Pourquoi les Anglais aiment la France et détestent les Français (ou pas) ?


« Pourquoi les Anglais » est une série d’articles que j’ai lancée pour discuter de certains clichés sur les Anglais qu’on entend souvent… et pour expliquer certains mystères de la culture anglaise ! Aujourd’hui, nous allons parler du rapport entre les Anglais et les Français. Vaste sujet !

Parfois, on entend dire que les Anglais adorent la France et l’accent français… et parfois, on affirme aussi que les Anglais détestent les Français. Sans compter que nos voisins britanniques utilisent parfois des mots français dans la conversation ! Étrange étrange…

Entre Anglais et Français, une histoire compliquée

Dès le 11ème siècle, Guillaume le Conquérant (né en France) est allé conquérir l’Angleterre… et on entend souvent parler de lui quand on visite des monuments outre-Manche. D’ailleurs, si vous glissez que vous êtes Français, ça donne parfois lieu à de petites taquineries amicales ;) Même si c’est de l’histoire ancienne, c’est encore bien ancré dans le pays !

Entre la bataille d’Hastings au Sud, la conquête de la ville de York au Nord, la prise de Canterbury et de Winchester, la construction par ses soins de la Tour de Londres qui plaît tant aux touristes aujourd’hui, la création du parc national de New Forest (le Roi était féru de chasse), il a laissé une trace indélébile en Angleterre !

Le château d'Hastings en Angleterre
Le château d'Hastings en Angleterre

Pourquoi les Anglais utilisent-ils des mots français comme voilà ou rendez-vous ?

Au-delà des monuments et des conquêtes, l’invasion de Guillaume le Conquérant a conduit à la disparition d’une grande partie de l’aristocratie anglaise de l’époque au profit de seigneurs normands. Le vieil anglais, langue parlée à l’époque par ces aristocrates, a été remplacé par le normand… et c’est comme ça que des mots français ont trouvé leur chemin dans la langue anglaise.

La devise de la monarchie britannique est par exemple « Dieu et mon droit ». La devise du plus célèbre ordre de chevalerie britannique (l’ordre de la Jarretière) est « Honi soit qui mal y pense », encore du français ! Le français était la langue de la justice et du pouvoir donc on en voit encore la trace dans certains mots comme le « Parliament » (du français « parlement »).

Et dans la conversation courante, il y a une foule de mots français que l’on retrouve en anglais, soit en l’état (les Anglais disent parfois « voilà », « rendez-vous », « chic », « bourgeois », « hors d’oeuvre », « déjà vu », etc), soit de manière un peu modifiée (par exemple, c’est le français « forêt » qui a donné naissance au mot « forest »).

Pourquoi les Anglais disent-ils un French kiss ?

Le French kiss, c’est ce grand baiser romantique avec la langue… mais pourquoi fait-il référence aux Français ?

L’origine de l’expression n’est pas très claire mais certains affirment qu’au cours du 20e siècle, les Français ont acquis la réputation en Angleterre d’être beaucoup plus libres en matière de moeurs que les Anglais. Une petite touche d’impudeur qui aurait conduit le baiser à être surnommé le « French kiss ».

Pour la petite histoire, les Anglais ne sont pas les seuls à faire référence aux Français quand il s’agit d’embrasser. Les Québécois utilisent le verbe « frencher » pour désigner ce genre de baiser :)

Pourquoi les Anglais disent Cheers (et les Français ne comprennent pas) ?

On dit parfois « Cheers » quand on trinque avec quelqu’un. On lit parfois « Cheers » à la fin d’un e-mail envoyé par un Anglais. Qu’est-ce que ça veut dire et pourquoi traduire Cheers en français paraît-il si difficile ?

Chez les Anglais, « Cheers » est le genre de mot qui peut avoir plusieurs significations. Je lisais un article qui blaguait sur le mot « Putain » en français, qu’on peut employer comme exclamation quand on est (positivement) émerveillé aussi bien que quand on vient de se cogner le doigt de pied contre un meuble ^^

Cheers a aussi plusieurs sens : la plupart du temps, on l’utilise en guise de remerciement… mais on peut aussi l’employer quand on trinque avec ses amis (« Cheers, mate ! » est un peu l’équivalent du « A la tienne ! » en français). Enfin, c’est une salutation informelle.

Dans le même genre, les Anglais mettent souvent « x », « xx » ou « xxx » à la fin d’un SMS ou d’un mail amical, c’est l’équivalent de « Bisous » ou « Bises » en français.

