Guide du métro parisien : comment le prendre et quels sont les codes cachés du métro ?


Cet article s’adresse à toi, visiteur qui découvre Paris pour la première fois (ou pas) et qui doit emprunter la Rolls des moyens de transport locaux : le métro parisien. Ce monde souterrain (mais pas toujours souterrain) où les lignes se croisent dans tous les sens et où on peut vite être complètement perdu quand on débarque.

J’ai écrit ce petit guide du métro parisien pour répondre aux questions fréquentes des touristes de passage qui font un séjour à Paris : comment marche le métro à Paris ? Quels sont les titres de transport idéaux pour une journée, un week-end, une semaine et plus ? Quels sont les « codes » du métro parisien, les petites astuces à connaître ? C’est parti pour plein de conseils… et si vous avez des questions, postez un commentaire, j’essaierai de vous répondre !

Avant toute chose, si vous cherchez un itinéraire, il y a un simulateur à votre disposition sur le site de la RATP, cliquez simplement sur le bouton ci-dessous pour y accéder et calculer vos temps de trajet entre deux stations ou entre deux adresses :

Le métro parisien : comment ça marche ?

Le métro à Paris, ce sont 16 lignes qui quadrillent la capitale dans tous les sens. Elles desservent à la fois Paris même et les villes de proche banlieue (comme Vincennes, Boulogne-Billancourt, Neuilly-sur-Seine, etc). Le métro est en grande partie souterrain, avec quelques stations « à l’air libre » :)

Plan du métro de Paris et lignes touristiques

Parmi les lignes les plus touristiques, il y a la ligne 1 (qui dessert notamment le quartier du Marais, Châtelet-les-Halles, le Louvre, les Champs-Elysées, l’Arc-de-Triomphe), la ligne 6 (qui dessert la Tour Eiffel, vous pouvez d’ailleurs l’apercevoir entre les stations Passy et Bir Hakeim ; elle dessert aussi la Tour Montparnasse et son observatoire), la ligne 4 (qui passe par Châtelet-les-Halles, l’Ile de la Cité avec Notre-Dame-de-Paris et la Sainte-Chapelle ou encore le quartier de Saint-Germain-des-Prés), la ligne 12 (qui passe par Montmartre et le musée d’Orsay)…

La région Ile-de-France est découpée en zones : si vous restez dans Paris, vous êtes en zone 1… et plus vous vous éloignez de Paris, plus le numéro de la zone augmente. Par exemple, Disneyland Paris est en zone 5.

Voici un plan du métro parisien (cliquez pour le télécharger en PDF !) :

Plan du métro de Paris

Comment prendre le métro à Paris ?

Le fonctionnement du métro est assez simple :

  • Vous achetez un titre de transport.
  • Vous choisissez votre destination en regardant le terminus du métro… pour le prendre dans le bon sens. Par exemple, sur la ligne 1, si vous partez de la gare de Lyon pour aller vers les Champs-Elysées, le terminus de la ligne dans cette direction est « La Défense », il faut donc prendre le métro sur le quai qui indique la direction « La Défense ». Il y a des panneaux qui indiquent la direction du métro quand on accède aux quais.
  • Vous validez votre titre de transport en passant votre ticket dans une borne (ou votre pass contre le lecteur).
  • Vous accédez au quai de votre choix et vous montez dans le métro. Il s’arrête à toutes les stations (sauf s’il y a une station fermée pour travaux, auquel cas ce sera indiqué sur les plans ET par une annonce sonore à la station précédente).

Tant que vous ne sortez pas du métro, vous conservez le même titre de transport. Seule exception : pour un ticket de métro, si votre trajet dépasse 2 heures consécutives (honnêtement, c’est peu probable), vous devrez valider un nouveau ticket. Du coup, si vous vous trompez de trajet, pas de souci, il suffit de descendre et de reprendre le métro dans le bon sens.

Les titres de transport dans le métro de Paris

Quand vous venez faire un séjour à Paris, plusieurs options s’offrent à vous.

Le ticket de métro à l’unité

Le ticket de métro à l’unité est intéressant si vous prenez très peu les transports. Par exemple, vous venez à Paris juste pour une journée et vous comptez effectuer moins de 4 trajets en métro.

ll coûte environ 2€, est valable 2h sur le réseau métro/RER dans Paris ou 1h30 sur le réseau de bus/tram. Vous pouvez aussi l’acheter par carnets de 10 tickets… et profiter d’un tarif réduit dans certains cas.

