Quartiers de Paris à visiter : lieux d’intérêt par arrondissement !



Aujourd’hui, nous allons parler des quartiers de Paris à visiter ou, plus exactement, je vais vous emmener de quartier en quartier en vous présentant les lieux d’intérêt de chaque arrondissement parisien.

En effet, en dehors des incontournables que tout le monde connaît au moins de nom dans la capitale, il existe en réalité une foule de lieux d’intérêt dans chaque quartier de Paris.

Cette liste peut donc constituer un point de départ pour découvrir la capitale ou apprendre à mieux la connaître si vous avez tendance à vous cantonner à certains arrondissements.

Carte des arrondissements de Paris : l’escargot

En guise d’entrée en matière, voici une carte des arrondissements de Paris. Ils sont numérotés en escargot.

Carte des arrondissements de Paris
Carte des arrondissements de Paris – © Hmaglione10

Paris Rive Gauche, Paris Rive Droite

Vous entendrez souvent l’appellation Paris Rive Gauche ou Paris Rive Droite, y compris quand on vous parlera des quartiers de Paris à visiter, mais que signifie-t-elle exactement ?

Rappelons-le, Paris est traversée par la Seine… un fleuve qui coule d’est en ouest. Si vous vous laissiez porter par le courant, vous entreriez donc dans Paris en ayant le sud de la ville sur votre gauche et le nord de la ville sur votre droite.

C’est ce qui a donné son nom aux deux rives de la Seine. La Rive Gauche correspond tout simplement à la partie située au sud du fleuve tandis que la Rive Droite correspond à la partie située au nord.

Pendant longtemps, il n’y a eu qu’un seul point de passage entre les deux rives du fleuve, qui se situait au niveau de l’actuel Pont Notre-Dame, un pont situé au niveau de l’île de la Cité (l’île sur laquelle est construite la cathédrale Notre-Dame de Paris et qui serait, selon certains historiens, le berceau de Paris).

Le Pont Notre-Dame à Paris
Le Pont Notre-Dame à Paris

La Rive Gauche regroupe les 5e, 6e, 7e, 13e, 14e et 15e arrondissement. La Rive Droite regroupe tous les autres.

Comme Victor Hugo l’écrivait, la Rive Gauche avait pour surnom « l’Université » et encore aujourd’hui, on y trouve la Sorbonne ainsi que bon nombre d’universités et d’établissements d’enseignement prestigieux. On l’associe traditionnellement avec les intellectuels et les artistes, à travers des quartiers comme Saint-Germain-des-Prés ou tous les théâtres situés à proximité de Montparnasse.

La Rive Droite, quant à elle, avait pour surnom « La Ville » ou « l’Outre-Grand-Pont » car il fallait, pour la rejoindre, franchir le fameux pont de l’île de la Cité. C’est là que vivait le peuple.

Quartiers les plus chics de Paris : un vaste débat

Certains visiteurs sont curieux de connaître les quartiers les plus chics de Paris. Il y a là-dedans une vaste part de subjectivité !

Historiquement, la Rive Gauche de Paris avait une image plus populaire que la Rive Droite en raison de la présence des artistes et des étudiants. Aujourd’hui, on entend plus souvent parler d’une opposition entre les quartiers ouest de la ville jugés plus riches (16e arrondissement, 8e arrondissement avec les Champs-Élysées, etc) et les quartiers est jugés plus pauvres (comme le 19e arrondissement).

En réalité, il existe souvent de fortes disparités au sein d’un même arrondissement. Par ailleurs, un quartier populaire peut aussi faire partie des quartiers de Paris à visiter (à l’instar du 18e arrondissement avec la butte Montmartre), sans être forcément mal fréquenté… Enfin, n’oublions pas que même dans le 19e arrondissement, on parle de logements qui coûtent tout de même en moyenne 8500€ par mètre carré, ce sont clairement des sommes que tout le monde ne peut pas se permettre d’investir !

Néanmoins, si vous êtes curieux de connaître les quartiers les plus chics de Paris, on peut regarder le revenu médian par foyer. Il est le plus élevé dans les arrondissements suivants :

  • 8e arrondissement
  • 7e arrondissement
  • 16e arrondissement
  • 6e arrondissement
  • 1er arrondissement

Si vous prenez comme base le prix de l’immobilier, en général c’est le sixième arrondissement qui domine tous les classements et l’on retrouve dans le top 5 le 1er arrondissement, le 3e arrondissement, le 4e arrondissement et le 7e arrondissement.

Quant aux quartiers où le revenu médian des foyers est le plus faible, il s’agit de la liste suivante :

  • 11e arrondissement
  • 13e arrondissement
  • 20e arrondissement
  • 19e arrondissement
  • 18e arrondissement

Le Paris Museum Pass pour visiter les lieux d’intérêt incontournables de Paris

Si vous envisagez de visiter de nombreux musées et monuments au cours de votre séjour à Paris, il peut être avantageux de prendre le Paris Museum Pass, que vous pouvez acheter en ligne ici.

Vous pouvez acheter ce pass pour une durée variable en fonction de la durée de votre séjour à Paris. Il vous permet d’accéder gratuitement à plus de soixante musées et monuments, aussi bien dans la capitale elle-même qu’en banlieue parisienne. De quoi trouver de quoi s’occuper dans tous les quartiers de Paris à visiter !

On retrouve dans cette liste des incontournables comme l’Arc de Triomphe, le centre Pompidou, le musée du quai Branly, la Conciergerie, le musée d’Orsay, le Panthéon, le Château de Versailles ou encore le Château de Fontainebleau.

Entrons à présent dans le vif du sujet : quels sont les lieux d’intérêt par arrondissement qui peuvent guider votre visite de Paris ?

1er arrondissement de Paris : les lieux d’intérêt

Le 1er arrondissement fait partie des plus anciens quartiers de Paris à visiter. Beaucoup d’hôtels de prestige ont d’ailleurs choisi de s’y établir, à l’instar du Ritz, du Meurice, du Mandarin Oriental ou encore du Costes.

