Apprendre l’espagnol seul : mes 9 mois de cours avec l’application Wlingua


Apprendre l’espagnol seul, pour voyager ou pour le plaisir de maîtriser une autre langue ? C’est le défi que j’ai décidé de relever il y a maintenant 9 mois, en utilisant l’application Wlingua.

Il existe aujourd’hui une foule d’applications gratuites ou payantes pour apprendre une langue étrangère rapidement. Mais est-ce vraiment efficace ? Quelles sont les difficultés ?

Je vous propose un retour d’expérience… qui vous aidera peut-être si vous avez envie d’apprendre une langue étrangère en solo !

Apprendre l’espagnol avec une application : de Duolingo à Wlingua

J’ai pris la décision d’apprendre l’espagnol seule en revenant d’un voyage à La Gomera en septembre 2018. J’ai toujours eu envie de parler cette langue (après avoir dû faire de l’allemand sous la contrainte) mais je n’avais jamais trouvé de vraie motivation à m’y mettre.

Aujourd’hui, j’en ai deux :

  • Apprendre l’espagnol pour pouvoir échanger avec plus de monde en voyage : c’est l’une des 3 langues les plus parlées au monde – avec l’anglais et le mandarin.
  • Apprendre l’espagnol pour avoir une langue de plus sur le CV… car je parle déjà anglais, c’est donc une valeur ajoutée supplémentaire !
Apprendre l'espagnol avec une application
Apprendre l’espagnol avec une application

Comme beaucoup de gens, j’ai d’abord voulu apprendre l’espagnol avec une application gratuite. En effet, quand on n’a pas d’objectif de vie à court terme (par exemple, s’expatrier dans un pays hispanophone, décrocher un job qui exige de parler espagnol), ça reste un loisir. On ne sait pas encore si on va « tenir » dans le temps donc on n’a pas forcément envie d’investir.

J’ai opté pour l’application Duolingo (dispo ici sur Android et ici sur iPhone), très ludique, qui permet d’acquérir rapidement du vocabulaire. Elle est assez peu contraignante : si vous rêvez d’apprendre l’espagnol en 5 minutes par jour, c’est le genre d’application gratuite très adaptée.

Cependant, j’ai rencontré un blocage au bout de quelques semaines : Duolingo permet d’acquérir beaucoup de vocabulaire mais manque un peu d’explications en matière de grammaire, d’orthographe… On apprend que telle chose s’écrit comme ceci ou comme cela… mais pas forcément pourquoi il faut suivre telle ou telle règle. Si bien que lorsque l’on tombe sur des irrégularités, on ne sait pas forcément les expliquer.

Ça ne me correspondait pas, j’ai donc cherché une application intégrant au moins quelques explications de grammaire et d’orthographe pour comprendre le pourquoi du comment ! C’est ainsi que j’ai testé et adopté Wlingua.

Il en existe une version gratuite et à l’inscription, on vous fait aussi tester la version Premium. Je l’ai trouvée tellement bien faite que j’ai choisi de payer pour l’application. On peut s’abonner à Wlingua pour 1 mois, 3 mois, 6 mois ou 1 an.

Bien entendu, plus vous vous abonnez longtemps, moins ça revient cher. Comptez 59.99€ pour une année, 34.99€ pour 6 mois, 19.99€ pour 3 mois et 9.99€ pour 1 mois. Pour ma part, j’ai commencé par un abonnement de 3 mois pour tester, avant d’opter pour un renouvellement annuel.

Wlingua : version gratuite vs. payante
Wlingua : version gratuite vs. payante

Pourquoi payer pour une application ?

