15 choses à savoir avant un premier voyage aux USA


Mon premier voyage aux USA en 2009 s’est organisé du jour au lendemain. Enfin, pour être encore plus exacte, du jour même au jour même ! Billet pris au petit matin pour un départ dans la journée. Si des circonstances tristes ont motivé ce voyage précipité, j’ai néanmoins vécu des moments très forts dans ce pays où il me tarde de retourner.

Un accueil particulièrement chaleureux, des ambiances magiques, le sentiment de plonger dans une vraie “culture américaine”, la découverte du gigantisme des Etats-Unis avec ses autoroutes interminables…

J’ai décidé de vous parler de 15 choses qui m’ont surprise ou qui, selon moi, méritent d’être retenues avant un premier voyage aux Etats-Unis.

1. La folle diversité des USA

Les Etats-Unis ont beau être unis, c’est en réalité un patchwork de régions qui n’ont parfois pas grand-chose en commun. Il suffit de regarder les séjours aux USA proposés par une agence comme Comptoir pour prendre conscience de la richesse du pays. Climat, géographie, histoire, accents, tendances politiques… l’environnement peut changer du tout au tout d’un Etat à l’autre !

Entre les -10°C de Minneapolis en janvier et les 10°C de Los Angeles à la même période, il y a un monde ! Entre la beauté grandiose et verdoyante d’un parc national et la sensation écrasante de se sentir tout petit face aux gratte-ciel de New York, il y a aussi un monde !

Alors quand on part pour la première fois aux USA, mieux vaut bien cibler ses attentes : découvrir des mégalopoles, explorer de grandes étendues désertiques, faire de la randonnée dans les parcs nationaux, chercher fortune dans les casinos de Las Vegas (!), aller voir des crocodiles dans les Everglades en Floride…

Le Horseshoe Bend en Arizona
Le Horseshoe Bend en Arizona, un méandre du Colorado – Photo © Daniel Olas

2. Premier séjour aux USA : faites des choix radicaux !

Les Etats-Unis représentent 17 fois la superficie de la France. Quand on a grandi en Europe, on a du mal à se représenter ce gigantisme. Il explique en partie pourquoi tant d’Américains n’ont jamais dépassé les frontières de leur propre pays, pourquoi ils sont (parfois) si peu sensibles à la géographie internationale.

Si vous prévoyez un premier voyage aux USA, gardez en tête que les distances sont énormes, n’ayez pas les yeux plus gros que le ventre quand vous prévoyez votre itinéraire.

Vous conduirez, sûrement, car prendre sa voiture fait partie intégrante de la culture américaine et de l’image qu’on s’en fait (la mythique “Route 66” continue à faire rêver !). Beaucoup de régions sont tout simplement inaccessibles sans permis de conduire… et la voiture est au cœur du mode de vie américain. Elle a inspiré beaucoup d’artistes, d’ailleurs ! Michael Jackson avait un jour raconté que l’inspiration du titre “Billie Jean” lui était venue alors qu’il conduisait sur Ventura Boulevard.

3. Préparez bien votre voyage

Si j’ai pu partir à la dernière minute aux Etats-Unis en 2009, c’est parce que je possédais un passeport récent et que j’avais obtenu un ESTA (autorisation de voyage) quelques mois plus tôt. Mais en règle générale, c’est un voyage qu’il faut anticiper :

  • Vous n’avez pas besoin de visa si vous possédez un passeport biométrique ou électronique. Vous devez simplement remplir une demande d’ESTA en ligne (et attendre qu’elle soit validée !).
  • Selon votre nationalité, vous devez avoir un passeport valide 6 mois après votre date de retour. À l’heure où j’écris cet article, la France, la Belgique ou encore la Suisse font partie des exceptions à cette règle des 6 mois (vous avez toute la liste des pays du “6 Month Club” qui échappent à la règle sur le site du gouvernement américain).
  • Votre séjour ne doit pas excéder 90 jours et vous devez être en mesure de présenter un billet d’avion ou de croisière prouvant que vous allez quitter le territoire américain avant l’expiration de ce délai.
  • Vous devez aussi pouvoir fournir une preuve de solvabilité (carte de crédit, etc.).

En soi, ce ne sont pas des règles très contraignantes mais mieux vaut les connaître pour ne pas être pris au dépourvu juste avant son départ.

Quand la douane vous demande le motif de votre séjour aux USA à votre arrivée sur le territoire américain, soyez prudent dans vos propos car une formulation maladroite peut rapidement vous mettre dans le pétrin ! Sans visa, vous ne pouvez être là que pour un séjour de loisir. Bien sûr, pas question de mentir mais ne laissez pas entendre que vous allez travailler. J’ai une amie qui a eu droit à un véritable interrogatoire après avoir dit à la douane qu’elle “venait passer une semaine chez son copain”, ils étaient persuadés qu’elle n’allait plus vouloir rentrer en France :)

4. Ces habitudes qui changent de l’ordinaire

Aux États-Unis, on est souvent surpris par certaines habitudes qui diffèrent de ce que l’on vit en Europe. Par exemple, quand un achat ne convient pas, on peut pratiquement tout rapporter en magasin… et pendant des durées TRÈS supérieures à ce que l’on voit en France. Par exemple, si vous faites vos courses chez Walmart et qu’un produit ne vous donne pas satisfaction, vous pouvez le ramener en magasin même quand il s’agit de produits frais !