Vous y trouverez 3 places royales d’envergure : la Place Dauphine, la Place des Victoires mais surtout, la très célèbre place Vendôme réputée pour ses joailliers (et dont j’apprécie particulièrement l’élégance à la période de Noël !).

C’est aussi le quartier des Halles, véritable point central de Paris qui servait autrefois à approvisionner toute la capitale en denrées alimentaires. Aujourd’hui, on y trouve une vaste galerie commerciale sur plusieurs niveaux, de nombreuses boutiques dans les rues adjacentes et une vraie plaque tournante en matière de transports en commun pour rejoindre rapidement n’importe quel quartier de Paris. Sur une note moins joyeuse, ça en fait aussi un lieu privilégié pour les pickpockets, de nombreux vols de téléphones portables sont commis à Châtelet-les-Halles.

Le premier arrondissement de Paris vous permettra aussi de découvrir le Louvre et les Tuileries. Au-delà de la Joconde, le Louvre est un incroyable musée qui abrite une quantité impressionnante d’œuvres qui ont marqué l’histoire, à l’instar de la Vénus de Milo, de la Victoire de Samothrace, du Radeau de la Méduse de Géricault, de La Liberté guidant le peuple de Delacroix, de La Dentellière de Vermeer, pour ne citer qu’une infime fraction de tout ce qu’il y a à découvrir sur place.

On peut littéralement y passer plusieurs jours et je vous conseille vivement de réserver votre billet à l’avance pour limiter les files d’attente. Il existe aussi des billets combinés avec l’accès coupe-file au Louvre et une croisière sur la scène (voir ici). Si vous parlez anglais, il existe aussi des visites guidées conçues pour vous aider à vous orienter dans l’immensité du Louvre, à travers la sélection d’œuvres intéressantes pour appréhender ce gigantesque musée (voir par exemple cette visite).

Le musée du Louvre à Paris
Le musée du Louvre à Paris

Au-delà du Louvre, le premier arrondissement de Paris accueille aussi le musée de l’Orangerie largement consacré aux impressionnistes et post-impressionnistes, on y trouve notamment une vaste collection d’œuvres du peintre Claude Monet. Vous pouvez là encore réserver un billet à l’avance ici pour éviter les files d’attente ou profiter d’un billet combiné incluant le musée de l’Orangerie et le musée d’Orsay.

On peut également citer le musée des Arts décoratifs de Paris, un peu moins fréquenté que les précédents et qui aborde des univers comme la mode, le design et la publicité, ainsi que le Jeu de Paume, musée d’art contemporain dédié à l’image et à la photographie, situé au bout du Jardin des Tuileries du côté de la Place de la Concorde.

C’est aussi dans le premier arrondissement de Paris que se trouve un monument avec une histoire particulière : la Conciergerie, ancienne prison qui a notamment accueilli Marie-Antoinette. Je vous conseille vivement de la visiter en même temps que la Sainte-Chapelle (située juste à côté). Vous pouvez réserver votre billet à l’avance ici et en savoir plus sur le monument dans mon article sur la Conciergerie de Paris.

Mentionnons également le bâtiment de la Samaritaine, qui était autrefois le plus grand des « Grands magasins » parisiens. Situé au bord de la Seine, son architecture mêlant art déco et art nouveau ne laisse pas indifférent. Il est en train d’être réaménagé pour accueillir un hôtel, des commerces et des logements.

Profitez également de votre visite du premier arrondissement de Paris pour aller découvrir les Colonnes de Buren (une véritable tradition photographique pour tous les touristes qui passent par Paris !)… Et n’oublions pas la Comédie-Française voisine : si vous n’avez pas réservé de places pour un spectacle, vous pouvez tenter votre chance en vous présentant une heure avant l’heure de la représentation au niveau du petit bureau de la Comédie-Française. Des places à cinq euros en visibilité réduite sont mises en vente.

Les colonnes de Buren dans le 1er arrondissement de Paris
Les colonnes de Buren dans le 1er arrondissement de Paris – Photo © Guilhem Vellut

Quartiers de Paris à visiter : le 2e arrondissement

Le deuxième arrondissement de Paris couvre notamment le quartier du Sentier, très riche en street art.

On y trouve aussi la rue Saint-Denis, l’une des plus anciennes rues de Paris puisqu’elle existerait depuis le premier siècle. Elle a longtemps été une rue de prestige par laquelle les rois et reines en visite dans la capitale faisaient leur entrée (triomphale).

Elle a, aujourd’hui, une réputation plus sulfureuse car pendant de nombreuses années, elle fut l’un des hauts lieux de la prostitution parisienne. On repère encore dans ce quartier quelques travailleuses du sexe et c’est là que j’ai pu visiter Aux belles poules, une ancienne maison de plaisirs parisienne devenue lieu événementiel.

Le 2e arrondissement de Paris, ce sont aussi quelques passages couverts comme le passage des Panoramas, le passage Colbert ou la Galerie Vivienne. Les passages parisiens constituent un pan intéressant de l’histoire de la capitale car ils permettaient à la clientèle fortunée de passer d’une boutique à l’autre sans subir les intempéries.

La Galerie Vivienne à Paris
La Galerie Vivienne à Paris – © Benh Lieu Song

Le Grand Rex (complexe de cinémas très connu accueillant régulièrement des avant-première et événements autour du septième art) ainsi que le Palais Brongniart (ancien siège de la bourse de Paris) font également partie du 2e arrondissement.

Vous aimez les ambiances commerçantes, direction la rue Montorgueil, partagée entre le 1er et le 2e arrondissement. Riche en commerces de bouche, on y trouve notamment la boutique Fou de Pâtisserie que je conseille régulièrement aux gourmands elle sélectionne le meilleur des meilleurs pâtissiers, la pâtisserie Stohrer fondée en 1720 et à qui l’on doit l’invention du baba au rhum, ou encore le restaurant Au Rocher de Cancale, qui existe depuis le début du 19e siècle.

