Que faire à Arcachon et autour du bassin ? Idées pour un week-end


Que faire à Arcachon ? Que voir à Arcachon ou aux alentours ? Dans cet article, je vous propose de découvrir ce que l’on peut visiter lors d’un séjour ou d’un week-end sur le bassin d’Arcachon, un très joli coin de France propice à de bons moments en famille, entre amis ou en tête à tête !

Arcachon est une « jeune ville », au cœur d’une région qui a beaucoup à offrir à ceux qui aiment profiter de la vie : gastronomie, beaux paysages, petits commerces de bouche de qualité, de quoi concocter un programme de remise en forme au top !

Que faire sur le bassin d’Arcachon ? Idées pour s’occuper sur place

Les abords du bassin d’Arcachon offrent de nombreuses opportunités de balades et de photos pour les amoureux de paysages naturels. L’occasion de commencer à découvrir quelques particularités locales…

Les prés salés

En France, le 19e siècle a été le grand « siècle des bains de mer », où les familles fortunées ont découvert le plaisir de passer un séjour à la mer. C’est dans ce contexte que des villes comme Deauville ou Trouville-sur-Mer se sont développées.

Arcachon a connu un peu le même destin : en 1841, on construit une ligne de chemin de fer entre Bordeaux et la jolie petite commune de La Teste de Buch. Les citadins peuvent ainsi venir « s’aérer » au bord de l’eau… un bord de l’eau largement occupé par les dunes et par des prés salés (des étendues de végétation assez basse qui se couvrent d’eau de mer lors des grandes marées).

Ces prés salés se retrouvent dans d’autres lieux célèbres de France, comme les abords du Mont Saint Michel ou encore la Camargue.

On peut les explorer au départ du port ostréicole de la Teste de Buch, avec les Prés Salés Est (72 hectares) et Ouest (42 hectares), vous pouvez aussi aller explorer les Prés salés d’Arès et de Lège-Cap-Ferret entre Claouet et Arès, de l’autre côté du bassin d’Arcachon.

C’est notamment un lieu prisé pour l’observation des oiseaux.

Les Prés Salés à La Teste de Buch
Les Prés Salés à La Teste de Buch – Photo © Franck Fnba

La ville d’hiver à Arcachon

Au départ, on a donc des prés salés et des dunes. En 1845, on construit un débarcadère et une route au milieu des Prés Salés pour y accéder facilement. Les visiteurs affluent. On commence à bâtir quelques villas et, en 1823, un établissement de bains de mer.

Les frères Pereire (qui sont propriétaires de la ligne de chemin de fer… et banquiers) commencent à percevoir le potentiel commercial de la région.

Ils constatent que le public se presse déjà nombreux dans le coin pour assister à des courses landaises (courses de taureaux), il y a d’ailleurs des arènes en bois pouvant accueillir 5000 spectateurs à La Teste de Buch (elles ont depuis disparu et se situaient au niveau de l’actuelle place Edmond Rostand, à deux pas de la gare et du début des Prés Salés)… et des arènes en dur un peu plus loin (qui ont aussi disparu).

En 1857, Arcachon, qui n’était alors qu’un quartier de La Teste de Buch, devient une commune à part entière.

Les frères Pereire estiment qu’il est pertinent de prolonger leur ligne de chemin de fer jusqu’à la jeune Arcachon. Ils investissent aussi dans de nombreux terrains et, entre 1862 et 1865, la « Ville d’Hiver » sort de terre. Si vous cherchez quoi faire à Arcachon, une balade au milieu de ces splendides villas bâties sur les hauteurs d’Arcachon est absolument incontournable.

Vous y verrez des propriétés de toute beauté, construites pour séduire les visiteurs en quête de luxe. Arcachon est fréquentée par les artistes, à l’instar de Toulouse-Lautrec qui y a investi dans une maison au bord de l’eau.

La Ville Brémontier, dans la Ville d'Hiver d'Arcachon
La Ville Brémontier, dans la Ville d’Hiver d’Arcachon – Photo © Michel Buze

Au milieu du 19e siècle, on construit aussi des établissements de loisir ciblant une clientèle fortunée : le Casino de la Plage, le Casino de la Forêt (ou Casino Mauresque) qui puise son inspiration architecturale dans de célèbres bâtiments étrangers (l’Alhambra, à Grenade, et la Mosquée de Cordoue).