Cathédrale de Winchester, un lieu clé pour Guillaume le Conquérant
Cathédrale de Winchester, un lieu clé pour Guillaume le Conquérant

Pourquoi les Anglais aiment la France et la Dordogne ?

Selon le gouvernement anglais, 17 millions de Britanniques environ visitent la France chaque année (sur un peu plus de 65 millions d’habitants). C’est une destination populaire pour plein de raisons : la France n’est pas loin, le climat est plus agréable qu’en Angleterre en règle générale, on y mange bien, on y boit bien, il y a plein de choses à visiter, le pouvoir d’achat actuel des Anglais leur permet aussi de faire du shopping sans trop se priver…

Certaines régions plaisent particulièrement aux Anglais. J’ai eu la surprise de constater que plusieurs amis étaient partis autour de Sommières, dans l’arrière-pays de Montpellier. Ou que les parents d’un autre ami anglais avaient eu par le passé une maison près de Narbonne, revendue « parce qu’il n’y avait plus l’âme traditionnelle qu’il y avait avant dans le village ».

C’est sans doute une combinaison entre la douceur de vivre, le soleil… avec, parfois, un petit coup de pouce inattendu : par exemple, si les Anglais aiment la Dordogne, ce serait avant tout le fruit d’un savant marchandage immobilier. Dans les années 60, les agents immobiliers locaux se sont aperçus qu’ils avaient du mal à trouver des acheteurs pour les propriétés vides, en particulier les vieilles fermes. Ils ont alors tenté de les vendre à la clientèle étrangère… et avec leur pouvoir d’achat élevé, les Anglais se sont rués dessus, achetant à prix d’or ce dont personne, en France, ne voulait.

Pourquoi les Anglais détestent les Français ?

C’est un préjugé que j’ai parfois entendu… mais d’où vient-il ? Peut-être que quelque part, dans l’inconscient collectif, Guillaume le Conquérant (l’envahisseur !) et les conquêtes du passé ont laissé des traces ;) Il ne faut pas sous-estimer le pouvoir de l’histoire sur de petites rivalités fraternelles entre pays voisins. D’ailleurs, les Français ont longtemps appelé l’Angleterre la « perfide Albion » et qualifient parfois les Anglais d’hypocrites (ils sont les rois du double-langage, la marque Very British Problems joue d’ailleurs dessus avec ses t-shirts qui proposent une phrase typiquement britannique et son sens réel).

Je ne pense pas que les Anglais détestent unanimement les Français (tout comme on ne peut pas dire que les Français n’aiment pas les Anglais). En revanche, quand j’entends un Anglais se plaindre des Français, il y a une réflexion qui revient souvent : les Français sont grossiers/impolis/arrogants et manquent de discrétion quand ils font du tourisme outre-Manche.

Même si je généralise un peu, les Anglais sont de nature plus réservée que les Français et ont tendance à être polis à l’extrême (même s’ils n’en pensent pas moins !). Dire « Sorry » est une seconde nature, on dit plutôt trois fois merci que pas du tout. Je peux donc comprendre que l’attitude de certains Français choque… mais impossible de généraliser :)

De même, beaucoup de Français parlent très mal anglais… et ça pousse pas mal de gens à avoir une attitude fermée quand ils sont abordés par une personne qui parle anglais (les touristes anglais en France rament bien, parfois, croyez-moi !)… ou quand ils doivent se débrouiller en Angleterre face à des gens qui ne parlent pas français. Et ça peut être mal interprété !

Pourquoi les Anglais aiment l’accent français ?

Quand j’imite l’accent français à mes amis anglais, ils sont la plupart du temps écroulés de rire… « Bryan is in ze kitchen » a encore de beaux jours devant lui ! D’ailleurs, même dans Harry Potter, le personnage français Fleur Delacourt s’exprime avec un accent bien local :)

Pourtant, même si ça amuse la galerie, beaucoup d’Anglais trouvent l’accent français charmant… de la même manière que nous Français aimons bien le « je-ne-sais-quoi » d’un petit accent étranger. L’exotisme, sans doute ;)

Ça crée parfois des situations drôles car les Français ont tendance à prononcer de la même façon des mots qui n’ont pas le même sens : bitch (salope) et beach (la plage), sheet (le drap, la feuille de papier) et shit (merde) !

Allez, un petit sourire et tout se passera très bien ;)

Thèmes : Culture anglaise 

Poster un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

10 commentaires sur “Pourquoi les Anglais aiment la France et détestent les Français (ou pas) ?

  • James Dawkins

    Bonjour, c’était marrant et informatif comme article.