Le ticket Mobilis : trajets illimités sur une journée

Le ticket Mobilis est intéressant si vous venez pour la journée à Paris… en faisant plus de 4 trajets le même jour et sans visiter de musée. Il vous donne droit à des trajets illimités dans les zones de votre choix. Si vous vous limitez à Paris et à sa très proche banlieue, ce ticket vous coûtera autour de 8€, il est donc très intéressant. Il faudra y inscrire vos nom/prénom ainsi que la date du jour.

Le forfait Paris Visite : réductions dans les musées

Le Forfait Paris Visite est un ticket conçu spécialement pour les touristes. Il vous donne droit à des trajets illimités, soit à Paris (zones 1 à 3), soit dans toute l’Ile-de-France (parfait si vous arrivez depuis les aéroports par les transports en commun, que vous allez visiter Disneyland ou le château de Versailles qui sont excentrés par rapport à Paris). Vous pouvez l’acheter pour une durée variant entre 1 et 5 jours consécutifs.

En plus du titre de transport, il vous permet de profiter de certaines réductions : 20% sur votre entrée à l’Arc de Triomphe, 25% sur l’accès à l’observatoire de la Tour Montparnasse ainsi que de petites réductions de 2-3€ sur les entrées dans pas mal de musées partenaires. Les enfants bénéficient aussi d’un demi-tarif.

Comme le forfait Paris Visite combine un titre de transport et des réductions sur les musées, il coûte un peu plus cher que le ticket Mobilis à la journée : pour une journée dans Paris, il vous coûtera environ 5€ plus cher… mais si vous visitez des musées, cette différence de prix sera vite remboursée puisque vous profiterez de réductions.

Si vous venez à Paris un week-end, vous avez le choix entre prendre 2 tickets Mobilis à la journée (un pour le samedi, un pour le dimanche) pour 15€ au total… ou prendre un forfait Paris Visite de 2 jours pour 19.5€ (et bénéficier de réductions dans les musées). Ça vous permet de faire un choix en fonction de votre programme.

Le pass Navigo Découverte

Si vous restez une semaine ou deux à Paris, une autre option s’offre à vous : le pass Navigo semaine. Il se présente sous forme de carte à puce et vous permet de voyager en illimité sur tout le réseau de transports d’Ile-de-France pour environ 23€ par semaine.

Vous devrez en plus payer la carte à puce (5€). Il suffit d’aller à un guichet pour faire établir ce titre de transport et le pass Navigo Découverte est ouvert à tous, pas seulement aux Parisiens et Franciliens.

Gratuité et tarifs réduits

Les enfants de moins de 4 ans voyagent gratuitement. Il existe ensuite des tarifs réduits voire des cas de gratuité totale : enfants, personnes en situation précaire (bénéficiaires du RSA, de l’ASS, de la CMUC), familles nombreuses, personnes handicapées, seniors, vous pouvez sûrement bénéficier d’une réduction. N’hésitez pas à demander à un guichet et à apporter les justificatifs éventuels de votre situation.

Si vous êtes un peu perdu dans le choix d’un titre de transport, il existe un simulateur en ligne : vous répondez à quelques questions et le site vous propose le titre de transport parisien le plus adapté à votre situation.

Le métro parisien sur le viaduc de Bercy
Le métro parisien sur le viaduc de Bercy

Comment trouver son itinéraire et son temps de trajet dans le métro ?

Pour trouver votre chemin, vous pouvez télécharger l’application de la RATP ou l’application Via Navigo pour faire vos simulations de trajet. L’application de la RATP vous donne aussi les prochains passages d’un métro/bus/RER/tramway à une station précise, peut vous géolocaliser pour vous indiquer les stations les plus proches, etc.

Je vous redonne aussi le lien du site web de la RATP, qui propose un simulateur d’itinéraire :

Sinon, dans chaque station, il y a des plans du réseau de métro mais aussi des plans de quartier, qui sont pratiques pour savoir quelle est la « meilleure sortie » à prendre. En effet, dans pas mal de stations, vous avez le choix entre plusieurs sorties, chacune donnant sur une rue différente. Mais ne vous inquiétez pas pour ça, si vous ne savez pas quelle sortie est « la meilleure » par rapport à votre destination, prenez-en une au pif et une fois en surface, demandez votre chemin ou utilisez le GPS de votre smartphone ;)

Il existe une application que je trouve bien pratique en tant que Parisienne : « Paris ci la sortie du métro ». Vous indiquez à quelle station vous allez sortir du métro et l’application vous donne toutes les sorties disponibles à la station en question et aussi à quel endroit elles se situent (à l’avant, à l’arrière, au milieu du métro). Pratique pour se repérer !