Le Casino Mauresque domine la Ville d’Hiver, offrant une perspective exceptionnelle sur le Bassin d’Arcachon… mais il n’est hélas pas assez rentable, concurrencé par le Casino de la Plage. La Mairie aimerait construire à sa place un hôtel et un Palais des Congrès et, à ce titre, refuse de la classer monument historique. Hasard ou coïncidence, le Casino brûle intégralement en 1977.

Il n’a pas été reconstruit mais lors de votre week-end à Arcachon, vous pourrez vous balader dans le parc mauresque qui entourait le casino, dont l’emplacement est matérialisé par une pinasse (embarcation à fond plat typique du bassin d’Arcachon). Un ascenseur relie aujourd’hui la Ville d’Hiver à la Ville d’Été, il remplace depuis 1948 l’ancien funiculaire).

Les autres quartiers d’Arcachon

La Ville d’Hiver a été complétée au fil des décennies par…

  • Une « Ville de Printemps », au nord de l’actuel quartier des Abatilles, avec la superbe plage Pereire (la plus grande d’Arcachon) et la basilique Notre-Dame d’Arcachon. C’est là que vous trouverez la « Croix des Marins », une gigantesque croix à l’origine d’une tradition : les chalutiers qui quittaient le port lui adressaient trois coups de corne de brume (ou de sirène) afin que la Vierge Marie veille sur les marins.
  • Une « Ville d’Été », qui correspond à l’actuel centre-ville d’Arcachon, entre les jetées d’Eyrac et de la Chapelle. C’est là que l’on trouve le château Deganne, alias le « Casino de la Plage » dont je vous parlais un peu plus haut. Il fait bon y flâner, en journée comme en soirée.
  • Une « Ville d’Automne », enfin, pour parachever ces quatre saisons ! Elle s’étend de la jetée d’Eyrac (et du Casino de la Plage) à La Teste de Buch, ce qui correspond en partie au quartier de l’Aiguillon. Elle couvre donc toute la zone du port d’Arcachon.
Arcachon vue depuis le bassin
Arcachon vue depuis le bassin

De quoi vous assurer de belles balades : profiter du marché d’Arcachon et des nombreux commerces locaux…

Rue du centre-ville d'Arcachon
Rue du centre-ville d’Arcachon
Paniers à fruits de mer sur le marché d'Arcachon
Paniers à fruits de mer sur le marché d’Arcachon

Flâner sur le port, qui est le seul port en eaux profondes de tout le bassin d’Arcachon et le deuxième plus grand port de plaisance de la côte ouest après celui de La Rochelle (il occupe 21 hectares, avec 750 corps morts et 2600 anneaux pour accueillir les bateaux).

Victime de son succès, il n’arrive pas à répondre à toutes les demandes de places et il faut parfois attendre plusieurs décennies avant d’en décrocher une. Vous verrez donc des bateaux « stockés » sur des racks…

C’est aussi un port de pêche. 2000 tonnes de poisson y sont ramenées chaque année. C’est seulement le 14e plus gros tonnage de France… mais le 2e par sa valeur, car les espèces pêchées ici sont plus onéreuses que dans d’autres ports de France.

Visiter Arcachon, c’est aussi longer l’eau du Bassin, d’une jetée à une autre, en observant le ballet des bateaux, le Cap Ferret en face…

Sur le port d'Arcachon
Sur le port d’Arcachon

L’Observatoire Sainte-Cécile

Vous me connaissez maintenant, j’adore grimper sur les hauteurs dès que je vais dans une ville… et à Arcachon, l’endroit parfait pour prendre de la hauteur s’appelle l’Observatoire Sainte-Cécile. Il a été construit à la même époque que la Ville d’Hiver, en 1862-1863.

C’est une tour en métal coiffée d’une plateforme d’observation à 72 mètres au-dessus du niveau de la mer. L’accès est limité à 8 personnes à la fois et est gratuit, de quoi aller profiter sans se priver du panorama sur le Bassin d’Arcachon (d’autant qu’avec le dénivelé, il n’y a en réalité « que » 25 mètres d’escalier en colimaçon à monter).