À l’époque, la rue Montorgueil était LE lieu de Paris où l’on se pressait pour manger des huîtres… et ce restaurant avait choisi d’en faire sa spécialité. Aujourd’hui, le menu s’est diversifié et le bâtiment est classé aux monuments historiques.

Le 3e arrondissement, quartier de Paris plein d’histoire

Le 3e arrondissement de Paris est un quartier que j’affectionne particulièrement car il couvre une large partie du quartier du Marais dont je vous ai déjà parlé sur le blog, un quartier riche en histoire et en anecdotes !

On y trouve de nombreux hôtels particuliers et des lieux d’intérêt surprenants. Citons par exemple…

  • La maison de Nicolas Flamel, qui affirmait posséder la pierre philosophale, construite au début du 15e siècle au 51 rue de Montmorency : c’est tout simplement la maison la plus ancienne de Paris qui subsiste encore à ce jour.
  • Le Carreau du Temple, construit sur un terrain qui accueillait autrefois le siège des chevaliers de l’ordre du temple de Jérusalem. Il est par la suite devenu un marché axé autour du linge de maison, des friperies, du cuir et des accessoires de mode et depuis sa rénovation achevée en 2014, il accueille de nombreux événements ainsi que des cours de sport et des activités artistiques (programme disponible en ligne ici).
La Rue des Rosiers dans le Marais juif à Paris
La Rue des Rosiers dans le Marais juif à Paris

Il est possible de découvrir le quartier avec cette visite guidée en tout petit groupe.

Le 3e arrondissement de Paris est aussi célèbre pour le marché des Enfants-Rouges, plus vieux marché couvert de Paris encore en activité (il a été créé durant la première moitié du 17e siècle). Vous pouvez aller manger sur place, une expérience très chouette à vivre lors d’un séjour à Paris, ou simplement faire un tour sur le marché.

Citons pour finir trois musées qui valent le détour dans le 3e arrondissement de Paris : le musée Picasso (achat d’un billet coupe-file possible ici), le musée Carnavalet consacré à l’histoire de Paris, qui vient de subir une rénovation de grande ampleur ayant duré 4 ans, ou encore le musée des Arts et Métiers qui présente de nombreuses machines et technologies.

Explorez le 4e arrondissement de Paris

Le 4e arrondissement fait partie des quartiers de Paris à visiter absolument. Il inclut en effet la partie sud du quartier du Marais mais aussi l’île de la Cité, où se trouve la cathédrale Notre-Dame de Paris. Il figure parmi les plus vieux quartiers de Paris.

On y trouve de nombreux lieux d’intérêt, tant anciens que modernes ! Au-delà de la cathédrale Notre-Dame, vous pouvez aussi découvrir la tour Saint-Jacques, construite en 1508 (il est généralement possible de monter au sommet pendant l’été sur réservation uniquement, des ateliers photos y sont également proposés ponctuellement le reste de l’année, n’hésitez pas à vous renseigner auprès de l’office du tourisme). Mentionnons aussi la très vaste Place des Vosges, plus ancienne place de Paris, autour de laquelle on trouve de nombreux bons restaurants.

L'intérieur de la Cathédrale Notre Dame de Paris
L’intérieur de la Cathédrale Notre Dame de Paris

C’est aussi dans le 4e arrondissement de Paris que vous pouvez aller faire du shopping au BHV, l’un des grands magasins parisiens (ou boire un verre sur le toit, au Perchoir).

Et pour votre culture, je vous recommande vivement la visite du…

  • Centre Pompidou, musée dédié à l’art moderne et contemporain qui offre la plus vaste collection d’Europe en la matière (vous pouvez réserver votre billet en ligne à l’avance). Son architecture originale et sa belle vue sur Paris constituent deux raisons supplémentaires d’y aller.
  • Mémorial de la Shoah, lieu de mémoire dédié au génocide des Juifs pendant la seconde guerre mondiale, dont l’accès est gratuit hormis lors des événements spéciaux organisés. Vous trouverez juste à côté une excellente librairie spécialisée si vous vous intéressez à cette période de l’histoire.

Le 5e arrondissement, plus vieux quartier de Paris

Le 5e arrondissement de Paris est le quartier le plus ancien de la ville, il couvre une large partie de ce que l’on appelle le « Quartier latin », un quartier de Paris construit par les Romains durant l’Antiquité, une époque où Paris n’était pas Paris mais Lutèce !

Comme toutes les villes romaines, celle-ci était structurée autour d’un grand axe Nord-Sud que l’on appelait le cardo maximus, véritable centre économique de la ville. Il correspond à l’actuelle rue Saint-Jacques. On trouvait aussi sur place un forum (aux abords de l’actuelle rue Soufflot), des thermes (à l’endroit où le boulevard Saint-Michel croise le boulevard Saint-Germain)… et bien sûr, des arènes !

Les arènes de Lutèce existent encore aujourd’hui au niveau de la rue Monge et vous pouvez donc vous rendre à l’endroit même où avaient lieu des combats de gladiateurs et des spectacles il y a bien longtemps ! Elles servent souvent de terrain de jeu aux footballeurs :)

Le 5e arrondissement de Paris accueille de nombreux établissements d’enseignement prestigieux et d’instituts. On y trouve aussi le musée de Cluny dédié au Moyen Âge, le muséum national d’histoire naturelle avec son Jardin des Plantes (deux lieux que j’adore à Paris) et le Panthéon, monument sublime que je vous recommande chaudement de visiter. À la belle saison, il est possible de prendre de la hauteur en montant au niveau du dôme pour admirer Paris.

