Que faire à Etretat en Normandie ? Activités entre ville et falaises


Que faire à Etretat en Normandie ? Jolie petite ville de bord de mer avec ses falaises, ses légendes, ses nombreuses activités, Étretat est une destination idéale pour un week-end sur la côte normande !

Que visiter à Etretat ? Combien de temps y passer ? Où loger et quelles activités faire pendant son séjour ? Dans cet article, je partage avec vous plein d’idées de visites, de bonnes adresses (restaurants, hôtels, etc.) pour que vous puissiez aller découvrir la ville en toute sérénité !

Etretat, ville aux falaises majestueuses

Etretat est une toute petite ville de Normandie qui compte moins de 1500 habitants « et beaucoup, beaucoup, beaucoup de gîtes et de résidences secondaires », dixit une charmante habitante avec qui j’ai discuté :) Alors tout le monde se connaît… et on fait vite le tour des petites rues du centre ville !

Située en Seine-Maritime, face à la Manche, Etretat est à 35 minutes de route du Havre, 25 minutes de Fécamp, 1h15 de Rouen et 2h45 au départ de Paris. Voici la ville sur une carte :

Quand partir à Etretat ?

Côté météo, c’est un peu le même combat qu’en Bretagne ou en Angleterre : le temps peut vite changer, dans un sens comme dans l’autre… donc les prévisions météo ont une fiabilité limitée !

Prévoyez un vêtement de pluie, couvrez-vous bien car le vent peut souffler très fort sur les falaises d’Etretat (pensez au bonnet à partir de l’automne !) et emportez de bonnes chaussures, ça fait toute la différence pour marcher en gardant les pieds au sec.

Evidemment, dès qu’il commence à faire beau, Etretat devient l’une des destinations week-end préférées des Parisiens donc il y a foule ! Idem sur les périodes de vacances scolaires et week-ends prolongés hors saison.

Gardez en tête que c’est à la belle saison qu’il y aura le plus d’activités disponibles (certaines s’arrêtent totalement en milieu d’automne pour ne reprendre qu’au printemps, à l’instar du petit train touristique). Mais si vous venez pour la randonnée ou les balades, vous pouvez en profiter toute l’année et si vous voulez mon avis, un ciel orageux donne même un charme fou aux paysages !

Vous pouvez retrouver la météo d’Etretat ici.

Les falaises d’Etretat, point de départ incontournable

Parmi tous les lieux que vous pouvez visiter dans le coin, il en est un qui est impossible à manquer : les falaises ! Alors, avant de vous parler de la ville et des autres activités à faire sur place, commençons par les découvrir.

La falaise d'Aval à Etretat

Les falaises d’Etretat sont de (très) vieilles dames, je n’imaginais pas qu’elles étaient si anciennes et ça les rend encore plus majestueuses : la craie blanche qui les forme daterait d’environ -90 millions d’années ! Elles plongent à pic dans la mer et leur couleur claire crée un contraste assez magique avec le ciel changeant, les vaguelettes qui viennent lécher les plages… le tout sous les cris des goélands !

Goélands argentés sur la plage d'Etretat
Goélands argentés sur la plage d’Etretat en Normandie

Etretat est nichée entre deux falaises, Amont (à droite quand on est face à la mer) et Aval (à gauche).

La falaise d’Amont

Elle doit son nom au fait qu’elle se situait en amont d’un cours d’eau qui circulait sur la côte…

Pour accéder au sommet, il existe un petit train touristique depuis le centre-ville (parcours et informations ici) qui circule 5 fois par jour, 7 jours/7 entre avril et septembre. Vous pouvez également emprunter un escalier depuis le front de mer si vous êtes à pied.

La mairie d’Étretat a fermé le parking qui se trouvait au sommet, avec l’ambition de préserver le paysage pour décrocher le label « Grand Site de France ».

Falaises d'Etretat : la falaise d'Amont

Que visiter de ce côté ?

La Chapelle Notre Dame de la Garde

Au sommet, on découvre une petite chapelle livrée aux vents, la Chapelle Notre Dame de la Garde… et pas mal de gens s’installent contre ses murs protecteurs pour un pique-nique en plein air. Elle a été construite au milieu du 19ème siècle… et reconstruite au milieu du 20ème siècle après avoir été lourdement endommagée par les bombardements de la Seconde Guerre Mondiale.

Tous les matériaux de construction avaient été transportés à la main jusqu’au chantier et vous comprendrez en faisant la balade à quel point ça a dû être épuisant ! La chapelle est dédiée aux marins, on y aperçoit d’ailleurs des gargouilles à tête de poisson à l’extérieur. Elle est généralement fermée au public.

Chapelle Notre Dame de la Garde à Etretat

Le Tunnel du Chaudron

En contournant la chapelle, on peut profiter d’une vue magnifique sur la mer… et d’une vue plongeante sur le bas des falaises, qui fait réaliser subitement à quel point on est en hauteur ! Vous apercevrez sûrement un drôle de monument en forme d’aiguille, c’est un hommage aux aviateurs Charles Nungesser et François Coli, dont l’avion – L’Oiseau Blanc – a disparu alors que les deux hommes tentaient une traversée Paris-New York sans escale. C’est à Etretat que leur avion a été aperçu pour la dernière fois.