La Réserve ornithologique du Teich

Si vous aimez observer les oiseaux ou que vous avez tout simplement envie de prendre l’air, direction les 120 hectares de la Réserve ornithologique du Teich, située au Teich (logique, quand tu nous tiens !) à 15-20 km d’Arcachon.

On estime à près de 300 000 le nombre d’oiseaux qui peuvent la visiter chaque année, il y a d’ailleurs des comptages tous les mois si vous voulez avoir une idée des espèces d’oiseaux observées.

Vous pouvez la parcourir gratuitement, notamment en suivant un sentier aménagé de 6 kilomètres, parsemé d’une vingtaine de cabanes d’observation fermées (pratique pour se faire discret… ou par temps de pluie !). Il y a aussi des postes d’observation en hauteur.

La Réserve ornithologique du Teich est par ailleurs équipée de toilettes et de points d’eau potable, et l’on peut louer des jumelles à l’accueil pour observer les oiseaux. Retrouvez les tarifs et horaires d’ouverture sur le site.

Réserve ornithologique du Teich
Réserve ornithologique du Teich – Photo © Dantou007

Se promener en bateau sur le bassin d’Arcachon

L’Union des Bateliers Arcachonnais propose plusieurs circuits d’excursion en bateau pour aller découvrir le bassin d’Arcachon depuis l’eau.

Vous pourrez notamment observer des incontournables du bassin, à commencer par L’Ile aux Oiseaux. Elle accueille chaque année environ 150 espèces différentes et 300 000 à 400 000 oiseaux. Elle occupe 300 hectares à marée haute… et s’étend jusqu’à 3000 hectares à marée basse.

Autrefois, les habitants emmenaient les vaches paître sur cette île… et les chevaux s’y rendaient à la nage depuis ce qui s’appelle aujourd’hui la « Pointe aux Chevaux », précisément pour cette raison. Suite à de terribles tempêtes ayant noyé de nombreux animaux, on a abandonné cette activité et l’Île aux Oiseaux a été réaménagée pour la chasse et pour la pêche, notamment avec des cabanes.

Il reste encore des cabanes, sans eau et sans électricité, jalousement préservées par quelques chanceux !

Voilà qui nous amène à une autre curiosité du bassin : les cabanes tchanquées, du mot gascon « chancas » qui désigne une construction sur pilotis. Ce sont de très belles cabanes de bois sur pilotis (on ne peut pas y entrer) qui permettaient autrefois d’accueillir les gardiens qui surveillaient les parcs à huîtres.

Grâce à une excursion en bateau, vous pourrez admirer tout ça, la lumière qui fait changer la couleur de l’eau, la dune du Pilat, le Banc d’Arguin, les parcs à huîtres…

Notez aussi qu’en été, il est possible de louer des bateaux haut-de-gamme à Arcachon, avec service de conciergerie, auprès de l’entreprise locale Les Petits Navires.

Les cabanes tchanquées sur le Bassin d'Arcachon
Les cabanes tchanquées sur le Bassin d’Arcachon – Photo © Karine Deydier

Visiter le Cap Ferret

Situé face à Arcachon, le Cap Ferret est une langue de terre qui « referme » le Bassin d’Arcachon, ne laissant qu’une ouverture sur l’Océan Atlantique au niveau de sa pointe, où se situe le banc d’Arguin.

Il cache une toute petite activité pétrolière, basée sur l’exploitation d’un puits sous-marin au niveau du banc d’Arguin… mais on le connaît surtout pour ses petites cabanes au bord de l’eau où l’on vient déguster des fruits de mer et pour ses magnifiques paysages alliant dunes, oyats et pins maritimes.

Ce côté préservé est lié au fait que pendant longtemps, le Cap Ferret est resté difficile d’accès par la route. On ne pouvait s’y rendre qu’en bateau, avec des eaux peu profondes qui ont poussé les pêcheurs à opter pour les pinasses, bateaux à fond plat. C’est ainsi qu’ils accostaient au Ferret… et ainsi qu’ils ont commencé à construire quelques cabanes sur les plages.

