donc devenu un signe ostentatoire de richesse.

Le style architectural a aussi favorisé peu à peu les « bow-windows », des fenêtres faisant saillie sur les façades, peu pratiques pour installer des volets. On trouvait donc généralement dans les maisons anglaises soit une absence de volets, soit des volets intérieurs. Les Anglais avancent également le fait que le climat est peu « extrême » en Angleterre, il fait rarement une chaleur étouffante ou un froid glacial, si bien de gros rideaux épais suffisent.

Les constructions récentes intègrent plus souvent des volets, que ce soit dans une perspective de performance énergétique ou de sécurité contre les intrusions !

Voilà, nous arrivons au terme de ce nouvel épisode de « Pourquoi les Anglais », une petite plongée dans quelques particularités de la culture anglaise ! N’hésitez pas à retrouver les autres épisodes sur le blog :)


Poster un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



Si vous aimez les articles du site, n'hésitez pas à faire vos achats sur Amazon.fr via ce lien ; il me permettra de toucher une commission grâce au programme Partenaires Amazon EU.