Que faire à Cadix en Andalousie ? Une ville tournée vers la mer


Aujourd’hui, je vous emmène visiter Cadix en Andalousie (« Cadiz » si vous l’écrivez à l’espagnole), jolie ville ensoleillée du sud de l’Espagne sur la Costa de la Luz. Avec un beau parc, des plages, des vestiges historiques, des points de vue en hauteur, ça ressemble bien à une destination voyage idéale pour un week-end ou une escapade lors de vacances en Andalousie. Mais que faire à Cadix ?

Dans cet article, je vous propose une découverte de la ville : visites à ne pas manquer, activités à faire sur place, infos pratiques sur les hôtels et les transports et bonnes adresses de restaurants, de quoi bien profiter de votre voyage… ou voyager par la pensée !

Où se trouve Cadix en Espagne ?

Cadix se situe sur une étroite bande de terre donnant l’impression d’être sur une île, reliée au continent par deux ponts et une route bordée des deux côtés par l’océan. Elle se situe à environ 30 minutes de route de Jerez de la Frontera, grande ville touristique la plus proche, à 1h15 de Séville et 1h30 de Gibraltar.

Nous sommes donc au sud de l’Espagne, dans la chaude région d’Andalousie, sur une côte que l’on surnomme la « Costa de la Luz » (côte de la lumière). La description pourrait laisser imaginer une toute petite ville… et pourtant, Cadiz abrite pas moins de 114 000 habitants ! Si, sur place, on découvre un étroit enchevêtrement de petites rues, on ne ressent pas pour autant cette densité de population, voisine de celle de la ville de Lyon !

Et si la chanson française vous parle un peu plus que la géographie, vous savez sans doute qu’une célèbre chanson de Luis Mariano vantait les atouts de la « Belle de Cadix », celle qui vous invite à l’amour ;)

Voici où se situe Cadix sur une carte :

Pour y aller depuis la France, vous pouvez emprunter un vol vers Jerez de la Frontera, qui possède un aéroport international (il y a par exemple des vols directs depuis Paris en 2h30 environ, depuis Marseille en 2h05)… ou profiter de vacances dans la région de Séville pour y aller sur un ou deux jours, les deux villes étant assez proches.

C’est l’Europe, donc zone euro… ce qui rend un voyage là-bas très simple ! Une carte d’identité suffit, la monnaie est la même, il n’y a donc pas de formalités complexes à envisager.

Les fortifications de Cadix
Les fortifications de Cadix

Quand partir à Cadix ? La météo par saison

En Andalousie, il fait rarement froid, ce qui permet d’y partir toute l’année dans de très bonnes conditions météo. Pour vous donner une idée, les « pires mois », il ne pleut que 5 ou 6 jours maximum dans le mois… et en faible quantité. Sans surprise, c’est entre novembre et avril que vous avez le plus de risques de voir tomber la pluie.

Si vous aimez les visites culturelles et la marche mais pas forcément la plage, vous pouvez tout à fait aller à Cadix en hiver. Il n’est pas rare de voir des températures autour de 17-20°C l’après-midi, les moyennes étant souvent entre 13 et 16°C. Bien sûr, à cette période, les nuits restent fraîches mais vous profiterez souvent d’excellentes conditions météo pour visiter en journée.

Si vous voulez un juste milieu (de la chaleur, mais pas trop !), privilégiez les intersaisons : c’est ce qui va d’ailleurs convenir au plus grand nombre. A partir de mai-juin, vous atteignez vite 23-25°C l’après-midi, idem en octobre. Avril et novembre sont un peu plus frais (autour de 20°C maximum l’après-midi).

Les mois d’été (juillet, août et septembre) sont à réserver aux amateurs de chaleur et je vous conseillerais d’éviter si vous avez des enfants, ou d’aller à la plage le soir. Il n’est pas rare de voir des températures autour de 30°C, qui est souvent une moyenne météo ordinaire… La ville reste ouverte sur la mer ce qui apporte un peu de « fraîcheur » par rapport aux terres mais l’Andalousie en général est une région chaude !