L'une des nombreuses cabanes à huîtres du Cap Ferret
L’une des nombreuses cabanes à huîtres du Cap Ferret

Le « quartier des pêcheurs » compte en 1857 une douzaine de cabanes seulement… mais pendant la fin du 19e siècle, d’autres cabanes se construisent, accueillant tout le personnel qui travaille à la protection et à la surveillance du bassin d’Arcachon : gardiens de phare, gardes forestiers, etc. C’est à cette même période que l’ostréiculture commence à se développer sur le bassin.

Le Cap Ferret reste peu peuplé, on y trouve seulement quelques villages épars le long de la côte et quelques villas… car à l’époque où Arcachon fleurit, se construit, s’équipe pour accueillir les touristes dans de bonnes conditions, le Ferret reste difficile d’accès, sans école, sans magasin pour se procurer des denrées alimentaires.

Villa les pieds dans l'eau au Cap Ferret
Villa les pieds dans l’eau au Cap Ferret

Au Ferret, il n’y a d’ailleurs pas beaucoup de « visites » à faire à proprement parler. Vous prendrez plutôt le temps de marcher, de profiter de la plage, de la douceur de vivre… Vous croiserez peut-être la route de la Chapelle Mauresque de la Villa Algérienne, petite chapelle de pêcheurs. Vous flânerez près du petit Port de la Vigne, vous irez voir les Bunkers de la Pointe, vestiges de guerre face à l’Atlantique. Vous ferez mille photos.

Vous irez peut-être découvrir de plus près le charme des cabanes de pêcheurs, ou encore manger des huîtres et autres produits de la mer. Les bonnes adresses circulent vite : L’Escale, Le Mascaret, La Cabane d’Hortense, La Cabane du Mimbeau, La Cabane du Phare, La Baraque à Huîtres, Chai Bertrand…

Ou vous goûterez au plaisir des activités nautiques via Glisse en Herbe (paddle, canoé, bouée, ski nautique et même parachute ascensionnel).

Comment aller au Cap Ferret depuis Arcachon aujourd’hui ? Empruntez tout simplement un bateau, l’Union des Bateliers Arcachonnais propose des traversées entre 20 et 40 minutes selon votre point de départ côté Arcachon et votre point d’arrivée au Ferret (Cap Ferret, Le Canon). Vous pouvez aussi prendre « Le Passeur », bateau-taxi à Arcachon.

Si vous venez en voiture, il faudra souvent vous armer de patience, en particulier s’il fait beau et/ou que c’est la haute saison. La départementale 106 rejoint le Cap Ferret mais est souvent bondée quand la météo est favorable, car beaucoup de Bordelais rejoignent la côte pour la journée ou pour le week-end !

Cap Ferret
Cap Ferret
La Dune du Pilat depuis le Cap Ferret
La Dune du Pilat depuis le Cap Ferret

Monter au sommet de la Dune du Pilat

Impossible de ne pas parler d’elle, elle qui occupe tout de même près de 3 km de long, 616 mètres de large et plus de 106 mètres de hauteur : la Dune du Pilat, située au Pyla-sur-Mer (d’où les variantes orthographiques que l’on voit fleurir parfois ! Dune du Pyla, Dune du Pylat, Dune du Pila…). La Dune du Pilat du Pyla… c’est à devenir fou ! ;)

La dune est en perpétuel mouvement, elle grignote chaque année entre 1 et 5 mètres sur le massif forestier qui la borde… et sa pente varie en fonction de son exposition au vent : côté forêt, elle est très raide, avec une pente de 30-40° (58 à 84%). Côté océan, la pente est plus douce (5 à 20°, soit 9 à 36%).

Chaque année, la Dune du Pilat est visitée par 2 millions de touristes. La visite est libre et sans horaires, vous avez le choix entre monter par le sable (le plus sportif) ou par un escalier aménagé à la belle saison.

Vous pouvez faire un baptême de parapente depuis le sommet de la Dune du Pilat ou, plus sobrement, marcher sur la Dune.

La Dune du Pilat bordée par la forêt
La Dune du Pilat bordée par la forêt – Photo © El Fakir

Les moins sportifs iront jusqu’à la première colline de la dune, les autres marcheront sur la crête de la Dune voire descendront jusqu’à la plage en contrebas (et il faudra remonter !). On peut donc aussi bien passer 2h sur place que beaucoup plus longtemps. En haute saison, n’oubliez pas qu’il y a souvent beaucoup de bouchons pour accéder à la Dune du Pilat, assurez-vous d’avoir assez de temps sur place pour bien profiter de votre visite.