Vue depuis la falaise d'Amont à Etretat

Un petit chemin semble se diriger vers la mer… et en le suivant, vous allez tomber sur un escalier… qui descend au pied des falaises.

L'escalier du Chaudron à Etretat
L’escalier du Chaudron à Etretat

Je vous conseille de l’emprunter exclusivement à marée basse car sinon, vous devrez faire le chemin en sens inverse ce qui est bien moins facile ! A marée basse, les choses se passent un peu différemment, vous allez voir ! En bas de l’escalier, on peut descendre sur les rochers (et même sur la « plage » via une échelle rouillée !).

En se retirant, la mer laisse des trous d’eau parfois profonds et les strates de silex des falaises d’Etretat se révèlent. On peut apercevoir la côte jusqu’à la ville de Fécamp.

La côte entre Etretat et Fécamp au Chaudron
La côte entre Etretat et Fécamp au Chaudron

Regardez la roche au premier plan, on a l’impression qu’un géant a mordu dedans ! Tout au fond, on distingue la silhouette de l’Aiguille de Belval et du Roc Vaudieu.

Falaise à Etretat
Falaise à Etretat

On peut aussi s’approcher de l’une des arches d’Etretat, qui a été creusée par la rivière souterraine qui coulait là… C’est la porte d’Amont, l’une des trois portes d’Etretat.

La porte d'Amont à Etretat
La porte d’Amont à Etretat

Sur votre gauche, en bas de l’escalier, vous allez voir une sorte de grotte basse de plafond. Bizarre bizarre. Entrez à l’intérieur. Vous voilà presque dans l’obscurité, le tunnel du Chaudron devient un peu plus haut de plafond… et quand vous arrivez à l’autre bout, vous vous retrouvez face à une échelle qui descend sur la plage.

Si vous l’empruntez, vous pouvez rejoindre Etretat par le bord de mer, à pied, au lieu de remonter l’escalier abrupt du Chaudron. A marée haute, cette zone est inaccessible.

La falaise d’Aval

Les lieux sont connus pour leurs formations rocheuses, l’Arche et l’Aiguille d’Etretat, laquelle est haute de 55 mètres. De nuit, la roche est éclairée par de gros projecteurs qui mettent en valeur sa beauté.

Falaise d'Aval à Etretat de nuit

Ici, la mer a imprimé son dessin dans les falaises d’Etretat. C’est beau et fragile à la fois car on devine qu’à tout moment, cet incroyable littoral peut disparaître en partie dans « la vague de trop ».

Falaises d'Etretat : la falaise d'Aval

Les parcs à huîtres de Marie-Antoinette

On trouve ici plusieurs curiosités : le sol est marqué par les traces de l’eau douce de la rivière souterraine… et vous découvrirez les anciens parcs à huîtres de Marie-Antoinette ! Au 18ème siècle, on y élevait des huîtres qui prenaient la route de Versailles pour le petit-déjeuner de la Reine.

C’est le baron de Bellevert qui avait fait bâtir ces parcs, important des huîtres depuis Cancale notamment. A ce qu’il paraît, elles avaient une saveur particulière en raison de l’alliance entre eau de mer et eau douce à cet endroit.

Aujourd’hui, point de royauté ! Les enfants viennent chercher des crevettes dans les vestiges du parc à huîtres à marée basse !

Parcs à huîtres de Marie-Antoinette à Etretat
Parcs à huîtres de Marie-Antoinette à Etretat

Le Trou à l’Homme

Quand j’avais demandé autour de moi « Que faire à Etretat ? Que visiter à Etretat ? », on m’avait vite parlé de cette immense grotte dans la falaise d’Aval, accessible seulement quand la mer se retire.

La légende raconte qu’il y a plusieurs siècles, un bateau scandinave a fait naufrage à proximité. Tout l’équipage a péri… sauf un homme, que la mer a projeté dans cette anfractuosité. Étrangement, le Trou à l’Homme est en partie protégé (quand vous vous mettez en hauteur) et une bulle d’air s’y forme à marée haute, ce à quoi l’homme a dû son salut.

Le Trou à l'Homme à Etretat

Chaque année, des touristes se laissent prendre au piège par la marée (plusieurs dizaines de personnes) et paniquent. La mairie a donc mis une pancarte dans la grotte, expliquant « Vous êtes ici en sécurité. Ne paniquez pas. Attendez la marée basse ». Beaucoup de gens ne supportent pas l’idée d’attendre 6 heures dans le trou… et appellent les pompiers.

Le Trou à l'Homme à marée haute

Que trouve-t-on à l’intérieur ?

J’ai pris les photos qui suivent avant que l’accès au Trou à l’Homme ne soit interdit par arrêté communal et préfectoral pour des raisons de sécurité.

A marée basse, on emprunte un tunnel obscur qui débouche sur une plage… accessible uniquement via le tunnel ! Il y a quelques années, la plage était située très bas par rapport au tunnel alors qu’aujourd’hui, elle est beaucoup « remontée », les tempêtes sculptant l’endroit.

