Visiter Wroclaw : que faire lors d’un week-end dans cette jolie ville de Pologne ?



Aujourd’hui, je vous emmène visiter Wroclaw ! Wro-quoi ? Vous ne connaissez peut-être pas le nom de cette ville de Pologne, moins célèbre que Cracovie ou Varsovie… et pourtant, c’est une destination idéale pour un week-end en Europe.

Des monuments intéressants, des activités ludiques où adultes et enfants se prennent au jeu (comme trouver les centaines de lutins cachés un peu partout dans la ville), des restaurants et hôtels de qualité, tout est réuni pour passer un bon séjour.

Dans cet article, je vous propose une visite de Wroclaw, avec les monuments et lieux d’intérêt marquants ! Je partage aussi avec vous de bonnes adresses pour manger et se loger sur place, ou explorer les alentours !

Visiter Wroclaw en Pologne

Wroclaw se situe au sud-ouest de la Pologne, à environ 270 km de Cracovie… et nous allons voir ensemble quelques particularités de cette destination !

On commence avec la prononciation de Wroclaw… première question que l’on se pose avant de partir pour ne pas avoir l’air trop ridicule sur place ! Si comme moi, vous comptiez dire « Vroclau »… vous avez tout faux ! Wroclaw se prononce en réalité « Vro-tsouaf », en roulant le r !

Cette petite question pratique étant résolue, parlons d’une autre particularité de la ville : elle accueille plus de 600 000 habitants… ce qui en fait la quatrième plus peuplée du pays après Varsovie, Cracovie et Łódź ! Pour autant, sur place, on ne ressent pas du tout cette impression de grandeur car le centre historique est particulièrement charmant ! Il a aussi l’avantage d’être en grande partie piéton, ce qui est très agréable quand on vient passer le week-end à Wroclaw.

La très jolie place principale de Wroclaw, le Rynek
La très jolie place principale de Wroclaw, le Rynek

Autre particularité de la ville : c’est un point de croisement entre le fleuve Oder, ses affluents et une multitude de canaux qui créent une douzaine d’îles, enjambées par 120 ponts !

D’un point de vue historique, Wroclaw a longtemps été rattachée à l’Empire allemand et portait le nom de Breslau. C’est après la Seconde Guerre Mondiale, en 1945, que la ville a rejoint la Pologne et repris son nom polonais qu’elle avait perdu depuis plusieurs siècles.


Comment aller à Wroclaw depuis la France ?

La ville de Wroclaw en Pologne possède un aéroport international qui permet de venir passer le week-end sur place.

La crise du coronavirus a beaucoup perturbé le calendrier des vols mais en temps normal, on peut trouver des allers-retours Paris-Wroclaw en vol direct pour quelques dizaines d’euros, pour environ 2h00 de trajet.

Vous pouvez utiliser le comparateur de vols Skyscanner pour trouver des prix avantageux.

L’aéroport de Wroclaw est assez petit donc on s’y repère facilement. Il y a des distributeurs de billets, un bureau de change ainsi qu’un office du tourisme. Vous trouverez facilement des taxis pour rejoindre le centre-ville mais la solution la moins chère est de prendre le bus.

L’arrêt se situe vers la droite quand vous sortez du terminal des arrivées et vous pouvez acheter un ticket directement à l’arrêt. On peut payer par carte ou en liquide mais le type de coupure accepté si vous payez en liquide dépend du montant de l’achat. Ce n’est pas forcément très pratique quand on vient d’arriver et que l’on a seulement des grosses coupures à disposition, j’ai pour ma part fini par payer sans contact. La monnaie polonaise, le zloty, peut être facilement convertie en euros en divisant à peu près par quatre.

C’est le bus 106 qui fait la liaison vers le centre-ville (terminus : gare de Wroclaw). Tout est très clair, les arrêts sont affichés sur un écran dans le bus et il faut compter une petite heure pour arriver en plein centre. Le bus passe environ toutes les 20 minutes.