Comment aller à La Dune du Pilat ? La Dune est bien desservie par les transports en commun, avec un arrêt « Dune du Pilat » sur les lignes de bus 1 (au départ de la Gare d’Arcachon), 2 (au départ de la Gare de La Teste de Buch), 6 (au départ du Port du Teich, ouverte seulement en été) et 46 (au départ de Parentis, via Biscarosse, ouverte seulement en été).

Il existe aussi des parkings, notamment un grand parking payant de 950 places au niveau de l’accès principal de la Dune, à 400 mètres seulement de l’escalier. Vous pouvez retrouver les tarifs et informations sur les parkings gratuits et payants sur le site de la Dune du Pilat.

Survoler le bassin d’Arcachon en avion

Beaucoup moins écolo mais exceptionnel, notamment pour les photographes : le survol en avion du bassin d’Arcachon ! L’aéroclub du Bassin d’Arcachon, situé à La Teste de Buch, propose des vols de découverte de 30 minutes qui permettent d’admirer d’en-haut toute la beauté du paysage.

L'île aux oiseaux - Vue aérienne
L’île aux oiseaux – Vue aérienne © Prométhée33

En famille : le Parc de la Coccinelle à Gujan-Mestras

Ce n’est pas aussi « typique » du coin que les activités précédentes mais si vous séjournez à Arcachon en famille, sachez qu’il existe un parc d’attractions familial à Gujan-Mestras, le Parc de la Coccinelle.

Il propose une mini-ferme où les enfants ont le droit d’entrer dans les enclos et de nourrir au biberon les porcelets, les agneaux, les veaux ou encore les chevreaux s’il y a eu des naissances. Ils pourront aussi découvrir tous les animaux de la ferme.

Le parc propose aussi des attractions plus classiques : une rivière à splash, un toboggan géant, un train de la mine, des manèges de chevaux de bois, des trampolines, des tyroliennes, des jeux d’eau, des jeux gonflables et des manèges pour les tout-petits. De quoi leur faire plaisir à un tarif raisonnable (toutes les informations sur le site du Parc de la Coccinelle).

Un détour par Biscarosse

Si vous avez fait le tour des abords d’Arcachon, vous pouvez envisager un détour par Biscarosse : de très belles plages (dont la Biscarrosse Plage de 15 kilomètres de long en bordure de forêt), 3 lacs d’eau douce et même un parc aquatique (Aqua Park) sur l’un des lacs pour en profiter en famille dans un cadre ludique !

Découvrir Bordeaux

Bordeaux mériterait évidemment des articles à part mais vous pouvez tout à fait profiter d’un séjour à Arcachon pour découvrir la ville !

Son miroir d’eau, la Cathédrale Saint-André, la Grosse Cloche, les marchés (notamment le Marché des Capucins et le Marché des Quais), la Tour Pey-Berland, l’architecture futuriste du pont Jacques Chaban Delmas… sans oublier de nombreux musées (Musée du Vin et du Négoce, Cité du Vin, Musée d’Aquitaine…).

Aller visiter des vignobles d’exception

La région de Bordeaux est évidemment une région viticole d’exception et ce n’est pas si loin d’Arcachon. Si vous êtes amateur d’oenologie, vous pouvez donc aisément envisager d’aller y passer un ou deux jours.

Vous pouvez d’abord explorer des domaines comme le Château Paloumey, Margaux, le Château Mouton-Rothschild, le Château Lamothe Bergeron ou encore le Château Castera.

Vous pouvez aussi aller du côté de Saint-Emilion (ne passez pas à côté du village et de l’église monolithe de Saint-Emilion), visitez au passage le Château de Reignac.

Ou descendre dans la région de Sauternes, avec des endroits comme le Château Sigalas Rabaud, le Château de Roquetaillade.

Impossible de tout faire sur une journée (avec modération, qu’ils disaient, avec modération !) mais c’est l’occasion de s’offrir une belle découverte du patrimoine viticole de la région.