Déjà, ce n’est pas une obligation ! Si vous trouvez une application gratuite qui vous convient, tant mieux :)

Pour ma part, le fait de payer m’a permis d’accéder à une application que je trouvais un peu plus complète, avec des avantages concrets :

  • De vrais cours de grammaire et d’orthographe… qui ne sont ni trop longs ni trop rébarbatifs.
  • Un travail sur l’écrit et sur la compréhension orale – En plus d’apprendre du vocabulaire, de la conjugaison, à former des phrases dans le bon ordre, on travaille aussi la compréhension orale avec des fichiers audio accessibles en « prononciation espagnole » et en « prononciation mexicaine », histoire de se familiariser aussi avec l’idée qu’il existe différentes formes d’espagnol.
  • Un mode révision très bien conçu – Il permet de vous faire revoir automatiquement à intervalle régulier toutes les notions que vous apprenez, afin d’éviter l’oubli.
  • Payer est une incitation à ne pas lâcher – Quand on paie pour quelque chose, ça donne une petite note de motivation supplémentaire car on n’a pas envie de « payer pour rien ». Même si la somme n’est pas très élevée, ça reste un engagement.
  • L’application Wlingua permet d’obtenir un certificat d’équivalence européenne qui atteste du niveau de langue obtenu (ce n’est pas un diplôme officiel mais ça permet d’avoir une petite récompense concrète au travail accompli).

Trouver l’application qui vous correspond

La leçon à retenir à ce stade, c’est qu’il faut vraiment tester. Nous ne fonctionnons pas tous de la même manière et nous n’avons pas tous les mêmes objectifs.

Il y a des gens qui préféreront par exemple apprendre beaucoup de vocabulaire pour « se dépatouiller » à l’oral rapidement, même s’ils font plein de fautes d’orthographe et de grammaire. A l’inverse, pour ma part je préfère avoir un apprentissage plus structuré (quitte à être plus lente) et maîtriser aussi l’écrit.

Parmi les applications de qualité, on peut citer Duolingo mais aussi Babbel, « Apprendre l’espagnol gratis » d’ATi Studios, « Apprendre l’Espagnol » de MosaLingua Crea…

Je vous conseille vraiment d’en installer plusieurs et de les essayer sur quelques semaines.

Malaga en Espagne
Malaga en Espagne

Présentation de l’application Wlingua

Wlingua vous permet d’acquérir un niveau d’espagnol B1 si vous suivez l’ensemble des cours, ce qui correspond à un niveau « fin de lycée » en ayant fait de l’espagnol en LV2.

Le niveau A1 se compose de 140 leçons. Le niveau A2 de 150 leçons. Le niveau B1 en compte 130.

Vous pouvez suivre votre progression à tout moment dans la rubrique « Rapport de progression », sous une forme très visuelle qui vous montre à quel stade vous en êtes dans le cours, mais aussi le nombre de mots de vocabulaire que vous maîtrisez, et votre performance aux différents exercices.

Rapport de progression sur Wlingua
Rapport de progression sur Wlingua

Chaque leçon se décompose de la même manière. Quelques points à connaître :

  • Aucun exercice n’est chronométré.
  • Si vous interrompez la leçon en cours de route, Wlingua vous proposera de la reprendre là où vous vous étiez arrêté à la prochaine ouverture de l’application.
  • A chaque fois que vous réalisez des exercices sans faute, vous cumulez des points qui vous permettent de bénéficier d’un accès Premium prolongé à l’application.
  • Enfin, à tout moment, vous pouvez accéder à un moteur de recherche de vocabulaire en haut de page. Entrez le début d’un mot, l’application cherchera alors les traductions qui correspondent.

1. Vocabulaire

On commence avec du vocabulaire. Généralement, vous devez retenir entre 8 et 15 mots de vocabulaire par leçon. Vous écoutez leur prononciation, ils vous sont présentés avec une image libre de droits qui vous aide à les visualiser.

Certains mots sont « transparents » donc faciles à retenir car on devine leur signification à partir du français. D’autres sont plus difficiles à mémoriser, le mélange des deux crée donc un certain équilibre dans la difficulté.

Ensuite, vous avez quelques exercices de mémorisation : on prononce un mot de vocabulaire que vous venez d’apprendre ou issu d’une leçon antérieure… et vous devez le retrouver parmi les 5-6 propositions, ou en retrouver le sens. Parfois, on vous demande d’épeler un mot.

