Que faire à Hastings en Angleterre ? Bonnes adresses et activités



Aujourd’hui, je vous emmène visiter Hastings en Angleterre, dans la région de l’East Sussex. Une petite ville de bord de mer quia été le théâtre en octobre 1066 d’une grande bataille, la bataille d’Hastings, opposant Guillaume le Conquérant à Harold Godwinson.

La victoire de Guillaume le Conquérant lui a permis de devenir roi d’Angleterre… et la paisible Hastings est entrée dans l’histoire ! Mais que faire à Hastings ? Quels vestiges reste-t-il de cette histoire mouvementée ? Je vous propose un guide sur la ville, avec de bonnes adresses pour se loger et manger, des idées d’activités à faire sur place et, bien sûr, des photos d’Hastings !

Que faire à Hastings dans le Sussex ?

C’est en passant quelques jours avec des amis anglais dans la région du Sussex, au sud de l’Angleterre que l’on a eu l’idée de prendre le train pour un endroit aléatoire, décidé au dernier moment. Direction Hastings, donc !

Nous sommes sortis du train sous un soleil radieux, de quoi faire mentir les mauvaises langues qui associent toujours l’Angleterre à la pluie ;) Soleil qui a perduré pendant toute notre visite d’Hastings.

Hastings en Angleterre
Hastings en Angleterre

J’avoue qu’avant d’arriver face à cette jolie vue, j’ai commencé par regretter le déplacement car le quartier situé aux abords de la gare n’a pas un charme fou. Sans être moche, il pourrait ressembler à beaucoup d’autres villes. Mais alors, que faire à Hastings pour surmonter cette première impression mitigée ?

Une ville construite entre deux collines

Nous nous sommes dirigés vers la mer en passant par Priory Meadow, que vous voyez sur la photo ci-dessous. C’est le principal centre commercial de la ville (56 magasins et 39000 m² de surface !).

Hastings - La ville moderne

C’est près de la plage qu’Hastings révèle ses petits secrets.

Le premier, c’est que la ville est nichée dans une sorte de vallée entre deux collines. On peut monter au sommet de chacune d’entre elles (je vous en parle juste après)… et c’est comme si la ville avait été cachée entre ces deux reliefs.

Le deuxième secret d’Hastings, c’est qu’il s’agit d’une très vieille ville, qui existe depuis le 8e siècle au moins. Il existe donc toute une partie moderne… mais aussi une vieille ville pleine de charme et des vestiges historiques de la bataille d’Hastings. Le tout forme un mélange assez étonnant.

La plage et le Hastings Pier

Hastings possède une vaste plage de galets et, comme dans beaucoup de villes anglaises, on y trouve un « Pier », une jetée qui s’avance sur la mer. Le Hastings Pier a rouvert en avril 2016 après presque dix ans de fermeture.

Il avait été très endommagé par un orage et avait totalement fermé ses portes au public en 2008, trop dangereux pour continuer à être exploité. Deux ans plus tard seulement, il a été détruit à 95% par un incendie.

Une histoire qui rappelle celle du West Pier de Brighton, largement détruit par le feu. Il se trouve que les deux monuments ont été construits par le même architecte, Eugenius Birch, tout comme le Eastbourne Pier dans la région.

Mais contrairement à Brighton qui a laissé le West Pier à l’abandon, Hastings a décidé de reconstruire le sien, qui a reçu un prix d’architecture. On y trouve maintenant un restaurant, des stands de nourriture et une plateforme d’observation.

Le Hastings Pier en Angleterre
Le Hastings Pier en Angleterre

Hastings East Hill – La colline Est et le Hastings Country Park

Nous avons commencé notre balade par la colline Est d’Hastings. On y accède par un funiculaire de 81 mètres de long, avec un dénivelé de 78% (ça grimpe !). Apparemment, c’est même le funiculaire le plus abrupt d’Angleterre ! D’ailleurs, on ne sait absolument pas à quoi s’attendre quand il part à l’assaut de la colline car on ne distingue rien du tout de ce qui se trame en haut. Que va-t-on découvrir ?

Le funiculaire de la colline Est à Hastings en Angleterre
Le funiculaire de la colline Est à Hastings en Angleterre

On peut entrer dans le funiculaire à 16 passagers par trajet donc il y a parfois un peu d’attente mais heureusement, nous avons eu de la chance, il n’y avait personne et nous avons pu profiter d’un funiculaire privatisé (je sens qu’il y a un concept à lancer, là !).