On voit l’Aiguille de près, vestige d’une arche monumentale désormais avalée par la mer…

L'Aiguille d'Etretat vue depuis la plage
L’Aiguille d’Etretat vue depuis la plage

Et surtout, on peut passer sous la troisième arche célèbre d’Etretat : la Manneporte.

La Manneporte à Etretat
La Manneporte à Etretat

Elle est impressionnante par ses dimensions et en allant dessous, on aperçoit encore d’autres falaises, d’autres grottes ou tunnels au loin. Il faut savoir qu’il y a parmi tous ces tunnels cachés sur la côte un vrai dispositif militaire qui permettait le débarquement de soldats en toute discrétion. J’ignore l’étendue du réseau dissimulé dans les falaises… mais ça stimule l’imagination !

Au sommet de la falaise d’Aval

En revenant sur le front de mer (où il y a d’ailleurs des toilettes publiques si vous avez besoin d’une pause pipi !), on peut monter au sommet de la falaise d’Aval. Il y a une très belle randonnée à faire mais attention, par grand vent, on ressent très fortement les rafales !

Falaise d'Aval à Etretat
Falaise d’Aval à Etretat

Le terrain est parfois abrupt et glissant par temps de pluie… mais la vue vaut bien quelques efforts ! On admire la falaise d’Amont mais aussi la mer et, au loin, le phare d’Antifer. Il y a un golf au sommet de cette falaise.

On aperçoit au loin le cap d’Antifer et le port du Havre-Antifer, qui accueille des super-pétroliers, parqués derrière une digue de 3.5 kilomètres de long qu’on voit sur la photo. Le port peut accueillir des bateaux jusqu’à 500 mètres de long, ce qui est tellement grand qu’on les aperçoit depuis les falaises d’Etretat !

Le phare d'Antifer et le port du Havre-Antifer
Le phare d’Antifer et le port du Havre-Antifer au loin

La randonnée pour aller jusqu’au phare d’Antifer représente environ 6 km de marche (le double avec le retour !), vous pouvez retrouver un itinéraire de randonnée plus complet sur Visorando.

Quelques mots sur la sécurité

Les falaises d’Etretat, je vous l’ai dit, sont de vieilles dames et sur place, les règles de prudence sont répétées un peu partout. Ne pas stationner sous les falaises (ou faire des selfies en haut des falaises au bord du vide) car il peut y avoir des chutes de pierres (en 2013, 30 000 tonnes de falaises se sont écroulées sur cette côte). Accessoirement, les chutes accidentelles sont régulières et c’est triste de mettre sa vie en danger pour une photo sur Instagram ;)

Et puis, à Etretat, on vous alerte aussi sur un aspect : il y a des balades que l’on ne peut faire que lorsque la marée est basse, comme je le mentionnais en évoquant l’entrée dans le tunnel du Chaudron pour revenir à Etretat par le bord de mer.

On n’en prend pas conscience quand on n’habite pas sur place mais l’eau monte extrêmement haut, j’ai moi-même été surprise de voir à quel point la plage d’Etretat disparaissait presque à marée haute. Chaque été, il y aurait d’après la mairie jusqu’à 350 mises en garde par jour de touristes imprudents qui s’aventurent vers le Trou à l’Homme alors qu’il est trop tard pour y aller.

Sans parler des opérations de sauvetage par la mer ou en hélico quand les gens se retrouvent coincés. J’ai grandi au bord de la mer donc ce sont des réflexes qu’on a… mais pas mal de touristes se laissent piéger parce qu’ils ne réalisent pas à quel point la marée peut monter vite… ou à quel point il faut du temps pour traverser une plage de galets entière !

Balade au sommet des falaises d'Etretat
Balade au sommet des falaises d’Etretat

Au-delà de ces quelques recommandations « de bon sens », les lieux sont absolument magnifiques ! Si vous souhaitez les visiter un peu différemment, le club Voile et Galets organise à la belle saison des randonnées accompagnées en kayak ou en paddle.

Les activités à faire à Étretat en Normandie

Que visiter en-dehors des falaises ? Voici quelques idées d’activités et de balades.

Visiter la ville elle-même

Avant de devenir une station balnéaire prisée en Normandie, Étretat était autrefois un village de pêcheurs. Une histoire qui a marqué l’architecture locale puisque l’on trouve des maisons de brique jadis occupées par ces professionnels de la mer. Elles étaient regroupées autour d’une petite cour centrale qui prenait le nom d’un patron de pêche ou d’un équipage, à l’instar de la cour Martin ci-dessous.

Une petite cour à Etretat en Normandie
Une petite cour à Etretat en Normandie

Je vous conseille de vous promener dans les rues car on tombe sur des joyaux, comme cette vieille bâtisse qui abrite un hôtel, La Résidence Manoir De La Salamandre. Elle a été bâtie en « copiant » une demeure de Lisieux démolie en 1899, la maison Plantefor de Lisieux.

Architecture à Etretat
Architecture à Etretat

Le Manoir de la Salamandre a été bâti par le même architecte que celui qui a créé le marché couvert d’Etretat. Vous y passerez forcément lors de votre visite, on ne peut pas rater le « Vieux Marché » sur sa petite place. A l’intérieur, on y trouve des souvenirs, de l’artisanat et de très jolies cartes postales pour envoyer une pensée à vos proches !