    Une couche supplémentaire à la difficulté française à comprendre « cheers » : le sarcasme. Si l’on vient de vous faire quelque chose peu gentil ou qui vous n’a pas plu, la réponse naturelle serait « Cheers, mate » d’un ton peu gracieux et avec un regard sévère.

    J’ai remarqué que ce n’est pas seulement les Français qui nous trouvent un peu hypocrites; des Espagnols, eux-aussi qui parlent très directement et qui ont le coeur sur la main, m’ont raconté la même histoire. Je ne serais pas trop surpris si des gens d’autres nationalités ‘latines’ avaient la même réaction. Par contre, certains de nos voisins plus au nord (les Danois, les Norvégiens) ont les mêmes tendances que nous, voire des tendances plus fortes. Par contre, en tant que francophile convaincu, ça me pique un peu chaque fois que j’entends parler de la ‘perfide Albion’.

    C’est vrai qu’on ne sent pas toujours très confortables en s’exprimant ses émotions, et qu’aussi les ‘good manners’ et la préférence d’éviter l’embarrassement (‘saving face’) sont des instincts tout puissants dans l’esprit anglais ; tout ce qui s’oppose parfois à l’honnêteté ! En plus, notre tendance de se débrouiller dans des situations difficiles ou des émotions complexes avec de l’humour sarcastique / ironique au lieu de parler franchement pourrait nous coûter cher dans nos relations avec nos amis d’outre-Manche.

    Ce n’est pas joli de l’admettre, et selon moi – parlant très généralement, bien sûr – notre maladie nationale (l’alcoolisme) est liée prochement à cette incapacité de s’exprimer bien et de se détendre socialement. Les autres peuples des Iles britanniques ont le même problème, pareil pour les Scandinaves. Merry Christmas! Time to get sloshed! (Putain ! Il a raison ce jeune rosbif tendre ; c’est déjà l’heure !)

    Blague à part, joyeux Noël et bonne année 2018 :)

    (Je ne sais pas si le commentaire a enregistré la première fois, donc ‘sorry’ s’il y aura un double poste.)

    Répondre à James
    • Marlène

      Bonjour James, merci beaucoup pour le commentaire et pour cet avis de véritable Anglais :) J’aime beaucoup la réserve anglaise, cette « pudeur » dans les émotions, c’est aussi ce qui fait le charme du pays et de ses habitants. Passez une très belle fin d’année !

      Répondre à Marlène
  • Dominique Blanchard

    Merci de nous éclairer si brillamment (hum) sur nos petites discordances.
    Je vais à Londres pour la 1ère fois avec ma fille en Mars et suis certain d’y être bien accueilli(on ne parlera pas de Guillaume,donc..).

    Répondre à Dominique
    • Marlène

      Hello Dominique, je suis sûre aussi que le séjour se passera très bien. Je n’ai jamais été mal accueillie en Angleterre et pourtant, j’y vais souvent ! Tant qu’on se montre poli et respectueux, on n’a rien à craindre… comme partout en fait :)

      Répondre à Marlène
  • Dubois Guéville

    J’adore vos publications, j’apprends beaucoup de choses et votre façon de raconter; Bon dimanche
    JGD

    Répondre à Dubois
  • tania

    sympa cet article
    moi je ne suis jamais encore allée outre manche
    je n ai pas d’anglais dans mon entourage mais je vois tous les anglais touristes qui viennent en France
    c est simple ils sont partout pas seulement à Paris bien sûr
    c un peu l amour haine
    et puis 2 grandes puissances européennes

    Répondre à tania
    • Marlène

      Oui il y en a beaucoup, ça reste le pays voisin :) C’est chouette, j’aime tellement entendre l’accent quand je n’y vais pas, ça fait passer l’attente entre deux voyages ^^

      Répondre à Marlène
  • Aurore

    Très sympa cet article, c’est vrai que l’histoire à un poids encore très important en Europe et ça se sent d’autant plus avec les Allemands et les Anglais !

    Répondre à Aurore
    • Marlène

      Oh oui alors, pour les Allemands il y a en plus une histoire relativement récente donc je pense qu’on mesure d’autant plus le poids qu’elle peut avoir !

      Répondre à Marlène
Si vous aimez les articles du site, n'hésitez pas à faire vos achats sur Amazon.fr via ce lien ; il me permettra de toucher une commission grâce au programme Partenaires Amazon EU.

Suivez la page Facebook du blog pour être au courant des derniers articles et découvrir d’autres inspirations voyage !