Le funiculaire de East Hill à Hastings en Angleterre
Le funiculaire de East Hill à Hastings en Angleterre

Le funiculaire ouvre en milieu ou en fin de matinée selon la saison (tous les tarifs et horaires d’ouverture sont disponibles en ligne). Vous pouvez aussi acheter seulement l’aller et redescendre à pied (il y a un escalier sur le côté de la colline pour les plus sportifs !). Le funiculaire a été lancé en 1903 et modernisé à deux reprises, dans les années 70 puis en 2008.

L’arrivée… nous a un peu déçus ! Car en haut, il y a juste un parc, le Hastings Country Park. Un « simple » parc avec de grandes étendues d’herbe et des promeneurs, des lecteurs, quelques bancs.

Hastings Country Park en haut de la colline
Hastings Country Park en haut de la colline

La vue, il faut le reconnaître, est vraiment jolie. D’un côté, la colline donne sur des quartiers résidentiels et sur l’église Emmanuel Church…

Vue sur Emmanuel Church depuis le Country Park d'Hastings
Vue sur Emmanuel Church depuis le Country Park d’Hastings

De l’autre côté, on a une vue superbe sur la colline Ouest et sur la vieille ville.

Hastings en Angleterre - Vue sur la colline Ouest
Hastings en Angleterre – Vue sur la colline Ouest

Et bien sûr une vue sur mer assez alléchante…

Hastings en Angleterre - Vue sur la colline Ouest

Hastings en Angleterre - Vue sur la colline Ouest

C’est un lieu sûrement très agréable pour faire un pique-nique ou aller bouquiner au soleil quand on n’a pas envie de s’allonger sur les galets de la plage… mais comme il n’y a pas grand-chose d’autre à faire, nous décidons de redescendre de la montagne en chantant colline… pour aller explorer sa voisine, la colline Ouest !

Hastings West Hill et la Smugglers Adventure

La deuxième colline, la colline Ouest (West Hill), est elle aussi accessible par un funiculaire. L’entrée se situe dans un petit renfoncement sur George Street, la superbe rue piétonne pleine de charme qui traverse la vieille ville.

La petite station est très mignonne et ce funiculaire présente la particularité d’emprunter un tunnel.

Les funiculaires d'Hastings - Le tunnel du funiculaire de West Hill
Les funiculaires d’Hastings – Le tunnel du funiculaire de West Hill

Au sommet, la West Hill se révèle beaucoup plus vaste que sa voisine ! On y trouve un grand café, le West Hill Café (que je ne conseille pas car en-dehors de la vue, l’endroit était sale et peu accueillant), des toilettes…

Il y a aussi une attraction assez populaire, la Smugglers Adventure : c’est une visite qui exploite des grottes locales, les grottes de St Clement’s, qui se sont formées durant l’âge de glace. Elles ont été utilisées de multiples façons au cours de l’histoire : hôpital, abri anti-aérien, salle de bal.

Aujourd’hui, elles ont été aménagées pour raconter la contrebande et le piratage qui avaient cours sur les côtes anglaises il y a quelques siècles. C’est plutôt une attraction à faire avec des enfants (pas trop petits car ils pourraient avoir peur), ou quand il pleut/quand il fait trop chaud pour se mettre à l’abri !

Il y a des personnages, des reconstitutions, des jeux de lumière et des animations. Vous pouvez retrouver les tarifs de Smugglers Adventure ainsi que les horaires d’ouverture sur leur site web.

Depuis West Hill, on a une jolie vue sur… East Hill, la colline d’en-face. C’est là que l’on réalise qu’Hastings a vraiment été construite entre ces deux reliefs.

East Hill vue depuis West Hill
East Hill vue depuis West Hill

Le château d’Hastings et la bataille d’Hastings

Nous avons décidé d’aller voir de plus près les ruines du château, construit sur cette colline Ouest. L’accès est payant et ne vaut le coup, à mon sens, que si vous vous intéressez réellement à l’histoire car sinon, le tarif paraît « cher pour ce que c’est ».

Le château d'Hastings en Angleterre
Le château d'Hastings en Angleterre

L’histoire du château d’Hastings est toutefois intéressante. Au début de l’année 1066, le roi d’Angleterre meurt. On élit aussitôt pour le remplacer un riche comte, Harold Godwinson, couronné dès le lendemain. Mais rapidement, sa nomination est contestée :

  • Guillaume le Conquérant affirme qu’il était prévu qu’il succède au Roi… et se désole que Godwinson n’ait pas respecté la parole qu’il avait donnée au défunt ;
  • Le roi de Norvège, Harald Hardrada, affirme pour sa part qu’en l’absence d’héritier « de sang », le trône d’Angleterre aurait dû revenir à la Norvège en vertu d’un accord conclu entre des Rois précédents.