Marché couvert d'Etretat
Marché couvert d’Etretat

L’église Notre-Dame d’Etretat

Plein de légendes entourent la ville et l’une d’elles concerne l’église d’Etretat, qui date des 12e et 13e siècles. Contrairement à la plupart des églises, elle ne se situe pas dans le bourg mais est assez excentrée.

On raconte qu’elle doit son existence à une femme, Dame Olive. Elle était tranquillement en train de laver son linge en bord de mer lorsque la silhouette d’un bateau viking se dessina à l’horizon, fonçant à vive allure vers le village pour s’en emparer ! Au péril de sa vie, Olive décida alors de courir à toutes jambes prévenir les habitants du danger et, ce faisant, implora Dieu de lui venir en aide.

C’est alors qu’une tempête se leva, emportant au loin les envahisseurs. Pour remercier Dieu de cette intervention, la riche Olive ordonna que l’on bâtisse une église près de la mer. Mais le Diable facétieux profitait de la nuit pour déplacer toutes les pierres formant les fondations de l’église ! C’est ainsi, raconte la légende, que l’église d’Etretat s’est retrouvée à son emplacement actuel !

Si son entrée paraît très sobre quand on y accède depuis l’avenue Nungesser et Coli, elle est bien plus jolie quand on l’observe depuis la rue du colonel Raynal, où elle semble veiller sur le cimetière de la commune. Des soldats du Commonwealth tombés pendant la Première Guerre Mondiale y reposent.

La plage de galets d’Etretat

Etretat a toujours eu un lien privilégié avec la mer. Aujourd’hui, même si c’est le tourisme qui la fait vivre et plus la pêche comme ce fut le cas à une époque, on croise néanmoins quelques passionnés ! A la nuit tombée, quand les touristes fuient le bord de mer battu par les vents, ils sont plusieurs à venir installer leur canne à pêche au bord de l’eau dans l’obscurité.

Un pêcheur bravant le mauvais temps sur la plage d'Etretat
Un pêcheur bravant le mauvais temps

Si vous cherchez une plage de sable, vous pouvez vous tourner vers la plage du Tilleul (ou plage d’Antifer), ou vers celle de Saint Jouin (plus excentrée) qui proposent un mélange sable/galets. Attention : le sable se situe sur la partie basse de la plage, il n’est donc visible que lorsque la mer descend !

Les galets, quant à eux, font partie intégrante de l’identité d’Etretat. Vous verrez d’ailleurs sur place de nombreux panneaux expliquant leur rôle clé dans la préservation du littoral. Ils se forment suite à l’effondrement de pans de falaise, quand la mer vient polir le silex des falaises. Le sport préféré des enfants sur place : faire des ricochets !

La plage d'Etretat et ses galets au coucher du soleil

Etretat m’a rappelé des souvenirs d’enfance : les jeux sur les rochers, les épuisettes et les cirés, tenter d’attraper des crabes, des crevettes et autres bestioles marines dans les trous d’eau, la recherche de l’anémone de mer la plus grosse, les « grottes secrètes » pas si secrètes mais « on dirait qu’on serait des explorateurs » quand même ^^

Les jardins d’Étretat

Coup de cœur pour ce jardin situé sur la falaise d’Amont ! Autrefois, la villa Roxelane, splendide villa Belle Epoque installée sur les hauteurs de la ville, au cœur d’un grand parc, avait inspiré Claude Monet. Lorsqu’elle a été mise en vente, elle a été acquise par un paysagiste russe, Alexandre Grivko.

Celui-ci y a imaginé un univers onirique et féérique, entre sculptures, ambiances sonores, massifs soigneusement taillés… le tout face à la vue splendide sur la ville et ses falaises.

Une parenthèse nature que l’on savoure à sa juste valeur ! Que l’on soit adulte ou enfant, on se laisse vite porter par l’atmosphère poétique des lieux.

Vous pouvez réserver un billet en ligne ici.

Adresse des jardins d’Etretat : avenue Damilaville.

Les Gouttes de Pluie de Samuel Salcedo
Les Gouttes de Pluie de Samuel Salcedo

Le Clos Lupin, Maison Maurice Leblanc

Peu de héros de fiction peuvent se vanter de posséder leur propre musée. C’est le cas d’Arsène Lupin, légendaire « gentleman cambrioleur » imaginé par l’écrivain Maurice Leblanc.

Ce dernier s’est installé à Etretat en 1915, louant à l’éditeur Eugène Fasquelle une très belle villa de 1850 qu’il achètera 3 ans plus tard. Maurice Leblanc venait ici chaque été… et c’est là qu’il a imaginé son héros. Après sa mort, la maison a fini par « sortir de la famille » avant d’être rachetée par sa petite-fille en 1999 et de devenir un musée.

La visite s’effectue avec un audioguide immersif où c’est Arsène Lupin en personne qui vous fait visiter les lieux. Il est préférable de connaître un minimum pour comprendre, d’autant que les explications sur la vie de Maurice Leblanc sont plutôt succinctes.