Si vous vous trompez, vous pouvez réessayer jusqu’à trouver le bon mot.

Exercice de vocabulaire sur Wlingua
Exercice de vocabulaire sur Wlingua

2. La leçon du jour

Vient ensuite l’étape de la petite leçon, qui peut être…

  • De la grammaire (par exemple, apprendre à donner un ordre à l’impératif).
  • De l’orthographe (par exemple, savoir quand mettre un r ou deux r à un mot).
  • Du vocabulaire plus complexe (par exemple, des expressions imagées comme « mettre les petits plats dans les grands »).
  • Des différences linguistiques (par exemple, apprendre les différences de vocabulaire qui peuvent exister entre l’Espagne et l’Amérique du Sud).
  • De la conjugaison (apprendre à conjuguer un ou deux verbes).
Cours d'espagnol dans l'application
Cours d’espagnol dans l’application

Dans chaque leçon sur Wlingua, vous avez BEAUCOUP d’exemples : des phrases qui vont montrent comment employer tel ou tel mot, verbe, expression, temps… Vous pouvez écouter la prononciation de chaque exemple.

C’est assez pratique car « le point à retenir », en soi, est très simple et court, ce ne sont pas des leçons interminables, qu’il faut réviser longtemps. Il suffit de lire 2-3 fois pour arriver à retenir les notions que l’on essaie de vous faire passer.

Une leçon d'espagnol sur Wlingua
Une leçon d’espagnol sur Wlingua

3. Le texte à comprendre

On vous propose un petit texte de quelques paragraphes, sur un sujet qui change à chaque fois. Ça peut être une histoire du quotidien, un texte sur la culture espagnole, sur un événement de l’actualité récente ou un phénomène de société.

Le texte est suivi de quelques questions de compréhension. Si vous vous trompez, vous ne pouvez pas immédiatement retenter votre chance.

Exercice de compréhension en espagnol
Exercice de compréhension en espagnol

4. Les phrases à reconstituer

Wlingua vous lit une phrase en espagnol et vous montre les mots dans le désordre. Vous devez cliquer dessus pour remettre la phrase dans le bon ordre. Si vous vous trompez, vous pouvez réessayer… et vous pouvez aussi réécouter plusieurs fois la phrase à reconstituer.

5. Les phrases à traduire

On vous propose une phrase en français, des mots en espagnol dans le désordre… et vous devez cliquer dessus pour former la traduction dans le bon ordre.

6. Les textes à trous ou à choix

On vous montre deux séries de phrases. Soit elles comportent un « trou » à remplir par le bon mot de vocabulaire ou la bonne conjugaison d’un verbe, soit elles vous proposent deux mots au choix et vous devez indiquer le bon.

Si vous vous trompez, vous pouvez recommencer ces exercices pour améliorer votre note.

Après la leçon

A la fin de toutes ces étapes, vous obtenez une note moyenne qui prend en compte vos performances sur l’ensemble de la leçon.

Pour valider un niveau de langue, il faut avoir au moins 6.5/10 à toutes les leçons de ce niveau.

Notes obtenues aux leçons sur Wlingua
Notes obtenues aux leçons sur Wlingua

Wlingua vous propose automatiquement des révisions régulières. En général, à chaque fois que vous avez terminé une leçon, l’application vous propose aussi un module de révision des leçons précédentes.

En effet, Wlingua prend appui sur une méthode d’apprentissage que l’on appelle la répétition espacée. Cette méthode part du principe que l’on oublie souvent ce que l’on apprend, surtout au début… mais pas totalement, si bien que si l’on « révise » ce que l’on a appris, on va ralentir la vitesse d’oubli.

La méthode de la répétition espacée consiste donc à répéter ce que vous venez d’apprendre, très souvent au départ, puis de moins en moins souvent jusqu’à ce que la notion soit considérée comme acquise.

