Visiter Tower Bridge à Londres, célèbre pont sur la Tamise


Visiter Tower Bridge fait partie des attractions incontournables d’un voyage à Londres ! Le pont, qui enjambe la Tamise, a une longue histoire qui intéressera les plus curieux d’entre vous. Sa visite permet aussi de découvrir des passerelles offrant une très belle vue sur la ville, une exposition ou encore la salle des machines qui permet d’ouvrir le pont basculant pour laisser passer les grands bateaux…

Dans cet article, je vous propose des photos de tout ce que vous pourrez visiter à l’intérieur mais aussi des informations pratiques sur les billets, le prix, les lignes de métro les plus pratiques pour accéder au monument et son histoire !

L’histoire de Tower Bridge

Commençons par un petit voyage dans le passé pour comprendre dans quel contexte ce monument incontournable a vu le jour ! Suivez le guide !

A une époque, le port de Londres était l’un des plus grands ports au monde. Une grande partie de l’activité avait lieu dans une zone très stratégique pour la capitale anglaise, située sur la partie du fleuve entre le London Bridge et Rotherhithe : le « Pool Of London ».

Depuis plusieurs siècles, les quais étaient aménagés pour accueillir des centaines de bateaux. Londres ayant des routes commerciales avec de nombreuses régions du monde, le fleuve désemplissait rarement et l’histoire raconte même que l’on aurait pu franchir la Tamise en passant d’un navire à l’autre tant la zone était encombrée !

Pour désencombrer la Tamise tout en offrant des services supplémentaires aux navires et plus de sécurité, on a commencé à construire des docks à proximité du fleuve. Les bateaux pouvaient ainsi décharger leurs marchandises plus facilement. Les « Docklands », surnom donné à cet ensemble de docks, comportaient notamment les docks de Londres (construits en 1805), ceux du Surrey (1807) ou ceux de St Katharine (1828), qui existent encore aujourd’hui.

Nous arrivons dans la deuxième moitié du 19ème siècle. La capitale de l’Angleterre s’est développée et, avec elle, le quartier de la City Of London a pris son essor. Il faut donc envisager la construction d’un nouveau pont entre les deux rives de la Tamise.

Vous voyez sans doute venir le problème : la zone où il faut construire le monument se situe précisément au beau milieu de la Pool Of London et bloquerait donc totalement le trafic maritime, encore élevé à l’époque ! Impossible, donc, d’envisager un ouvrage classique.

En 1877, les Anglais créent un comité spécial pour plancher sur le projet et une cinquantaine d’architectes soumettent leurs idées. C’est celle de Sir Horace Jones, architecte de la City, qui remporte les suffrages… et la construction de Tower Bridge débute en 1886.

Tower Bridge à Londres en noir et blanc
Tower Bridge à Londres en noir et blanc

Elle va durer 8 ans et Jones ne verra hélas jamais son œuvre achevée puisqu’il meurt alors que la construction de Tower Bridge vient à peine de débuter. Mais c’est grâce à lui qu’un système de pont ouvrant a vu le jour, permettant de laisser passer les bateaux les plus volumineux. Son successeur à la tête du chantier, Stevenson, a choisi de modifier l’apparence extérieure du monument en lui donnant un style victorien gothique, son objectif étant de créer une harmonie architecturale avec la Tower Of London voisine.

Petit à petit, notamment à partir des années 1960, le trafic commercial a beaucoup diminué sur la Tamise grâce à l’essor des porte-conteneurs et des ports côtiers. Les docks ont d’abord sombré dans l’oubli, se délabrant peu à peu… avant d’être réhabilités à la fin du 20e siècle, notamment pour créer de très beaux appartements et bureaux avec vue sur le fleuve !

Tower Bridge vu depuis les abords de la Tour de Londres
Tower Bridge vu depuis les abords de la Tour de Londres

A quoi ressemble le pont aujourd’hui ?

Tower Bridge est un monument facile à reconnaître puisqu’il comporte deux tours, unies par des passerelles suspendues dans les airs.

Il a été peint en bleu, blanc et rouge en 1977 à l’occasion du Jubilé d’Argent de la Reine Elizabeth II… et repeint plus récemment en bleu et blanc lors d’une grande rénovation qui a duré 4 ans, entre 2008 et 2012.

Tower Bridge à Londres

C’est à la fois un pont suspendu et un pont basculant, il exigeait donc forcément de gros piliers et des contrepoids pour pouvoir assurer un effet de levier suffisant pour soulever le tablier du pont. Il mesure 240m de long et 65m de hauteur.