Les plages de Cadix - Playa de Santa María del Mar et Playa de la Victoria
Les plages de Cadix – Playa de Santa María del Mar et Playa de la Victoria

Que faire à Cadix ? Les activités à ne pas manquer !

Cadix est presque entièrement entourée par la mer… et a toujours eu un lien très particulier avec elle. Déjà, elle a été fondée par les Phéniciens, connus pour être de grands navigateurs. La ville s’appelait au départ « Gadès » (« château », qui a la même origine que le terme « agadir » chez les berbères). Gadès a été nommée « Qadis » en arabe… ce qui a donné « Cadiz » en espagnol… et « Cadix » en français !

Evidemment, avec une telle situation maritime, la ville est vite devenue un port de premier plan pour accueillir les navires qui revenaient des Amériques chargés de richesses, après l’exploration de ce continent par Christophe Colomb et le début des voyages transatlantiques. Forcément, une telle richesse a vite attiré la convoitise et Cadiz a beaucoup été attaquée, notamment par les Anglais. A l’inverse, les Français y ont longtemps été très présents pour faire commerce sur place.

Au 18e siècle, comme beaucoup de villes de la région, Cadix a subi les lourdes conséquences du tremblement de terre de Lisbonne. Le port a été gravement endommagé et les routes commerciales maritimes ont dû être détournées vers d’autres ports. On a du mal aujourd’hui à imaginer que les conséquences de cette catastrophe naturelle ont affecté l’ensemble de l’économie européenne ! C’est aussi ce qui a poussé beaucoup de Français à partir.

Si la ville n’a jamais retrouvé son prestige maritime d’antan, elle conserve un grand chantier naval, un port, plus de 130 miradors et des remparts qui permettaient autrefois de la défendre… autant de choses que vous découvrirez en allant sur place !

Découvrir l’essentiel de Cadix avec un guide

Si vous souhaitez vous repérer rapidement sur place ou que vous n’avez pas beaucoup de temps pour visiter la ville, vous pouvez opter pour une visite guidée des essentiels de Cadiz :

Cela vous laissera le temps, sur le reste de la journée par exemple, d’approfondir ce qui aura retenu votre attention !

Visiter Cadix
Visiter Cadix

La Torre Tavira, un panorama sur la ville

Construite au 18e siècle, la Torre Tavira est l’un des nombreux miradors qui peuplent Cadix… et pas n’importe lequel, puisqu’il s’agit du plus haut de la vieille ville, culminant à 45 mètres au-dessus du niveau de la mer. Cette situation privilégiée permettait à la vigie de surveiller parfaitement le port de Cadiz. En 1775, la tour Tavira a d’ailleurs été désignée comme tour de surveillance officielle du port.

Elle doit son nom à sa toute première vigie, M. Antonio Tavira.

Aujourd’hui, la Torre Tavira est devenue un lieu touristique de la Costa de la Luz mais offre encore ce panorama exceptionnel sur la ville, un bon point de départ pour s’y repérer lors d’un voyage sur place !

On découvre de petites salles d’exposition pour mieux comprendre l’histoire de Cadix à l’époque où elle occupait une place florissante dans le commerce maritime, une plateforme d’observation en extérieur et une « camera obscura » ou « chambre noire », la première installée en Espagne. Si vous n’avez jamais vu de près cette invention fascinante qui a précédé la photographie, c’est l’occasion !

La chambre noire était un système optique qui permettait de projeter dans une pièce obscure une image « en temps réel » de ce qui se passait à l’extérieur de la pièce. En vulgarisant, vous allez voir toute la ville de Cadix « en direct » sous vos yeux, comme si elle était filmée par une webcam… sauf qu’on parle là d’un dispositif inventé il y a de nombreux siècles, que Léonard de Vinci lui-même avait déjà décrit.

Le personnel vous montre ainsi les lieux d’intérêt principaux de Cadix en faisant défiler des zones précises de la ville.