Dernier endroit que j’ai envie de citer et que l’on ne pense pas forcément à visiter : la Grande Mosquée de Paris. La visite des mosquées fait souvent partie des séjours à l’étranger quand on se rend dans un pays largement musulman mais on n’y pense pas toujours en France, pays de tradition judéo-chrétienne. Pourtant, la Grande mosquée de Paris est autant un lieu de culte qu’un lieu touristique, avec de très beaux jardins, des fresques, la possibilité de faire un hammam et d’aller boire un délicieux thé à la menthe…

La Grande Mosquée de Paris
La Grande Mosquée de Paris

Le 6e arrondissement de Paris, quartier des artistes et des intellectuels

C’est probablement l’un des quartiers de Paris à visiter que j’affectionne le plus, même si force est de reconnaître que ce n’est pas très original, c’est d’ailleurs l’un des arrondissements de Paris où l’immobilier est le plus cher comme je le mentionnais au début de l’article ! Le 6e arrondissement couvre le quartier de Saint-Germain-des-Prés ainsi que le grand jardin du Luxembourg.

J’aime particulièrement l’ambiance de ce quartier, riche en petits cafés dont certains sont devenus des institutions pour leur rôle dans le paysage culturel et intellectuel de Paris, à l’instar du Café de Flore et des Deux Magots.

Vous prendrez plaisir à flâner dans les rues, dans la journée comme en soirée, à marcher au bord de la Seine pour aller voir le Pont des Arts (le célèbre pont où les amoureux allaient accrocher leurs cadenas) ou encore le pont Neuf (bien mal nommé puisque c’est le plus ancien pont de Paris !).

Pont des Arts à Paris
Pont des Arts à Paris

Le 7e arrondissement, l’un des beaux quartiers de Paris

Le 7e arrondissement fait partie des quartiers qui sont surnommés les « beaux quartiers de Paris ». Situé à l’ouest de la capitale, il accueille de nombreux ministères et institutions. On peut notamment citer l’hôtel Matignon, résidence officielle du Premier ministre, l’Assemblée nationale que j’ai eu la chance de visiter, l’École Militaire de Paris ou encore l’hôtel des Invalides.

Mais si le 7e arrondissement se classe parmi les quartiers de Paris à visiter, c’est surtout en raison de la présence de la tour Eiffel et du Champ-de-Mars, lieu d’intérêt incontournable pour les touristes de passage à Paris ! Si vous souhaitez visiter la tour Eiffel, je ne peux que vous conseillez de réserver un billet coupe-file à l’avance car l’attente est interminable sinon !

La vue depuis la Tour Eiffel : le Trocadéro et La Défense au loin
La vue depuis la Tour Eiffel : le Trocadéro et La Défense au loin

En vous baladant dans ce quartier, vous pouvez croiser la route d’un édifice étonnant : la cathédrale orthodoxe russe de la Sainte Trinité, surmontée de 5 clochers recouverts d’or mat qui représentent le Christ et les 4 évangélistes du Nouveau Testament.

Le 7e arrondissement de Paris abrite aussi des musées de grande qualité :

  • Le musée d’Orsay, au bord de la Seine, qui est tout simplement le plus grand musée au monde dédié à l’impressionnisme et au post-impressionnisme (billet coupe-file disponible en ligne ici).
  • Le musée du quai Branly-Jacques Chirac, qui accueille de magnifiques collections d’œuvres issues des civilisations d’Afrique, d’Asie, d’Océanie et des Amériques.
  • Le musée Rodin, avec un vaste jardin pour découvrir l’oeuvre du sculpteur.
  • Le musée Maillol, dédié en grande partie au sculpteur.
  • L’hôtel des Invalides, qui accueille le musée de l’armée et le tombeau de Napoléon. C’est un édifice dont j’apprécie particulièrement l’architecture, j’ai d’ailleurs consacré un article à l’hôtel des Invalides.

Le so chic 8e arrondissement de Paris

Le 8e arrondissement de Paris est aujourd’hui considéré comme un quartier chic, qui abrite une forte concentration d’hôtel 5 étoiles (citons par exemple Le Bristol, le Plaza Athénée, l’hôtel de Crillon, le George V ou encore le Royal Monceau), de restaurants triplement étoilés au Guide Michelin et qui accueille le siège du pouvoir, avec le Palais de l’Élysée. Les ambassades y sont aussi nombreuses.

Pourtant, il n’en a pas toujours été ainsi : il y a bien longtemps, la majeure partie de ce quartier était tout simplement recouverte par les eaux de la Seine, qui prenait beaucoup plus de place. Petit à petit, le fleuve a reculé notamment en raison des activités humaines et la zone s’est transformée en marécage assez insalubre ! Au Moyen Âge, les terrains ont été assainis et cultivés pour alimenter Paris en produits frais.

Une histoire qui semble bien lointaine aujourd’hui dans ce quartier chic qui abrite les Champs-Élysées et l’Arc de Triomphe, la place de la Concorde avec son obélisque ou encore le parc Monceau et ses hôtels particuliers. C’est aussi dans ce quartier de Paris que se trouve l’église de la Madeleine et le magnifique Pont Alexandre III qui inspire tous les photographes !

Vous ne manquerez pas d’inspiration pour des visites culturelles, avec la présence du Grand Palais et du Petit Palais qui accueillent des expositions et des événements, du Palais de la Découverte qui plaira à ceux qui s’intéressent à la science et à l’astronomie, du Musée Jacquemart-André installé dans un bel hôtel particulier (il accueille des collections d’art du 15e au 18e siècle) ou encore du musée Cernuschi consacré aux arts asiatiques.

La Naumachie du Parc Monceau et ses colonnes corinthiennes
La Naumachie du Parc Monceau et ses colonnes corinthiennes

Le 9e arrondissement de Paris, quartier de l’Opéra

Continuons à arpenter les quartiers de Paris à visiter, en allant cette fois-ci dans le 9e arrondissement. C’est le quartier où se situe le magnifique opéra Garnier et je vous conseille vivement de visiter ce très bel édifice (cette visite guidée vous permettra d’en apprendre plus sur le monument qui a longtemps accueilli l’école de danse de l’opéra de Paris). Les places pour les ballets s’arrachent souvent dès l’ouverture de la saison artistique.

L'Opéra Garnier à Paris
L’Opéra Garnier à Paris

Le quartier accueille d’autres salles de spectacles célèbres, comme l’Olympia et les Folies Bergère.

