Visiter Obidos au Portugal depuis Lisbonne : que faire sur place ?



La visite d’Obidos au Portugal m’a été chaudement conseillée par un Portugais rencontré en voyage. C’est ainsi que j’ai pris la route de ce petit village entouré de murailles, situé à une distance de 80 km au nord de Lisbonne environ.

Dans cet article, je vous raconte tout ce qu’il y a à voir sur place, à goûter (car Obidos est connu pour une spécialité particulière, le « ginja » ou « ginjinha ») et, comme d’habitude sur Salut Bye Bye, je vous donne aussi plein de conseils en fin d’article pour aller à Obidos depuis Lisbonne si le cœur vous en dit !

Pourquoi visiter Obidos au Portugal ?

Obidos est une toute petite ville, qui compte un peu plus de 3000 habitants. Elle est bâtie sur une hauteur (d’ailleurs, on la voit très bien de loin quand on arrive depuis la voie express voisine) et existe depuis l’époque romaine.

Vue d'Obidos au Portugal
Vue d’Obidos au Portugal

Elle a ensuite été colonisée par les Maures, qui ont laissé beaucoup de traces architecturales dans la région (à l’instar du « château des Maures », le Castelo dos Mouros à Sintra). Obidos est enfin repassée sous contrôle des Rois du Portugal successifs.

En 1210, le roi Afonso II décide d’en faire cadeau à son épouse, la Reine Urraca, à l’occasion de leur mariage. Ce cadeau romantique devient alors une tradition qui se perpétue de Reine en Reine, valant à la ville le surnom de « Vila das Rainhas » (« Ville des Reines »).

Aujourd’hui encore, Obidos garde une image romantique qui motive certains touristes à s’y rendre… mais la ville est aussi connue pour sa beauté architecturale, avec un château médiéval et des remparts, consolidés et remodelés au fil des siècles (notamment suite au grand tremblement de terre de 1755 qui, ravageant la région de Lisbonne, a provoqué pas mal d’effondrements de bâtiments médiévaux ou plus anciens à Obidos).

C’est un très joli village, qui semble avoir « poussé » à l’abri des remparts, fait de maisons peintes en blanc avec des notes de couleurs vives. On y trouve beaucoup de fleurs, le château d’Obidos abrite aujourd’hui une pousada (un établissement entre l’hôtel et le bed & breakfast !).

Obidos, c’est aussi une spécialité, la ginja (ou « ginjinha ») : c’est une liqueur de cerise fabriquée à partir de griottes trempées dans de l’eau de vie, mélange auquel on ajoute du sucre et parfois d’autres ingrédients, comme la cannelle. On la sert sous forme de shots.

La boisson est fabriquée dans plusieurs villes de la région de Lisbonne et la spécificité d’Obidos, c’est de la servir souvent dans une petite coupelle en chocolat où trempe une cerise entière.

Le bar Ibn Errik Rex est une adresse réputée pour goûter de la ginja dans un cadre convivial.

Vente de ginja à Obidos
Vente de ginja à Obidos

Que faire à Obidos ?

Admirer l’aqueduc d’Obidos

Quand on arrive à Obidos au Portugal, on voit tout de suite quelques vestiges anciens, notamment un bel aqueduc du 16e siècle qui longe le parking ! L’architecture en elle-même est jolie, c’est juste insolite de contempler cet aqueduc parmi les véhicules stationnés.

Il transportait autrefois l’eau depuis les montagnes d’Usseira jusqu’à Obidos, où elle alimentait les fontaines de la ville. Il est long de 3 km et il y aurait environ 3 km enfouis en plus de la partie visible.

L'aqueduc d'Obidos
L’aqueduc d’Obidos

Franchir la Porta da Vila

On rejoint vite la ville à pied et la première étape est la contemplation de la Porta da Vila, de son nom complet la Porta da Senhora da Piedade, qui comporte une grande fresque en azulejos, les carreaux de carrelage peints traditionnellement en bleu et blanc, si typiques du Portugal.