Tower Bridge à Londres

Les touristes le confondent parfois avec le London Bridge (pont de Londres), qui se situe un peu plus loin sur le fleuve.

Visiter Tower Bridge

La visite de Tower Bridge fait partie des temps forts d’un voyage à Londres car elle offre une très jolie vue d’un côté comme de l’autre. On emprunte d’abord un grand ascenseur qui vous mène au sommet de l’une des tours. De là, on peut accéder à deux passerelles de 61 mètres de long, avant de redescendre par l’autre tour où se situe la salle des machines.

On peut donc profiter de deux expériences :

  • Une partie musée, qui raconte l’histoire du monument mais aussi son fonctionnement, à la fois avec une exposition de photos et vidéos mais aussi en allant directement dans la salle des machines.
  • Un panorama sur Londres, grâce aux passerelles qui permettent de contempler la capitale des deux côtés du pont.

La vue depuis la passerelle Est

Vers l’Est, on peut voir les buildings du quartier de Canary Wharf, un quartier d’affaires. Pendant des années, j’ai cru – à tort – que Canary Wharf était le fameux « quartier de la City ». En effet, c’est là-bas que se trouvent toutes les banques… et il y a notamment un gratte-ciel à l’effigie de la banque « Citi » (c’est compliqué ^^).

Cette confusion provient du fait que les médias utilisent très souvent des images de Canary Wharf lorsqu’ils parlent de « la City »… qui est en fait un tout autre quartier de Londres.

Canary Wharf depuis Tower Bridge
Canary Wharf depuis Tower Bridge
Canary Wharf depuis Tower Bridge
Canary Wharf depuis Tower Bridge

Toujours de ce côté du Tower Bridge, vous pouvez voir Butler’s Wharf. C’était, à la fin du 19ème siècle et au début du 20ème siècle, l’un des nombreux entrepôts qui bordaient la Tamise et où les bateaux venaient décharger leurs marchandises. Il servait tout particulièrement au stockage du thé.

Depuis les années 1980, il a été converti en appartements de luxe. Il faut compter a minima 3 millions d’euros pour s’offrir un 3 pièces à cet endroit… je ne sais pas ce qu’il en est pour vous mais pour ma part, je vais devoir encore économiser un peu ;)

Butlers Wharf depuis Tower Bridge
Butlers Wharf depuis Tower Bridge

Lors de la rénovation de Tower Bridge entre 2008 et 2012, les architectes ont créé un plancher de verre assez incroyable : 11 mètres de long, 1.8 mètres de large. Il permet, en regardant sous ses pieds, de voir passer les voitures sur le pont… et de voir le pont s’ouvrir sous ses pieds. C’est très populaire, tant auprès des enfants qu’auprès des adultes !

Si vous avez le vertige ou que l’expérience ne vous tente pas, vous pouvez tout à fait marcher sur les côtés de ce plancher de verre au lieu de marcher dessus car il ne couvre pas toute la surface de la galerie d’exposition. Et si vous n’avez pas le vertige, amusez-vous bien ;)

Le plancher de verre de Tower Bridge
Le plancher de verre de Tower Bridge

Les galeries d’exposition sont très bien conçues : on trouve non seulement une foule d’infos sur la construction de Tower Bridge mais on peut aussi prendre des photos à volonté et sans reflet ! Ils ont en effet prévu de petites fenêtres qui s’ouvrent, tout au long des galeries, permettant de glisser son appareil pour immortaliser la visite.

La vue depuis la passerelle Ouest

De l’autre côté du pont, on regarde en direction du Londres plus touristique… avec, pour commencer, une vue sur The Shard, le gratte-ciel en forme d’éclat de verre. On distingue même, juste à sa droite, le sommet du London Eye (la grande roue située face à Big Ben).

The Shard depuis Tower Bridge à Londres
The Shard depuis Tower Bridge à Londres

On voit aussi la Tamise dans toute sa splendeur, avec le HMS Belfast, un navire de la Seconde Guerre mondiale qui est aujourd’hui un musée. A droite, on voit le clocher de la cathédrale Saint-Paul.

Le HMS Belfast, la Tamise et la cathédrale Saint-Paul
Le HMS Belfast, la Tamise et la cathédrale Saint-Paul
La Tamise
La Tamise

Enfin, on peut admirer le quartier de la City (le vrai !) avec son gratte-ciel en forme de gros cornichon et que tout le monde appelle le « Gherkin ». On voit aussi la Tour de Londres, une forteresse qui a servi de prison et abrite les joyaux de la Couronne britannique.

