Le téléphérique de Londres, envol au-dessus de la Tamise


Le téléphérique rime pour la plupart d’entre nous avec vacances à la montagne. Mais si vous skiez tel un Jean-Claude Dusse qui n’a pas pratiqué depuis dix ans, vous pouvez opter pour un téléphérique urbain : le Thames Cable Car de Londres.

Il a été financé par la compagnie aérienne Emirates (d’où son nom “Emirates Air Line”) et a ouvert ses portes fin juin 2012 à l’occasion des Jeux Olympiques de Londres. Le téléphérique de Londres surplombe la Tamise et permet de la franchir entre North Greenwich (près de la salle de spectacles O2 Arena) et les Royal Docks (près de la station de DLR Royal Victoria).

Téléphérique de Londres - Thames Cable Car
Une cabine du Thames Cable Car

Le Thames Cable Car étant assez excentré et situé dans une zone peu touristique, il est généralement peu fréquenté. Il n’est pas rare que des cabines partent à vide. Je ne sais pas si avec si peu de passagers, ce téléphérique restera en place longtemps mais une chose est sûre, en attendant, il faut en profiter !

Le téléphérique de Londres côté North Greenwich

Le téléphérique dispose d’une vraie station, à deux pas de l’O2 Arena et face aux buildings de Canary Wharf.

Station du téléphérique urbain Emirates Airlines
Station du téléphérique urbain Emirates Air Line
Canary Wharf à Londres
Canary Wharf à Londres

L’O2 Arena (cf ci-dessous) est à la fois une salle de spectacle qui accueille des concerts et une salle multi-sports (qui peut accueillir des tournois de tennis, de basket, etc). Elle fait partie du complexe de loisirs The O2 qui abrite aussi d’autres salles de spectacle plus petites, des salles de cinéma, des restaurants, etc. Vous pouvez même découvrir les coulisses de la chaîne Sky News en visitant les Sky Studios.

C’est un gros pôle de divertissement dont on mesure bien la taille quand on le voit d’en-haut avec le téléphérique. Il existe d’ailleurs un parcours qui mène jusqu’au sommet de l’O2 Arena, sur une plateforme d’observation. L’attraction, baptisée Up At The O2, est très populaire.

O2 Arena, Londres

O2 Arena, Londres de nuit

O2 Arena, Londres de nuit

On n’échappe pas à quelques reflets sur les photos mais il faut avouer que ce paysage qui sort des sentiers battus ne manque pas de charme !

Un téléphérique urbain qui montre aussi le Londres industriel

A l’exception de l’O2 Arena et des buildings de Canary Wharf, le parcours est principalement tourné vers le Londres portuaire et industriel, comme en témoignent les quelques photos ci-dessous.

Sur la première, on peut voir au fond à droite la piste de l’aéroport London City. Le bâtiment avec les “pyramides de tubes blancs” sur le toit s’appelle l’ExCel. Il accueille des salons, des congrès, etc.

Thames Cable Car, le téléphérique de Londres

Téléphérique urbain à Londres

Tamise depuis le téléphérique de Londres

Le téléphérique Emirate Air Line

Comment prendre le Thames Cable Car

Le téléphérique de Londres est accessible depuis la station de DLR Royal Victoria (à moins de 5 minutes à pied) et la station de métro North Greenwich (idem).

Si vous possédez une carte Oyster (vous pouvez lire mon article sur le métro de Londres), le prix du voyage sera décompté de la carte de transport comme n’importe quel trajet de métro (pas besoin, donc, d’acheter un ticket spécial). Pour découvrir tous les autres tarifs, vous pouvez consulter le site de l’O2 Arena.

Il y a environ une cabine toutes les 30 secondes et le Thames Cable Car est accessible en fauteuil roulant. La traversée dure 10 minutes (aller simple), 5 minutes en heure de pointe (c’est-à-dire de 7h à 9h et de 17h et 18h30). Le téléphérique est ouvert tous les jours. Il peut, très rarement, être fermé en raison des conditions météo (fort orage ou vents violents).


Poster un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

2 commentaires sur “Le téléphérique de Londres, envol au-dessus de la Tamise

  • Elo

    Trop beau !!! Je rêve d’aller à Londres un jour mais c’est cher :'(

    Répondre à Elo
    • Marlène

      J’espère vraiment que tu réaliseras ce rêve… et tu m’as donné un sujet d’article ! Comme toi, j’ai connu une époque où je ne pouvais pas m’offrir un séjour à Londres. Les premières fois où j’y suis allée, c’était avec un tout petit budget et même là, ça représentait un gros sacrifice, donc je comprends. Je vais essayer de réunir quelques conseils concrets pour aller à Londres avec un petit budget.

      Répondre à Marlène
Si vous aimez les articles du site, n'hésitez pas à faire vos achats sur Amazon.fr via ce lien ; il me permettra de toucher une commission grâce au programme Partenaires Amazon EU.