Le bus 106 à l'aéroport de Wroclaw
Le bus 106 à l’aéroport de Wroclaw

Si vous passez un séjour en Pologne et que vous voulez aller à Wroclaw depuis d’autres villes comme Cracovie ou Varsovie, vous pouvez utiliser le site E-Podroznik pour calculer votre itinéraire, il regroupe à la fois les trains et les bus polonais pour vous offrir un maximum de choix de trajet en fonction du jour et de l’horaire qui vous intéressent.

Pour un Cracovie-Wroclaw, compter environ 3h45 de trajet que ce soit en bus ou en train (en Pologne, j’ai remarqué que le train était souvent aussi lent que le bus voire plus !).

Pour un Varsovie-Wroclaw, il faut compter entre 4h30 et 5 heures de trajet.

Certains voyageurs choisissent aussi de se rendre en Pologne en voiture depuis la France en traversant l’Allemagne : il faut par exemple compter environ 13 heures de route pour avaler les 1300 km qui séparent Paris de Wroclaw, beaucoup optent pour une escale à Francfort sur le trajet ! Si vous habitez par exemple à Strasbourg, vous pouvez en profiter pour passer un peu plus au sud et faire étape dans la très belle ville de Nuremberg.

Quand partir à Wroclaw ? La météo locale !

La météo de Wroclaw offre les températures les plus agréables entre juin et août (entre 15 et 25°C). Les intersaisons sont fraîches, dépassant rarement une vingtaine de degrés en mai ou en septembre par exemple, et une quinzaine de degrés tout au plus en avril ou en octobre.

L’hiver… est un vrai hiver, avec des températures généralement autour de 0°C. Il n’est donc pas rare qu’il y ait de la neige, notamment en décembre et janvier.

Notez que c’est souvent en juin qu’il pleut le plus dans l’année.

En résumé, si vous voulez optimiser vos chances d’avoir du beau temps pour partir à Wroclaw, mieux vaut miser sur les traditionnels juillet-août.

Pour ma part, c’est le genre de destination que j’aime bien visiter hors saison, quitte à ce qu’il fasse moins beau : ce n’est pas au bord de la mer donc de toute façon, ce n’est pas une ville où l’on va pour faire bronzette sur un transat ;) On s’accommode donc très bien d’un temps nuageux.

Visiter Wroclaw en Pologne
Visiter Wroclaw en Pologne

Combien de temps rester à Wroclaw ?

Wroclaw est une ville à taille humaine : si vous restez deux jours pleins sur place en arrivant par exemple le vendredi soir, vous aurez déjà un bon aperçu des lieux d’intérêt essentiels. Si vous le pouvez, je vous conseillerais de rester quelque jours de plus car il y a des activités intéressantes à faire dans la région, je vous en reparle un peu plus bas dans l’article !

Transports en commun à Wroclaw

La ville de Wroclaw en Pologne est particulièrement bien desservie par les transports en commun. On y trouve de nombreuses lignes de bus (une cinquantaine au total) ainsi qu’une vingtaine de lignes de tramway. Il existe également des bus de nuit, peu fréquents mais qui desservent une zone assez large.

Le choix est vaste en matière de titres de transport : ticket à l’unité, ticket 24h, 48h ou 72h (parfait pour un week-end ou un week-end prolongé), ticket 7 jours…

Et la meilleure application pour les transports en commun en Pologne, c’est Jakdojade !

La ville possède aussi une gare si vous souhaitez aller explorer d’autres régions de Pologne ! Je n’ai eu aucun problème pour ma part à acheter mon billet à un guichet et à repérer la bonne voie, c’est une gare qui ressemble à nos gares familières ;) La voie est le « peron », les billets sont les « bilety » en polonais :)

Que faire à Wroclaw ? Les lieux d’intérêt majeurs

Pour visiter Wroclaw elle-même, vous trouverez aisément des visites guidées si vous souhaitez profiter d’anecdotes et d’un peu de contexte historique. Il y a par exemple cette visite en français proposée par Walks in Europe.

Si vous parlez anglais, il existe des visites guidées beaucoup moins chères en voiture électrique pour voir les essentiels. Et si vous êtes un groupe, vous pouvez envisager de partager les frais d’une visite privée, à partir de 5 personnes ça devient très avantageux financièrement !

Ça peut être un bon moyen de se repérer sur place avant de visiter par vous-même.

