Séjour linguistique en Angleterre : toutes les infos utiles


Depuis que j’ai commencé la création de mon guide de voyage à Londres, je remarque que vous êtes nombreux à venir ici en quête d’informations sur les séjours linguistiques en Angleterre. Alors parlons-en !

Pourquoi faire un séjour linguistique en Angleterre ?

L’Angleterre offre de nombreux avantages pour ceux qui veulent faire un séjour linguistique.

La proximité avec la France

Pour les plus jeunes, c’est un critère important. Contrairement aux États-Unis ou à l’Australie, le décalage horaire n’est que d’une heure avec la France et le pays est à quelques heures de route de chez nous. Une perspective rassurante pour ceux qui partent pour la première fois (et pour les parents !).

Ça peut aussi être un avantage pour les adultes qui doivent partir en séjour linguistique en posant des congés dans leur entreprise : partir moins loin évite de perdre trop de temps entre les avions et la fatigue du décalage horaire et permet donc de passer plus de temps effectif sur place.

La simplicité administrative

Pas de formalités compliquées, pas besoin de passeport (une simple carte d’identité suffit) et pour les mineurs, il faut simplement remplir en complément une autorisation de sortie du territoire avec photocopie de la pièce d’identité du parent (ou responsable légal) signataire. En bref, pour l’instant, c’est simple sur le plan administratif !

Le Brexit n’étant pas encore entré en vigueur, la Grande-Bretagne reste une destination accessible.

Tant qu’elle fait partie de l’Union Européenne, ça signifie aussi qu’il y a beaucoup moins de démarches à accomplir pour ceux qui veulent effectuer un stage sur place ou trouver un job d’été dans la restauration ou l’hôtellerie par exemple puisque les ressortissants d’un pays de l’Union européenne peuvent travailler où ils le souhaitent au sein de l’UE.

Le Brexit changera sûrement les règles du jeu mais tant qu’il n’est pas effectif, il faut profiter de cette destination anglophone située à proximité !

Portobello Road à Notting Hill
Portobello Road à Notting Hill

Le coût

Je vous l’ai dit, entre l’Angleterre et des destinations comme les USA ou l’Australie, les formalités et la distance ne sont pas du tout les mêmes… et le coût du séjour s’en ressent. A l’échelle d’un séjour linguistique de 15 jours, les États-Unis coûtent souvent autour de 1000 euros de plus et l’Australie autour de 1500 euros de plus que l’Angleterre. Une différence de prix non négligeable pour les parents qui financent !

Et la culture alors ?

Bon, soyons francs, quand j’étais adolescente et que je suis partie en séjour linguistique à Bath et Bristol, j’aurais mille fois préféré partir à Hollywood ou à New York. L’Amérique, les palmiers, tout ça… Les États-Unis et l’Australie offrent, c’est sûr, une différence culturelle plus importante avec la France que l’Angleterre.

Mais selon les caractères, ça peut être un atout comme un inconvénient : certains préfèrent au contraire un environnement plus “familier”, qui est plus rassurant quand on ne comprend pas bien la langue. L’Angleterre est un pays de contrastes : on y trouve à la fois des lieux ultra branchés et animés (comme Brighton ou Londres) et des régions avec des paysages à couper le souffle (les Cornouailles, les Cotswolds) qui ont servi de décor à de nombreux films.

Étant aujourd’hui bilingue, je constate aussi que les Anglais ont, de manière générale, une meilleure maîtrise de leur langue que les Américains. L’anglais british a tendance à être beaucoup plus soucieux de la grammaire par exemple. Si vous maîtrisez cet anglais là, vous pourrez ensuite vous sentir à l’aise partout ! En plus, l’Angleterre est un pays de diversité culturelle où l’on croise une multitude d’accents.

Quand on fait un séjour linguistique à l’étranger, c’est souvent avant tout pour progresser à l’oral… et l’Angleterre est un pays parfait pour ça ! Parenthèse aussi pour les ados : non, ils ne se couchent pas à 20h avec une tasse de thé et non, ils ne mangent pas tous des haricots à la tomate au petit-déjeuner ;)

Village de Lower Slaughter dans les Cotswolds en Angleterre
Village de Lower Slaughter dans les Cotswolds en Angleterre

Comment choisir son organisme ?

Il faut savoir qu’en France, il existe deux grandes fédérations qui regroupent les meilleurs organismes de séjours linguistiques, sélectionnés selon des critères de qualité.