Adresse : 15 Rue Guy de Maupassant.
Informations pratiques, horaires et tarifs ici.

Autres activités à faire à Etretat

Si vous avez un peu plus de temps sur place, vous pouvez aller visiter le petit Musée du Patrimoine d’Etretat (avenue Damilaville, non loin des jardins d’Etretat), qui raconte l’histoire de la ville jusqu’à la fin de la Seconde Guerre Mondiale.

A la belle saison, vous pouvez aussi aller au Labyrinthe des Falaises, à 7 km d’Etretat. Il a été imaginé par deux agriculteurs qui cultivent du lin, des betteraves et des céréales sur la commune de Saint-Jouin-Bruneval. Tous les ans, quand les maïs sont hauts, ils proposent un labyrinthe tracé dans un champ de 5 hectares, dont le parcours se renouvelle chaque année (il y a d’ailleurs des parcours de différentes difficultés, pour que chaque enfant ou adulte y trouve son compte). Le site est aussi très bien aménagé (parking, toilettes sèches, aire de pique-nique).

Le labyrinthe se situe sur la route des Pins à Saint-Jouin-Bruneval. Vous pouvez retrouver le prix et les horaires en ligne.

Enfin, notez que l’entreprise Panda Motion propose bon nombre de services pour profiter d’Etretat : location de vélos électriques, de vélos enfant et pré-ado, de trottinettes, des visites guidées de 2, 3 ou 4h

Ambiance zen à Etretat en Normandie
Ambiance zen à Etretat en Normandie

Comment aller à Etretat ?

Etretat n’est pas desservie par le train donc le plus simple est d’y aller en voiture ou via un covoiturage. Les parkings de la ville sont payants (hormis entre le 15 novembre et le 31 janvier où le stationnement en ville est gratuit en semaine hors vacances scolaires). C’est une volonté de la municipalité, destinée à limiter l’afflux de voitures.

Vous pouvez retrouver le prix des différents parkings sur le site de la mairie.

Si vous souhaitez prendre les transports en commun, sachez que depuis 2016, la SNCF propose entre mai et fin octobre une opération spéciale entre Paris et Étretat : elle inclut un billet de train reliant Paris Saint-Lazare à la petite gare de Bréauté-Beuzeville, puis un autocar Bréauté-Etretat, le tout à un tarif très abordable (à partir de 18 euros).

Pour aller à Etretat sans voiture en-dehors de cette liaison, vous devrez prendre un train vers l’une de ces 3 gares :

  • Bréauté-Beuzeville, puis un taxi (pour ma part, j’ai fait appel aux taxis des Hautes Falaises et mon chauffeur était adorable) ;
  • Le Havre, puis le bus n°13 direction Etretat Gare (1h05 de trajet) ;
  • Montivilliers, puis le bus n°24 direction Etretat Le Grandval (45 minutes de trajet).

Flixbus propose également à certaines périodes une liaison en bus Paris-Étretat (comptez entre 3h et 5h de trajet selon votre heure de départ).

Combien de temps passer à Etretat ?

A mon sens, 2 jours sur place suffisent pour la visite d’Etretat, ça laisse amplement le temps d’explorer les falaises, les Jardins, la ville elle-même tout en prenant le temps de faire des pauses. Bien sûr, vous pouvez aussi rester plus longtemps et aller explorer d’autres villes de Normandie (Honfleur, Deauville, Trouville, etc.).

C’est donc une destination parfaite pour un week-end ou un week-end prolongé en France.

Si vous habitez à proximité, en Seine-Maritime ou ailleurs, vous pouvez tout à fait y aller pour la journée. Vous n’aurez pas le temps de tout voir mais pourrez néanmoins vous immerger dans l’atmosphère de la ville et découvrir les falaises.

Etretat vue depuis la falaise d'Aval
Etretat vue depuis la falaise d’Aval

Où loger ? Les meilleurs hôtels d’Etretat

Voici quelques bonnes adresses :

  • La Dormy House – Un hôtel 3 étoiles à l’excellente réputation, avec un jardin de 4 hectares et un accès à la mer en moins de 2 minutes.
  • Le Domaine Saint Clair, installé dans un petit château du 19e siècle et une villa Belle Epoque, avec piscine extérieure chauffée et espace bien-être.
  • La villa 10, un 3 étoiles très bien situé à 5 minutes à pied de la mer.
  • Le Detective Hotel, pour ceux qui aiment l’originalité ! Situé en plein centre d’Etretat, à 3 minutes de la plage, cet hôtel est décoré à la gloire des détectives célèbres.

Du côté des Bed & Breakfast, il y a notamment le superbe Castel De La Terrasse qui donne sur la mer, où l’on peut dîner au coin du feu en hiver.

Un peu à l’écart, dans la commune voisine de Saint-Jouin-Boneval, on peut citer l’hôtel Les Pins de César avec grande piscine intérieure, spa et court de tennis, parfait si vous prévoyez un séjour axé bien-être pour vous ressourcer.