Visiter Wroclaw : la vieille ville

Impossible de visiter Wroclaw sans passer par la vieille ville. Elle s’articule autour de deux places : le Rynek, la plus grande, est une superbe place pavée entourée de maisons colorées ; elle est jouxtée par la Plac Solny, plus petite, sur laquelle s’installent notamment des fleuristes.

A mon arrivée à Wroclaw, j’ai eu très peur d’être déçue par la ville : en effet, j’ai d’abord découvert des bâtiments très modernes, beaucoup de circulation automobile, de grands axes… et soudain, en l’espace de deux rues, le changement de décor est total ! On débouche sur des rues très largement piétonnes, une architecture travaillée, j’ai retrouvé la même « âme » que lors de mon séjour à Cracovie, mais dans une ville un peu moins touristique.

Vue du centre historique de Wroclaw
Vue du centre historique de Wroclaw

Que faire à Wroclaw dans la vieille ville ? D’abord, partez à la chasse des lutins qui peuplent les rues ! La ville abrite plusieurs centaines de figures sculptées en bronze, à mi-chemin entre le lutin et le gnome. Certaines sont très visibles, d’autres plus cachées. Adulte ou enfant, on se prend vite au jeu de les photographier.

Il existe des plans pour vous aider à les dénicher, ce qui peut être une super activité à faire en famille pour découvrir la ville de manière ludique tout en apprenant aux enfants à lire une carte.

Ces lutins sont apparus en 2001 et sont une référence à un mouvement baptisé « Alternative Orange », lancé au début des années 80 par des étudiants pour tourner en dérision le régime communiste. Alternative Orange avait justement pour habitude de peindre des lutins sur les murs.

Les lutins de Wroclaw en Pologne
Les lutins de Wroclaw en Pologne

D’ailleurs, ces lutins sont loin d’être la seule oeuvre de rue de Wroclaw. En vous éloignant un peu de la vieille ville à pied, vous pouvez admirer de nombreuses sculptures, comme le Monument du passant anonyme, avec des statues de gens qui semblent sortir du trottoir, ou encore la statue de la « Planète de Cristal » qui montre une jeune fille dont la jupe boule est un globe terrestre, symbole de l’unité du monde. On peut aussi citer Jatki, des animaux de la ferme en bronze dans une rue qui était autrefois occupée par des boucheries.

Monument du passant anonyme
Monument du passant anonyme

La Basilique Sainte-Élisabeth de Wroclaw

Située dans la vieille ville, ne passez pas à côté de la Basilique Sainte-Élisabeth de Wroclaw si vous aimez les vues spectaculaires. On peut monter au sommet de la tour entre avril et octobre (faites-moi confiance pour vous trouver les meilleures vues d’en-haut dans chaque ville !) et profiter d’une vue imprenable sur Wroclaw !

Je vous en reparlerai dans un article dédié !

Vue de Wroclaw depuis la Basilique Sainte-Élisabeth
Vue de Wroclaw depuis la Basilique Sainte-Élisabeth

L’église Sainte Marie Madeleine

Elle aussi située en plein cœur de la vieille ville, elle est célèbre pour son Pont des Pénitents à 52 mètres de hauteur, qui connecte les deux tours de l’église. Oui, là encore, je n’ai pas pu résister :)

La vue est moins spectaculaire qu’en-haut de la basilique mais reste néanmoins jolie !

Vue aérienne du centre historique de Wroclaw depuis l'église Sainte Marie Madeleine
Vue aérienne du centre historique de Wroclaw depuis l’église Sainte Marie Madeleine

Visiter Wroclaw d’île en île

Je vous le disais en début d’article, Wroclaw est constituée d’une foule de petites îles, en particulier quand vous allez vers le nord de la ville. Ostrow Tumski (l’île de la cathédrale) est en réalité le plus vieux quartier de la ville. On y croise de nombreuses églises et même une statue du pape Jean XXIII !

On peut faire une très jolie balade à pied d’une île à l’autre, que ce soit de jour ou de nuit où les éclairages mettent en valeur les bâtiments. L’occasion d’évoquer une autre curiosité à voir si vous allez visiter Wroclaw : il existe encore sur place un authentique allumeur de réverbères !