Vous y trouverez plusieurs musées sur des sujets extrêmement variés :

  • Le Musée Grévin, qui présente une impressionnante collection de statues de cire (personnalités, scènes historiques, etc) dans une mise en scène entièrement repensée suite à une modernisation majeure du musée en 2019. C’est un musée populaire donc je vous conseille de réserver un billet à l’avance et d’y aller dès l’ouverture. J’ai eu la chance de visiter les ateliers du musée Grévin, dont je vous parle sur le blog si vous êtes curieux d’en savoir plus sur la fabrication des statues.
  • Le musée de la vie romantique – Tout est dit dans le nom de ce musée dédié à la période romantique (fin du 18e siècle jusqu’au milieu du 19e siècle), avec une large place donnée à George Sand, Ary Scheffer et Ernest Renan.
  • Le musée de la franc-maçonnerie, plus spécialisé !
  • Le musée Gustave Moreau, installé dans l’ancien atelier du peintre qui en a fait don à l’Etat à sa mort pour que l’on y construise un musée. Volonté respectée, avec un musée qui accueille aujourd’hui environ 14 000 œuvres.

Le cosmopolite 10e arrondissement de Paris

Bien souvent, le 10e arrondissement de Paris ne figure pas dans la liste des quartiers de Paris à visiter car ce n’est pas un quartier très touristique. Il abrite de nombreuses salles de spectacle (Théâtre du Gymnase, Théâtre du Splendid, Palais des Glaces), une tradition qui est née dès la création des Grands Boulevards qui traversent ce quartier.

Le 10e arrondissement accueille de nombreuses communautés étrangères : Turcs, Indiens, Chinois, Pakistanais… c’est donc un quartier cosmopolite !

Parmi les curiosités à aller voir de plus près, la maison la plus étroite de Paris qui se situe au 39, rue du Château d’Eau et mesure seulement 1,10 m de large… ou encore le Manoir de Paris, une maison hantée pour ceux qui aiment se faire peur !

Entre le 10e et 11e arrondissement, se trouve aussi un lieu apprécié des Parisiens : le canal Saint-Martin, un court canal de 4.5 kilomètres au bord duquel de nombreuses personnes se retrouvent quand il fait beau. Vous pouvez même y réserver une croisière combinant la Seine et le Canal Saint-Martin, pour le découvrir autrement.

Le Canal Saint-Martin à Paris
Le Canal Saint-Martin à Paris – Photo © Vladislav Bezrukov

Le 11e arrondissement : plaisir, artisanat et histoires de prisons !

Il y a bien longtemps, le 11e arrondissement ne faisait pas partie des limites de Paris et était constitué de deux faubourgs, un terme issu de l’expression « fors le bourg » qui signifie qu’ils étaient hors des portes ou des murs d’une ville.

Il y avait, au nord, le quartier de Charonne riche en congrégations religieuses et, au sud, le faubourg Saint-Antoine qui accueillait de nombreux artisans et notamment des ébénistes.

Au 18e siècle, le 11e arrondissement de Paris a ajouté une nouvelle corde à son arc en devenant un lieu de plaisir : on y trouvait l’une des maisons closes les plus luxueuses de Paris, Le Chabanais, fréquentée par de nombreuses personnalités du monde politique et artistique (de Dali à Edouard VII en passant par Maupassant et Marlene Dietrich) ; on y trouvait aussi plusieurs folies, des maisons de villégiature construites par des bourgeois ou des aristocrates en périphérie des villes et qui avait la réputation de permettre à leurs propriétaires d’y accueillir leurs maîtresses.

Cette histoire a laissé des traces dans l’architecture du 11e arrondissement de Paris tel que vous pouvez le visiter aujourd’hui : vous y croiserez ainsi des références aux folies (la Folie-Méricourt, la Folie-Régnault, la Folie-Titon), des cours où travaillaient des artisans (cour de la Maison Brûlée, cour des Trois Frères, cour de l’Industrie) ou des passages (passage du Cheval Blanc).

Le 11e arrondissement de Paris était aussi celui des prisons : la Bastille, bien sûr, mais aussi la Petite Roquette et la Grande Roquette. On peut encore voir certains vestiges, comme le portail d’entrée de la prison de la Petite Roquette aux 147, rue de la Roquette, une rue qui abrite de nombreux bars et restaurants… ou les dalles sur lesquels reposait l’échafaud de la prison de la Grande Roquette au niveau du 16, rue de la Croix-Faubin.

C’est dans cet arrondissement que se trouve la salle de spectacle du Bataclan, ainsi que le Cirque d’Hiver Bouglione construit en 1852 et qui accueille régulièrement des spectacles de cirque.

Vous pouvez également visiter un musée insolite, le Musée du Fumeur, qui réunit des œuvres d’art sur le tabagisme et des objets sur le sujet.

A la découverte du 12e arrondissement de Paris

Le 12e arrondissement de Paris ne fait pas partie des quartiers de Paris à visiter les plus touristiques mais il abrite tout de même quelques lieux d’intérêt qui valent le détour. En construisant un centre commercial il y a quelques années, on y a découvert des vestiges archéologiques montrant qu’il existait des habitants établis à cet endroit plus de 4000 ans avant J.-C.

Les vestiges en question, qui incluait des pirogues en bois, des outils, des armes et des poteries, ont été confiés au musée Carnavalet et l’on a créé la « rue des Pirogues de Bercy » en référence à cette découverte.

Elle est d’autant plus surprenante que le 12e arrondissement de Paris comporte bon nombre de bâtiments avec une architecture moderne, à l’instar de la très grande salle de spectacle AccorHotels Arena ou de l’Opéra Bastille qui se trouvent dans ce quartier.

Le 12e arrondissement comporte quelques jolies zones à visiter, comme le Parc Floral de Paris, le Parc Zoologique de Paris et la Coulée Verte (un espace vert protégé qui suit le tracé d’une ancienne voie de chemin de fer et que beaucoup de Parisiens eux-mêmes ne connaissent pas), ou encore la jolie rue Crémieux avec ses façades colorées.