Bons restaurants à Etretat

Je n’ai évidemment pas (encore) testé tous les restaurants d’Etretat mais j’ai collecté quelques bonnes adresses… et ajouté celles données par mon entourage ! La Normandie n’est pas en reste quand il s’agit de gastronomie et si vous voulez mon avis, il y a vraiment de quoi se régaler sur place :)

Un nom revient très régulièrement : le restaurant Marie Antoinette (12 Rue Alphonse Karr). Il se situe face à une poissonnerie et les clients peuvent aller directement choisir leur poisson avant de passer à table. Je n’ai pas mangé là-bas car c’est un restaurant de fruits de mer et j’ai la bonne idée d’être allergique aux fruits de mer… mais tout le monde m’en a parlé donc ça doit valoir le coup ;)

Parmi les autres adresses à recommander :

  • La Flottille (22 Rue Alphonse Karr) pour une cuisine française de qualité et des grillades cuites au feu de bois dans la cheminée du restaurant ;
  • Le Clos Lupin (37 Rue Alphonse Karr), une bonne brasserie qui sert des produits locaux ;
  • Le Bistretatais (17 Rue Adolphe Boissaye) pour un repas « à la bonne franquette » et quali à la fois !
  • Le restaurant Le Donjon (restaurant gastronomique du Domaine Saint Clair que je vous recommandais aussi côté hébergement).

Je vous conseille aussi la crêperie Lann-Bihoué. J’ai essuyé un premier échec faute de réservation… et j’y suis retournée avec succès ! Le glacier « Glaces de la Ferme » est aussi très bien pour les gourmands, tout comme la pizzeria Le Romain d’Etretat qui est excellente.

Un steak de thon fleur de sel et purée de patate douce
Un steak de thon fleur de sel et purée de patate douce

Etretat est vraiment une jolie ville pour un break de 2 ou 3 jours au bord de la mer en Normandie. On peut y venir en famille, avec un groupe d’amis mais on peut aussi s’y concocter un week-end romantique ! Les prix sont globalement assez élevés (restaurants, hébergement, visites), plus encore qu’à Paris parfois… mais en même temps, il n’y a presque rien à faire sur place hormis les falaises dont la visite est gratuite, donc la ville doit bien tirer profit du tourisme autrement !

J’espère que ce guide vous aidera à préparer votre voyage et à anticiper vos visites, que vous alliez là-bas pour une journée ou pour plus longtemps.

Avez-vous déjà visité Etretat en Normandie ? Est-ce que ça vous tenterait ?

Poster un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

44 commentaires sur “Que faire à Etretat en Normandie ? Activités entre ville et falaises

  • celine

    bonjour Marlene
    juste pour petite info .il n y a plus le parking a la chapelle pour y accéder il faut prendre le petit train ou y accéder par les marches .
    le restaurant le bicorne n existe plus il a été remplacé par la grignotte ou vous pouvez y déguster des hamburgers,sandwichs…..
    la 1 ere photo de la petite cour s appelle la cour martin .
    a bientôt

    Répondre à celine
    • Marlène

      Bonjour Céline, merci infiniment pour vos précisions… j’ai enfin trouvé le temps de mettre à jour mon article en tenant compte de vos remarques ! C’est dommage que Le Bicorne ait fermé !

      Répondre à Marlène
  • oliver

    Nous rentrons d’Etretat après deux jours ensoleillés et merveilleux. Vos idées et conseils étaient appréciés. Nous avons eu partout un excellent accueil chaleureux. Hotel Dormy house parfait et facile d’accès à pied en ville. Restaurant Marie Antoinette valait le détour. Le golf était sublime au soleil. Tout se fait à pied du centre ville, je recommande Etretat vivement pour un weekend de détente.
    Merci Marlène.

    Répondre à oliver
    • Marlène

      Merci beaucoup Oliver, ça me fait super plaisir quand les voyageurs reviennent poster un message a posteriori :) Etretat est une ville magnifique !

      Répondre à Marlène
  • Manon

    Bonjour Marlène,
    J’ai adoré cet article, je vais à Etretat le 2 novembre et j’adorerais pouvoir suivre les ptits trajets que tu décris.
    Je n’ai pas l’habitude des marais. J’aurais besoin de tes conseils, ce jour là : la marée haute est à 6h07 pour une marée basse à 12h29 qui remontera jusque 18h38. J’aimerais pouvoir :
    -aller au trou à l’homme, prendre le tunnel et aller sur la plage pour voir l’arche de manneporte,
    -revenir par ce tunnel puis me diriger vers la chapelle sur la falaise d’amont.
    -descendre par l’escalier pour la porte d’amont et prendre le tunnel chaudron à marée basse pour revenir par la plage.
    Saurais-tu estimer à quelle heure je dois commencer ma marche ? (je suis une bonne marcheuse, j’aimerais pouvoir enchainer les deux trajets entre + ou – 8h et 15h) mais je ne sais pas à partir de quelle hauteur de marée considérer la marée comme « basse » et avoir accès aux 2 tunnels sans me faire prendre.
    Je te remercie d’avance, pour les info que tu pourrais me donner !