La ville possède des réverbères au gaz depuis 1846… et à Ostrow Tumski, on perpétue la tradition de les allumer chaque soir (il y en a 103 en tout sur l’île). Vous croiserez peut-être l’allumeur de réverbères si vous vous baladez dans le quartier à la tombée de la nuit !

La cathédrale de Wroclaw de nuit
La cathédrale de Wroclaw de nuit

Prendre une bouffée d’oxygène au parc Szczytnicki

Le parc Szczytnicki (dont le nom se prononce grosso modo « Tchit-nit-ski ») se situe à l’est de la ville, un peu excentré. On peut y accéder en prenant le tramway jusqu’à la station Chopina pour y accéder par le nord, la station Kopernika au milieu ou la station Hala Stulecia au sud.

Il fait une centaine d’hectares et abrite aussi bien une partie arborée qu’une partie aménagée, avec un jardin japonais fondé au début du 20e siècle (l’accès à ce jardin japonais est payant, quelques zlotys à prévoir en monnaie si vous voulez y accéder !). On y dénombre plus de 400 essences différentes.

Autrefois, ce parc était hors des limites de la ville de Wroclaw et appartenait à la commune voisine de Szczytniki, dont il tire son nom, il a été intégré à Wroclaw en 1868.

Vous y trouverez aussi une authentique chapelle en bois, typique de la Pologne (tapez « Kosciol pw Sw. Jana Nepomucena » pour la trouver sur Google Maps) ; une grande salle pouvant accueillir des événements et des spectacles, la Hala Ludowa, construite pour commémorer la victoire sur Napoléon à la Bataille de Leipzig ; une impressionnante pergola de près de 600 colonnes ; ou encore une gigantesque « fontaine multimédia ».

La fontaine de Wroclaw est la plus grande fontaine de Pologne, elle comporte 300 jets et plus de 800 éclairages qui permettent de créer des spectacles son et lumière complets. Ils ont lieu toutes les heures à la belle saison, avec un spectacle spécial le soir (à 21h30 ou 22h selon la période).

Prendre l'air au parc Szczytnicki à Wroclaw
Prendre l’air au parc Szczytnicki à Wroclaw

Le quartier juif de Wroclaw

A l’époque où Wroclaw était allemande, la ville abritait la troisième plus grosse communauté juive du pays, et la deuxième plus grande synagogue. Pas moins de 30000 Juifs vivaient sur place lors de l’accession au pouvoir d’Hitler. Evidemment, la Seconde Guerre Mondiale a décimé cette population… mais beaucoup de Juifs sont venus s’installer à Wroclaw après la guerre, lorsque la ville a réintégré la Pologne.

Cependant, sous le joug soviétique, les Juifs ont de nouveau été persécutés et aujourd’hui, on dénombre moins d’un millier de Juifs à Wroclaw. L’histoire de cette population fait partie intégrante de l’histoire de la ville et si le sujet vous intéresse, je vous conseille de prendre un guide qui pourra vous montrer des détails subtils, auxquels on ne prête pas forcément attention au premier abord mais qui retracent l’histoire des Juifs de Wroclaw.

Il existe des visites guidées privées mais je vous conseille tout particulièrement les circuits à pied organisés par Walkative : c’est gratuit, vous devrez simplement donner un pourboire au guide à la fin.

L'entrée de l'ancienne synagogue de Wroclaw
L’entrée de l’ancienne synagogue de Wroclaw

Musées de Wroclaw, zoo et autres lieux d’intérêt

A Wroclaw, il existe aussi quelques lieux d’intérêt à visiter si le thème vous plaît :