Reflets dans l'eau au Parc Floral
Reflets dans l’eau au Parc Floral

On y trouve aussi la Gare de Lyon, avec son mythique restaurant Le Train Bleu et sa Tour de l’Horloge qui, parfois, ouvre au public lors d’occasions spéciales comme les Journées du Patrimoine.

Toujours dans le 12e arrondissement de Paris, la Cour Saint-Emilion me rappelle un peu l’atmosphère de certains villages de Provence. On y trouve des boutiques et des restaurants, autour de quelques rues pavées : c’est tout ce qui reste de l’époque où cette zone de Paris était le plus grand marché aux vins de France.

Si vous aimez la bonne chère, ne manquez pas aussi le marché d’Aligre (alimentation et fleurs), l’un des marchés de Paris les plus réputés.

Les passionnés de cinéma peuvent se tourner vers la Cinémathèque française, qui organise des projections, des ateliers, des événements pour promouvoir le cinéma tout en proposant un musée riche en accessoires et en archives.

Je vous conseille aussi le très beau musée des arts forains pour découvrir les fêtes foraines de la Belle Époque, le théâtre et le music-hall à travers plusieurs milliers d’objets, dont des manèges sur lesquels vous pouvez monter (adultes comme enfants). C’est un musée accessible exclusivement sur réservation hormis à de rares exceptions près (Journées du Patrimoine notamment).

Citons également l’aquarium tropical du palais de la Porte-Dorée qui vaut le détour, ainsi que le musée de l’Histoire de l’immigration situé au même endroit, qui raconte l’immigration en France à travers différents regards.

Le 13e arrondissement de Paris, hors des sentiers battus

Le 13e arrondissement de Paris ne se dévoile qu’aux plus curieux car on trouve peu de lieux d’intérêt touristiques à proprement parler.

Il y a longtemps, il était traversé par un affluent de la Seine, la Bièvre, et beaucoup d’activités exploitant l’eau de la rivière se déroulaient dans le quartier : on croisait ainsi des teintureries et des mégisseries, des tanneries et des blanchisseries, sans compter les abattoirs, ainsi que des vignes et des moulins à vent sur la colline qui surplombait la Bièvre, la Butte-aux-Cailles.

Au fil des décennies, la rivière était de plus en plus critiquée pour les odeurs pestilentielles qui s’en dégageaient, au point que l’on a décidé de la couvrir, d’abord en partie puis en totalité. Par habitude, beaucoup d’entreprises continuaient à y déverser leurs déchets et il a fallu longtemps pour que les travaux soient menés à bien et que la salubrité revienne.

Aujourd’hui, rien ne laisse deviner cette histoire hormis l’emplacement d’un puits artésien sur la place Paul Verlaine, creusé à la fin du 19e siècle pour aller puiser de l’eau en sous-sol. A l’époque, on cherchait à la fois à obtenir de l’eau potable pour le quartier mais aussi à « sauver la Bièvre » en y reversant cette eau des profondeurs, naturellement chauffée à 28°C.

La construction du puits artésien ayant nécessité de nombreuses années de travaux, l’enfouissement de la Bièvre avait déjà commencé entre-temps et l’on a finalement décidé de se servir de l’eau pour alimenter la piscine de la Butte-aux-Cailles, classée aux monuments historiques.

Aujourd’hui, ce quartier est connu comme étant le quartier asiatique de Paris, on y trouve notamment le grand supermarché Tang Frères. Si vous avez l’occasion d’être à Paris au moment du Nouvel An chinois, c’est vraiment dans ce quartier qu’il faut aller vivre les festivités, un véritable voyage sans franchir les frontières !

Le 13e arrondissement de Paris est aussi le quartier de la gigantesque Bibliothèque nationale de France et de la Manufacture des Gobelins, une manufacture de tapisseries accessibles sur visite guidée.

Le Nouvel An chinois à Paris
Le Nouvel An chinois à Paris – Photo © Georges Seguin

Visiter le 14e arrondissement de Paris

Continuons ce tour d’horizon des quartiers de Paris à visiter, avec le 14e arrondissement. Il est particulièrement riche en cinémas et en théâtres et l’on y trouve de nombreuses brasseries et restaurants très célèbres comme La Closerie des Lilas, la Rotonde, la Coupole ou encore Le Dôme.

Dans le 14e arrondissement, vous pourrez visiter un lieu d’intérêt très populaire : les catacombes de Paris, un tout petit fragment des carrières souterraines qui trouent le sous-sol de la capitale et qui abrite un ossuaire municipal. En d’autres termes, c’est là que l’on stockait tous les os retirés des cimetières de Paris, dont les fosses communes débordaient…

Si macabre semble cette visite, elle a pourtant un succès phénoménal avec un demi-million de personnes qui se rendent chaque année dans les catacombes, je vous conseille donc fortement de réserver un billet à l’avance ici.

Pour rester dans une thématique très joyeuse, le 14e arrondissement abrite aussi le cimetière du Montparnasse où reposent de nombreuses personnalités (Marguerite Duras, Guy de Maupassant, Jean Piat, Jacques Chirac, Jean-Baptiste de Lamarck, Simone de Beauvoir, Maurice Pialat, Sacha Guitry, Joseph Kessel, Charles Baudelaire, Serge Gainsbourg, Samuel Beckett, Eugène Ionesco, Jean-Paul Sartre, Camille Saint-Saëns, Philippe Noiret, Sonia Rykiel pour ne citer que quelques exemples).

De manière plus classique, vous pouvez prendre un bain de nature en vous rendant au Parc Montsouris ou en allant découvrir la surprenante Rue des Thermopyles, qui ne donne pas l’impression d’être à Paris.