    Répondre à Manon
    • Marlène

      Hello Manon, il me semble que très récemment, la mairie d’Etretat a durci les règles d’accès au Trou à l’Homme car trop de gens s’y font piéger. 2h avant et 1h après la marée basse, sinon c’est une amende… Ça voudrait dire un accès entre 10h29 et 13h29 ce jour là. Ça me paraît compliqué d’avoir le temps de traverser tout le front de mer et de passer par le tunnel du Chaudron avant ou après… Il faudrait demander l’avis de quelqu’un qui habite à Étretat car les « gens du coin » ont toujours plus l’habitude mais au vu de la distance envers les deux zones, ça me paraît trop juste, surtout que la zone est glissante donc on ne marche pas aussi vite que sur des terrains plus classiques.

      Répondre à Marlène
    • Manon

      Merci pour les infos Marlène !
      Quitte à choisir je ne ferais « que » le trou à l’homme dès 10h29 !
      J’ai une voiture alors, à mon retour de trou à l’homme je me dirigerais en voiture jusqu’à la chapelle , je prendrais le chemin pour descendre et je verrais bien l’heure qu’il est et si la marée est déjà remontée il me « suffira » de faire demi tour pour remontée à la chapelle. Qu’en dis-tu ?

      Répondre à Manon
    • Marlène

      Bonne idée, je pense en effet que c’est mieux pour ne prendre aucun risque !

      Répondre à Marlène
  • Naty

    Bonjour Marlène, merci pour tout vos éloges à mon égard…cela me touche énormément.. Oui j’adore le thé ma passion et j’essaye de le partager au mieux que je peux…Merci encore Au plaisir Naty

    Répondre à Naty
  • VERONIQUE SEMPERE

    J ENVISAGE DE ME RENDRE A ETRETAT AVEC MON MARI VOTRE ARTICLE EST TRES INSCTRUCTIF A TOUS LES POINTS DE VUE RESTAURATION ET PAYSAGES MERCI BEAUCOUP

    Répondre à VERONIQUE
    • Marlène

      Merci Véronique, c’est une très jolie ville donc j’espère qu’elle vous plaira ainsi qu’à votre mari.

      Répondre à Marlène
  • Naty

    Bonsoir Marlène, Un grand merci de partager mon univers à vos lecteurs, un blog super !…..Je me suis permise mettre en lien votre blog au mien au plaisir de vous revoir Naty

    Répondre à Naty
    • Marlène

      Oh ça me fait plaisir de vous lire ici, je suis justement en compagnie d’une tasse de « Beau’Thé » ;) C’est toujours très agréable de rencontrer des personnes que l’on sent passionnées par ce qu’elles font ! Je reviendrai avec plaisir si je repasse par Etretat.

      Répondre à Marlène
  • Damien

    Tes photos sont magnifiques ! J’ai déjà eu l’occasion d’aller à Etretat il y a quelques années, mais pressé par le temps j’avais dû me limiter aux falaises. C’était une excellente découverte, j’ai adoré, mais je vois que j’ai loupé pas mal de choses ^^ Ça me donne envie d’y retourner. Peut-être au retour des beaux jours, avec tes bonnes adresses et tes explications ça devrait faire un super week-end :)

    Répondre à Damien
    • Marlène

      J’espère ! Les jardins d’Etretat n’existaient pas il y a quelques années… et à mon avis quand il fait un peu moins froid/pluvieux, on peut pousser la balade beaucoup plus loin des deux côtés des falaises ! Ça donne déjà quelques pistes de choses à faire ;)

      Répondre à Marlène
  • Laurane

    24 ans de vie en Bretagne et pourtant je n’ai jamais eu l’occasion d’aller de ce côté de la Normandie, mais vraiment un jour j’irai, ça a l’air superbe :)

    Répondre à Laurane
    • Marlène

      Il y a vraiment beaucoup de choses à découvrir en France et je réalise que souvent, on oublie à quel point il y a des endroits sympa à explorer sans aller trop loin !

      Répondre à Marlène
  • Mali

    Article très complet ! Je n’ai pas encore pu aller jusque là bas, mais je vais souvent sur la côte d’opale et c’est un coin que je rêve de visiter :)
    Mali

    Répondre à Mali
    • Marlène

      J’espère que tu auras l’occasion de t’y rendre, c’est très ressourçant quand on veut changer d’air, voir la mer et s’aérer un peu :)

      Répondre à Marlène
  • Travel and Run

    J’y suis jamais allee, je connaissais que la falaise mais la ville a l’air tres mignonne aussi!

    Répondre à Travel
    • Marlène

      C’est mignon mais pour être franche, on en fait vite le tour :) C’est pour ça qu’un week-end de 2 jours suffit amplement dès lors qu’on veut rester à Etretat même.

