Street art à Gand en Belgique : de la ruelle aux graffitis aux découvertes inattendues


Si vous allez visiter Gand en Belgique, une chose attirera immanquablement votre attention, que vous aimiez cette forme d’expression artistique ou pas : la ville regorge d’oeuvres de rue ! Le street art à Gand est une institution, tant et si bien que j’ai décidé d’y consacrer un article entier !

La ruelle aux graffitis (Graffiti Street, Werregarenstraat)

La Werregarenstraat est une étroite ruelle qui pourrait presque passer inaperçue. Elle se faufile au cœur du quartier historique de Gand, entre Hoogport (la longue rue qui permet de rejoindre le château de Gravensteen) et la Onderstraat.

A mon arrivée… elle était en partie barrée par un panneau de bois suite à d’importants travaux entrepris sur place. Mais voyant un groupe se faufiler derrière le panneau, je me suis glissée derrière eux pour découvrir ce lieu incontournable du street art à Gand.

Le début de la ruelle aux graffitis côté Hoogport
Le début de la ruelle aux graffitis côté Hoogport

La ruelle aux graffitis est d’ordinaire une rue pavée, que la municipalité laisse aux artistes de rue depuis le milieu des années 90 pour qu’ils la décorent de leurs fresques. Tout comme la rue Dénoyez à Paris ou le quartier de Shoreditch à Londres, le visage de Graffiti Street change régulièrement et d’une visite à l’autre, vous ne verrez jamais les mêmes œuvres.

Street art à Gand - Graffiti Street
Street art à Gand – Graffiti Street

Certaines œuvres sont signées, beaucoup ne le sont pas. Les citations côtoient les grandes fresques, les tags se mêlent aux portraits… Il en résulte une atmosphère pleine de couleurs mais aussi très déstructurée car les graffitis artistiques se mêlent aux « gribouillages » maladroits de ceux qui ont voulu laisser leur marque sans forcément respecter les œuvres présentes.

Street art à Gand - La ruelle aux graffitis
Street art à Gand – La ruelle aux graffitis

La rue est éphémère et d’une certaine manière, elle exprime aussi une époque, j’y ai vu de nombreux graffitis politiques traduisant une opposition marquée à l’élection de Donald Trump aux Etats-Unis.

Chose étonnante : en parcourant Graffiti Street, vous pourrez admirer un magnifique jardin. Il est rattaché au Hof van Rijhove, un bâtiment datant du 14ème siècle qui abrite aujourd’hui des bureaux de la municipalité.

La Tweebruggenstraat, une autre rue dédiée au street art à Gand

Au sud du centre historique, cette rue fait la part belle à des œuvres de grande taille, très soignées, qui s’intègrent harmonieusement aux murs qui bordent la rue tant et si bien qu’on dirait que l’on se trouve face à des « cadres » naturels dans un musée de plein air.

La Tweebruggenstraat à Gand
La Tweebruggenstraat à Gand
La Tweebruggenstraat à Gand
La Tweebruggenstraat à Gand

C’est une rue où les cyclistes ont la priorité et cette particularité inspire plusieurs œuvres visibles sur place !

La Tweebruggenstraat à Gand
La Tweebruggenstraat à Gand
La Tweebruggenstraat à Gand
La Tweebruggenstraat à Gand

L’art se glisse même dans une petite rue adjacente, la Groene Ooie.

Street art à Gand - La Groene Ooie
Street art à Gand – La Groene Ooie

Le street art à Gand est partout

Le moindre quartier est susceptible de vous surprendre avec une oeuvre isolée ou une fresque ! La ville de Gand organise régulièrement des « Graffiti Jam » qui permettent à de nombreux artistes d’investir un espace public préalablement défini pour le décorer.

Cette oeuvre, visible sur Kattenberg, est l’une des premières que j’aie découvertes lors de mon séjour sur place. Elle a été créée par Smithe, un street artist originaire de Mexico au Mexique.

Kattenberg - Une oeuvre signée Smithe
Kattenberg – Une oeuvre signée Smithe

Ne passez pas non plus à côté d’une légende locale, Bue The Warrior. Il a un style reconnaissable entre mille, qui rappelle le dessin animé… et ce n’est pas étonnant quand on sait que son père et son grand-père travaillaient tous les deux dans un studio de bandes dessinées. De là à dire qu’il a reçu cette sensibilité en héritage, il n’y a qu’un pas !

De son vrai nom Dave De Rop, c’est un artiste originaire de Gand qui produit des œuvres très colorées, positives, qui expriment le pétillant de l’enfance sans jamais tomber dans la noirceur.

Une oeuvre de Bue The Warrior à Gand
Une oeuvre de Bue The Warrior à Gand (Baudelopark)

Il signe parfois des œuvres avec d’autres artistes comme Roa, Smithe, Madame la Belge et bien d’autres. Voici par exemple une oeuvre commune à Bue the Warrior, Lugosis et Dick Tate, dénichée au bord de la rivière quand on quitte Tweebruggenstraat.

Street art à Gand - Bue the Warrior, Lugosis et Dick Tate
Street art à Gand – Bue the Warrior, Lugosis et Dick Tate

Non loin du port de Gand, certains murs ont aussi été décorés.

Street art à Gand
Street art à Gand

Une autre oeuvre signée Resto, à Willem de Beersteeg, un tout petit jardin public au bord de la rivière, la Lys.

Street art à Gand - Une façade peinte par Resto à Willem de Beersteeg
Street art à Gand – Une façade peinte par Resto à Willem de Beersteeg

J’ai même eu la chance de tomber sur Klaas Van Der Linden au moment où il était en train d’apporter la touche finale à cette nouvelle oeuvre, « Eye on the Prey » (il avait encore son matériel posé juste à côté de l’oeuvre, c’est dire si elle venait d’être achevée !).

Klaas Van der Linden sur Hoogport
Klaas Van der Linden sur Hoogport

Et même en retournant à la gare après mon séjour, j’ai pu tomber sur du street art à Gand… comme cette gigantesque peinture murale, « Gent Schakelt Slim ». Si j’ai bien compris, ce terme signifie « le trajet quotidien intelligent ». C’est une incitation de la ville à utiliser le moyen de transport le plus adapté en fonction du trajet que l’on fait (traduction : inutile de prendre la voiture pour faire 1 kilomètre !).

Gent Schakelt Slim
Gent Schakelt Slim

Il y a tellement d’œuvres murales à voir à Gand que la ville a édité une carte du street art à Gand, la carte « Sorry Not Sorry ». Elle a initialement été créée après une grande manifestation dédiée au street art mais recense de nombreuses œuvres que l’on peut encore admirer dans les rues.

J’espère vous avoir donné un petit aperçu de cette facette bien plus moderne de Gand en Belgique !


Poster un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Si vous aimez les articles du site, n'hésitez pas à faire vos achats sur Amazon.fr via ce lien ; il me permettra de toucher une commission grâce au programme Partenaires Amazon EU.

Suivez la page Facebook du blog pour être au courant des derniers articles et découvrir d’autres inspirations voyage !