Saint-Émilion
Saint-Émilion – Photo ©Angel de Los Rios

Que faire à Arcachon quand il pleut ?

Que faire quand il ne fait pas beau sur le bassin d’Arcachon et qu’un temps de pluie s’invite au programme ? Pour commencer, il serait dommage de se laisser freiner par une petite averse, d’autant que la météo sur le bassin peut changer rapidement. Un ciré, des bottes, de quoi vous couvrir la tête et vous pourrez aller vous balader comme si de rien n’était !

Bien entendu, c’est moins agréable que lorsque la météo est au beau fixe. Alors, si l’idée de rester dehors ne vous séduit pas, voici d’autres pistes à explorer !

Les visites culturelles sur le bassin

Vous pouvez opter pour la visite de la Maison de l’Huître, à Gujan-Mestras : un petit musée dont la visite dure environ 1h et qui explique tout sur l’ostréiculture (l’élevage des huîtres), activité phare du bassin. La boutique du musée vend aussi des produits à base d’huîtres.

A Lanton, près d’Andernos, vous pouvez aussi visiter l’Écomusée Gardarem, ouvert le week-end. Il se décrit comme une « cabane aux trésors » où vous pouvez découvrir des outils, objets, accessoires et vêtements d’autrefois.

Autre production typiquement locale : la source Abatilles, qui produit l’eau minérale du même nom, propose des visites guidées occasionnelles pour découvrir le procédé de fabrication de l’eau minérale depuis la source jusqu’à la bouteille d’eau.

Au Cap Ferret, le phare propose une exposition interactive qui raconte notamment l’histoire du phare et la navigation sur le bassin. La récompense, au sommet, est une vue à 360°C des alentours, jusqu’à l’Océan Atlantique (plus d’informations sur le site du phare du Cap Ferret). Une bonne sortie à faire sur le bassin d’Arcachon quand il pleut, avant d’aller manger des huîtres à l’abri de la pluie à La Cabane d’Hortense ou chez Chai Bertrand.

Temps de pluie à Arcachon
Temps de pluie à Arcachon – Photo ©Twin Loc

Les excursions en bateau sur le bassin

Quand il pleut à Arcachon, vous pouvez aussi prendre le bateau pour une excursion sur le bassin avec l’Union des Bateliers Arcachonnais dont je vous parlais plus haut. Il y a notamment une balade de 2 heures qui vous permet d’admirer l’Ile aux Oiseaux et les célèbres Cabanes Tchanquées, ou un grand tour de 2h30 pour voir le coeur du bassin, les plages, la Dune du Pilat ou encore le Banc d’Arguin. Les bateaux sont couverts, de quoi rester à l’abri de la pluie.

Des loisirs plus classiques !

Si vous passez un week-end en famille par temps de pluie, sachez qu’il y a un trampoline park à Biganos, Big’A Jump, pour occuper les enfants !

On trouve aussi des cinémas à Arcachon et La Teste-de-Buch, des escape games (notamment La Boucherie et l’Escape du Bassin à Biganos, qui sont proches l’un de l’autre).

Passer la journée à Bordeaux

Si vraiment le mauvais temps se prolonge, vous pouvez aussi opter pour une journée à Bordeaux. Il faut compter une heure de trajet, en voiture ou en train. Bordeaux est une grande ville donc vous trouverez sans peine de quoi vous occuper, notamment avec des musées de qualité comme la Cité du Vin, le Musée du Vin ou encore Cap Sciences.

Au départ de Bordeaux, une foule de visites sont possibles notamment autour des domaines viticoles de la région, vous trouverez plein d’idées ici (Saint-Émilion, Margaux, route des vins du Médoc…).

Où dormir à Arcachon ? Hôtels et hébergements

Déjà, pour un séjour bien-être, regardez du côté de l’hôtel Les Bains d’Arguin, qui propose un centre de thalassothérapie. Il est par ailleurs situé à 1 minute de l’arrêt de bus qui conduit à la Dune du Pilat, de quoi concilier détente et découverte du coin !

L’Hôtel Ville d’Hiver est une excellente adresse : un 4 étoiles avec piscine extérieure et spa, à l’architecture magnifique et dans un cadre privilégié.