Quand vous allez au restaurant, il est très fréquent que l’on vous amène des “pickled gherkins” à grignoter, ces sortes de gros cornichons. Et je ne vous parle pas des boissons à volonté, où le serveur vient re-remplir votre verre de coca vide sans que vous ayez à le demander !

Les pickled gherkins aux USA
Les pickled gherkins aux USA

5. La télévision américaine va vous surprendre

Si vous avez l’occasion d’allumer la télé aux USA… vous risquez d’être étonné ! Publicités à répétition pour des médicaments, des avocats, interruption fréquente des programmes par des tunnels de publicité, on est dans l’ère de la (sur)consommation ! C’est l’occasion de rappeler que la médecine coûte une fortune aux Etats-Unis, mieux vaut ne pas tomber malade et prévoir une bonne assurance voyage qui vous couvre lors de votre séjour !

6. Prudence si vous fumez en public

Je suis non-fumeuse mais si vous avez l’habitude de griller une cigarette en sortant, sachez que 25 Etats interdisent le tabac dans les lieux fermés (dont les bars & restaurants). C’est le cas de la Californie, de New York, de Hawaii, du Massachusetts ou encore du Michigan.

Il peut y avoir des variations d’un Etat à un autre : par exemple, le tabac peut être interdit dans les restaurants mais pas dans les bars, autorisé dans certains casinos et clubs privés mais pas ailleurs… Bref, si vous fumez, mieux vaut se renseigner avant d’allumer une cigarette !

7. Un pays aux multiples cultures

Même si on parle souvent de “la culture américaine” comme d’un tout, on s’aperçoit en y allant à quel point la diversité culturelle est impressionnante. Pour vous donner une idée, je me suis un jour retrouvée avec une amie dans un quartier de Los Angeles où personne n’était capable de nous répondre en anglais, tous les gens que l’on croisait nous proposaient l’espagnol comme langue de communication !

Les influences musicales et artistiques peuvent être très variées, l’occasion de faire plein de belles découvertes, que l’on vive son premier séjour aux USA ou son 5ème !

Un saxophoniste près du Café du Monde à la Nouvelle-Orléans
Un saxophoniste près du Café du Monde à la Nouvelle-Orléans – Photo © Leonard Alcira

8. Les Américains sont ponctuels

Il existe des pays où l’on affiche une certaine tolérance en matière de ponctualité… voire une énorme souplesse :) En Malaisie ou au Maroc par exemple, personne n’est très à cheval sur les horaires… alors qu’au Japon ou en Allemagne, une simple minute de retard est déjà excessive.

Les Américains font partie de ceux qui sont très ponctuels, y compris dans les situations informelles. Si on vous donne une heure de rendez-vous, même si c’est pour un dîner entre amis, mieux vaut être à l’heure !

9. Pensez aux pourboires et aux taxes quand vous sortez

En France, on laisse assez peu de pourboires parce que le service est déjà compris dans le montant de la note. Aux USA, le service n’est pas compris… et une énorme part de la rémunération de votre serveur ou serveuse dépend des pourboires. Il ne faut donc pas les voir comme un bonus mais comme une partie intégrante du prix à payer.

On ajoute généralement 15 à 20% à la note… et lors de mon premier séjour aux États-Unis, j’ai vu avec surprise mes amis américains faire leur petite multiplication sur le ticket de caisse ! Idem quand vous faites du shopping, les prix indiqués sont généralement hors taxe et le montant des taxes n’est pas le même d’un État à l’autre…

10. Votre CB est votre meilleure amie

Les Américains paient pratiquement tout avec une carte bancaire. Bon à savoir si ça ne fait pas partie de vos habitudes ! Pour autant, n’oubliez pas d’avoir du cash sur vous car à l’inverse, il y a encore des endroits qui n’acceptent pas la carte bancaire.

11. Les Etats-Unis ont une histoire

J’entends souvent les gens dire que les États-Unis “n’ont pas d’histoire”, sur un ton assez condescendant. Certes, le pays s’est déclaré en tant que tel le 4 juillet 1776… ce qui est très récent au regard de la longue histoire de l’Europe. Mais ça n’empêche pas les USA d’avoir tout un vécu qui ne manque pas d’intérêt.

Les nombreuses villes fantômes que l’on trouve dans le pays rappellent par exemple les rêves des chercheurs d’or ; les plantations de Louisiane restent le témoignage de l’esclavage dans les Etats du Sud jusqu’au milieu du 19e siècle…

Les Etats-Unis gardent aussi en eux les traces d’un lien très particulier avec l’Europe. De nombreuses villes partagent un nom commun avec une ville européenne. Par exemple, Plymouth dans le Massachusetts est l’une des plus anciennes villes américaines, elle a été fondée en 1620 par les passagers d’un bateau originaire de… Plymouth, en Angleterre ! Difficile aujourd’hui d’imaginer ce que devait représenter un tel voyage transatlantique à l’époque !