Comment calculer son temps de trajet dans le métro à Paris ?

Je vais vous confier mon secret : la technique du X2-1/3 (fois deux moins un tiers), système breveté. C’est un Parisien qui me l’a apprise quand j’ai emménagé à Paris… Au début, j’ai ouvert des yeux énormes (« non mais ils sont malades ces gens à faire des maths dans le métro »)… et aujourd’hui, c’est devenu un automatisme pour calculer mon temps de trajet « en live » quand je suis en retard et que ça ne capte pas assez pour utiliser une application sur mon téléphone !

Le principe est simple : vous comptez le nombre d’interstations et vous le multipliez par deux. Puis vous retirez un tiers de ce temps à ce chiffre. Ca vous donne votre temps de trajet.

Exemple : entre Châtelet-les-Halles et la place de l’Etoile (avec l’Arc de Triomphe), il y a 8 interstations. Ce qui fait 8*2 = 16 minutes ; 16/3 = 5 minutes 20 ; 16-5 minutes 20 = 10 minutes 40 secondes.

Méthode testée et approuvée dans le métro depuis plus de 10 ans. A peu près fiable et fait travailler son calcul mental. Plus rapide, la technique du « multiplier les interstations par 1.5 » mais c’est moins fiable ;)

Conseils pour les débutants du métro parisien

  • Mettez-vous à droite de l’escalator si vous voulez vous laisser transporter, la moitié de gauche est « réservée » aux gens qui veulent monter ou descendre à toute vitesse.
  • Faites très attention à votre téléphone, surtout si vous êtes assis sur les strapontins à côté des portes. La plupart des pickpockets ont une technique simple, ils se mettent près de la porte et attendent le signal qui indique la fermeture imminente de la porte. C’est là qu’ils attaquent, piquent votre téléphone et sortent du métro. Les portes se referment sur eux et vous ne pouvez donc pas leur courir après…
  • Si vous avez un sac à dos, enlevez-le de votre dos : d’abord, pour ne pas éborgner les voyageurs ; ensuite, pour éviter là encore les pickpockets qui peuvent se servir dedans à votre insu.
  • Le métro s’arrête à toutes les stations, sans qu’on ait à appuyer sur un bouton (oui, je me suis posé la question en arrivant à Paris).
  • Oui, les Parisiens courent pour attraper le métro même s’il y en a un qui arrive dans 2 minutes.
  • Dans le métro, vous risquez d’entendre la Cucaracha, Les Amants de Saint-Jean, Kalinka, du Vivaldi massacré… ça, ce sont tous les gens qui font la manche sans autorisation. Et sinon, il y a aussi de vrais musiciens du métro, dans les couloirs, qui ont passé des auditions pour avoir le droit de jouer ici et il y a des gens très chouettes, à encourager si vous avez quelques pièces qui traînent au fond d’une poche.
  • Si vous avez une valise, une poussette, un caddie, tout ça à la fois… bref, si vous êtes chargé, il y a des portes ou des portiques pour éviter de devoir passer les tourniquets à l’entrée des stations en galérant. Dans beaucoup de grandes villes, ce type de tourniquet a été abandonné au profit de portillons bien plus faciles d’accès. Paris est en retard mais il y a quand même une porte plus large dans la plupart des stations.
  • Si vous voulez une place assise parce que vous êtes enceinte/handicapé(e)/âgé(e), DEMANDEZ. Souvent, les gens ne se lèvent pas spontanément parce qu’ils ne vous ont pas vu (fatigue, nez sur le smartphone ou dans un livre)… ou parce qu’ils font semblant de ne pas vous voir.
  • Le sol des couloirs peut être glissant, surtout sur les côtés. Attention si vous avez des talons ou des chaussures qui dérapent.
  • L’accessibilité du métro parisien est catastrophique par rapport à Londres par exemple. Beauuuuucoup (trop) d’escaliers. Si vous êtes en fauteuil roulant ou avez beaucoup de mal à marcher, le bus est souvent une bien meilleure option. La ligne 14 du métro est la seule qui soit entièrement accessible. Il y a un super site pour vous aider si vous ou vos proches êtes en situation de handicap (que ce soit un handicap moteur, visuel, auditif, mental) : Infomobi.
  • Si vous ne comprenez rien aux panneaux et aux sorties de la station Châtelet-les-Halles, je vous rassure, c’est pareil pour 90% des Parisiens.
  • Pour ouvrir les portes du métro : soit elles s’ouvrent automatiquement sur les lignes les plus récentes, soit il faut appuyer sur un bouton, soit il faut soulever le loquet (parfois en forçant !).