La City et la Tower Of London
La City et la Tower Of London

La salle des machines

Si vous êtes curieux, vous pouvez descendre dans les sous-sols après votre visite des deux galeries du pont… pour découvrir l’ancienne machinerie hydraulique qui permettait d’ouvrir Tower Bridge. A l’époque, c’était un dispositif tout à fait innovant, qui a même causé quelques déboires économiques à ses voisins !

L’occasion de vous raconter une anecdote assez méconnue : il existe un tunnel secret sous la Tamise, presque au même niveau que Tower Bridge : le Tower Subway. Il mesure 410 mètres de long et a été creusé en 1869, à l’époque où l’on cherchait des solutions pour désenclaver la City. On y a ensuite installé des rails avec une sorte de wagon en bois qui pouvait transporter des passagers sur l’autre rive de la Tamise. C’était si peu rentable que ça a fait faillite en quelques mois seulement ! On a alors retiré les rails pour garder uniquement le tunnel piéton, mais l’accès était payant.

Forcément, quand Tower Bridge a ouvert en 1894, permettant de traverser la Tamise de manière gratuite, le Tower Subway a été totalement délaissé et a fini par fermer au public. Il sert aujourd’hui à faire passer des canalisations d’eau. On en voit encore l’entrée à côté de la Tour de Londres dans une petite tourelle en briques.

Entrée du Tower Subway

Mais revenons justement à la visite du pont ! Au départ, son fonctionnement était hydraulique. On pompait de l’eau dans la Tamise, que l’on mettait sous pression en la stockant dans un accumulateur de pression hydraulique grâce à des machines à vapeur. Des contrepoids permettaient de contrôler la pression afin qu’elle reste au niveau souhaité.

Machinerie hydraulique de Tower Bridge
Machinerie hydraulique de Tower Bridge

En 1974, le système a été modernisé et est devenu électrohydraulique. On peut encore voir une partie des machines d’origine lors de la visite !

Machinerie hydraulique de Tower Bridge : les pistons géants
Machinerie hydraulique de Tower Bridge : les pistons géants

Le musée installé dans le pont a ouvert son exposition au public en 1982, l’occasion de redécouvrir cette histoire tout en profitant du joli panorama sur Londres !

Informations pratiques pour visiter Tower Bridge

Comment accéder à la visite ?

Le plus facile pour accéder à Tower Bridge est de descendre à la station de métro Tower Hill, située sur la Circle et la District Line. Vous pouvez ensuite marcher moins de 10 minutes en longeant la tour de Londres pour rejoindre l’entrée.

On peut également venir en bateau grâce aux Thames Clippers ou à City Cruises, qui marquent un arrêt au Tower Pier, à 6 minutes à pied de l’entrée.

La station de métro London Bridge (sur la Jubilee Line et la Northern Line) est plus éloignée, à 15 minutes de marche environ, mais peut arranger certains d’entre vous qui sont sur cette ligne de métro !

Comment assister à l’ouverture du pont ?

Je vous ai beaucoup parlé de l’ouverture du pont… mais savez-vous qu’il est très facile d’y assister ? Ce n’est pas juste un coup de chance !

En effet, vous pouvez consulter en ligne les horaires où le pont bascule pour laisser passer les navires.

Vous n’aurez plus qu’à dégainer l’appareil photo ;)

Ouverture de Tower Bridge

Réserver des billets pour Tower Bridge

Si vous partez en voyage à Londres, sachez d’abord qu’il existe un système de pass touristique permettant de profiter de réductions dans certains monuments et musées :

  • Le London Explorer Pass permet de visiter 2 à 7 attractions selon la formule choisie. Le principe est simple : le pass est chargé avec des « crédits », que vous dépensez lors des visites. Il est valable dans plus de 70 lieux et activités (dont Tower Bridge mais aussi The Shard, la Tour de Londres, les bus touristiques, Westminster, les croisières sur la Tamise, la cathédrale Saint-Paul, etc).
  • Le London Pass fonctionne un peu différemment. Vous achetez le pass pour une durée précise (entre 1 et 10 jours) et pendant sa durée de validité, vous pouvez l’utiliser pour visiter des monuments et attractions (Tower Bridge, The Shard, la Tour de Londres, les bus et croisières touristiques, Windsor, Westminster, le palais de Kensington, les Kew Gardens, etc).

Ce système de pass est intéressant si vous effectuez pas mal de visites pendant votre séjour. Sinon, vous pouvez aussi acheter des billets pour Tower Bridge en ligne. Le prix du billet se situe autour de 13€ pour les adultes, il y a un demi-tarif pour les enfants (les moins de 5 ans bénéficient d’une entrée gratuite).

