La Tour Eiffel, du sous-sol au plafond : une visite pas comme les autres !


Il y a quelques temps, j’ai eu la chance de pouvoir visiter la Tour Eiffel sous un angle inhabituel. C’est le monument de Paris le plus connu mais il cache lui aussi son lot de petits secrets ! Et comme j’adore découvrir des endroits insolites, vous vous doutez bien que ça m’a intéressée.

La vue depuis la Tour Eiffel : le Trocadéro et La Défense au loin
La vue depuis la Tour Eiffel : le Trocadéro et La Défense au loin

Dans les studios de Radio Tour Eiffel

Saviez-vous qu’il existait au pied de la Tour Eiffel, sous le Champ-de-Mars, une station de radio ? Il faut revenir plus d’un siècle en arrière, en 1903. À l’époque, l’armée décide d’installer un système de communication par télégraphe au niveau de la Tour Eiffel car sa hauteur permet une bonne transmission des signaux. On tend donc six fils entre le sommet de la tour et le sol. Ou plus exactement, le sous-sol.

En effet, l’émetteur des signaux produit des crépitements donc pour ne pas perturber la tranquillité du voisinage, l’armée décide de créer la station radiotélégraphique en sous-sol.

Au départ, c’est une installation strictement militaire qui se révèle très utile à l’armée française pendant la Première Guerre Mondiale. Mais à partir de 1921, Radio Tour Eiffel commence aussi à émettre pour le grand public : un petit bulletin météo en début de soirée, un concert de violon et une revue de presse, puis le premier journal parlé au monde en 1925. La radio fonctionnera ainsi jusqu’au cœur de la Seconde Guerre Mondiale.

Il reste aujourd’hui dans les sous-sols sous le Champ-de-Mars quelque traces de cette époque.

La station radiotélégraphique de la Tour Eiffel
La station radiotélégraphique de la Tour Eiffel

L’endroit a aussi été réaménagé pour une fonction bien plus moderne : servir de cuisine principale au restaurant gastronomique de la Tour Eiffel, Le Jules Verne. En effet, le restaurant est installé dans la tour donc il y a peu de place pour y créer une grande cuisine fonctionnelle.

Une grande partie des préparations se fait donc en sous-sol et le personnel dispose ensuite d’un monte-charge pour transporter la nourriture jusqu’à la toute petite cuisine du restaurant où sont effectuées les préparations de dernière minute.

Le gros de la cave du restaurant se situe lui aussi sous le Champ-de-Mars mais il y a aussi 2500 bouteilles stockées directement au niveau du restaurant. Si un jour vous allez visiter la Tour Eiffel et que vous croisez des cuisiniers affairés sur le Champ de Mars, vous aurez l’explication ;)

Comptez environ 230€ par personne pour dîner au Jules Verne en profitant d’un menu de 6 plats. On peut réserver en ligne.

Les ascenseurs de la Tour Eiffel

Autre lieu insolite à la Tour Eiffel : les ascenseurs. Aujourd’hui, installer un ascenseur dans un monument de Paris comme la Tour Eiffel ne rend plus personne admiratif mais imaginez quelle prouesse technologique ça représentait au moment de sa construction à la fin du XIXe siècle !

Un ascenseur dans la Tour Eiffel
Un ascenseur dans la Tour Eiffel

La machinerie est assez fascinante et on s’aperçoit qu’en réalité, les ascenseurs de la Tour Eiffel n’ont rien de commun avec un ascenseur classique.

Dans les coulisses des ascenseurs de la Tour Eiffel
Dans les coulisses des ascenseurs de la Tour Eiffel

Chaque cabine repose sur un chariot lui-même fixé par des câbles. Des moteurs hydrauliques mettent en mouvement d’autres chariots sur lesquels reposent des pistons et le déplacement des pistons permet des jeux de poulies qui tirent la cabine sur 128 mètres du rez-de-chaussée au deuxième étage.

La machinerie des ascenseur de la Tour Eiffel
La machinerie des ascenseur de la Tour Eiffel

Pendant ce temps, deux accumulateurs font office de contrepoids.

Les accumulateurs, énormes contrepoids pour faire fonctionner les ascenseurs
Les accumulateurs, énormes contrepoids pour faire fonctionner les ascenseurs

Le résultat, ce sont des ascenseurs robustes qui, tous ensemble, parcourent chaque année l’équivalent de deux fois et demie le tour de la Terre.

En route vers l'ascenseur...
En route vers l’ascenseur…
Le trajet de l'ascenseur de la Tour Eiffel
Le trajet de l’ascenseur de la Tour Eiffel

Et la Tour Eiffel elle-même, alors ?

La Tour Eiffel, ce sont trois étages que l’on peut visiter.