3 questions bonus sur le métro parisien

Quelle est la différence entre métro et RER ?

Le métro dessert Paris et la proche banlieue, le RER va beaucoup plus loin de Paris. Il a une capacité plus grande (il est souvent sur deux étages). Tant que vous restez dans Paris, la tarification est la même dans le métro et dans le RER mais si vous allez en grande banlieue, il faudra acheter un ticket spécifique couvrant des zones plus éloignées de Paris.

Le RER ne s’arrête pas forcément à toutes les stations. Dans Paris, il s’arrête partout mais si vous prévoyez de sortir de Paris, regardez bien les panneaux sur les quais. Ils affichent un point lumineux à côté de toutes les stations où le RER va s’arrêter. Comme dans le métro, pas besoin d’appuyer sur un bouton, le RER s’arrêtera automatiquement aux stations prévues.

Pensez à bien garder votre ticket à portée de main dans le RER car contrairement au métro, il faudra repasser votre ticket dans une borne pour sortir.

Un RER à Paris
Un RER à Paris

Est-ce que le métro à Paris craint le soir ?

Je prends souvent le métro en fin de soirée et je n’ai jamais eu de problème, à part quelques dragueurs un peu lourds (ou des gens éméchés le week-end). Il y a quand même des lignes où, en tant que femme, je me sens moins en sécurité en fin de soirée (la ligne 13 notamment, les stations Stalingrad, Barbès, etc)…

De manière générale, les consignes habituelles de prudence s’appliquent : ne vous mettez pas seule dans une voiture si vous êtes une femme, privilégiez les wagons où il y a du monde car ça décourage souvent les gens lourds (pas toujours, mais souvent). Si le métro est vraiment vide et que vous n’êtes pas rassurée, rapprochez-vous de la cabine du conducteur.

Pourquoi les Parisiens font (souvent) la tête dans le métro ?

Il faut savoir que les transports parisiens sont épuisants. C’est souvent bondé aux heures de pointe, beaucoup de gens ont des temps de trajet énormes avec plein de correspondances. Quand j’habitais en Province, on trouvait que 30 minutes de trajet était énorme. A Paris, si vous n’avez que 30 minutes de trajet ou moins pour aller travailler, vous faites partie des chanceux. J’ai souvent entendu dire « Tant que ça ne dépasse pas une heure, ça va ».

Les problèmes sont réguliers sur le réseau (sur le RER plus encore que sur le métro) au point que le Parisien finit par connaître les annonces par cœur : « en raison d’un incident d’exploitation/d’un accident grave de voyageur/d’un malaise voyageur/d’une panne de signalisation/de voyageurs sur les voies/d’un animal sur les voies/de la régulation du trafic/d’un signal d’alarme/d’un colis suspect en gare de naninanoum, le trafic est actuellement perturbé/interrompu entre les stations blabla et blublu jusqu’à XX heures environ. Nous vous prions de bien vouloir patienter/nous excuser pour la gêne occasionnée/emprunter un autre itinéraire ». Hum.

Bref, les gens sont souvent fatigués et il faut reconnaître qu’il y a pas mal d’incivilités dans le métro et les transports en général. Les gens qui vous marchent sur les pieds sans s’excuser, qui courent pour se jeter sur une place assise alors que vous êtes chargé et étiez sur le point de vous asseoir, qui restent assis sur les strapontins alors que le métro est bondé, ceux qui téléphonent en hurlant, qui se coupent les ongles dans le métro, qui écartent les jambes (pour aérer, sans doute) pendant que leur voisin de siège galère avec une demi-fesse dans le vide, qui regardent des séries sans écouteurs, qui puent comme s’ils n’avaient pas vu une salle de bain depuis le siècle dernier (et je ne parle pas des SDF qui, malheureusement, n’ont pas toujours le choix)… Sans oublier les dragueurs, les gens qui se grillent une cigarette dans le métro et j’en passe.

