La Royal Academy of Dramatic Art, une école de théâtre légendaire de Londres


À votre avis, quel est le point commun entre Tom Hiddleston, Alan Rickman, Ralph Fiennes et Clive Owen ?

Oui, ce sont tous des acteurs mais surtout, ils ont tous été formés au même endroit : à la Royal Academy of Dramatic Art de Londres. Cette école, que l’on appelle souvent RADA en abrégé, est probablement la plus prestigieuse école d’art dramatique de Grande-Bretagne (elle a été désignée 4e meilleure école au monde, derrière 3 écoles américaines). Elle fait rêver beaucoup d’aspirants comédiens et j’ai décidé de vous emmener dans les coulisses.

L'entrée principale de la Royal Academy of Dramatic Art sur Malet Street
L’entrée principale de la Royal Academy of Dramatic Art sur Malet Street

Entrez à la Royal Academy of Dramatic Art

Pour plein de raisons personnelles, j’ai un attachement très fort à la Royal Academy of Dramatic Art. J’y ai notamment vécu l’une de mes plus belles rencontres artistiques et professionnelles, avec le jeune acteur anglais Frank Dillane, lorsqu’il y était encore élève. C’est aussi grâce à la RADA que j’ai obtenu un autographe d’Alan Rickman : il était très impliqué dans la vie de l’école (dont il était le vice-président), assistant souvent aux pièces des étudiants. Je me souviens encore du SMS de mon English boyfriend « Il y a Alan Rickman à deux sièges de moi ce soir » !

La RADA existe depuis 1904, elle a été créée par Herbert Beerbohm Tree. Il donne d’ailleurs son nom à la dernière prestation réalisée par les élèves de troisième année avant de quitter l’école, « The Tree ». C’est un spectacle qui se joue « à huis clos », présenté plusieurs fois sur une période de 2 jours à un public exclusivement composé de professionnels : des agents, des directeurs de casting, etc. Nombreux sont les étudiants qui trouvent ainsi leur premier rôle avant même d’avoir obtenu leur diplôme.

L’école propose de nombreux cours de théâtre et des filières plus techniques qui forment des costumiers, des régisseurs, des scénographes, etc. Elle est réputée pour sa formation en théâtre sur 3 ans, accessible sur concours. C’est un processus très sélectif car chaque année, plusieurs milliers de candidats se présentent au concours. À la fin, il n’en reste que 25.

Voici l’escalier qu’empruntent souvent les étudiants pour accéder aux salles de cours…

L'entrée des étudiants à la RADA
L’entrée des étudiants à la RADA et le portrait de Richard Attenborough, président de l’école de 2003 à 2014

Dans cet escalier, on trouve encore des tableaux accrochés qui présentent les étudiants les plus méritants de chaque année. Jusqu’au milieu des années 80, des médailles étaient remises aux étudiants les plus doués, ceux qui les recevaient voyaient leur nom inscrit publiquement dans la mémoire de l’école. Alan Rickman en 1974, Mark Rylance en 1980, Kenneth Branagh en 1981…

Chose assez amusante, on retrouve sur ces tableaux de nombreux acteurs ayant joué dans Harry Potter : le professeur Rogue (Alan Rickman), Gilderoy Lockhart (Kenneth Branagh), Petunia Dursley (Fiona Shaw)… D’autres acteurs des films ont étudié à la RADA (Ralph Fiennes alias Lord Voldemort, diplômé en 1985 ; John Hurt, alias Ollivander, diplômé en 1962).

Les meilleurs élèves de la Royal Academy of Dramatic Art
Les meilleurs élèves de la Royal Academy of Dramatic Art

La formation offerte par la Royal Academy of Dramatic Art est assez incroyable. En effet, elle prépare non seulement les étudiants au théâtre classique mais aussi au chant, au combat scénique, aux danses d’époque, à la radio et au jeu « face caméra ». Ils ont même des cours d’accent, pour apprendre à reproduire différents types d’accents. Ça permet ensuite à tous les étudiants d’être polyvalents et d’avoir un maximum de chances de trouver du travail. Comme en France, il n’est pas facile de se faire une place comme comédien en Angleterre, avoir fait ce type d’école est donc un véritable atout.

Si vous avez fait du théâtre et que vous aimez ce genre d’ambiance de coulisses, vous allez être servi. La RADA est une école très protégée et il faut disposer d’un badge pour pouvoir arpenter ses couloirs. Je ne citerai personne mais j’ai entendu quelqu’un se faire disputer parce qu’il avait laissé entrer un proche dans les zones « réservées » ^^

En réalité, la Royal Academy of Dramatic Art a un immense respect pour ses étudiants. Elle les protège, elle fait en sorte qu’ils évoluent dans un environnement où ils sont dans les meilleures conditions pour donner le meilleur d’eux-mêmes. C’est un véritable dédale de salles de répétition, de sous-sols où l’on fabrique les décors des pièces, d’escaliers qui donnent l’impression d’être dans une comédie musicale de Broadway…

Les escaliers de secours de la RADA Dans les coulisses de la Royal Academy of Dramatic Art

Les décors sont créés sur place, dans un sous-sol d’une hauteur sous plafond impressionnante, bourré de recoins où s’entassent des trucs et des bidules… qui donnent plus tard, sur scène, un résultat magique !