La thématique est ici religieuse, puisque la fresque représente la Passion du Christ. Elle se double, au plafond, par une représentation de la Couronne d’épines du Christ. Le tout date du 18e siècle et aurait été créé juste avant le grand tremblement de terre de 1755.

La Porta da Vila à l’entrée d’Obidos précise que « La Vierge Marie a été conçue sans péché originel » (chacun fera ce qu’il veut de cette information !) et abrite un tout petit sanctuaire dédiée à la sainte patronne de la ville, Nossa Senhora da Piedade.

La Porta da Vila à Obidos
La Porta da Vila à Obidos

Parcourir les remparts d’Obidos

A peine entrée dans la ville, mon oreille capte les paroles d’un guide qui, avant de lâcher son groupe pour un temps libre à Obidos, conseille aux gens de « ne pas monter sur les remparts » car « c’est dangereux, il y a tous les ans des gens qui tombent ».

On peut donc monter sur les remparts ! J’avoue que je n’écoute pas sa mise en garde car si les remparts représentaient un réel danger (type écroulement), la ville n’en laisserait pas l’accès ouvert au public.

Il y a plein de lieux où « tous les ans, il y a des gens qui tombent » par imprudence, en prenant des selfies ou en recherchant LA pose qui fera mouche sur les réseaux sociaux. J’en ai vu en Irlande, aux falaises de Moher, assis les jambes dans le vide ou reculant pour être au plus près du vide. Pas étonnant qu’il y ait des accidents.

Bref, je prends la décision d’aller voir de plus près le haut des remparts d’Obidos et ça vaut vraiment le coup, bien entendu quand on n’a pas de difficultés à marcher. Cela permet d’avoir une vue d’ensemble de tout le village mais aussi des abords d’Obidos, la vue étant globalement très dégagée.

Monter sur les remparts d'Obidos
Monter sur les remparts d’Obidos

Les remparts sont plutôt larges, le sol n’est pas trop irrégulier. En revanche, il n’y a aucune barrière de protection côté village donc si on ne fait pas attention, on peut effectivement faire de belles chutes. Le parcours fait environ 1.5 kilomètre de long et les remparts atteignent parfois une hauteur de 13 mètres.

Ils ont été largement reconstruits au 18e siècle, ayant été lourdement endommagés par le tremblement de terre de 1755 (il y a eu un avant et un après dans beaucoup de monuments de la région de Lisbonne !).

Lors de ma visite, le ciel est très chargé ce qui crée un beau contraste entre la blancheur des maisons et les gros nuages sombres. On peut contourner par le haut une bonne partie de la ville, l’occasion d’en avoir un panorama d’ensemble avant d’aller l’explorer au ras du sol !

Je descends des remparts au niveau du château d’Obidos, une autre étape intéressante de la ville.

Le château d’Obidos

Obidos est fortifiée depuis le 8e siècle et au fil des conquêtes, des Rois, des péripéties de l’histoire, le château d’Obidos a évolué : le Roi Denis a restauré et agrandi le donjon, construisant aussi une barbacane, on y a mieux intégré les tours (comme la Torre de Albarra, la Torre de D. Fernando et la Torre de D. Dinis), on a renforcé les fortifications, aménagé un palais (Paços do Alcaide) avec des éléments d’architecture manuéline (fenêtres richement décorées par exemple).

Le château d’Obidos ne se visite pas à proprement parler car il a été converti en lieu d’hébergement, la Pousada do Castelo de Óbidos. L’établissement propose un mélange de chambres situées dans le château même et dans le palais, deux expériences différentes (vous pouvez voir des photos des chambres et les tarifs ici). Il y a également un restaurant et un bar.

Ce n’est pas forcément le meilleur hôtel d’Obidos, on y va surtout pour sa « valeur historique » et pour le sentiment de dormir dans un vrai château.

Le château d'Obidos au Portugal
Le château d’Obidos au Portugal

Les églises à Obidos

En dépit de sa petite taille, Obidos compte une bonne dizaines d’églises et sanctuaires, certains étant situés en-dehors des remparts de la ville médiévale.

La plus célèbre est l’Igreja de Santa Maria, richement décorée d’azulejos et de dorures.