A la longue, des choses anodines finissent pas devenir agaçantes : la personne qui tape du pied en rythme avec sa musique, celui qui mâchouille son chewing-gum bruyamment. Bref, vous devenez vé-nère. C’est souvent pour ça que le Parisien du métro fait la tête. Et puis, il y a des jours où il est juste de mauvais poil parce que ça arrive à tout le monde, ça ;)

J’espère que cet article répondra à la plupart de vos questions sur le métro à Paris. Ça reste le moyen de transport le plus accessible pour se déplacer dans la capitale en évitant les bouchons… donc on le supporte même si on le critique ;)

Les Parisiens, n’hésitez pas à ajouter vos petits conseils si vous passez par là ! Et les Parisiens d’un jour, si vous avez des questions sur le métro, posez-les dans les commentaires :)
Thèmes : Ile-de-France Paris 

Poster un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

34 commentaires sur “Guide du métro parisien : comment le prendre et quels sont les codes cachés du métro ?

  • Monique

    Bonjour
    Merci pour toutes ces infos pouf soulagement mais!!!.J’ai eu l’occasion de venir à Paris mais je me suis laissée guidée. AIE AIE AIE, cette fois je dois me débrouiller seule.
    J’arrive de la gare de l’Est je dois prendre le métro ligne 4 direction Mairie de Montrouge. J’ai bien vu la bouche de Métro sauf erreur de ma part en face de la gare de l’Est après le Bld de Strasbourg. Comment le bon sens de métro m’est indiqué afin que je puisse arriver à mon RV à l’heure. Je Descends Montparnasse bienvenue. Je prends le 12 direction Mairie d’Issy pour descendre à Volontaires. Au risque de paraître idiote, merci de m’apporter ce dernier petit renseignement pour que je sois rassurée à 100%.

    Répondre à Monique
    • Marlène

      Bonjour Monique, il y a tout simplement des panneaux d’affichage qui indiquent le sens du métro pour ne pas se tromper de quai… et l’information est répétée sur chaque quai, sur le panneau lumineux qui indique le temps avant le prochain métro.

      Répondre à Marlène
  • Frank Servais

    Bravo pour ce blog. Visitant Paris, j’ai cherché à m’informer sur le métro. Simplement parfait, votre article
    Un grand coup de chapeau, c’est bien écrit, je n’ai pas relevé de fautes et la présentation est excellente.
    Visiblement, vous avez du talent :-)

    Répondre à Frank
    • Marlène

      Bonjour Frank, merci pour le message ! Concernant l’orthographe, j’ai la chance d’avoir des facilités en la matière, il arrive parfois que certaines se glissent dans les articles car j’utilise la reconnaissance vocale pour écrire et mon logiciel a parfois des idées créatives si je ne relis pas derrière ;)

      Répondre à Marlène
  • Sbastien

    Ecoutez…. je suis tombé sur votre article par hasard et j’avoue que je l’ai dévoré. Neutre, pratique, déculpabilisant, complet, sans précautions d’emphases inutiles vous traitez le sujet dans son intégralité même la sécurité… merci! Ça se lit avec plaisir, c’est pédagogique et instructif, bref de ces très belles plumes trop rare dont la lecture nous fait nous dire « ben j me coucherai moins con c’soir ! « 

    Répondre à Sbastien
  • Lila

    Bonjour Marlène,
    Article très intéressant.
    Petite question : J’envisage un séjour à Paris .
    J’arriverai de l’aéroport d’Orly et je devrai me rendre dans le 18 ième arrondissement.
    Quelles lignes de transports me faudra-t-il prendre ?
    Merci beaucoup

    Répondre à Lila
  • Abdel

    Bonsoir Marlène,
    Très prochainement j’aurais besoin de changer le métro 1 par le métro 7 dans la station Palais royal Musée du Louvre, et j’aimerais savoir si j’aurais besoin d’avoir un autre ticket pour cette correspondance. Ou bien il serait possible de changer le métro avec le même ticket (Ticket basic d’un trajet). Aussi s’il vous plaît, et ce que il y a des portails entre les deux stations pour valider le ticket encore une fois.
    Merci infiniment pour ta réponse.