Ça signifie que lorsque vous apprenez un mot de vocabulaire dans une leçon, vous allez le retrouver dans les leçons suivantes. Au départ, on vous demandera par exemple de le reconnaître parmi plusieurs mots. Ensuite, on vous demandera par exemple comment on dit « la maison » en espagnol et vous devrez retrouver la première lettre du mot, le « C » de « casa ». Enfin, au bout d’un certain nombre de répétitions, on vous demandera d’épeler le mot lettre par lettre.

Chaque mot de vocabulaire apparaît ainsi à plusieurs reprises, en contexte et « hors contexte », et l’on vous demande un niveau de connaissance de plus en plus grand à chaque fois (reconnaître le mot parmi plusieurs, savoir par quelle lettre commence le mot, épeler le mot)… si bien que vous finissez par le retenir !

Vous pouvez également revenir sur les leçons précédentes, grammaire et vocabulaire, ou encore refaire des exercices passés (via le menu « Bibliothèque de référence » de l’application, qui réunit tous les exercices).

Madrid en Espagne
Madrid en Espagne

Suivre vos progrès : les niveaux européens de langue

Il existe en Europe un « cadre de référence » pour l’apprentissage des langues étrangères. Il définit des niveaux de compétence reconnus dans tous les pays d’Europe. C’est ce genre de niveau que l’on indique par exemple sur un CV pour montrer son niveau de langue.

C’est un bon moyen d’évaluer vos progrès de manière très concrète si vous apprenez une langue étrangère seul. Ça vous donne des objectifs et des challenges à relever…

Les 6 niveaux de langue reconnus

Le niveau A1 (niveau de découverte) vous permet de comprendre des textes simples, avec des mots concrets liés à votre environnement immédiat, et d’écrire de courts textes. C’est le niveau atteint au terme d’une initiation en langues à l’école primaire.

Le niveau A2 (niveau intermédiaire) est parfois surnommé le « niveau de survie » car la personne qui maîtrise une langue à ce niveau est capable de saisir l’essentiel d’un texte ou d’une conversation. Autrement dit, elle comprend « dans les grandes lignes » un discours écrit ou oral simple, et peut aussi communiquer dans les grandes lignes… mais ce n’est pas encore suffisant pour tenir une vraie conversation. C’est le niveau que l’on atteint en fin de collège si l’on fait de l’espagnol en LV2… et en fin de lycée si l’on fait de l’espagnol en LV3.

Le niveau B1 (niveau seuil) marque un palier car on devient plus autonome et plus à l’aise, pour comprendre comme pour s’exprimer, aussi bien sur des sujets concrets que sur des sujets abstraits dès lors qu’ils sont familiers et simples. On peut par exemple se débrouiller pour communiquer avec les autres dans son travail, même si l’aisance n’est pas optimale. C’est le niveau que l’on doit atteindre à la fin du lycée quand on fait de l’espagnol en LV2.

Le niveau B2 (niveau avancé) vous permet de vous insérer avec aisance dans une conversation, de donner votre avis, de comprendre de plus en plus de choses dans les films, les émissions, les conférences. Vous pouvez exprimer votre point de vue avec des mots plus précis. C’est le niveau que l’on atteint en fin de lycée quand on a fait une langue en LV1.

Il y a ensuite les deux niveaux « ultimes » : le niveau C1, qui vous permet de comprendre les médias, de lire des textes beaucoup plus spécialisés, de vous exprimer dans des contextes très variés en développant un point de vue avec beaucoup de détails… et le niveau C2, celui de la maîtrise totale d’une langue, où vous vous exprimez de manière spontanée, où vous savez utiliser une foule d’expressions, gérer les sous-entendus, comprendre quand on parle vite… et surtout, où vous le faites sans effort et sans réfléchir.

Le niveau B2 est souvent considéré comme un « minimum » dans un cadre professionnel car c’est celui qui vous donne une vraie aisance à l’oral comme à l’écrit. Dans un cadre privé, un niveau B1 permet déjà d’être autonome dans pas mal de circonstances courantes.

Comment évaluer son niveau de langue ?