Igreja de Santa Maria
Igreja de Santa Maria

Vous verrez aussi la silhouette blanche et noire de l’église São Pedro, reconstruite dans un style baroque suite à sa destruction lors du grand tremblement de terre de 1755. Elle abrite la tombe de Josefa de Obidos, une femme peintre du 17e siècle ayant passé presque toute sa vie dans la ville, laissant derrière elle plusieurs dizaines d’œuvres…

L’église de Santiago vaut le détour car elle a été convertie en librairie (la Livraria de Santiago), une particularité qui plaira à tous les amateurs de lecture ! Obidos compte en effet un nombre élevé de librairies, et même un hôtel thématisé sur le sujet (je vous en reparle un peu plus loin !). La librairie située dans l’église vend évidemment beaucoup d’ouvrages en portugais, mais on y trouve aussi quelques livres en langue étrangère – dont le français, j’en ai notamment repéré un sur les azulejos de Lisbonne.

Une église transformée en librairie à Obidos
Une église transformée en librairie à Obidos

A l’extérieur d’Obidos, on trouve aussi un sanctuaire aux dimensions imposantes vues de l’extérieur, le Santuario do Senhor Jesus da Pedra. Vous pouvez y entrer rapidement si vous passez par là !

De manière générale, n’hésitez pas à entrer dans les églises au Portugal car elles font partie intégrante de la culture locale !

Le marché médiéval d’Obidos

Tous les ans au mois de juillet, un marché médiéval est organisé à Obidos sur une période de deux semaines.

La ville semble alors effectuer un retour dans le temps : on y croise aussi bien des marchands et artisans que d’authentiques ménestrels et autres artistes de rue, on peut assister à des joutes. La nourriture servie sur le marché s’inspire elle-même de l’alimentation médiévale, la vaisselle aussi.

La Rua Direita

Au ras du sol, Obidos est une succession de petites rues pavées, avec des maisons aux murs blancs dont certains détails sont peints en jaune ou en bleu. On croise des chats qui se faufilent discrètement dans les ruelles les moins fréquentées.

Parfois, on regrette que certains touristes aient endommagé le patrimoine locale, en utilisant la peinture bleue pour essayer d’écrire leur nom sur les parties blanches des murs.

La ville est riche en chambres d’hôtes, en petits restaurants, en boutiques de souvenirs – beaucoup vendent le ginja, la liqueur de cerise locale.

Je vous conseille d’arpenter Obidos et de découvrir au passage sa rue commerçante principale, la Rua Direita. Souvenirs, produits du terroir, artisanat local, c’est souvent la rue la plus bondée mais elle est tout de même très jolie.

La Rua Direita à Obidos
La Rua Direita à Obidos

Notons qu’il existe aussi quelques petits musées sur place, comme le musée municipal d’Obidos (Museu Municipal de Óbidos). De mon point de vue, ce n’est pas le principal attrait de la ville !

Quant à la lagune d’Obidos (Lagoa de Obidos), elle se situe à environ 15 kilomètres de la ville elle-même. Elle est prisée des baigneurs car au-delà de ses étendues de sable fin et clair, l’eau y est souvent peu profonde et moins froide que sur le reste des côtes portugaises.

La météo à Obidos : quand partir ?

Quand partir à Obidos ? Toutes les saisons se prêtent en réalité à une visite d’Obidos : en plein hiver, les températures oscillent entre 10 et 15°C en général, tandis qu’en été (juillet-août), elles tournent souvent entre 17 et 21°C.

En d’autres termes, il ne fait pas très chaud à Obidos par rapport au climat d’autres villes portugaises.

Il pleut généralement assez peu… mais encore une fois, la météo a ses mystères que l’on ne peut pas toujours anticiper. J’ai eu de la pluie à Obidos en plein mois de juin, ce qui est rare, d’autres auront de la chaleur bien supérieure aux moyennes saisonnières !

Une rue d'Obidos au Portugal
Une rue d’Obidos au Portugal

Où loger : les meilleurs hôtels d’Obidos

On trouve de bons hôtels à Obidos mais surtout, des hôtels avec des particularités qui pourraient vous séduire !