Horaires et tarifs – La Torre Tavira est ouverte de 10h à 18h entre octobre et avril, de 10h à 20h entre mai et septembre. Réservation à l’avance indispensable car le nombre de places est limité, vous pouvez réserver en ligne ici et visualiser le prix des billets. Comptez 45 minutes de visite.

Vue depuis la Tour Tavira
Vue depuis la Tour Tavira

La Cathédrale nouvelle de Cadix

On la croise très vite quand on arrive depuis la gare de Cadiz et la silhouette de la cathédrale nouvelle de Cadix marque le bord de mer, le long de l’avenue Campo del Sur. Elle est surnommée « nouvelle » car elle a été construite entre 1722 et 1838, à la place d’une ancienne cathédrale qui avait entièrement brûlé. C’est Vicente Acero, le même architecte que celui de la cathédrale de Grenade, qui en a imaginé les plans.

On peut visiter la cathédrale et sa jolie crypte, l’édifice devait au départ être construit dans le plus pur style baroque et a au final intégré des éléments rococos et néoclassiques. En sortant, sur la droite quand on est face à la place de la cathédrale, on peut monter au sommet de la tour du Levant pour admirer le paysage.

La cathédrale elle-même est ouverte du lundi au samedi de 10h à 19h, et le dimanche de 13h30 à 16h30, la tour n’étant ouverte que de 12h à 16h30. Vous pouvez retrouver les horaires d’ouverture à jour ainsi que le prix des billets sur le site officiel.

La cathédrale de Cadix
La cathédrale de Cadix

Le Théâtre romain de Gadès

2 siècles avant notre ère, Cadiz avait fait le choix de se rallier aux Romains et a continué à afficher sa fidélité envers l’Empire. Tant et si bien que plus tard, en 49 avant notre ère, Jules César en personne accorde aux habitants de la ville la citoyenneté romaine. Il n’est donc pas étonnant de retrouver à Cadix des vestiges typiquement romains… à l’instar du Théâtre romain de Gadès, construit en l’an 70 avant notre ère.

Aujourd’hui, il ne reste plus que des ruines mais à l’époque, ce théâtre pouvait accueillir 20000 spectateurs. C’est gratuit (mais une réservation peut être obligatoire à certaines périodes).

Le théâtre se situe au n°11-13 Calle Mesón. Il est généralement ouvert :

  • Entre avril et septembre, du lundi au samedi de 11h à 17h et le dimanche de 10h à 14h ;
  • Entre octobre et mars, du lundi au samedi de 10h à 16h30 et le dimanche de 10h à 14h.

Il y a généralement une fermeture le premier lundi de chaque mois ainsi que les jours fériés. Des visites sur place sont organisées en anglais et en espagnol pour mieux comprendre les vestiges que vous voyez.

Le Parque Genovés, ilot de verdure à Cadiz

J’ai un avis très positif sur ce parc, qui offre un ilot de fraîcheur dans une ville bien dense. Il y a pas mal de bancs, une belle cascade, le parc est bien entretenu avec des essences d’arbres et arbustes variées et des tailles soignées.

On peut aussi se promener sur les fortifications le long de la mer.

Le Parque Genovés sur la Costa de la Luz
Le Parque Genovés sur la Costa de la Luz

Vestiges archéologiques de Gadès

Au 15 de la rue San Miguel, vous pouvez poursuivre votre découverte des vestiges de Gadès en visitant le « Yacimiento Arqueológico Gadir ». On découvre un petit film (disponible avec des sous-titres français) puis une visite guidée (là aussi, il y a des guides francophones) de vestiges de la colonie phénicienne de Gadir, avec ses maisons et ses rues. Comptez 45 minutes à 1h de découverte.

Le musée est gratuit, ouvert du mardi au samedi de 11h à 14h et de 16h à 20h, ainsi que le dimanche de 11h à 14h en général. Vous pouvez vous rendre à la billetterie dès 10h45 pour retirer des billets à utiliser le même jour.