    Répondre à Abdel
    • Marlène

      Bonjour Abdel, quand on fait un changement dans le métro on ne revalide pas son ticket, on ne peut pas se tromper de toute façon car tant qu’on ne sort pas, on ne rencontre pas de nouveau « point de validation ». Bon séjour à Paris !

      Répondre à Marlène
  • Sabine

    Bonjour
    Je dois passer des oraux a centrale supelec rue joliot curie a gif sur yvette. Sachant que j arrive gare de l est a paris’ quel est pour moi l itineraire le plus simple. Je dois ensuite en fin de semaine aller de gif a l iut paris descartes 143 avenue de versailles paris 16. Merci pour vos conseils d itineraire. Votre guide est très utile surtout pour nous provinciaux. Merci beaucoup

    Répondre à Sabine
  • Lysanne Pariseau

    Bonjour Marlène
    En préparation d’un premier voyage en solo à Paris, je trouve votre trésor de site! Mille mercis!
    Bien sûr, une question pour vous: j’arrive à CDG et me dirige vers le quartier latin, rue Soufflot. Je prendrai le RER. Je comprends que le pass Navigo devient la meilleure option?
    Et quelle direction dois-je emprunter et à quelle station descendre?
    Merci de rassurer la voyageuse à son baptême en solo!
    Lili

    Répondre à Lysanne
    • Marlène

      Bonjour Lysanne, vous pouvez faire une simulation de trajet sur le site RATP, ça fonctionne aussi avec des adresses précises. Je ne peux pas choisir un titre de transport à votre place car tout dépend de vos projets de déplacements pendant le séjour. Vous avez essayé cet outil ? On entre les circonstances de sa visite (ponctuelle/durable), quelques informations complémentaires et l’outil propose les titres de transport les plus adaptés.

      Répondre à Marlène
  • Laura

    Bonjour Marlène et merci pour votre article fort intéressant. Au début août, j’arriverai à Paris pour y vivre en permanence. Existe-t’il une carte ou un forfait, mensuel ou annuel, pour prendre le métro?

    Répondre à Laura
    • Marlène

      Oui, bien sûr, c’est le Pass Navigo, l’institution pour les Parisiens :) Et pour les étudiants de moins de 26 ans, la Carte Imagine’R.

      Je ne sais pas ce que vous faites dans la vie mais si vous êtes salariée, l’employeur rembourse au moins 50% du montant mensuel du pass Navigo. Le plus simple est souvent de le souscrire à l’année (ça évite de faire la queue au distributeur à chaque début de mois ; on le paie par prélèvement automatique sur 11 mois de l’année, il y a donc 1 mois offert).

      Répondre à Marlène
    • Laura

      Bonjour Marlène et merci de votre réponse mais j’avais omis d’ajouter que je voulais aussi savoir s’il y avais un rabais pour les plus de 65 ans? En passant, j’adore votre site rempli d’info utile et agréable.

      Répondre à Laura
    • Marlène

      Il existe depuis 3 jours seulement un forfait « Pass Paris Seniors », c’est un Pass Navigo gratuit pour les Parisiens de plus de 65 ans, sous conditions de ressources.

      Il existe aussi un forfait intitulé « Pass Navigo Améthyste », là aussi sous conditions de ressources, qui est accessible aux Franciliens au sens large (le Pass Paris Seniors semble réservé aux résidents de Paris intra-muros).

      Je pense qu’en allant sur la page du forfait Améthyste et en téléphonant au numéro indiqué dans la rubrique « Contacts », on pourra vous renseigner si vous pensez entrer dans les critères !

      Répondre à Marlène
  • Isabelle

    Bonjour Marlène,
    Super gentil Marlène toutes ces infos !
    J’ai encore (quand même…) une question : j’ai une correspondance entre le 5 et le 8 à Bastille… sauf que je serai hyper chargée. Devrais-je me prendre couloirs interminables et escaliers hauts… très hauts… ou cette correspondance est-elle simple ?
    Merci vivement pour toutes précisions
    Isabelle (87)

    Répondre à Isabelle
    • Marlène

      Hello, je n’ai aucun souvenir de cette correspondance précise, je ne prends presque jamais la ligne 5… mais de manière générale, il y a beaucoup d’escaliers dans le métro parisien (il y a à ce jour seulement une dizaine de stations sur 300 qui sont pleinement accessibles aux personnes en fauteuil, par exemple). Il est souvent plus intéressant de regarder les bus quand on est chargé !