  • L’Unosel – Cette Union existe depuis 1978 et délivre un label qualité aux meilleurs organismes. Pour décrocher ce label, ils doivent à la fois respecter de manière irréprochable les obligations légales (assurances, etc) mais aussi proposer un excellent encadrement (intervenants qualifiés aussi bien pour les cours que pour les éventuels loisirs prévus, moyens de transport sûrs, existence d’une ligne téléphonique d’urgence joignable 24h/24 en cas de problème, présence d’un correspondant local, etc).
  • L’Office – Plus récente, cette association a été créée en 1997 et est agréée par le ministère de la Santé, de la Jeunesse, des Sports et de la Vie Associative. Elle délivre également un label qualité à une quarantaine d’organismes en s’appuyant globalement sur les mêmes critères que l’Unosel (encadrement, formation des intervenants, qualité de l’hébergement, sécurité, etc).

Je vous conseille donc de choisir un organisme faisant partie de l’une de ces fédérations.

Ensuite, vous trouverez une multitude de formules : cours particuliers ou collectifs, hébergement au domicile du professeur pour un accompagnement permanent, séjours associant loisirs et cours, sport et cours. Comment choisir ?

Faire des progrès

C’est quand même l’ambition n°1 quand on fait un séjour linguistique en Angleterre. Je vous le dis clairement : pour faire de vrais progrès, il faut être en immersion totale et surtout pas dans une famille où il y a un autre francophone. En plus, s’il y a une différence de niveau et que vous êtes moins bon que l’autre, vous aurez tendance à le laisser parler et à ne faire aucun progrès.

Donc si vous le pouvez financièrement et que l’organisme le propose, prenez l’option “seul francophone dans la famille”. Vous gagnerez beaucoup en confiance car non seulement vous n’aurez pas le choix que de parler anglais mais en plus, vous n’aurez pas la peur du regard de l’autre qui risque de vous juger sur votre prononciation, etc.

Un conseil à nuancer, bien sûr, si l’enfant est très jeune ou très anxieux, un séjour linguistique en Angleterre doit rester un bon souvenir et pas un vrai traumatisme ;) Si le stress est trop grand, ça peut avoir l’effet inverse du résultat recherché : entraîner un vrai blocage. Dans ce cas, évidemment, mieux vaut partir avec un autre francophone et pourquoi pas, avec un ami ou un autre jeune de la famille.

Cours ou pas cours ?

Évidemment, chaque parent aura sa vision de la question. Je trouve pour ma part qu’il est plus bénéfique de se concentrer sur l’oral que l’on a très peu l’occasion de travailler en France – contrairement à la grammaire anglaise. Des formules en immersion dans une famille, qui vous obligent à parler anglais toute la journée, vous apporteront souvent beaucoup plus que des cours très “académiques”. La langue utilisée dans un contexte se retient mieux qu’un cours classique et en étant très réaliste, ce n’est pas en deux semaines que vous pouvez combler de grosses lacunes de grammaire.

D’autre part, et c’est plus important qu’on le croit, le séjour linguistique est fait sur un temps de vacances scolaires. Ce n’est pas l’école. C’est une occasion de faire des progrès en anglais d’une manière différente de l’école. Alors pourquoi ne pas en profiter pour utiliser l’anglais dans un contexte agréable : en faisant un loisir ou un sport qu’on aime par exemple. J’ai même vu des séjours linguistiques axés autour de l’univers d’Harry Potter, avec des visites commentées en anglais des lieux de tournage du film !

Faire des activités ou tout simplement vivre au domicile d’un professeur qui vous “fera parler” et vous corrigera en temps réel vous aidera beaucoup à faire des progrès et en même temps, ne vous donnera pas l’impression d’être à l’école.

Tower Bridge depuis le London Bridge à Londres
Tower Bridge depuis le London Bridge à Londres – Focale 5.6, sensibilité 400 ISO, temps d’exposition 1/400 seconde

Quelle ville pour un séjour linguistique en Angleterre ?

J’entends tous les ados crier “LONDRES !” Bon, Londres est une ville très sympa MAIS il y a beaucoup de Français sur place. Donc ça exige de la discipline de rester avec des Anglais et faire des efforts pour progresser. Je pense qu’aujourd’hui, on peut trouver de très bons séjours dans tout le pays. Pour avoir visité de très nombreuses villes qui accueillent des séjours linguistiques (Bath, Bristol, Brighton, Oxford, Londres, etc), je trouve que chacune offre des choses à découvrir.

