Moret Sur Loing, les pieds dans l’eau à deux pas de Paris !


J’ai eu un énorme coup de cœur pour le village où je vous emmène aujourd’hui : Moret Sur Loing. Quand j’en ai parlé à mes amis parisiens, ils ont tous commencé par lever les yeux au ciel (“Non mais où es-tu allée chercher ce bled paumé ?”). Je ne citerai pas de nom mais pour certains, passer le périph est déjà une aventure en terre inconnue alors imaginez un peu le concept d’aller dans un VILLAGE alors qu’on peut passer le week-end à PARIS !

Moret Sur Loing a pas mal changé de nom ces dernières années au point qu’en mettant à jour mon article, j’ai dû le réécrire plusieurs fois. En janvier 2015, elle a fusionné avec une commune voisine, Ecuelles, et a pris le nom d’Orvanne. Orvanne n’a vécu qu’une courte année et en janvier 2016, elle a à son tour fusionné avec Episy et Montarlot, devenant Moret-Loing-et-Orvanne (oui, tout ça !). En attendant le prochain changement de nom, j’ai décidé que ça resterait Moret sur Loing car c’est bien là que se trouve le coeur du joli village où je vous emmène !

Moret sur Loing
Moret sur Loing

C’est un village médiéval situé à une heure de Paris, en bordure de la Forêt de Fontainebleau. On peut venir sur place en train puis rejoindre les bords du Canal du Loing en traversant des champs de blé au passage.

Le canal du Loing

Le village de Moret sur Loing

En arrivant sur place, on découvre des petites rues où tout le monde se balade à pied, des maisons à colombage, une jolie rivière… et en plus, ce village est un vrai temple de la gourmandise (la spécialité locale : le sucre d’orge). Quand je vous dis que ça vaut le coup…

L’architecture est tellement particulière qu’on a vraiment une sensation de dépaysement. A l’entrée du village, on trouve par exemple des portes du 12ème siècle. Il y a aussi cette façade, toute seule, posée là au beau milieu du village. A l’origine, c’était une partie de la maison Chabouillé appartenant à l’officier de finance du roi François Ier.

Il avait décoré sa maison avec des sculptures de divinités romaines et de salamandres (l’emblème du Roi) mais au fil des propriétaires, le bâtiment a fini par être déplacé à Paris (oui, déplacé ! Transporté et reconstruit ailleurs !). Moret-sur-Loing en a récupéré un bout en 1956 et l’a rapatrié dans le village où on peut encore le voir aujourd’hui.

La maison Chabouillé à Moret sur Loing

Côté architecture, on trouve aussi l’église romane de Pont-Loup qui accueille des expositions (sculpture, peinture, etc). Elle est très lumineuse, avec une charpente en bois assez impressionnante. Près de la rivière, vous pouvez aussi voir un moulin à tan, qui servait à broyer des écorces de chêne pour tanner des peaux (c’est-à-dire les transformer en sac à main cuir).

Charpente de l'église romane de Pont Loup à Moret sur Loing

Eglise romane de Pont Loup à Moret sur Loing
Moulin à tan à Moret sur Loing

La rivière, c’est un peu (avec l’architecture) l’atout séduction de Moret sur Loing : elle traverse le village et on y rencontre aussi bien des pêcheurs que des gens qui font du vélo sur les berges, d’autres qui font un tour en barque… La baignade est (en théorie) interdite mais comme Le Loing est très peu profond au niveau du village (on peut le traverser à pied), beaucoup de gens bravent l’interdiction par beau temps et se baignent. Ça crée une ambiance très agréable en été.

Moret sur Loing, la ville des gourmands !

Moret sur Loing est un village de gourmands. Il est d’abord célèbre pour son sucre d’orge, autrefois fabriqué par les religieuses bénédictines et dont le secret de fabrication se transmettait rigoureusement entre les Sœurs. La recette a fini entre les mains d’un confiseur, Jean Rousseau, dans les années 1970, qui a donné un nouvel essor à cette sucrerie. Le musée qui lui est consacré, situé sur la rivière, est petit et ne vaut pas franchement le détour. En revanche, la boutique située près de l’église de Moret est un incontournable pour les gourmands !

Sucre d'orge à Moret sur Loing
Sucre d'orge à Moret sur Loing

Vous pouvez également déjeuner ou dîner les yeux fermés à la crêperie La Poterne. Ne les fermez pas trop tout de même et profitez de la vue, le restaurant donnant sur le Loing ! La salle est un peu bruyante mais les crêpes sont délicieuses.

Enfin, ne passez pas à côté des glaces de l’artisan “Mille et une glaces”, rue de l’Église. Il propose une multitude de parfums, des plus classiques aux plus insolites (Coquelicot De Nemours, Speculoos, Pain d’épices, Cacahuètes). A déguster au bord de la rivière, bien évidemment !

Le Loing à Moret sur Loing

Si vous voulez aller découvrir Moret sur Loing depuis Paris, c’est très facile d’accès en train. se situe à environ 50 minutes de Paris en empruntant la ligne R du Transilien au départ de la Gare de Lyon et en descendant en gare de Moret Veneux-les-Sablons. Si vous possédez un pass Navigo annuel ou mensuel, ce trajet est compris dans votre forfait. Sinon, il vous en coûtera 17.50€ environ pour l’aller-retour. Ensuite, vous atteignez le cœur du village en 20 minutes de marche environ.


Poster un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Si vous aimez les articles du site, n'hésitez pas à faire vos achats sur Amazon.fr via ce lien ; il me permettra de toucher une commission grâce au programme Partenaires Amazon EU.