Pourquoi les Anglais aiment le thé, le lait (et lever le petit doigt) ? Le secret enfin dévoilé !


« Mais pourquoi les Anglais font ça ? » Combien de fois ai-je entendu cette question dans la bouche de mon entourage ! La culture anglaise intrigue et j’ai décidé de lui consacrer une petite série d’articles originale pour répondre à ces fameuses questions « pourquoi les Anglais… ».

Au programme : des vérités, des préjugés, des questions insolites et surtout, plein de réponses pour lever le mystère ! On commence tout de suite avec un sujet brûlant (dans tous les sens du terme) : le thé !

Pourquoi les Anglais boivent du thé ? Un incontournable de la culture anglaise
Pourquoi les Anglais boivent du thé ? Un incontournable de la culture anglaise

Pourquoi les Anglais aiment le thé ?

D’après la UK Tea & Infusions Association, les Britanniques boivent 165 millions de tasses de thé par jour. Sachant qu’il y a environ 64.5 millions d’habitants au Royaume-Uni, faites le calcul, ça fait une moyenne de 2.5 tasses par personne et par jour.

À côté, le café et ses 70 millions de tasses quotidiennes fait pâle figure ! Contrairement aux idées reçues, c’est l’Irlande qui devance l’Angleterre au rang des plus gros buveurs de thé. Mais pourquoi les Anglais aiment-ils autant le thé ?

Le thé n’a pas toujours été la boisson de référence des Anglais ! Ils l’ont d’ailleurs adopté assez tard par rapport à d’autres pays d’Europe comme le Portugal, où le thé était considéré comme une boisson exotique très à la mode chez les gens fortunés. C’est la princesse portugaise Catherine de Bragance, épouse de Charles II, qui aurait contribué à en faire une boisson très branchée au Royaume-Uni.

Un peu plus tard, au 19e siècle, c’est dans les cercles nobles qu’est née la fameuse tradition de « l’afternoon tea », ce thé accompagné de pâtisseries et de petits sandwiches que l’on déguste en Angleterre.

À l’époque, il était fréquent de ne faire que deux repas par jour, matin et soir, y compris dans les milieux aisés. Anna, duchesse de Bedford, a commencé à prendre le thé dans son boudoir en fin d’après-midi en l’accompagnant de quelques gourmandises. Elle invitait régulièrement des amis et de fil en aiguille, la pratique s’est répandue dans les milieux privilégiés puis dans les classes populaires.

On a même commencé à établir une distinction entre « l’afternoon tea » de la noblesse, qui se prenait relativement tôt (vers 16h) avant une balade dans les parcs royaux, et le « high tea » (littéralement le « haut thé »), qui se prenait plus tard et remplaçait souvent le dîner pour les classes moyennes.

Il doit son nom au fait qu’il se prenait sur la table du dîner, par opposition à l’afternoon tea que l’on dégustait sur une table basse. Le high tea, malgré son nom qui a l’air très noble, était donc le repas que les ouvriers prenaient vers 18h en rentrant de l’usine.

Ce qui est très intéressant dans la culture anglaise, c’est que la façon de boire le thé est un vrai marqueur social : en général, plus une personne évolue dans un milieu social favorisé, plus elle consomme des thés légers… alors que les thés noirs sont davantage plébiscités par la classe ouvrière. Même chose pour le fait de mettre du sucre dans son thé (traditionnellement, les milieux favorisés boivent plutôt le thé sans sucre).

Dans la culture anglaise, boire du thé a aussi d’autres rôles bien pratiques : c’est un moyen facile d’engager la conversation ou de se tirer d’une situation délicate, c’est une source de réconfort inépuisable (la phrase « I’ll put the kettle on/Je vais faire chauffer la bouilloire » est un remède à tous les maux)…

Les Anglais sont souvent des gens assez réservés par nature et quelle meilleure solution qu’une tasse de thé pour briser la glace ?

Pourquoi les Anglais mettent du lait dans le thé ?

98% des Anglais boivent leur thé avec du lait… et la façon de l’ajouter donne lieu à de grands débats, mon (ex) English boyfriend m’a longuement expliqué toutes les subtilités de l’art du thé.

La réponse se trouverait là encore dans l’histoire ! Quand le thé a commencé à se populariser en Angleterre, c’était un produit de luxe, importé de loin et qui coûtait une fortune. Or, comme il était servi très chaud, il avait tendance à créer des fissures dans la porcelaine des tasses, sans compter toutes les traces qu’il laissait.