Le Museo de Cádiz

Le Museo de Cádiz est le musée dédié à l’histoire de la ville et de la région, abordée sous 3 angles : l’archéologie, l’ethnographie et les Beaux-Arts. C’est une approche un peu plus théorique du sujet que la visite des vestiges archéologiques, mais aussi un peu plus « large » : on peut découvrir des sarcophages phéniciens, des peintures d’artistes comme Francisco de Zurbaran (surnommé le « Caravage espagnol » pour sa maîtrise du clair-obscur) ou Rubens…

Le musée se situe sur la Plaza de Mina. Il est généralement ouvert de 9h à 21h du mardi au samedi, et de 9h à 15h les dimanches et jours fériés. L’entrée est gratuite pour les citoyens de l’Union européenne et à tout petit prix pour les autres !

La Caleta et les plages de Cadiz

Cadiz est bordée de plusieurs plages. Quand vous venez du sud par la route CA-33, il y a d’abord une longue langue de terre où les plages s’enchaînent, depuis la Playa de Torregorda jusqu’à la populaire Playa de la Victoria, au bord de laquelle on peut faire une balade sympa au coucher du soleil.

Mais la plage la plus emblématique est la Caleta. Une petite plage plutôt sympathique, quoique bien bondée par beau temps, qui permet de profiter d’une vue sur une partie des fortifications de Cadiz mais aussi sur le « Castillo de San Sebastian ». Ce château se trouve sur une petite « presqu’île » reliée à la terre par une jetée piétonne très agréable (promenade Fernando Quiñones).

Il y a quelques siècles, cette zone aurait accueilli un temple dédié au dieu grec Kronos… puis une chapelle construite par des marins vénitiens ayant réchappé à une épidémie de peste. Le château de San Sebastian est arrivé ensuite, comme une défense supplémentaire pour la ville construite au début du 18e siècle.

En plus du château, on trouve aussi sur place un phare, qui a été le deuxième phare d’Espagne à fonctionner à l’électricité. Une jolie balade à faire ou un spot sympa pour lézarder au soleil et se baigner !

Des scènes de James Bond (Meurs un autre jour, 2002) ont d’ailleurs été tournées à La Caleta !

Le château de San Sebastian
Le château de San Sebastian

Le Château de Santa Catalina

Au bout de la plage de la Caleta, on trouve cette forteresse datant du 17e siècle, à laquelle on peut accéder gratuitement pour profiter du panorama. Il y a souvent des expositions (photos, éventails, le programme change régulièrement).

Le château de Santa Catalina
Le château de Santa Catalina

Profiter des marchés et des places

Profitez de votre visite de Cadix pour découvrir ses places, ses ruelles et ses marchés. Il existe notamment :

  • Un beau marché gastronomique, le « Mercado Central », reconnaissable à ses colonnades ;
  • La Plaza de San Juan de Dios, une jolie place bordée de nombreux restaurants et bars que vous croiserez si vous arrivez par le train ;
  • La Plaza de las Flores (Plaza Topete), non loin du Mercado Central, qui accueille un marché aux fleurs. C’est aussi là que se trouve la Poste principale de la ville, depuis laquelle envoyer vos cartes postales !
Le marché aux fleurs de Cadiz
Le marché aux fleurs de Cadiz

Le carnaval de Cadiz

En temps normal, le carnaval de Cadix se tient fin février-début mars (mais avec le Covid, il a été décalé en juin en 2022). C’est un long carnaval d’une dizaine de jours… et même plus !

En effet, avant la période de carnaval proprement dite, un concours est organisé pour élire la « crème de la crème » des artistes, sélectionnés parmi les troupes de la ville. Ce concours du Gran Teatro Falla attire généralement plus de 300 groupes de participants : ils doivent proposer un numéro avec déguisements, chant, danse, les paroles étant soigneusement étudiées car elles proposent généralement un humour assez fin.