      Répondre à Marlène
  • Redhairf

    Bonjour ! J’ai une question : je prend souvent le métro donc pas de probleme de ce côté là mais juste j’en voulais savoir quelles sont les heures ou les couloirs et les quais sont les moins fréquentes ? C’est pour un tournage. Je pensais aller tourner mes scènes à partir de 21h, sur la ligne 7bis. Qu’en pensez vous ? Merci !

    Répondre à Redhairf
    • Marlène

      Hello, le mieux est de voir ça avec la RATP car les tournages sont de toute façon soumis à autorisation donc en fonction des modalités, ils pourront te conseiller. La 7bis est peu fréquentée hormis la partie des Buttes-Chaumont ; certaines zones de la ligne 10 sont assez désertes aussi (la station Eglise d’Auteuil est la moins fréquentée de tout le métro parisien).

      Répondre à Marlène
  • Vai en vadrouille

    Super article Marlène ! Je vis à Paris et c’est même la première ville où j’ai vécu en Métropole, donc j’ai jamais eu de souci pour comprendre comment fonctionne le métro parisien, mais c’est vrai qu’après 3 ans passés à Grenoble, je comprends pourquoi ça ressemble à une jungle pour ceux qui ne connaissent pas haha.
    Article très complet avec tout ce qu’il faut savoir, rien à ajouter :)

    Répondre à Vai
    • Marlène

      On oublie parfois, quand on habite à Paris ou dans une grande ville, qu’il y a plein de gens qui n’ont jamais pris le métro voire les transports en commun à part le bus :) J’espère que ça en rassurera certains !

      Répondre à Marlène
  • JujuSansJugeote

    Faire la gueule dans le métro parisien c’est même devenu une tradition, une loi à respecter ^^

    Répondre à JujuSansJugeote
  • Béa

    Bonjour !
    Merci beaucoup Marlène pour cet article complet et clair.
    Ça aide beaucoup, bonne journée :)

    Répondre à Béa
  • Valentine

    Bonjour , je vais bientôt à Disneyland Paris et j’arrive de la gare du Nord . J’aurais aimé savoir quel RER faut t’il prendre pour se rendre à Disneyland et quels sont les tarifs ? Merci

    Répondre à Valentine
    • Marlène

      Hello Valentine, depuis la Gare du Nord il faut :
      1- D’abord rejoindre la station Châtelet-les-Halles (à 1 station de Gare du Nord) : il y a plusieurs options pour y aller => RER B direction Saint-Rémy-lès-Chevreuse, RER B direction Robinson, RER D direction Melun ou RER D direction Corbeil-Essonnes par exemple.
      2- Une fois à Châtelet-les-Halles, prendre le RER A direction « Marne-la-Vallée Chessy – Parc Disneyland » (difficile de se tromper, le terminus est le nom du parc !). La gare RER est vraiment à l’entrée des parcs Disney donc on ne peut pas se perdre :)

      Je te conseille de télécharger l’application RATP pour faire des simulations de trajet. Concernant les tarifs, il faut lire l’article car il y a plusieurs possibilités.

      Répondre à Marlène
  • NOl

    Hello,

    Il y a une petite erreur dans l’article. La ligne 13 ne dessert pas Barbès ou Stalingrad.. J’habites sur la 13 et c’st une ligne tranquille même le soir avec toujours beaucoup de monde !

    Répondre à NOl
    • Marlène

      Je ne dis pas que la ligne 13 dessert Stalingrad ou Barbès dans l’article. Je parle de la ligne 13 mais aussi des stations Stalingrad et Barbès, c’est une énumération ;) Personnellement, je ne me sens pas en sécurité sur la 13 le soir. Mais chacun ses expériences personnelles ;)

      Répondre à Marlène
  • de caestecker marie

    bonjour, bravo pour votre blog,
    je dois me rendre à Paris bientôt : pouvez vous m’aider j’arrive gare de l’est et je dois aller rue de Vienne dans le 8ième, en métro quelle ligne quelle station ?
    merci
    bonne soirée marie

    Répondre à de
Si vous aimez les articles du site, n'hésitez pas à faire vos achats sur Amazon.fr via ce lien ; il me permettra de toucher une commission grâce au programme Partenaires Amazon EU.

Suivez la page Facebook du blog pour être au courant des derniers articles et découvrir d’autres inspirations voyage !