Visiter Tower Bridge avec un guide

Si vous avez envie de voir l’essentiel de Londres au cours d’une grande balade à pied, dont l’exposition de Tower Bridge, vous pouvez regarder ce circuit proposé par London Top Sights Tours. Un beau parcours de 6 heures dans les rues de la capitale pour voir tous les monuments incontournables et vous repérer dans la ville tout en apprenant plein d’anecdotes !

Horaires d’ouverture du pont

Voici en général les horaires :

  • D’avril à septembre : de 10h00 à 18h00.
  • D’octobre à mars : de 9h30 à 17h30.
  • Tower Bridge fait sans aucun doute partie des monuments incontournables de Londres à mon avis ! Vous l’avez visité ? N’hésitez pas à partager votre propre avis dans les commentaires, ou vos questions !


    Poster un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

    16 commentaires sur “Visiter Tower Bridge à Londres, célèbre pont sur la Tamise

    • Ludo

      Wooow, j’en ai pris plein les mirettes et en plus je suis un peu moins bête ! Merci <3

      Répondre à Ludo
      • Marlène

        Mais de rien ! J’espère que ça te plaira si tu as l’occasion d’y aller :)

        Répondre à Marlène
    • ballerinasandsneakers

      Merci pour cette leçon d’histoire et les photos sont très belles!

      Répondre à ballerinasandsneakers
    • lequotidiendunefille

      Oh les photos sont carrément géniales <3

      Répondre à lequotidiendunefille
    • Gladys

      Top ta visite touristique ! Je ne savais pas qu’on pouvait visiter :)

      Répondre à Gladys
      • Marlène

        Ha ha c’est comme moi avec le Monument à Londres, je suis passée devant des tas de fois sans jamais réaliser qu’on pouvait monter dedans :)

        Répondre à Marlène
    • Joy

      Super sympa tes photos ! Je suis passée à Londres il y a deux semaines, malheureusement je n’ai pas fait le Tower Bridge, mais tu m’as donné envie, ce sera pour la prochaine fois ! :)

      Répondre à Joy
      • Marlène

        Merci ! De toute façon à Londres c’est impossible de tout voir en une fois. Je te conseille aussi la cathédrale Saint-Paul si tu n’y es jamais allée, ça reste à mes yeux l’une des plus belles vues de Londres et le monument lui-même est magique !

        Répondre à Marlène
    • CapricieuZe

      Londres… C’est vraiment une ville qu’il va absolument falloir que je visite !!
      CapricieuZe

      Répondre à CapricieuZe
      • Marlène

        Oui, au moins une fois histoire de voir si l’ambiance te plaît :)

        Répondre à Marlène
    • ML déco

      Hello, je pense que je vais bientôt aller faire un tour à Londres.. Merci pour toutes ces infos ! ????
      Moi je reviens de New-York si ça t’intéresse https://mldecoration.wordpress.com/2016/11/23/mon-voyage-a-new-york/

      Répondre à ML
      • Marlène

        J’irai voir ça, on ne dit jamais non à New York ;) Londres est très sympa dans les temps de Noël, j’adore vivre cette période là-bas même s’il faut aimer la foule !

        Répondre à Marlène
    • Noémie

      Je faisais également partie de ces gens qui confondaient London Bridge et Tower Bridge haha ! Mais mes explorations Londoniennes et Google Maps me l’ont bien fait rentré dans le crane une fois pour toute :p.
      Je suis contente d’être tombée sur ton article parce que j’ai très envie de retourner à Londres et je me demandais quoi voir pour la cinquantième fois … Je ne savais pas pour la rénovation du Tower Bridge du coup ça serait sympa d’aller la revoir surtout pour le pont en verre. Est-ce que tu sais si le bâtiment est ouvert de nuit ? Parce que cet endroit de Londres et super beau la nuit donc ça serait cool de pouvoir avoir une ville aussi haute de nuit :).

      En tout cas ton article est complet et agréable à lire :).

      Noémie xx

      Répondre à Noémie
      • Marlène

        Hello, merci pour ton message :) Le pont ferme assez tôt (17h00 en hiver et 17h30 en été si je ne me trompe pas) mais en hiver il fait nuit très tôt vu le décalage horaire avec la France. Le soleil commence à se coucher à 16h donc on peut profiter du pont avec les lumières de la ville !

        Répondre à Marlène


    Si vous aimez les articles du site, n'hésitez pas à faire vos achats sur Amazon.fr via ce lien ; il me permettra de toucher une commission grâce au programme Partenaires Amazon EU.