Parallèlement à cette « compétition officielle », lors des 10 jours du carnaval lui-même, des tas d’artistes « non officiels » investissent les rues de la ville, s’inspirant souvent des numéros des artistes qui jouent au Gran Teatro Falla. On les surnomme les « ilegales » (les illégaux) mais rien de négatif à cela, ils offrent aussi un excellent spectacle !

Si vous avez l’occasion d’aller à Cadix à cette période, nul doute que ça donnera à votre séjour une dimension très différente de ce qui se passe le reste de l’année !

Combien de temps rester à Cadix ?

La ville elle-même n’offre pas énormément de visites touristiques à faire, on peut donc en avoir un panorama assez complet sur 2 jours… et même sur une journée en arrivant tôt et en partant tard (mais le planning sera dans ce cas très dense !).

En revanche, il y a énormément de choses à voir dans la région, que ce soit Jerez de la Frontera, Séville, les spectacles de chevaux à la Yeguada de la Cartuja, à 25 minutes de Cadix (plus d’informations ici).

Je vous conseille donc par exemple de prévoir un week-end prolongé avec Jerez et Cadix… ou carrément des vacances en Andalousie, où vous pouvez dans ce cas découvrir plusieurs villes en allouant du temps à chacune en fonction de vos centres d’intérêt et du rythme que vous voulez donner à votre voyage !

Vue sur la ville depuis le front de mer
Vue sur la ville depuis le front de mer

Comment aller à Cadiz ? Une ville très bien desservie !

Cadiz est une ville très facile d’accès, y compris si vous voyagez sans voiture ! En effet, la ville possède à la fois une gare toute proche du centre historique et une gare routière.

Depuis Séville par exemple, comptez 1h30 à 1h45 de trajet. Depuis Jerez de la Frontera, il ne faut que 35-40 minutes. Vous pouvez donc tout à fait venir depuis ces villes, en particulier si vous arrivez via un aéroport international. C’est plus complexe depuis Malaga en train (plus de 4h de trajet !). Vous pouvez chercher des billets et des horaires en ligne sur le site de Renfe.

Il y a aussi beaucoup de bus vers Cadix depuis les grandes villes d’Espagne : Madrid, Cordoue, Bilbao (via l’entreprise Socibus), Grenade (via Alsa), Ronda (via Comes)… Vous pouvez utiliser un site comme Omio pour avoir accès aux différentes possibilités de trajets et trouver des billets.

Sur place, vous avez quelques lignes de bus (plans et informations disponibles en ligne ici) mais honnêtement, vous pourrez dans la plupart des cas tout faire à pied ! Pour vous donner une idée, il n’y a que 2 kilomètres entre la gare principale de Cadix et le Parque Genovés, tout au nord.

Les meilleurs hôtels de Cadix

Où loger à Cadix ? Ca reste une grande ville et la voiture n’est vraiment pas adaptée pour se balader dans les vieux quartiers de Cadix, où se situent les lieux d’intérêt touristiques. Par conséquent, je vous conseille de choisir un hôtel dans ou à côté des quartiers les plus au nord, à savoir le centre (Centro), El Populo, La Viña ou Santa Maria (quartier proche de la gare).

Si vous avez un budget confortable, je vous conseille de regarder l’hôtel 4 étoiles Parador de Cadiz. Il est idéalement situé, à quelques minutes à pied de la plage de la Caleta et à côté du Parque Genovés, avec spa et piscine extérieure donnant sur la mer. Autre bonne adresse : l’hôtel Monte Puertatierra (4 étoiles également), qui est plus éloigné du centre historique (à 15 minutes à pied de la cathédrale) mais juste à côté de la plage de Santa María del Mar.

L’hôtel Las Cortes de Cadiz (3 étoiles) est aussi une bonne adresse pour se loger. Il est proche du Museo de Cadiz, à 12 minutes à pied de la plage et offre un toit-terrasse avec une jolie vue sur la ville.