Je vous ai déjà parlé de la pousada du château d’Obidos, un hôtel 4 étoiles installé dans le château d’Obidos. En termes de confort, ce n’est pas forcément « parfait » par rapport à d’autres hôtels de même gamme, on y va surtout pour l’expérience de dormir au cœur même du château.

Autre hôtel où l’on va pour l’originalité du lieu : le Literary Man (ou « Estalagem do Convento »), un 4 étoiles qui a la particularité d’être établi dans un ancien couvent. La cave à vin a été convertie en bibliothèque et si vous êtes amateur de gin, il y a sur place un bar à gin.

Une très bonne adresse à Obidos « intra-muros » est l’hôtel Casa das Senhoras Rainhas. C’est un petit hôtel, qui propose notamment des chambres avec balcon et vue sur les remparts d’Obidos.

Si vous cherchez un hôtel alliant qualité de l’hébergement et détente, vous pouvez enfin regarder l’hôtel Real d’Obidos. Il a fait le choix d’une décoration médiévale en accord avec l’histoire de la ville et propose une très belle piscine extérieure sur le toit.

Visite d'Obidos au Portugal
Visite d’Obidos au Portugal

Où manger : bons restaurants à Obidos

On trouve de bons restaurants à Obidos, que ce soit pour faire un vrai repas ou pour manger sur le pouce. Gardez en tête que c’est une ville touristique, les prix sont équivalents à ceux de la France dans beaucoup de restaurants locaux.

Si vous ne le savez pas, retenez aussi qu’au Portugal, quand on vous apporte du pain et des olives sur la table, c’est souvent payant.

Du côté des restaurants, l’adresse A Nova Casa de Ramiro est l’une des plus recommandées d’Obidos. Il ne faut pas s’attendre à un restaurant gastronomique « à la Française » mais plutôt à une bonne cuisine portugaise, avec des assiettes bien garnies. Viande, poisson, fruits de mer, il y en a pour tous les goûts et pour tous les appétits.

A l’extérieur des remparts d’Obidos, près du sanctuaire do Senhor Jesus da Pedro, on trouve trois bonnes adresses presque côte à côte, qui servent une cuisine typiquement portugaise : le Restaurante O Caldeirao ; le restaurant Senhor da Pedra ; le restaurant Vila Infanta.

Pour manger sur le pouce, vous pouvez par exemple vous arrêter à la boulangerie Capinha d’Óbidos (testez leur pain au chorizo, une spécialité !).

Terrasse de restaurant à Obidos
Terrasse de restaurant à Obidos

Comment aller à Obidos depuis Lisbonne ?

La distance entre Obidos et Lisbonne est seulement de 80 km, il est donc facile d’y aller simplement pour la journée.

Aller à Obidos avec un guide

Si vous n’avez pas envie de gérer la logistique ou que vous avez peu de temps, vous pouvez faire une excursion à Obidos sur une journée. Elle inclut généralement d’autres villes.

Le schéma le plus courant inclut Obidos avec quelques villes réputées pour leur patrimoine religieux (Fatima avec son sanctuaire, le monastère gothique de Batalha inscrit au patrimoine mondial de l’UNESCO, Alcobaça et son monastère), comme cette excursion avec guide en français au départ de Lisbonne proposée par l’agence BeDrive.

Il y a aussi cette excursion passant par Fatima, Batalha et Nazaré, la ville des surfeurs, où ont été surfées quelques-unes des plus grandes vagues du monde. Là encore, avec ce circuit géré par Inside Lisbon Tours, vous pouvez choisir un guide francophone et c’est en tout petit groupe (maximum 8 personnes).

Il y a aussi ce type de visite par l’agence Selection Tours, qui inclut seulement Fatima, Nazaré et Obidos, avec un peu plus de temps dans chaque ville.

Aller à Obidos en voiture

La petite ville d’Obidos se situe juste à côté d’une voie express, il est donc particulièrement rapide d’y aller par la route. Il faut suivre l’A8 et prendre la sortie 15 « N8 – Obidos » comme vu ici sur Google Maps.