L’important, c’est de ne pas voir le séjour linguistique comme une “punition” (= on t’expédie dans la campagne anglaise pour que tu remontes tes notes catastrophiques en anglais) mais comme de vraies vacances où on fait en plus des progrès en anglais. Partir dans cet état d’esprit, c’est se dire qu’on va vivre une expérience intéressante, rencontrer des gens, découvrir un pays.

Si vous n’allez pas à Londres aujourd’hui, vous aurez des tas d’occasions d’y aller plus tard, pour des virées shopping entre amis à la fac, un week-end en amoureux et j’en passe. En tant que fille qui a fait un séjour linguistique à Bath et à Bristol, croyez-moi ;) Aujourd’hui, je connais Londres comme ma poche.

Durée et budget

Vous vous en doutez, plus le séjour est long plus on fait des progrès et plus on noue aussi des relations sur place. L’idéal est vraiment de partir au moins 2 semaines, sauf pour les plus petits (maternelle/primaire). Le budget dépend beaucoup du programme choisi mais oscille souvent autour de 2000€ pour 15 jours.

Conclusion

La seule difficulté avec les séjours linguistiques, c’est de ne jamais savoir dans quelle famille on va tomber. Même en passant par un organisme réputé, il y a toujours des familles plus motivées que d’autres… C’est souvent un sujet tabou et je n’ai pas peur d’en parler : certains tombent sur des familles qui se plient vraiment en quatre pour leur faire visiter la région et leur faire vivre des moments géniaux (passer le dimanche dans un parc d’attractions, etc) tandis que d’autres familles se limitent à faire “le minimum prévu par le programme”.

Pourquoi ces différences ? Vous imaginez bien que chaque organisme exige certains critères de la part des familles d’accueil : qu’elles puissent accueillir un ou plusieurs jeune(s) dans de bonnes conditions de sécurité et d’hygiène, qu’elles aient certaines valeurs morales pour offrir un encadrement adapté, qu’elles s’engagent sur certaines obligations (ex : fournir un panier repas pour le midi, proposer deux demi-journées d’activités, etc). Ensuite, certaines familles se contentent de ce minimum exigé tandis que d’autres, plus investies, vont au-delà. C’est difficile à prévoir.

Faire un séjour linguistique en Angleterre reste quoi qu’il en soit une super expérience pour découvrir une autre culture et d’autres sonorités… en sortant un peu du triste anglais scolaire qu’on a tendance à étudier en cours. Pour ceux qui n’ont pas les moyens d’envoyer leurs enfants dans le pays, sachez aussi qu’il existe une alternative moins chère : des séjours linguistiques dans des familles anglaises vivant en France. Ça permet souvent de diviser le prix du séjour par deux mais bien sûr, on perd la dimension “découverte culturelle”.

Si vous avez fait des séjours linguistiques, n’hésitez pas à laisser un commentaire sur l’article pour raconter votre expérience !


Poster un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

2 commentaires sur “Séjour linguistique en Angleterre : toutes les infos utiles

  • Afida

    Bonjour Marlène,
    Je viens de tombé sur ton blog qui a répondu à plusieurs de mes questions, je pars le 24 décembre faire un séjour linguistique à Londres et je cherchais quoi faire durant les périodes de festivités, je pars seule à l’aventure pour 2 semaines, aurais-tu des petits conseils à me donner, j’ai un peu peur lol

    Répondre à Afida
    • Marlène

      Hello Afida, je ne connais pas tes goûts donc c’est difficile de te répondre. Il y a des tonnes de choses à faire à Londres : déjà, le simple fait de se promener dans les différents quartiers et d’aller voir les monuments emblématiques de Londres (Buckingham Palace, Big Ben qui est hélas couvert d’échafaudages en ce moment, Trafalgar Square, etc), les parcs avec les écureuils, les marchés couverts pleins de boutiques, la fête foraine de Winter Wonderland, le Sky Garden (jardin installé au sommet d’un building, avec une super vue sur Londres). Ensuite il y a tous les musées et monuments qui se visitent : la Tour de Londres, Tower Bridge, le British Museum et autres musées si tu aimes l’art, etc. Tu vas voir, c’est vraiment une ville sympa !

      Répondre à Marlène
Si vous aimez les articles du site, n'hésitez pas à faire vos achats sur Amazon.fr via ce lien ; il me permettra de toucher une commission grâce au programme Partenaires Amazon EU.