Le quartier abrite aussi…

  • La Fondation Cartier pour l’art contemporain, qui joue un rôle de mécénat auprès de nombreux artistes ;
  • L’Observatoire de Paris, un observatoire astronomique proche des catacombes qui proposent en temps normal des visites guidées. À l’heure où j’écris cet article, il fait l’objet de travaux de mise aux normes pour l’accueil du public et n’est donc pas accessible.
  • Le Musée de la Libération de Paris, un musée assez méconnu du grand public mais bien conçu pour raconter cette période de l’histoire.

Quartiers de Paris à visiter : le 15e arrondissement

Le 15e arrondissement de Paris est le plus peuplé de la capitale. Néanmoins, on y trouve de beaux espaces verts comme le Parc André Citroën, avec des colonnes d’eau pour se rafraîchir en été. Il a été construit à la place des anciennes usines Citroën et offre la possibilité d’embarquer à bord d’une montgolfière pour voir Paris d’en-haut.

On peut aussi mentionner l’île aux Cygnes, une île artificielle sur la Seine où il est possible de se promener.

Citons également le parc Georges Brassens, construit à la place des anciens abattoirs de Vaugirard. On y a planté des vignes et chaque année, le vin qui en est issu (Clos des Morillons) est mis aux enchères lors d’une vente caritative dont le bénéfice est reversé aux associations du 15e arrondissement.

Le Pont Mirabeau, classé Monument Historique, et le Pont de Bir Hakeim, attirent souvent l’oeil des photographes.

Vous pouvez aussi profiter de votre visite dans le 15e arrondissement de Paris pour effectuer un vol en hélicoptère depuis l’héliport de Paris autour de la capitale. J’ai eu la chance de vivre cette expérience une fois et c’est l’occasion de profiter d’une vue de Paris hors du commun.

Enfin, ne boudez pas la tour Montparnasse. De l’extérieur, son architecture n’a pas le charme de la tour Eiffel, de l’Arc de Triomphe ou des autres points de vue en hauteur de Paris mais elle offre une vue imprenable sur la capitale. Là encore, vous pouvez réserver en avance votre accès à l’observatoire panoramique, un espace où vous pouvez profiter de la vue sur Paris à 360° (billets disponibles ici).

Vue depuis la Tour Montparnasse à Paris
Vue depuis la Tour Montparnasse à Paris

Le 16e arrondissement, une réputation de quartier chic

Lorsque l’on cite les beaux quartiers de Paris, c’est souvent le 16e arrondissement qui revient dans les conversations. Il a l’image d’un arrondissement élitiste, essentiellement occupé par des familles fortunées, peut-être parce qu’il compte de nombreuses voies privées dont l’entrée fermée par des grilles donne le sentiment d’un environnement exclusif où l’on ne se mélange pas.

Ne vous arrêtez pas à cette image élitiste car il y a beaucoup de choses à découvrir dans cet arrondissement, qui détient plusieurs records parmi les quartiers de Paris à visiter. C’est l’arrondissement qui abrite le plus d’ambassades et de consulats de la ville, il y en a plus de 90. C’est aussi l’arrondissement le plus vert de Paris, grâce à la présence du bois de Boulogne qui, malgré son nom, est rattaché administrativement au 16e arrondissement de Paris.

On y trouve des lieux que j’affectionne particulièrement : le parc de Bagatelle, le Jardin d’Acclimatation, le Jardin des Serres d’Auteuil (hélas en partie amputé par l’agrandissement de Roland-Garros, les installations sportives faisant partie du 16e arrondissement au même titre que le Parc des Princes).

Roseraie de Bagatelle à Paris
Roseraie de Bagatelle à Paris

Le 16e arrondissement, ce sont aussi deux hippodromes célèbres (Auteuil et Longchamp), la très belle Place du Trocadéro avec sa vue dégagée sur la Tour Eiffel si et surtout, beaucoup, beaucoup, beaucoup de musées et lieux d’exposition !

Il y a d’abord une foule de musées assez méconnus du grand public, comme le musée de Baccarat dédié au Cristal du même nom, le Musée Clemenceau, le Musée de la Contrefaçon ou encore le Musée du Vin, installé à deux pas du Trocadéro dans des caves du 15e siècle : il propose notamment des cours de dégustation pour s’initier à l’œnologie et de nombreux objets autour de l’univers du vin.

Mais il y a aussi des musées connus et réputés, parmi lesquels on peut citer…

  • Le musée de l’Homme au Palais de Chaillot ;
  • Le musée national de la Marine, au Palais de Chaillot également ;
  • Le Palais de Tokyo, consacré à l’art moderne et contemporain, qui abrite notamment le musée d’Art moderne de Paris ;
  • La Maison de Balzac, petit havre de verdure avec vue sur la tour Eiffel.
  • Le musée Marmottan Monet qui abrite la plus grande collection au monde d’œuvres de Claude Monet.
  • Le musée Guimet (musée des Arts asiatiques).
  • Le Palais Galliera, un excellent musée de la mode.

Le 17e arrondissement, un quartier de villages

Le 17e arrondissement de Paris est né de la réunion de plusieurs villages qui ont longtemps été aux portes de la capitale. La plaine Monceau était notamment un terrain de chasse très prisé ! Et sous le Premier Empire, on a construit dans l’actuel quartier des Batignolles de petites maisons avec un bout de jardin pour ceux qui voulaient se mettre au vert.

Aujourd’hui, le 17e arrondissement reste un quartier largement résidentiel, avec beaucoup d’immeubles haussmanniens et d’hôtels particuliers. On y trouve notamment la Cité des Fleurs, voie piétonne qui fait partie de ces rues où vous n’avez pas du tout l’impression d’être à Paris tant elle semble à l’écart du bouillonnement d’activité de la capitale !

Le 18e arrondissement, l’un des quartiers de Paris à visiter

Le 18e arrondissement de Paris fait partie des immanquables, en particulier parce que ce quartier possède un charme fou. Le 18e arrondissement, c’est évidemment la butte Montmartre avec la basilique du Sacré-Cœur au sommet, la place du Tertre à proximité… mais ce sont aussi une foule de rues pleines de charme et de bâtiment qui rappelle l’époque où Montmartre regorgeait d’ateliers d’artistes qui venaient chercher ici la lumière qu’ils ne trouvaient pas à Paris même, ville déjà étouffée par un urbanisme galopant.