L'hôtel Ville d'Hiver à Arcachon
L’hôtel Ville d’Hiver à Arcachon

Plus proche de la plage, l’hôtel Le B d’Arcachon (4 étoiles) est situé à côté du Casino de la Plage, de quoi profiter du centre-ville et accéder directement aux plages.

Pour les budgets un peu plus serrés, l’Hôtel de la Plage est un excellent 3 étoiles dans le même quartier, littéralement à 1 minute de la plage la plus proche. Regardez aussi du côté de l’Hôtel La Pergola d’Arcachon, un 2 étoiles à 2 minutes à pied de la plage ou l’hôtel L’Ostréi qui est aussi un 2 étoiles à deux pas du port d’Arcachon.

Si vous préférez louer en Airbnb, comparez bien les prix car parfois, ça revient plus cher que l’hôtel. Vous pouvez utiliser mon lien de parrainage pour avoir jusqu’à 34 euros de réduction sur votre première réservation si votre e-mail n’a jamais servi sur Airbnb.

Si vous avez un véhicule, ça vaut vraiment le coup (et le coût !) parfois de se loger sur des communes voisines d’Arcachon, comme La Teste-de-Buch, qui sont très agréables et souvent un peu moins chères en termes d’hébergement.

Où manger à Arcachon ? Trouver un bon restaurant

Je vous ai déjà donné plus haut quelques bonnes adresses au Cap-Ferret, parlons maintenant des bons restaurants d’Arcachon.

Il y en a beaucoup, mais voici quelques adresses :

  • Fruits de mer et huîtres – La Cabane de l’Aiguillon, La Saison 3, Le Pitt, L’Oyster Bar (sur le marché d’Arcachon)
  • Brasserie gastronomique et cuisine française – Le Cabestan, Boulevard 88, Le Patio, Kraken, Au pique-assiette, Wine Not ?
  • Pause gourmande – Les Gaufres de Valentin, La Cabane du Breton (crêperie), Ty Coz (crêperie)
  • Burgers et pizzas – Burger & Brother, Les pizzas du bassin
  • Cuisine asiatique – Ko-sometsuke
Un plateau d'huîtres du Bassin d'Arcachon
Un plateau d’huîtres du Bassin d’Arcachon

Comment aller à Arcachon ?

Venir à Arcachon en voiture

Arcachon est bien sûr accessible en voiture, la route départementale 1250 arrive jusqu’à la ville et permet de rejoindre l’autoroute A660.

il existe plusieurs parkings en ville que vous pouvez retrouver en tapant « Arcachon parking » sur Google Maps.

La ville utilise le système Park Now, une application mobile qui vous permet de régler votre note de stationnement payant directement depuis votre smartphone, ça permet aussi de prolonger le stationnement à distance sans avoir besoin de revenir à l’horodateur.

En plein été, la ville propose aussi un forfait de stationnement sur un parking relais qui vous permet, pour quelques euros par jour, d’y laisser votre voiture et d’accéder librement à la navette bus qui vous emmène au centre-ville d’Arcachon. En hiver, beaucoup de zones sont gratuites, notamment les samedis et dimanches.

Vous pouvez retrouver plus d’informations sur le site de la mairie.

Venir à Arcachon en train

La gare d’Arcachon est très bien située, à moins de 10 minutes à pied de la jetée Thiers d’où partent les bateaux pour le Cap Ferret, à 15 minutes à pied du port et à 5 minutes à pied des petits commerces du centre-ville.

Il est donc particulièrement pratique de venir à Arcachon en train si votre ville est bien desservie. A titre indicatif, un Paris-Arcachon prend un peu plus de 3h, il y a parfois un changement à Bordeaux… mais ça en fait une destination de week-end prolongé prisée des Parisiens !

J’espère que cet article vous aidera à préparer un week-end sur le bassin d’Arcachon dans un futur proche !


Poster un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Si vous aimez les articles du site, n'hésitez pas à faire vos achats sur Amazon.fr via ce lien ; il me permettra de toucher une commission grâce au programme Partenaires Amazon EU.

Besoin de rêver un peu ? Envie de voyager ? Suivez Salut, Bye Bye sur Facebook ! Conseils et découvertes voyage au programme…