L’application Wlingua a l’avantage d’être basée sur les niveaux de langue européens… même si elle n’a aucun caractère « officiel ». Autrement dit, quand vous suivez une leçon, vous savez que vous êtes en train de travailler pour l’acquisition du niveau A1, A2 ou B1. Si vous finissez l’application, vous êtes donc censé avoir le même niveau qu’un élève ayant fait de l’espagnol en LV2.

Pour tester son niveau de langue de manière plus officielle, on peut se tourner – en espagnol – vers l’Institut Cervantes, organisme qui dépend du ministère des Affaires Etrangères espagnol et qui fait passer le « DELE » (Diploma de Español como Lengua Extranjera = Diplôme d’espagnol comme langue étrangère).

Ce sont les fameux diplômes A1 à C2. Il y a quatre centres Cervantes en France (Paris, Bordeaux, Lyon, Toulouse) et le DELE est un véritable examen (vous pouvez voir les différentes épreuves pour chaque niveau ici).

Si vous cherchez plutôt à vous auto-évaluer en amont, vous pouvez retrouver des annales d’examen sur cette page pour chacun des niveaux.

Et vous pouvez faire un test très simple sur cette page. Il faut au moins 8 bonnes réponses sur 10 pour passer au niveau supérieur.

Apprendre l'espagnol : un challenge motivant
Apprendre l’espagnol : un challenge motivant

Apprendre l’espagnol seul : les difficultés à relever

La première difficulté quand on apprend une langue seul, c’est évidemment de trouver l’énergie de continuer. Contrairement à l’école, il n’y a pas de « contrôle », personne derrière votre dos pour vous obliger à apprendre. L’envie doit donc vraiment venir de vous.

Pour ma part, c’est très bête mais le fonctionnement de Wlingua, avec ses petits carrés de couleur qui montrent la progression, m’aide vraiment à rendre mes progrès « tangibles », visibles et concrets. De temps en temps, je m’offre aussi le luxe de relire les textes des premières leçons, qui me font prendre conscience que je ne suis clairement plus à ce stade !

La seconde difficulté consiste à être régulier. En effet, la mémoire repose beaucoup sur la répétition. Prenez l’exemple des lacets : quand on est petit et qu’on apprend à faire ses lacets, ça demande beaucoup d’énergie. A l’âge adulte, on les fait sans réfléchir… car la répétition a créé des automatismes.

C’est pareil quand on cherche à apprendre l’espagnol. Au début, une leçon vous épuise, essayer de lire un court texte de 3 paragraphes vous donne l’impression d’avoir accompli un exploit. Si vous relisez le même texte avec quelques mois de pratique, vous le ferez avec facilité.

La répétition est une clé et il est donc important d’avoir une application qui vous oblige à réviser ce que vous avez appris. C’est indispensable pour retenir le vocabulaire à long terme.

Enfin, le troisième challenge consiste à mes yeux à trouver des motivations « extérieures à l’application ». En effet, une appli vous apprend PLEIN de choses, sur PLEIN de sujets… mais ça reste « hors contexte ». La vraie richesse, c’est d’utiliser vos connaissances fraîchement acquises sur un sujet qui vous passionne vraiment !

Par exemple, fixez-vous pour objectif de regarder votre film préféré en espagnol, de lire votre auteur préféré en espagnol, etc. Pour ma part, mon grand objectif est d’arriver à lire et voir Harry Potter en espagnol. J’essaie régulièrement de parcourir le début du premier tome car je ne veux pas m’y mettre trop tôt au risque de me décourager, je préfère attendre d’avoir terminé Wlingua pour me lancer.

Harry Potter en espagnol
Harry Potter en espagnol

Quel objectif viser quand on décide d’apprendre l’espagnol avec une application ?

Ce que je trouve intéressant dans le fait d’apprendre avec une application, c’est d’acquérir une autonomie suffisante pour voler ensuite de ses propres ailes dans son apprentissage.