Picasso y avait son atelier, Van Gogh sa maison, et la situation en hauteur de la butte Montmartre avait favorisé l’installation de moulins, comme le Moulin de la Galette qui subsiste encore aujourd’hui.

La basilique du Sacré Coeur sur la Butte Montmartre
La basilique du Sacré Coeur sur la Butte Montmartre

Vous pouvez, pour un budget très raisonnable, effectuer une visite guidée à pied de ce quartier qui est à mon sens la meilleure manière de le découvrir.

Dans le 18e arrondissement, vous pouvez également visiter Dalí Paris, qui expose plusieurs centaines d’œuvres de Salvador Dali, ou encore le musée de Montmartre, musée d’art installé dans des bâtiments qui ont par le passé accueilli de nombreux artistes dont Renoir. Plus insolite mais tout aussi intéressante, la Halle Saint-Pierre abrite un musée consacré à l’art brut et à l’art outsider.

Le 18e arrondissement, c’est aussi le quartier de Pigalle où le Tout-Paris venait se divertir. C’est là que se trouve le mythique cabaret du Moulin-Rouge dont je vous ai parlé dans un article dédié.

Visiter le 19e arrondissement de Paris

Le 19e arrondissement de Paris abrite deux grands parcs : le parc de La Villette et le parc des Buttes-Chaumont. De quoi faire de jolies balades ou prendre le soleil quand il fait beau. L’arrondissement est aussi traversé par 2 canaux, le canal de l’Ourcq et le canal Saint-Denis, mais à titre personnel je ne les trouve pas aussi jolis que le canal Saint-Martin.

Si vous voulez sortir un peu des sentiers battus, allez vous balader dans le quartier de la Mouzaïa, des maisons de ville en plein cœur de Paris ce qui produit toujours un effet inattendu ! Ou dans le quartier de la Butte Bergeyre, qui domine Paris et où l’on trouve un mélange de jardins partagés et de vignes, avec un panorama sur le Sacré-Coeur.

Quartier de la Mouzaïa à Paris
Quartier de la Mouzaïa à Paris

Le 19e arrondissement, c’est aussi l’immense Cité des Sciences et de l’Industrie, un gigantesque centre dédié à la science où l’on trouve notamment des expositions permanentes autour de thèmes comme l’espace, la lumière, les mathématiques, les étoiles et les galaxies, les volcans, etc. Toute une partie de l’endroit accueille les enfants avec des activités dédiées, ce qui en fait une sortie particulièrement populaire en famille.

Pouvez également profiter de votre visite du 19e arrondissement pour vous rendre à la Cité de la Musique. Elle abrite la Philharmonie de Paris, lieu dédié à la musique symphonique avec une acoustique d’exception, et le Musée de la Musique, plusieurs milliers d’instruments qui permettent de raconter l’histoire de la musique…

Le 20e arrondissement, pour clôturer la liste des quartiers de Paris à visiter

Clôturons cette liste des arrondissements de Paris par le 20e arrondissement. Il est largement construit sur les terres de ce qui était autrefois le château de Ménilmontant, un lieu qui appartenait à la marquise de Pompadour laquelle en avait fait un lieu de villégiature.

Le 20e arrondissement est occupé en partie par le très grand cimetière du Père-Lachaise, dont la beauté en fait aussi un lieu de promenade pour les habitants du quartier.

Cimetière du Père Lachaise

D’un point de vue touristique, ne passez pas à côté du quartier de Charonne, qui, comme beaucoup d’arrondissement de Paris, était autrefois un village de proche banlieue et a été rattaché à la capitale par Napoléon III. Il y subsiste un esprit village étonnant dans certaines rues. Au cours de votre balade, vous pourrez aussi aller découvrir les nombreuses impasses qui s’ouvrent de chaque côté de la rue des Vignoles, comme l’impasse Poule.

Elles passeraient sans doute inaperçues en Province mais leur atmosphère calme, verdoyante, les rend singulières à Paris !

On peut enfin citer le parc de Belleville. Je ne le classerais pas parmi les plus beaux parcs de Paris mais si vous êtes dans le quartier, il offre une vue dégagée sur la capitale !

En résumé : beaucoup de quartiers de Paris à visiter !

Nous arrivons au terme de cette longue liste des arrondissements de Paris. Il est bien sûr impossible de dresser la liste exhaustive de tout ce qu’il y a à visiter dans la capitale mais j’espère vous avoir offert avec ce guide une belle feuille de route pour découvrir Paris de quartier en quartier.

À mon sens, la meilleure manière de découvrir la capitale et de se promener à pied dans les rues en se laissant guider par sa curiosité et en repérant au préalable les lieux d’intérêt que vous ne voulez pas manquer en fonction des sujets qui vous passionnent.

Des guides touristiques organisent de nombreuses excursions, parfois en petits groupes, pour mettre du contexte autour de ces balades et vous raconter des anecdotes, attirer votre attention sur certains détails que vous n’auriez peut-être pas remarqués par vous-même. Jetez un œil sur le site GetYourGuide, en regardant bien les avis vous pourrez dénicher des visites de qualité et des bons plans pour visiter Paris.

Vous pouvez également trouver plein d’idées et de bonnes adresses sur chacun des quartiers de Paris à visiter dans les guides touristiques suivants :

Bien que je vive sur Paris depuis une quinzaine d’années maintenant, je suis loin d’avoir fait le tour de toutes ces visites alors, comme vous peut-être, je vais programmer quelques activités pour les week-ends à venir ;)

Si cet article vous aide ou vous donne de l’inspiration, n’hésitez pas à le partager autour de vous !


Poster un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



Si vous aimez les articles du site, n'hésitez pas à faire vos achats sur Amazon.fr via ce lien ; il me permettra de toucher une commission grâce au programme Partenaires Amazon EU.