  • Le zoo de Wroclaw est très réputé, c’est même le plus grand zoo de Pologne et l’un des plus anciens d’Europe (il a été fondé en 1865). On y trouve près de 11 000 animaux et plus de 1130 espèces. Pour vous donner quelques points de comparaison français, le Parc Zoologique de Paris abrite près de 2000 animaux et 180 espèces ; celui de Beauval, 35 000 animaux de 800 espèces différentes. Retrouvez les tarifs et horaires sur le site du zoo de Wroclaw.
  • Hydropolis est un musée dédié à l’eau ! Thème insolite mais musée extrêmement réputé, avec une belle scénographie pour vous parler de l’eau sous toutes ses formes. Plus d’informations sur le site.
  • Kolejkowo, l’endroit parfait pour les enfants ! Ce sont des maquettes qui reproduisent cette région de Pologne en miniature, avec ses trains en fonctionnement, ses scènes de vie, ses bâtiments, ses coins de verdure… Un travail impressionnant ! Toutes les informations ici.
  • Le musée des jeux et ordinateurs anciens, pour tous les geeks qui ont envie de découvrir de vieux ordinateurs, de vieilles bornes d’arcade et autres trésors ! Plus d’informations ici.
  • Le Musée de l’université de Wroclaw vaut aussi le détour, il est installé dans un très beau bâtiment baroque et présente de nombreux documents et objets ayant servi à l’enseignement ou même à la constitution des différentes facultés composant l’université. Retrouvez ici les horaires et tarifs.
Wroclaw en Pologne à la tombée de la nuit
Wroclaw en Pologne à la tombée de la nuit

Que faire près de Wroclaw ? Visites à ne pas rater

Savoir que faire à Wroclaw ne suffit pas toujours à contenter les voyageurs les plus curieux ! Alors, si vous avez un peu plus de temps sur place et que vous voulez en profiter pour explorer les alentours, je vous conseillerais 4 possibilités de visites.

Le château de Ksiaz

C’est le plus grand château de Basse-Silésie en Pologne. Il est facile d’accès depuis Walbrzych, ville où l’on peut se rendre en train depuis Wroclaw. C’est un château qui est resté dans la même famille, celle des comtes de Hochberg, du 16e siècle à la Seconde Guerre Mondiale… où les nazis ont exproprié les propriétaires et ont installé sur place une école de la Luftwaffe, l’armée de l’air allemande.

Après la guerre, les nazis ont été chassés par l’Armée rouge… puis le château est passé de main en main avant que la ville de Walbrzych n’en reprenne la gestion, assez récemment au final (1990). Le château possède aussi de très beaux jardins, avec des terrasses et un parc à l’anglaise.

Je vous en reparlerai dans un article dédié. L’agence Wratislavia Tour propose des visites guidées du château de Ksiaz au départ de Wroclaw.

Le château de Ksiaz
Le château de Ksiaz

Le parc naturel d’Adrspach-Teplice

J’ai adoré ma visite dans ce parc naturel… pour lequel on triche un peu sur la destination puisqu’il se situe en République Tchèque, juste à côté de la frontière polonaise. Il est à la fois apprécié des touristes et des locaux qui y viennent le week-end.

Viadrina Tours organise des visites guidées là-bas. Sinon, il faut impérativement une voiture pour y aller. Je vous conseille de lire mon article dédié à Adrspach-Teplice pour en savoir plus sur ce décor qui a servi au tournage de Narnia !

Visite du parc d'Adrspach Teplice : la porte gothique
Visite du parc d’Adrspach Teplice : la porte gothique

Le camp de Gross-Rosen et le projet Riese

La Pologne est tristement célèbre pour avoir accueilli l’ensemble des camps d’extermination de la Seconde Guerre Mondiale et bon nombre de camps de concentration. Gross-Rosen en fait partie. 40 000 personnes y ont perdu la vie.

On y trouve aujourd’hui un musée, accessible à partir de 13 ans. L’accès est libre, les visites guidées sont payantes et vous pouvez retrouver les informations sur le site du musée du camp de Gross-Rosen.

L’endroit est très difficile d’accès sans voiture car il se situe à 7 km de la gare la plus proche, qui n’est pas une grande ville mais le tout petit village de Rogoznica, avec des trajets en train abracadabrants pour rejoindre Wroclaw (à 65 km). Si vous tenez à aller sur place mais que vous n’avez pas de voiture, je vous conseille de réserver une excursion.

Il existe notamment cette visite guidée qui combine le château de Ksiaz et le camp de Gross-Rosen, ou ce transfert privé aller-retour : un chauffeur vous emmène et vous ramène depuis Wroclaw, avec au maximum 3h d’attente sur place, sachant qu’il faut au moins 2h pour visiter le camp de Gross-Rosen (c’est donc un temps d’attente très correct).