Tensions à bord ! La Norvège attaque donc l’Angleterre et se fait écraser par Harold Godwinson… mais l’armée du Roi essuie tout de même de lourdes pertes. Pendant ce temps, Guillaume le Conquérant rassemble sa propre armée… et débarque en Angleterre par la côte sud, à Pevensey. Il fait rapidement construire des châteaux, à Pevensey et à Hastings, qui lui permettent de lancer facilement des attaques dans la région.

Ruines du château d'Hastings en Angleterre
Ruines du château d'Hastings en Angleterre

Quand Godwinson apprend ce qui est en train de se passer, il envoie son armée (ou ce qu’il en reste) de Londres, ils marchent plus de 40 kilomètres par jour pour rejoindre la région du Sussex.

Le 14 octobre 1066, à l’aube, les deux armées se font face et la bataille d’Hastings débute, non pas à Hastings même mais à une dizaine de kilomètres au nord. Elle est, vous vous en doutez, acharnée… et dans l’après-midi, Harold Godwinson est tué. Ayant perdu leur chef, une bonne partie des soldats de son armée préfèrent fuir le champ de bataille et Guillaume le Conquérant finit par l’emporter.

Il ne devient pas roi d’Angleterre immédiatement. Au départ, les nobles et ecclésiastiques du royaume préfèrent élire un autre successeur à Harold Godwinson… mais finalement, Guillaume s’étant déplacé à Londres (et ayant fait pression au passage sur tous ceux qu’il croisait), il est sacré roi d’Angleterre le jour de Noël 1066 à Westminster.

Sur le site de la bataille d’Hastings a été fondée une abbaye, l’abbaye de Battle. On peut la visiter (une visite de grande qualité, et l’abbaye est à quelques minutes à pied de la gare de Battle si vous n’avez pas de voiture). Vous pouvez retrouver des informations ici.

Quant au château, il a eu tout le loisir de subir pas mal de péripéties au fil des siècles.

Ruines du château d'Hastings en Angleterre
Ruines du château d'Hastings en Angleterre

En 1287, une tempête a arraché un grand bout de la façade, laquelle s’est effondrée dans la mer déchaînée. Hastings a subi deux fois les attaques des Français (oops) au 14ème siècle et le château s’est dégradé un peu plus… Il a fini par être laissé à l’abandon, bombardé pendant la Seconde Guerre Mondiale et enfin converti en attraction touristique en 1951 !

C’est presque une retraite bien méritée. Le château est fermé en plein hiver (entre novembre et début mars). Enfin, « fermé » est un euphémisme car vu ce qu’il reste des lieux, c’est plutôt « portes ouvertes et grand vent » !

Le château d'Hastings en Angleterre
Le château d'Hastings en Angleterre

C’est assez insolite de se retrouver dans ce vieux château qui a presque 1000 ans tout en surplombant la mer…

Vue depuis le château d'Hastings
Vue depuis le château d'Hastings

Une vocation de port de pêche contrariée

Un autre pan de l’histoire d’Hastings est lié à la mer.

Hastings a tenté de nombreuses fois de se construire un vrai port de pêche… détruit systématiquement au fil des siècles par les tempêtes. Vous imaginez bien que si la tempête de 1287 a réussi à détruire une vaste part du château, c’est que les coups de mer dans la région avaient une certaine violence !

Et justement, on en trouve la trace lors d’une visite d’Hastings aujourd’hui : dans la vieille ville, au pied de la colline Est, vous entrez dans une autre époque, avant le 19e siècle… Vous allez voir des Net Shops, des sortes de grandes cabanes en bois noir que l’on utilisait pour protéger le matériel de pêche des caprices de la météo. A l’époque, la mer parvenait souvent à monter très haut pendant les tempêtes (c’est moins le cas maintenant car des constructions spécifiques ont été faites pour limiter l’érosion de la plage).

On trouve d’ailleurs un musée insolite – et plutôt intéressant, le Shipwreck Museum, qui montre des vestiges issus de naufrages. L’entrée est gratuite.

Hastings - Bateaux de pêche
Hastings – Bateaux de pêche

Dans le bâtiment juste à côté, visitez le Hastings Fishermen’s Museum. Il a été créé en 1956 et occupe une ancienne église de pêcheurs. C’est un petit musée indépendant qui raconte le lien entre Hastings et la pêche. L’entrée est gratuite mais vous pouvez faire un don (bienvenu) pour contribuer à sa préservation (plus d’informations sur les horaires d’ouverture ici).

Si vous avez envie de voir un vestige plus « concret » de ces tempêtes, il faut avoir de la chance, trouver le bon moment… et marcher 50 minutes le long de la mer depuis Hastings en direction de Saint Leonards On Sea.