  • Le premier étage (à 57 mètres du sol) – Si vous voulez y accéder à pied, il faudra monter 347 marches.
  • Le deuxième étage (à 115 mètres du sol) – C’est celui où l’on considère en général que la vue est la plus belle car on a une belle perspective sur Paris tout en ayant encore une bonne vue sur les bâtiments (à l’étage supérieur, l’altitude est telle qu’on les voit vraiment en contrebas). C’est là que se situe le restaurant Le Jules Verne et qu’il y a des zones vitrées sur le plancher pour regarder le sol, 115 mètres plus bas…
  • Le troisième étage (à 276 mètres du sol) – On ne peut y accéder qu’avec un ascenseur car l’escalier a été fermé au public pour des raisons de sécurité.
Vue depuis la Tour Eiffel - Le Champ de Mars et l'Ecole Militaire
Vue depuis la Tour Eiffel – Le Champ de Mars et l’Ecole Militaire
L'Arc de Triomphe émerge parmi les toits
L’Arc de Triomphe émerge parmi les toits
L'Arc de Triomphe, bien visible
L’Arc de Triomphe, bien visible
Le panorama sur Paris avec le musée du Quai Branly, bien visible au bord de la Seine
Le panorama sur Paris avec le musée du Quai Branly, bien visible au bord de la Seine

Pour la petite histoire, il y a déjà eu des concours insolites organisés dans la Tour Eiffel, comme le “championnat de l’escalier”. Il fallait monter le plus rapidement possible les marches entre le rez-de-chaussée et le deuxième étage de la tour. Le défi avait quand même attiré 227 concurrents et le gagnant a réalisé l’exploit de faire l’ascension en 3 min 12 !

Le Dôme des Invalides
Le Dôme des Invalides
La tache verte du Bois de Boulogne et les buildings de la Défense au fond
La tache verte du Bois de Boulogne et les buildings de la Défense au fond

Visiter la Tour Eiffel

La Tour Eiffel fait partie des monuments à voir au moins une fois et beaucoup de Parisiens n’y sont pourtant jamais montés tellement elle porte une étiquette touristique !

Pour profiter de la visite, je vous conseille de réserver impérativement votre billet à l’avance. La file d’attente sans billet est interminable en temps normal et il y a de quoi décourager les plus motivés. Avec un billet en ligne, vous choisissez un horaire de visite qui permet de limiter l’attente.

Je vous conseille aussi d’y aller un jour où la pollution n’est pas trop présente car elle crée sur la ville une sorte de brouillard qui peut vraiment gâcher la vue. Par exemple, j’ai pris la photo ci-dessous de la basilique du Sacré-Cœur de Montmartre un jour de pollution. Elle n’a pas été retouchée mais comme vous pouvez le voir, on a l’impression que toutes les couleurs sont passées et l’arrière-plan se noie dans la brume. Il vous suffit de faire un petit tour sur le site Airparif pour connaître le niveau de pollution à Paris.

La basilique du Sacré-Coeur de Montmartre un jour de pollution
La basilique du Sacré-Coeur de Montmartre un jour de pollution

Si vous visitez la Tour Eiffel en hiver, pensez à bien vous couvrir ! Avec l’altitude, il peut y avoir du vent et il peut aussi faire très froid. Le point positif, c’est qu’il y a souvent moins de monde quand il fait un froid glacial :)

Si vous voulez découvrir les coulisses de la Tour Eiffel, vous pouvez vous renseigner auprès de l’association Cultival qui organise des visites guidées. Vous pouvez aussi attendre des opérations ponctuelles comme les Journées du Patrimoine ou Paris Face Cachée. C’est grâce à cette dernière manifestation que j’ai pu visiter les coulisses de la Tour Eiffel à un tarif beaucoup moins élevé que le tarif proposé par Cultival.

Côté transports, vous pouvez descendre au métro Bir Hakeim (ligne 6) mais aussi à la station Trocadéro (lignes 6 et 9) pour avoir une jolie perspective sur la tour. Ou encore à la station Ecole Militaire (ligne 8) pour traverser le Champ de Mars.

Vous êtes déjà montés tout là-haut ou pas encore ?

Poster un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

2 commentaires sur “La Tour Eiffel, du sous-sol au plafond : une visite pas comme les autres !

  • La Minute d'Emy

    J’y suis déjà monté mais il y a longtemps ! Tes photos sont superbes !

    Répondre à La
    • Marlène

      Merci ! Je n’y suis pas allée souvent, on n’y pense pas quand on habite sur Paris. C’est un peu la même chose avec le Louvre, je n’y ai pas mis les pieds depuis des années :)

      Répondre à Marlène
Si vous aimez les articles du site, n'hésitez pas à faire vos achats sur Amazon.fr via ce lien ; il me permettra de toucher une commission grâce au programme Partenaires Amazon EU.