Quant au projet Riese que je mentionne également, il est très lié à la présence des nazis dans la région : ce sont de gigantesques complexes militaires souterrains que les nazis ont commencé à construire, sans jamais les achever. Pendant la guerre, il avait été envisagé d’installer le QG d’Hitler au château de Ksiaz et, du coup, de créer un réseau souterrain totalement équipé en eau, en électricité, en lignes téléphoniques, avec des routes et voies de chemin de fer souterraines.

La main d’oeuvre provenait assez largement du travail forcé. On peut visiter une partie de ces tunnels sous le château de Ksiaz mais une autre partie, plus vaste encore, se situe à quelques kilomètres de là. Là encore, vous pouvez trouver des transferts privés entre Wroclaw et le projet Riese (si vous voulez visiter de manière autonome), ou des visites guidées qui incluent à la fois le château de Ksiaz et le projet Riese.

Les tunnels du projet Riese
Les tunnels du projet Riese

La visite du camp d’Auschwitz-Birkenau

Il est plus facile de visiter le camp d’Auschwitz-Birkenau depuis Cracovie car la ville où se situe le camp, Oswiecim, est à environ 1h de route de Cracovie vs. 2h30 de route depuis Wroclaw.

Néanmoins, je sais que certaines personnes tiennent à visiter Auschwitz depuis Wroclaw. Ce sera une journée fatigante et éprouvante, mais c’est néanmoins possible. Soit en voiture si vous possédez un véhicule, soit par une visite guidée comme celle-ci. N’hésitez pas à faire une recherche sur le blog car j’ai consacré plusieurs articles à ma visite d’Auschwitz.

Miradors de Birkenau
Miradors de Birkenau

Voilà, nous arrivons au terme des principaux lieux d’intérêt qui ont retenu mon attention lors de mon propre séjour à Wroclaw. Je vais à présent partager avec vous quelques informations pratiques si vous voulez visiter Wroclaw à votre tour : hôtels, bonnes adresses pour manger sur place… c’est parti !

Où loger à Wroclaw ? Les meilleurs hôtels de la ville

Si vous en avez les moyens, je vous conseillerais de loger dans la vieille ville de Wroclaw elle-même, ou sur la portion de la ville située juste au sud. En effet, cela vous permettra de visiter Wroclaw à pied sans problème ; vous serez aussi proche de la gare, que ce soit pour prendre le bus de l’aéroport ou pour aller vous balader dans la région en prenant le train.

On aperçoit les voies de chemin de fer au sud sur cette carte :

Où loger à Wroclaw ?
Où loger à Wroclaw ?

Parmi les meilleurs hôtels de Wroclaw, on peut citer :

  • Le Korona Hotel, un 3 étoiles à quelques minutes à pied de la place principale de la vieille ville, qui offre un très bon rapport qualité-prix.
  • Le Centrum Dikul Hotel, un autre 3 étoiles pour les voyageurs qui ont un budget limité. Il se situe à 500 mètres de la place principale.
  • Le AC Hotel (Marriott), un 4 étoiles qui a le double avantage d’être à moins de 5 minutes à pied de la place principale et de posséder une piscine intérieure, parfaite pour un week-end détente.
  • Le PURO Wroclaw Stare Miasto, très bien situé, à 5 minutes de la place principale et 15 minutes à pied de la gare. C’est un 4 étoiles.
  • L’hôtel Monopol, un 5 étoiles situé à 5 minutes à pied de la place principale avec centre de remise en forme doté d’une très belle piscine… le tout à des prix « polonais », très avantageux par rapport au niveau de vie de la France par exemple. Regardez les tarifs, car c’est souvent moins cher qu’un 2 étoiles à Paris, pour une qualité de service et un cadre idéaux !