Pourquoi toutes ces contraintes ? En 1749, un bateau néerlandais de la compagnie des Indes, L’Amsterdam, longeait les côtes de Hastings après son voyage inaugural. Il venait de vivre plusieurs épreuves terribles : une atroce tempête dans la Manche, la mort de 50 membres d’équipage à cause d’une épidémie, des mutineries à bord…

Le bateau était chargé d’une cargaison rapportée des Indes : des lingots d’or, du vin, des canons, des étoffes… Le voyant passer à proximité des côtes, certains Anglais ont décidé de l’attaquer pour s’approprier la cargaison (je vous le disais plus tôt, il y avait beaucoup de piratage et de contrebande sur les côtes il y a quelques siècles !).

Le bateau a coulé… mais d’une manière peu conventionnelle : il n’a pas coulé dans l’eau… mais s’est enfoncé dans la vase bordant la plage. A marée très basse, on peut voir le sommet du bateau qui émerge du sol. Les historiens ont déterminé que tout le reste était parfaitement préservé en-dessous : une grosse partie de la cargaison du bateau, ainsi que les bagages de l’équipage, se trouvent encore à bord tant il s’est vite enfoncé dans le sol.

L'épave de l'Amsterdam près de Hastings
L’épave de l’Amsterdam près de Hastings – Photo © Bev Norton

Voir l’épave de l’Amsterdam est un coup de chance, car elle n’apparaît qu’à certains moments de l’année. Il faut aussi que la marée basse soit « très basse », regardez donc bien le niveau d’eau et les horaires des marées, sur ce site par exemple. Il ne faut pas que le niveau de l’eau dépasse 60 centimètres.

La vieille ville d’Hastings

Hastings, c’est aussi une partie plus ancienne, la vieille ville.

Si vous ne deviez voir qu’une seule rue sur place, je vous dirais de filer sur George Street car c’est là que j’ai eu un petit coup de cœur pour la ville. C’est une rue piétonne très animée, avec de vieilles façades… Une rue bourrée de charme !

George Street à Hastings en Angleterre
George Street à Hastings en Angleterre

On trouve une foule de tea shops et de petites boutiques.

George Street à Hastings en Angleterre
George Street à Hastings en Angleterre

La vieille ville abrite aussi l’église anglicane St Clement’s, datant de l’époque médiévale.

St Clement's, église médiévale à Hastings en Angleterre
St Clement's, église médiévale à Hastings en Angleterre

Hastings, une ville qui sait parler aux enfants

Ce qui m’a frappée aux abords de la plage d’Hastings, c’est que la ville semble tournée vers les enfants. Il existe un véritable parc d’attractions familial, le Flamingo Park, en bord de mer. On a vu aussi des châteaux gonflables, des trampolines, un mini-golf avec un bateau de pirates ! Bon, entre nous, il n’y a pas que les enfants qui en profitent…

Hastings - Un bateau de pirates près de la plage
Hastings – Un bateau de pirates près de la plage

Pour la petite histoire, Hastings organise chaque année le « Pirate Day », où des milliers de gens se déguisent en pirates. C’est un événement littéralement gigantesque, si vous êtes curieux faites une petite recherche Google sur le sujet, vous verrez des photos de la plage envahie par les pirates. La ville a même obtenu un record dans le célèbre Guinness pour avoir accueilli le plus grand rassemblement de pirates au monde. Bon, Johnny Depp ne s’est hélas pas déplacé.

On trouve aussi un mini-lac avec des pédalos en forme de cygne et, en arrière-plan, la colline Est de la ville… Il y a quelques années, deux jeunes de 23 et 26 ans ont piqué un pédalo un dimanche matin et décidé de se lancer dans une traversée de la Manche en pédalo cygne (pour la crédibilité, on repassera !). Ils ont été interceptés par la police et ont dû pédaler jusqu’à la plage puis ramener le cygne d’où il venait. L’histoire ne dit pas combien de verres de Pimm’s ils avaient bu quand ils ont eu cette idée…

Le lac des cygnes à Hastings en Angleterre
Le lac des cygnes à Hastings en Angleterre

Pour les ados, Hastings propose aussi le Source Park, un skatepark souterrain pour faire du BMX et du skateboard. On peut louer des équipements sur place et il y a l’une des plus grandes boutiques d’Europe dédiées au BMX et au skate (plus d’informations ici).

Le Source Park à Hastings
Le Source Park à Hastings

Que faire à Hastings ? D’autres idées !