Le quartier de Venice Beach à Los Angeles a quant à lui été créé de toutes pièces par Abbot Kinney, un conservateur qui avait été séduit par Venise lors d’un voyage en Europe et a décidé de créer, à l’aube du 20e siècle, un quartier inspiré de la ville italienne, avec des gondoles.

Bodie, ville fantôme de Californie
Bodie, ville fantôme de Californie ayant accueilli les chercheurs d’or au 19e siècle – Photo © Eniko Polgar

12. Les Américains sont amicaux

En France, quand on dit à quelqu’un “Bonjour, comment ça va ?”, c’est souvent une formule de politesse qui n’appelle pas de réponse détaillée. Aux Etats-Unis, c’est une vraie façon d’initier un échange et vous pouvez avoir la surprise d’entendre la caissière du magasin vous raconter ce qu’elle a fait la veille au soir !

C’est un visage du pays qui m’a beaucoup séduite. J’ai peut-être eu de la chance mais j’ai croisé plein de gens prêts à rendre service, que ce soit pour trouver son chemin ou connaître les bonnes adresses d’un quartier….

13. Préparez-vous à tout convertir !

Quand on part en voyage aux USA pour la première fois, on découvre un tout autre système de mesure : les degrés Celsius deviennent des degrés Fahrenheit, on ne compte pas les distances en kilomètres mais en miles, les tailles s’expriment en pieds et en pouces. Sans oublier la conversion de l’euro au dollar !

14. Les Américains (aussi) savent faire la fête

Les Américains ne sont pas en reste quand il s’agit de faire la fête ! Après tout, quelques-uns des meilleurs festivals du monde ont lieu là-bas : Coachella en Californie, l’Electric Daisy Carnival dans plusieurs villes des USA, l’Ultra Music Festival à Miami, Burning Man dans le Nevada… Sans parler de toutes les occasions de faire la fête hors contexte de festival : les clubs de Las Vegas (Marquee, XS, etc), la Fête de l’Indépendance (4th of July), le légendaire Nouvel An à Times Square, etc.

15. Les USA, le pays du sport

Le sport fait partie intégrante de la culture américaine. C’est ce qui permet à de nombreux étudiants de décrocher des bourses sans lesquelles ils ne pourraient pas faire d’études supérieures, c’est aussi une occasion de se rassembler entre amis, en famille ou entre collègues… donc si vous en avez l’occasion, allez voir un match ! Que ce soit du basket, du baseball ou autre, vous serez immergé dans une ambiance que vous ne rencontrerez pas tous les jours !

Et surtout, profitez ! C’est un pays qui a beaucoup à offrir quand on construit un itinéraire qui nous correspond pleinement. J’y ai vécu le 4 Juillet autour d’un feu de camp sur une plage, avec les habitants des maisons donnant sur le Pacifique qui lançaient leurs propres feux d’artifice. J’ai fait de superbes balades dans le décor sauvage de la Santa Ynez Valley… et ce sont des moments qui vous gravent des images inoubliables dans la mémoire !

Thèmes : 

Poster un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

5 commentaires sur “15 choses à savoir avant un premier voyage aux USA

  • tania

    immense et divesifié c sûr
    entre la cote ouest ou l est ou le midwest c un monde
    j ai une wishlist longue comme le bras
    j ai adoré mes 2 semaines en 2015 en Californie
    j espère découvrir la côte est 1 de ces 4

    Répondre à tania
    • Marlène

      La côte Est me tente bien aussi mais j’attends d’avoir le bon matériel photo ^^ Ça me frustrerait par exemple d’aller à New York sans le plaisir d’immortaliser (à peu près correctement) les gratte-ciel !

      Répondre à Marlène
  • Aurore

    Ton article donne vraiment envie de s’y rendre !

    Répondre à Aurore
    • Marlène

      Je me suis tout de suite sentie chez moi là-bas, peut-être parce que j’ai été hébergée par des amis américains donc au cœur de leur quotidien… Rien qu’autour de Los Angeles, le paysage peut changer du tout au tout : à L.A. même, c’est l’immensité des autoroutes, des villas aux tailles impressionnantes, les néons et les limousines sur Hollywood Boulevard, la “coolitude” de Venice Beach. Quand on part dans l’arrière-pays, autour du Lake Cachuma, il y a des petits villages avec des oliviers, des vignes, des ranchs, des paysages sauvages d’une beauté à couper le souffle.

      Répondre à Marlène
    • Aurore

      Mon dieu arrête, c’est l’endroit où je rêve d’aller (j’ai déjà même prévu de m’y faire tatouer !), ça donne trop envie faut vraiment que je me bouge pour le faire !

      Répondre à Aurore
Si vous aimez les articles du site, n'hésitez pas à faire vos achats sur Amazon.fr via ce lien ; il me permettra de toucher une commission grâce au programme Partenaires Amazon EU.