Eze Village et son jardin exotique : bienvenue au paradis !


Il y a des lieux de votre enfance qui vous marquent profondément et si je devais en retenir quelques-uns, Eze Village en ferait sûrement partie. C’est une très jolie commune de Provence, située à une dizaine de kilomètres de Nice… et plus exactement, nichée sur les hauteurs, face à la Méditerranée.

Vue depuis Eze Village - Au loin, Saint Jean Cap Ferrat
Vue depuis Eze Village – Au loin, Saint Jean Cap Ferrat

Eze Village, vieilles pierres et atmosphère provençale

Eze est un curieux village construit à flanc de colline, avec une partie au niveau de la mer (Eze-sur-Mer), au bord de l’eau, et sa plage de galets… et une partie au sommet de la colline, à 427 mètres d’altitude (Eze Village). On peut rallier les deux quartiers par la route mais aussi par un sentier de randonnée très populaire, le chemin de Nietzsche.

Eze Village, c’est un labyrinthe de petites rues pavées, très authentiques, qui regorgent de galeries d’art.

Eze Village
Eze Village

Le village existerait depuis plus de 1500 ans… et quand on se promène dans ses rues, on sent vraiment qu’il a une âme. J’aime beaucoup cette ambiance qui respire la Provence dans ce qu’elle a de plus typique : la douceur de vivre, le goût des belles choses…

Eze Village
Eze Village – La rue principale

Le jardin botanique d’Eze Village

Une promenade dans le Vieux Eze est un vrai plaisir… mais la ville offre aussi un autre lieu magique à ne pas manquer : le jardin exotique ! C’est un jardin botanique peuplé de nombreuses espèces de cactus et de plantes succulentes, qui domine la Méditerranée et offre une vue plongeante sur la côte.

Le jardin botanique à Eze

A l’emplacement de l’actuel jardin exotique on trouvait autrefois un château, détruit sur ordre du roi Louis XIV. A la fin du 19e siècle, les ruines du château commencent à attirer les visiteurs de passage dans la région, qui s’y arrêtent pour profiter du panorama exceptionnel sur la Méditerranée. Mais ce n’est qu’au lendemain de la Seconde Guerre Mondiale que le maire de l’époque, André Gianton, a l’idée d’installer un jardin botanique à cet endroit. Il fait appel au paysagiste Jean Gastaud et le projet voit le jour.

Jardin exotique à Eze Village

Par temps clair, on peut apercevoir la Corse et le panorama s’étend de l’Italie à St Tropez. Le jardin lui-même comporte de nombreuses variétés de cactus et plantes succulentes (qu’on appelle comme ça non pas parce qu’elles sont délicieuses mais parce qu’elles sont “pleines de suc”).

Cactus du jardin botanique à Eze Village

Succulente au jardin exotique d'Eze
Cactus au jardin botanique d'Eze Village

En 2004, le Jardin exotique d’Eze Village a été complètement réorganisé autour de “parcours thématiques” : au-delà des plantes, on trouve aussi 15 sculptures en terre accompagnées de quelques vers qui invitent à la méditation poétique. Elles sont signées Jean-Philippe Richard. Des brumisateurs permettent également de se rafraîchir en été.

Sculpture en terre dans le jardin exotique d'Eze Village

J’espère que vous aimerez ce lieu autant que moi si vous visitez Eze Village. Les amateurs de photo peuvent vraiment se faire plaisir et l’atmosphère est très dépaysante. J’ai pris beaucoup de plaisir à y revenir avec mon copain après avoir connu le jardin avec mes parents quand j’étais petite. Et la dame de l’accueil l’a prédit : “Vous reviendrez quand vous aurez des enfants”. Ça se partage avec les gens qu’on aime, ce genre d’endroit ;)

Vous pouvez consulter les tarifs et horaires d’ouverture du Jardin Exotique sur le site de l’Office de Tourisme.

En dehors du jardin, pensez à aller voir l’église d’Eze Village, classée aux Monuments historiques. Elle a perdu la coupole de son clocher dans un orage. Vous pouvez aussi visiter deux parfumeries : la maison Galimard, qui donne sur la place Charles de Gaulle à Eze Village, et la parfumerie Fragonard.

Infos pratiques pour visiter Eze Village

Eze est assez facile d’accès en voiture, en empruntant la Moyenne Corniche (D6007), direction Eze-Village (à ne pas confondre avec Eze-sur-Mer, la partie de la commune située en bordure de Méditerranée). Plusieurs parkings vous permettront de laisser votre véhicule car le village lui-même est piéton, ils se situent place du général de Gaulle et place Fighiera.

A pied, vous pouvez emprunter le chemin de Nietzsche.

Enfin, vous pouvez opter pour le bus : la ligne 82 effectue le trajet Nice – Eze. Des taxis sont également disponibles ; à la fin de votre visite, ils peuvent être commandés depuis l’Office de Tourisme à la sortie du village.

Il est possible de séjourner au cœur d’Eze Village, on y trouve plusieurs hôtels au romantisme incroyable, comme le Château de la Chèvre d’Or dont le jardin (ci-dessous) est un petit bijou et qui possède une piscine face mer…

Château de la Chèvre d'Or à Eze
Le jardin du Château de la Chèvre d’Or à Eze Village

Poster un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

4 commentaires sur “Eze Village et son jardin exotique : bienvenue au paradis !

  • tania

    je ne connais encore mais j en en svt entendu parler
    merci pr la balade
    le sud regorge aussi de petit trésor

    Répondre à tania
    • Marlène

      Oh oui alors, c’est une région magnifique : les paysages, les couleurs, les parfums, les marchés… surtout quand on rentre dans les terres, à la recherche des petits villages !

      Répondre à Marlène
  • Fanfan

    Désolée mais le jardin exotique de Monaco a été créé par Louis Notari et non par Jean-Claude Gastaud. Par contre ce dernier a bien créé le jardin exotique d’Eze.
    Cordialement

    Répondre à Fanfan
    • Marlène

      Bonjour, merci de votre message. Cette information provient du site officiel du jardin exotique (“Jean Gastaud, père du Jardin exotique de Monaco”) et était aussi mentionnée sur le site de l’office du tourisme d’Eze. Il semble effectivement y avoir un “conflit de paternité”. J’ai trouvé d’autres articles (dans Monaco Matin notamment) qui mentionnent le fait que Louis Notari aurait dessiné les plans du jardin mais que c’est le paysagiste Augustin Gastaud (un autre Gastaud, donc !) qui l’aurait créé. Le directeur actuel du jardin exotique de Monaco a lui aussi mentionné Augustin Gastaud comme étant à l’origine du jardin. Le Petit Futé en attribue la paternité à Jean Gastaud… Difficile de savoir qui a raison !

      Compte tenu de ces doutes, j’ai supprimé la parenthèse dans mon article…

      Répondre à Marlène
Si vous aimez les articles du site, n'hésitez pas à faire vos achats sur Amazon.fr via ce lien ; il me permettra de toucher une commission grâce au programme Partenaires Amazon EU.