Pour éviter d’endommager la vaisselle, on ajoutait donc du lait (la touche de douceur). Et là aussi, la façon de servir le lait avec le thé est très liée à la classe sociale !

Dans les milieux favorisés, on pouvait se permettre de se servir une grande tasse de thé, on ajoutait donc traditionnellement le lait après avoir servi le thé, un héritage qui reste assez présent dans les milieux aisés d’aujourd’hui (« un thé avec un nuage de lait » !).

À l’inverse, dans les milieux plus modestes, le thé était trop cher pour que l’on s’en verse une pleine tasse : on avait donc tendance à préparer une tasse de lait, à laquelle on ajoutait un peu de thé.

Au-delà de ces histoires de classes sociales, beaucoup de gens apprécient le lait dans le thé car il réduit l’amertume de la boisson, surtout quand on la déguste sans sucre !

Plus qu'une tradition, le thé est un art
Plus qu’une tradition, le thé est un art

Pourquoi les Anglais lèvent le petit doigt en buvant le thé ?

L’histoire est assez amusante mais figurez-vous qu’il existe de véritables règles de savoir-vivre quand il s’agit de prendre le thé !

À une époque, on considérait que manger en utilisant les cinq doigts de la main était le signe d’une mauvaise éducation, par opposition avec les gens bien éduqués qui utilisaient seulement trois doigts, notamment lorsqu’ils devaient manger avec les mains.

C’est comme ça que l’idée d’un « doigt en l’air » a commencé à se propager, de manière totalement fausse… mais tenace puisque ça fait depuis le 11e siècle qu’elle existe ! Ne le faites pas, vous seriez considéré comme quelqu’un de grossier !

Comment prendre le thé quand on a du savoir-vivre ?

Lorsque l’on s’installe pour prendre le thé, on pose son sac sur ses genoux ou contre le dossier de sa chaise, puis on déplie sa serviette sur les genoux. Si l’on doit s’absenter au cours du thé, on laisse sa serviette sur la chaise pour indiquer que l’on va revenir.

Le service du thé commence par la préparation de la tasse : le sucre, si vous en prenez ; une tranche de citron éventuellement (après le sucre) ; le thé vient ensuite, avant de terminer par le lait. On ne laisse jamais sa cuillère dans la tasse et on doit la poser derrière la tasse.

Autre règle d’or : quand on boit son thé, on regarde son thé.

Cette règle en vigueur chez les gens bien élevés permet de s’assurer qu’on ne renverse pas de thé par mégarde.

Il y a même une façon polie de tenir sa tasse ! Si l’anse de la tasse est étroite, on la tient avec le pouce et l’index en se servant du majeur comme appui ; si l’anse de la tasse est large, on place le pouce au sommet et l’index à l’intérieur de l’anse, en se servant là aussi du majeur pour éviter de tout renverser !

On peut ensuite commencer à déguster les gourmandises servies avec le thé : traditionnellement, on allait du salé vers le sucré (petits sandwiches, scones puis pâtisseries) mais de plus en plus, les gens commencent par les scones pour éviter qu’ils ne refroidissent car ils sont servis chauds. Ce n’est pas considéré comme une faute de goût.

Les scones se mangent avec les doigts, après les avoir coupés en deux dans le sens de la longueur (à la main de préférence) et tartinés avec la crème.

Vous voyez, quand je dis que les Anglais ne rigolent pas avec le thé, ça n’a rien d’un vain mot ! J’espère que cette plongée dans une tradition mythique de l’Angleterre vous aura appris des choses… et je prévois très bientôt de nouveaux épisodes de « Pourquoi les Anglais » pour vous en dire un peu plus sur mon pays de cœur !

Thèmes : Culture anglaise 

Poster un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

2 commentaires sur “Pourquoi les Anglais aiment le thé, le lait (et lever le petit doigt) ? Le secret enfin dévoilé !

  • DOMINIQUE

    Très bon « papier » et d’ailleurs, très bon blog Marlène, merci. Love : « Autre règle d’or : quand on boit son thé, on regarde son thé. »

    Répondre à DOMINIQUE
Si vous aimez les articles du site, n'hésitez pas à faire vos achats sur Amazon.fr via ce lien ; il me permettra de toucher une commission grâce au programme Partenaires Amazon EU.

Suivez la page Facebook du blog pour être au courant des derniers articles et découvrir d’autres inspirations voyage !