Aller à Obidos depuis Lisbonne en voiture
Aller à Obidos depuis Lisbonne en voiture

La ville est à quelques minutes d’ici, il y a de très grands parkings à l’entrée au niveau de l’aqueduc d’Obidos (Estacionamento Aqueduto de Óbidos), avec des toilettes publiques et un office du tourisme.

Vous devez quoi qu’il arrive vous garer car visiter Obidos en voiture est impossible, la ville fortifiée est réservée aux piétons.

Ne laissez aucun objet de valeur dans les véhicules, Obidos est une destination touristique et malheureusement, ça attire aussi les voleurs !

Visiter Obidos au Portugal
Visiter Obidos au Portugal

Aller à Obidos en train

Je vous conseille d’oublier cette solution car le temps de trajet est extrêmement long au regard de la faible distance entre Lisbonne et Obidos. Un train met entre 2h20 et 2h30 à faire le trajet car ce sont des trains régionaux omnibus, qui s’arrêtent à toutes les gares ou presque.

Il y en a toutefois plusieurs par jour au départ de Lisbonne (gare de Santa Apolonia, près du Panthéon de Lisbonne) en direction de « Caldas da Rainha ». Descendez à Obidos, tout simplement :)

Le trajet coûte généralement autour de 10€. Vous pouvez consulter les horaires en ligne ici et acheter votre billet en ligne sur le site de la compagnie ferroviaire, Comboios de Portugal.

Aller à Obidos en bus

Si vous n’avez pas de voiture et que vous voulez aller à Obidos depuis Lisbonne sans passer par un guide, c’est vraiment la meilleure solution !

Les bus partent à côté de la station de métro Campo Grande sur les lignes jaune et verte. En sortant de la station, on voit sur la gauche un stade, il faut aller vers la droite où se trouve le terminal des bus.

L’arrêt de bus se situe face à un bâtiment peint en vert, sur la rue Actor António Silva (le GPS de votre téléphone devrait trouver !).

Arrêt de bus à Lisbonne vers Obidos
Arrêt de bus à Lisbonne vers Obidos

Pensez à avoir du liquide sur vous pour acheter le billet au chauffeur. Il faut compter un peu moins de 10€. Le trajet lui-même est un trajet express, qui dure environ 1h.

Il est assuré par la compagnie Rodotejo et vous pouvez retrouver les horaires de la ligne, baptisée la « Rapida Verde », sur le site de Rodotejo.

Comme vous pouvez le voir sur le site, il y a beaucoup de départs en semaine et moins le week-end. Si vous en avez la possibilité, privilégiez donc la visite d’Obidos sur un jour de semaine pour avoir plus de choix dans les horaires !

Le bus entre Obidos et Lisbonne
Le bus entre Obidos et Lisbonne

Voilà pour les informations pratiques ! Vous pouvez rester sur place aussi bien quelques heures qu’un petit week-end de 2 jours (en soirée, le flot de touristes se tarit et l’on profite alors de la ville autrement), c’est ce qui fait aussi d’Obidos une destination très sympa à inclure dans son itinéraire de vacances au Portugal !


Poster un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

2 commentaires sur “Visiter Obidos au Portugal depuis Lisbonne : que faire sur place ?

  • cyrille

    Salut marlène!
    Excellent travail, c’est vraiment fou tout ce qu’on peut faire dans ce petit coin de paradis.
    Je suis fan de cet endroit, et le fait que vous en parliez me donne encore plus envie. Malheureusement, je n’ai jamais eu l’occasion de m’y rendre, mais J’espère pouvoir le faire cette année.

    Répondre à cyrille
    • Marlène

      Hello Cyrille, je suis assez optimiste sur le tourisme au Portugal cette année :) C’est un pays magnifique, à chacun de mes voyages là-bas je suis revenue ravie et je comprends pourquoi ça plaît tant aux Français : la beauté des villes, l’histoire, l’accueil chaleureux, la culture…

      Répondre à Marlène


Si vous aimez les articles du site, n'hésitez pas à faire vos achats sur Amazon.fr via ce lien ; il me permettra de toucher une commission grâce au programme Partenaires Amazon EU.