Chacun peut commencer avec une envie différente : apprendre l’espagnol pour voyager, pour décrocher des opportunités professionnelles, pour lire son auteur préféré en VO, pour regarder des films espagnols en VO, pour s’expatrier dans un pays hispanophone, pour converser avec des amis ou un.e chéri.e espagnol.e…

Utiliser une application peut vous prendre par la main jusqu’à un niveau où vous vous « débrouillez ». Ensuite, pour passer de la « débrouille » à la « maîtrise », vous pourrez vous appuyer sur vos passions.

C’est comme ça que j’ai acquis un niveau C2 en anglais, alors que j’ai terminé le lycée avec un niveau très « basique ». J’ai progressé par moi-même, en lisant, en regardant des reportages sur des sujets qui m’intéressaient.

A ce stade, j’ai fini environ 60% du niveau A2 sur Wlingua. Ça me permet de lire la presse espagnole en comprenant dans les grandes lignes ce que je lis. Je prévois de terminer l’application début 2020. Il est évident qu’avec un niveau B1, je ne serai pas un « génie de l’espagnol ». En revanche, j’espère que cette base me permettra de lire sur des sujets qui me plaisent.

Par ailleurs, ça peut aussi pousser à prendre de « vrais cours » avec un vrai prof d’espagnol… ou à participer à des groupes de conversation (dans les grandes villes, il y a parfois des rencontres informelles pour discuter dans une langue étrangère et faire des progrès).

C’est en tout cas une expérience enrichissante, surtout quand on choisit de son plein gré un apprentissage ! Il y a beaucoup d’autres langues que j’aimerais maîtriser, notamment l’hébreu et le russe… mais c’est une autre leçon à retenir : ne pas (trop) se disperser !

Racontez-moi : quelles langues parlez-vous ? Aviez-vous un bon niveau après vos études ? Avez-vous déjà appris des langues par vous-même ?

Poster un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

4 commentaires sur “Apprendre l’espagnol seul : mes 9 mois de cours avec l’application Wlingua

  • tania

    merci pr cet article
    moi dans un premier temps c’est pour pouvoir m exprimer et être comprise en voyage au Chili et en Argentine très bientôt
    j sais que je retournerai encore sur ce continent américain notamment c est vrai qu il est parlé partout dans le monde l espagnol

    Répondre à tania
    • Marlène

      Oui et à mon avis, si tu acquiers de bonnes bases ça sert toujours en voyage, ça fait une langue de plus dans laquelle on peut te comprendre !

      Répondre à Marlène
  • Mel ^^

    Bonjour Marlène,

    Penses-tu que cette application convient aux personnes qui ont des soucis à l’oral?
    J’ai des petits problèmes pour parler la langue anglaise (je la comprend, je la lis), mais impossible de faire une phrase.

    PS: au passage j’adore ton blog ^^

    Répondre à Mel
    • Marlène

      Hello Mel, merci beaucoup pour ton message ! Les applications ne sont pas forcément la meilleure solution pour maîtriser l’oral, je trouve. Le mieux est de participer à des groupes de discussion. Je ne sais pas si tu vis près d’une grande ville mais parfois, il y a des groupes informels qui se retrouvent pour discuter en anglais autour d’un café. L’idée, c’est que chacun vienne « avec son niveau », sans jugement, pour progresser. On appelle ça des « cafés polyglottes », je pense que si tu cherches ça + ta ville sur Google, tu trouveras des pistes.

      C’est généralement gratuit (hormis le prix de la boisson que l’on consomme) et ça permet en plus de rencontrer du monde ! C’est aussi moins formel qu’un cours, avec un professeur qui te ferait parler.

      Répondre à Marlène
Si vous aimez les articles du site, n'hésitez pas à faire vos achats sur Amazon.fr via ce lien ; il me permettra de toucher une commission grâce au programme Partenaires Amazon EU.

Besoin de rêver un peu ? Envie de voyager ? Suivez Salut, Bye Bye sur Facebook ! Conseils et découvertes voyage au programme…