      Répondre à Marlène
  • Jolies lueurs

    Coucou !
    Tes photos sont tout simplement magiques ! J’avais déjà vu quelques belles images de ces emblématiques falaises, bien entendu, mais là j’ai vraiment l’impression de voyager un peu dans l’envers du décor ! Superbe, vraiment ♥

    Répondre à Jolies
    • Marlène

      Merci beaucoup à toi, j’essaie de progresser avec le temps, j’ai investi dans un nouvel appareil photo à la rentrée donc je prends tout doucement mes marques avec :)

      Répondre à Marlène
  • Sonia

    J’ai découvert la Normandie pour la 1ere fois ce week-end avec Deauville et c’est certain que je reviendrai pour Etretat tes photos donnent vraiment envie ! Le trou à l’homme m’intrigue ;)

    Répondre à Sonia
    • Marlène

      Ah c’est tout frais alors ! Tu n’as pas commencé par ma ville préférée, j’avoue que je trouve Deauville très impersonnelle par rapport à Etretat ou à d’autres endroits comme Honfleur ou même Trouville :) Il y a plein de choses à voir dans cette région.

      Répondre à Marlène
    • Sonia

      Oui je partage ton opinion je m’attendais à autre chose de Deauville j’en avais relient entendu parler que je crois que j’avais de trop hautes attentes :) ces t mignon mais cest pas un coup de coeur. Du coup je vise etretat !!!

      Répondre à Sonia
    • Marlène

      N’hésite pas à jeter un œil sur cette page, j’ai consacré plusieurs articles à la Normandie, il y a un autre article sur Etretat au sujet des Jardins d’Etretat qui sont vraiment jolis, au sommet des falaises :)

      Répondre à Marlène
    • Sonia

      Au top je vais regarder tout ça merci !! ????

      Répondre à Sonia
  • Aliciabybeauty

    Super photos je suis déjà aller à Etretat j’ai trouver super beau !

    Répondre à Aliciabybeauty
    • Marlène

      Oui c’est une très belle ville et je dirais même une très belle région !

      Répondre à Marlène
  • Cindy

    Elles sont vraiment belles tes photos et ton article est vraiment bien détaillé. J’y suis allée une matinée, il y a quelques années, alors que je séjournais à Deauville justement. Tu m’as vraiment donné envie d’y retourner. C’est un endroit que je trouve magnifique.

    Répondre à Cindy
    • Marlène

      C’est certain que ça mérite plus d’une matinée si tu veux avoir le temps de découvrir les falaises :) Merci de ton petit message !

      Répondre à Marlène
  • Claire

    Wow quel article ultra complet ! Les photos sont magnifiques et tu nous donnes vraiment envie de visiter ce lieu unique, aux accents magiques et mystérieuX ! Merci pour les explications pratiques aussi… un article complet et fascinant !

    Répondre à Claire
    • Marlène

      Merci Claire, je ne pensais pas écrire un article si long et en fait, difficile de « diviser » Etretat en plusieurs parties car la ville est indissociable des falaises :) J’espère que tu auras l’occasion d’y aller, c’est vraiment beau !

      Répondre à Marlène
  • L’ Égérie Beauté De Coco

    Hello :-)
    J’adore Etretat ! Lorsque je vivais en région parisienne j’y allais dès que je pouvais passer des weekend et parfois juste pour la journée ! Maintenant je vis dans le sud sur Toulon. Ton article m’a rappelé de bons souvenirs :-)
    Belle journée !

    Répondre à L’
    • Marlène

      Ah c’est chouette ça ! J’avoue que sans voiture, je ne peux pas y aller facilement… et c’est dommage, ça m’a longtemps freinée pour aller découvrir la ville. Il va vraiment falloir que je mette le permis de conduire sur ma to-do list ;)

      La région de Toulon, ce sont des souvenirs d’enfance pour moi, j’allais à Saint-Mandrier-sur-Mer certains étés !

      Répondre à Marlène
  • leti

    tes photos sont magnifiques et donnent vraiment envie d’y aller

    Répondre à leti
    • Marlène

      Merci, j’ai un nouvel appareil photo depuis septembre donc j’essaie de me familiariser avec, petit à petit :)

      Répondre à Marlène
  • Magda

    J’adore Normandie, j’adore Etreta. Tes photos sont très belles.

    Répondre à Magda
  • Nadia

    Hey mais je découvre ce blog là ! Et j’en suis bien ravie !
    La photo de la chapelle est vraiment trop cool, elle est assez irréelle !

    Répondre à Nadia
    • Marlène

      Ça m’a rappelé un séjour en Angleterre où je m’étais retrouvée avec mon copain au beau milieu d’un champ à l’herbe très verte pendant que l’orage commençait à gronder, ça crée des contrastes complètement improbables entre ciel et terre :)

      Répondre à Marlène
  • Vava

    Les paysages sont magnifiques.
    Dignes d’un tournage cinématographique.

    Répondre à Vava
    • Marlène

      Ah ça, je pense que ceux qui aiment la vidéo doivent s’en donner à cœur joie avec un décor pareil ! Je n’ai pas encore le réflexe de filmer donc je n’avais pas assez de « matière » pour faire une vidéo d’Etretat mais ce sont des paysages grandioses, surtout quand il y a du mauvais temps : entre le bruit du vent dans les falaises, les vagues, le ciel bien noir et l’herbe bien verte, ça inspire ;) Bon dimanche !

      Répondre à Marlène


Si vous aimez les articles du site, n'hésitez pas à faire vos achats sur Amazon.fr via ce lien ; il me permettra de toucher une commission grâce au programme Partenaires Amazon EU.