Dans les sous-sols de la RADA
Dans les sous-sols de la RADA

C’est une formation d’une intensité hors norme et pour avoir côtoyé des étudiants de l’école, je peux vous dire qu’ils y passent littéralement leur vie pendant les 3 années de leur formation. Mais avec quelle passion !

Pendant 2 ans, ils sont formés « à huis clos » et durant leur troisième année, ils se produisent enfin devant le public, à raison de 3 spectacles dans l’année… dont une pièce qu’ils écrivent entièrement eux-mêmes. Ils tournent aussi un court-métrage. L’école possède ses propres théâtres, dont plusieurs se trouvent dans le bâtiment principal. Mon préféré est le plus grand, le Jerwood Vanbrugh Theatre (100 à 183 places selon la configuration).

Le fait d’avoir de vrais théâtres permet aux étudiants de s’entraîner dans des conditions réelles, notamment pour tous les étudiants des filières techniques.

Le théâtre Jerwood Vanbrugh à la Royal Academy of Dramatic Art
Le théâtre Jerwood Vanbrugh à la Royal Academy of Dramatic Art

Les costumes des pièces sont aussi créés par les étudiants – ceux de la section costumes – et ce sont souvent de véritables œuvres d’art. D’ailleurs, à chaque fois que j’ai eu l’occasion de voir une pièce là-bas, j’ai été émerveillée par le travail réalisé par ces jeunes pas encore professionnels, que ce soit sur les costumes, sur les décors, sur la mise en scène ou sur le jeu lui-même.

Un bustier en cours de finalisation
Un bustier en cours de finalisation
La salle de couture où les étudiants travaillent sur les costumes
La salle de couture où les étudiants travaillent sur les costumes

La Royal Academy of Dramatic Art, c’est aussi une ambiance très chaleureuse avec un bar où l’on peut se retrouver pour discuter et grignoter avant ou après une pièce.

Le bar de la Royal Academy of Dramatic Art à Londres
Le bar de la Royal Academy of Dramatic Art à Londres

Je vous conseille vraiment d’aller voir une pièce de théâtre là-bas si vous êtes à Londres ! Les prix sont très bas dans la mesure où il s’agit d’un spectacle étudiant mais croyez-moi, vous assisterez à une prestation de très haut niveau ! Les places peuvent être réservées en ligne à l’avance et retirées ensuite au guichet (repérez les pièces impliquant les étudiants du « BA in Acting », c’est le nom de la formation sur 3 ans, la RADA propose aussi des cycles courts).

Et si vous avez de la chance, vous aurez peut-être l’occasion d’assister dans un cadre – très – privilégié aux premiers pas sur scène des acteurs qui feront l’actualité demain. Et ça, ça n’a pas de prix ! Avoir vu sur scène un acteur ou une actrice de talent au milieu de quelques dizaines de spectateurs… et le/la voir exploser au cinéma ou au théâtre quelques années plus tard, c’est une chance que seul ce type d’école peut vous donner !

Thèmes : Londres Sortie insolite 

Poster un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

2 commentaires sur “La Royal Academy of Dramatic Art, une école de théâtre légendaire de Londres

  • Mary

    J’ai eu la chance de voir la pièce des dernières années, en mai et c’était vraiment génial. Même si je n’aime pas trop les pièces avec du chant, j’ai pas décroché une seule seconde. Je pense que faire ses études d’acting là-bas est un vrai rêve mais l’entrée est difficile, il y a énormément de personnes qui tentent leur chance. Tu as fait des workshop chez eux ?

    Répondre à Mary
    • Marlène

      Hello, merci de ton message ! La pièce écrite par les dernières années inclut la plupart du temps voire toujours un « éventail de leurs compétences » donc théâtre, chant, acrobatie, danse, musique, etc. Comme toi, j’avais été agréablement surprise alors que le concept ne me tentait pas plus que ça à la base.

      Je n’ai jamais suivi un de leurs stages et ça ne me tente pas trop, j’ai arrêté le théâtre il y a de nombreuses années et je n’ai plus vraiment envie de reprendre :)

      Répondre à Marlène
Si vous aimez les articles du site, n'hésitez pas à faire vos achats sur Amazon.fr via ce lien ; il me permettra de toucher une commission grâce au programme Partenaires Amazon EU.

Suivez la page Facebook du blog pour être au courant des derniers articles et découvrir d’autres inspirations voyage !