Où manger à Wroclaw ? Bonnes adresses de restaurants

J’ai très bien mangé à Wroclaw, où j’ai pu tester de nombreuses bonnes adresses de restaurants que l’on m’avait conseillées et que je vous recommande à mon tour. Ils sont tous situés dans la vieille ville ou à proximité immédiate :

  • Konspira, de la cuisine polonaise dans un cadre purement soviétique. L’adresse est très populaire, on y vient autant pour les plats que pour la déco !
  • Kurna Chata pour de la pure cuisine polonaise, et Pierogarnia Stary Mlyn pour manger sur le pouce (notamment des pierogis, une sorte de ravioli fourré typique de la cuisine polonaise !
  • Bernard, qui malgré son nom très franco-français propose des spécialités polonaises et tchèques !
  • Pour des expériences culinaires internationales de qualité, direction le Chinkalnia (cuisine géorgienne), Vivere Italiano (très bonnes pizzas, sur place ou à emporter), Mama Manousch (j’y ai mangé plusieurs fois pendant mon séjour à Wroclaw, le cadre, l’accueil et l’assiette étaient parfaits ; ils sont en train de faire évoluer leur carte vers une cuisine plus influencée par le Maghreb et l’Orient, donc à voir si le goût sera toujours au rendez-vous !). On peut aussi citer Masala Grill & Bar (cuisine indienne).
  • Pour un brunch au top, allez chez Dinette, là aussi j’ai mangé plusieurs fois à leur adresse du 8 Plac Teatralny et c’était très bon : il y en a pour tous les goûts, sucré, salé, végétarien, local, international, des pancakes moelleux et des smoothies maison… J’ai adoré !
Le brunch gourmand de chez Dinette
Le brunch gourmand de chez Dinette

En revanche, j’ai été très déçue par le Restauracja Patio que l’on m’avait conseillé et qui obtient aussi une très bonne note sur Google : c’était correct sur le plan gustatif, sans plus… et la présentation de l’assiette était digne de la cantine du bureau :

Restaurant Patio à Wroclaw, une déception
Restaurant Patio à Wroclaw, une déception

Quant à la coupe de glace censée être un dessert, elle était tellement surdimensionnée qu’elle aurait pu servir de repas à elle toute seule ! Bref, pas un très bon souvenir :) Je n’ai pas compris, en plus, car il y a des internautes qui postent des photos de leurs (très jolis) plats sur Google et ça n’a absolument rien à voir avec ce que j’ai eu dans l’assiette (vous sentez ma frustration, là ?).

Quels souvenirs rapporter de Wroclaw ?

De manière générale, la Pologne est réputée pour ses poteries et son artisanat en bois, et vous en trouverez aussi à Wroclaw. Plus typique de la ville, les reproductions de lutins qui peuplent les rues ! Vous en trouverez notamment chez Wroclaw Souvenirs, au n°14 de la place principale de la vieille ville (Rynek). Cette boutique vend aussi tout l’arsenal habituel des souvenirs de vacances (cartes postales, magnets, porte-clés, mugs, etc).

Pour des affiches polonaises originales; allez chez Polish Poster Gallery (Swietego Mikolaja 54/55).

Un week-end à Wroclaw, une bonne idée en Europe

La Pologne est un pays encore très souvent boudé par les touristes français, peut-être parce que l’on entend assez peu parler de ces destinations par rapport à d’autres qui ont un marketing plus agressif.

Beaucoup de gens ont aussi une image très archaïque du pays, j’avoue que j’avais moi-même quelques a priori avant mon premier voyage là-bas en imaginant un pays figé dans le passé, avec des infrastructures vieillissantes. En réalité, la Pologne est non seulement un pays très propre mais aussi beaucoup plus moderne que ce que l’on peut imaginer ! Certaines villes ont une âme et méritent d’être découvertes.

Sans être un pays totalement à l’écart du tourisme de masse, ça reste encore assez préservé et je vous conseille vraiment d’avoir cette curiosité d’aller en Pologne !

Si vous connaissez la ville, n’hésitez pas à partager votre expérience dans les commentaires. Si vous avez des questions pour préparer un week-end ou des vacances à Wroclaw, n’hésitez pas à les poser !

Poster un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



Si vous aimez les articles du site, n'hésitez pas à faire vos achats sur Amazon.fr via ce lien ; il me permettra de toucher une commission grâce au programme Partenaires Amazon EU.