Vous pouvez aussi trouver d’autres idées de sorties à Hastings :

  • L’Alexandra Park, pour prendre l’air au nord de la ville (à 15 minutes à pied de la gare). Il y a un lac, des toilettes, un café et un train miniature.
  • Le True Crime Museum, un tout petit musée dédié aux faits divers sordides, situé à 10 minutes à pied de la gare près de la mer. Il plaît souvent aux ados et aux adeptes de romans policiers et de thrillers ! Plus d’informations sur leur site web.
  • Le Hastings Museum and Art Gallery, un petit musée plutôt qualitatif à moins de 15 minutes à pied de la gare. Il raconte l’histoire locale à travers de nombreux objets et œuvres.

Hastings possède aussi un aquarium, le Blue Reef Aquarium, qui ne vaut pas le coup à mon sens car il est tout petit et « ne sort pas de l’ordinaire ». Néanmoins, si vous avez de jeunes enfants ou qu’il pleut, ça peut être une bonne idée de sortie !


Comment aller à Hastings ?

Hastings se situe à 2h de train de Londres et à 1h de Brighton. La gare est proche du centre-ville et permet donc de visiter Hastings à pied très facilement sans avoir besoin d’une voiture. Vous pouvez tout à fait, par exemple, y consacrer une journée lors d’un séjour à Brighton.

De même, si vous choisissez de loger à Hastings pour profiter de sa douceur de vivre, il est très facile d’aller découvrir en train d’autres villes de la région (Rye, St Leonards on Sea, Pevensey et son château, Eastbourne, Brighton…).

Vous pouvez réserver des billets sur le site du National Rail ou directement en gare.

Si vous venez à Hastings en voiture, la ville dispose d’un grand parking sur le front de mer, du côté de la colline Est, il est assez cher et mal entretenu mais très bien situé. Vous pouvez aussi vous garer dans le parking de Priory Street, en centre ville.

Plage de Hastings en Angleterre
Plage de Hastings en Angleterre

Bonnes adresses pour se loger et manger à Hastings

Hastings compte énormément de bons restaurants ! Je serais donc incapable de tous les citer mais voici quelques bonnes adresses que l’on nous avait chaudement recommandées :

  • Deux restaurants de fish & chips, Maggie’s Fish & Chips et Mermaid Fish & Chips. Un grand classique anglais !
  • Un restaurant de fruits de mer, Whites Seafood & Steak Bar, qui sert aussi un très bon fish & chips. Allez-y vraiment pour le poisson et les fruits de mer car c’est leur spécialité, le côté « Steak Bar » est là pour élargir la carte mais ce n’est pas vraiment leur point fort.
  • Un restaurant de poisson avec terrasse, le Webbe’s Rock-a-Nore, très bien situé quand on visite la ville.
  • De la cuisine bistronomique chez The Crown, avec un esprit pub très sympa.
  • De la cuisine à l’américaine chez The Pelican Dinner : ce n’est pas très « couleur locale » mais c’est bon et plutôt bon marché. Ils servent de bons petits-déjeuners avec pancakes, oeufs brouillés, etc.
  • Pour manger sur le pouce, allez chez Eem Sabai qui fait d’excellents plats thaïlandais à emporter. Comme toujours en Angleterre, soyez prudent si vous allez manger sur la plage, les mouettes adorent voler les déjeuners ;) Les Anglais le savent, mais pas forcément les touristes et les enfants !

Et pour faire un break nous nous sommes arrêtés chez Petit Fi, sur George Street, un petit café très sympathique !

Quant aux bonnes adresses pour se loger à Hastings, il n’y en a pas des milliers car ça reste une petite ville ! On peut citer…

  • The Laindons, à deux pas de George Street et de la colline Est, avec une superbe véranda pour prendre le petit déjeuner.
  • Le Number 46, maison d’hôtes de qualité située à quelques minutes à pied de la gare et de la plage.
  • Le Bed & Breakfast St Benedict. C’est une vieille maison de 1882 qui a été décorée façon époque victorienne. On aime ou on déteste mais ça vaut le coup d’œil ! Elle se situe plutôt du côté de St Leonards que dans le centre d’Hastings à proprement parler.

Vous pouvez aussi regarder sur Airbnb en utilisant mon lien de parrainage pour profiter de 34€ offerts.

J’espère que ce guide vous donnera des idées pour aller passer un week-end à Hastings ! J’adore cette réunion du Sussex, il y a mille choses à faire et un bon équilibre entre nature, villes sympa (la plus célèbre restant Brighton, visites culturelles, plages…


Poster un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



Si vous aimez les articles du site, n'hésitez pas à faire vos achats sur Amazon.fr via ce lien ; il me permettra de toucher une commission grâce au programme Partenaires Amazon EU.