Si vous avez un petit budget, vous pouvez jeter un oeil à l’hôtel Dormos (2 étoiles), qui se trouve à deux pas du théâtre romain et de la cathédrale, avec un toit-terrasse (et un petit bassin pour se rafraîchir quand il fait très chaud). Ou encore au boutique hôtel Convento (1 étoiles), installé dans un ancien couvent à deux pas de la gare de Cadix et ayant bonne réputation.

L'atmosphère des entrées d'immeubles à Cadix
L’atmosphère des entrées d’immeubles à Cadix

Quelques bonnes adresses de restaurants à essayer

Voici quelques restaurants pour déjeuner ou dîner à Cadix :

  • L’excellent Codigo de Barra (au 7 calle San Francisco), une des meilleures adresses de Cadiz à mon avis.
  • Le Garage Bistro&Bar (1 Calle Posadilla), proche de la cathédrale.
  • Pour des tapas sans chichis, essayez Nëbula (15, calle Plocia), Caza Lazo (17, Calle Barrié) ou encore La Punta Del Sur (1, calle San Felix) .
  • La Candela (3, Calle Feduchy), une cuisine créative à mi-chemin entre cuisine locale et cuisine japonaise.
  • Les vins et tapas de la Casa Rafael (Calle Corneta Soto Guerrero).

Si vous avez un véhicule, le restaurant Ventorrillo El Chato (situé au sud, sur la petite langue de terre et de plages qui relie Cadiz au continent) est aussi une bonne adresse.

Pour un bon brunch, le Café de Ana (28, avenida Ana de Viya). Pour une pause gourmande, le Top Coffee Shop & Juice Bar au n°1 de la rue Lazaro Dou ou encore la pâtisserie française Le Poème (au 3, calle Alcala Galiano) même si ce n’est pas très dépaysant pour nous Français ;)

De manière générale, j’ai trouvé qu’il y avait peu de restaurants très raffinés au sens où nous en trouvons à la pelle en France. On trouve de la bonne cuisine, avec de bons produits locaux, des assiettes généreuses… mais c’est souvent avant tout une cuisine conviviale, à la bonne franquette, à partager entre amis autour d’une table animée ! Avis très personnel bien sûr :)

L'atmosphère de Cadix
L’atmosphère de Cadix

Quels souvenirs ramener de Cadiz ?

Si vous avez envie de rapporter quelques souvenirs de Cadix dans la valise, vous pouvez miser sur des objets typiques de l’Andalousie : céramiques et poteries, fleur de sel issue des marais salants de Bartivás (à 20 km de Cadiz), souvenirs liés au flamenco qui imprègne la culture locale, alcool ou nourriture locale…

Vous avez aussi les éventails décorés si typiques de cette région d’Espagne, ou encore des accessoires de mode en cuir d’Ubrique (beaucoup de maisons de luxe se fournissent à Ubrique).

Evidemment, il y a aussi les souvenirs typiques de la ville (reproductions miniatures des tours belvédères, mugs, etc). Le magasin de souvenirs le plus connu de Cadiz est probablement « Cadi-Cadi » (situé au 12, rue José del Toro) mais on peut aussi citer les boutiques de cadeau Ale-Hop (une adresse dans la vieille ville au 18 rue Pelota et une adresse plus au sud, près de la Playa de la Victoria, au début de la rue Fernandez Ballesteros) ou encore Calvichi’s (12 rue Rosario).

Voilà, nous arrivons au terme de cet article… et j’espère vous avoir fait découvrir la ville de manière un peu plus approfondie qu’à travers les quelques lignes chantées par Luis Mariano ;) Si vous préparez un voyage en Andalousie, n’hésitez pas à consulter le Guide du Routard Andalousie, qui est très qualitatif pour avoir plein de bonnes adresses et d’activités à faire dans la région !

Et s’il vous reste des questions sur Cadix ou que vous souhaitez partager un avis sur la ville, n’hésitez pas à réagir en postant un commentaire ci-dessous !


Poster un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.



Si vous aimez les articles du site, n'hésitez pas à faire vos achats sur Amazon.fr via ce lien ; il me permettra de toucher une commission grâce au programme Partenaires Amazon EU.