Que faire à Chartres et autour de Chartres le temps d’un week-end ?



Aujourd’hui, je vous emmène passer le week-end à Chartres ! Célèbre pour sa cathédrale, la ville ne manque pas d’atouts pour vivre un bon séjour, bien manger ou encore s’offrir un week-end spa et détente près de Paris.

Dans cet article, je vais vous expliquer comment aller sur place, que faire à Chartres et autour de Chartres sur quelques jours, partager avec vous quelques bonnes adresses (restaurants, hôtels, cafés) pour en profiter. J’ai déjà mentionné cette destination comme idée week-end proche de Paris et je sais qu’elle a eu beaucoup de succès auprès des lecteurs du blog… donc je prends enfin le temps de vous parler de Chartres plus en détail !

La ville de Chartres, carrefour de convictions et de savoir-faire

Chartres se situe en Eure-et-Loir, à environ 90 km de Paris ce qui en fait une destination prisée pour les Franciliens désireux de s’échapper le temps d’un week-end ou même d’une journée !

C’est aussi une ville très ancienne, qui aurait vu le jour dès la préhistoire. Chartres se situait sur le territoire des Carnutes, un peuple de Gaule celtique réputé en matière de commerce et d’agriculture.

Très tôt, Chartres a été sensibilisée au christianisme et reste aujourd’hui un lieu de pèlerinage important pour les chrétiens, et une étape de la route vers Saint-Jacques-de-Compostelle.

Si elle a connu son lot de péripéties historiques (incendies, églises détruites, batailles), Chartres a aussi abrité de grands penseurs et de grands hommes : ainsi, Jean Moulin était préfet d’Eure-et-Loir au début de la Seconde Guerre Mondiale et même après qu’il a quitté la ville, Chartres est restée un haut lieu de la Résistance.

Un portrait de Jean Moulin réalisé en 2019 par Jimmy C. (James Cochran, célèbre artiste urbain) figure aujourd’hui sur une façade proche de la cathédrale (jouxtant la rue du Cheval blanc), tandis qu’un monument commémoratif (Le glaive brisé, situé près de la préfecture d’Eure-et-Loir) lui rend également hommage.

Histoire de Chartres - Horloge astronomique de la cathédrale
Histoire de Chartres – Horloge astronomique de la cathédrale – Photo © Selbymay

Chartres est aujourd’hui une ville dynamique : elle accueille de grandes manifestations autour de l’artisanat, de la mosaïque, un Festival international d’Orgue et une mise en lumière magique pendant plusieurs mois de l’année, Chartres en Lumières, qui donne l’occasion de redécouvrir les monuments importants de la ville sous un… éclairage nouveau !

Visage moins connu de Chartres, c’est aussi un grand centre du parfum en France, que l’on surnomme la « Cosmetic Valley ». Projet initié par Guerlain, ce technopôle dont le siège se situe à Chartres joue un rôle clé dans le développement du parfum français et réalise plus de la moitié du chiffre d’affaires lié à la parfumerie en France.

On trouve par exemple La Ruche de Guerlain, bâtiment ultra-moderne où la marque produit du maquillage et des soins ; une usine reprise très récemment par la Maison Christian Dior afin de produire parfums, soins et bougies (on y fabriquait auparavant les parfums Lolita Lempicka) ; une usine Paco Rabanne où sont produits des parfums, des soins et du maquillage…


Comment aller à Chartres ?

Aller à Chartres en train

Chartres est une ville très bien desservie ! En effet, on y trouve une gare qui vous permet de rallier facilement les villes voisines : Paris n’est qu’à 1h de train (depuis la Gare Montparnasse) et Le Mans à 1h15.

On emprunte le TER et en général, quand on achète un billet, on peut librement prendre un train plus tôt/plus tard le même jour, une flexibilité appréciable quand on souhaite prolonger un peu son séjour !

La gare de Chartres a l’avantage d’être très proche du centre ville avec ses principaux lieux d’intérêt, si bien que l’on peut explorer une bonne partie de la ville à pied sans forcément avoir besoin d’un véhicule.

Vue sur la cathédrale de Chartres
Vue sur la cathédrale de Chartres – Photo © Honge

Aller à Chartres en voiture

Si toutefois vous venez à Chartres en voiture, vous n’aurez aucun mal à vous garer. Il y a de nombreuses places de parking payantes (parkings Q-Park, parkings souterrains, parking surélevé, places « classiques » en ville). Sans compter les parkings que proposent certains hôtels.

Par ailleurs, certains commerçants du centre ville disposent d’accords avec les parkings Q-Park afin de vous faire profiter de quelques heures de gratuité du stationnement.

Le stationnement peut être payé par le biais de l’application PayByPhone.

Visiter Chartres sans voiture ou avec les transports en commun

Le centre-ville de Chartres est vraiment à taille humaine, si bien qu’on peut très facilement s’y déplacer à pied, notamment pour découvrir les Halles, la cathédrale et ses abords, le Centre International du Vitrail, etc.

D’autres lieux d’intérêt sont plus excentrés et exigent soit de prendre un taxi, soit d’emprunter les transports en commun. Là encore, la ville ne déçoit pas ! Le réseau Filibus quadrille bien la ville, avec des passages assez réguliers vers des endroits comme la Maison Picassiette, les Fresques de Bel-Air ou encore le Musée de l’École, légèrement plus éloignés du centre-ville.

Si vous venez passer le week-end à Chartres, vous ferez sans doute seulement des trajets ponctuels. Le plus simple est alors d’acheter directement un ticket à l’unité au chauffeur. Si vous restez plus longtemps, il existe aussi une formule « 10 voyages » qui vous offre une petite réduction.

Vous pouvez consulter le prix des titres de transport ici, les horaires des lignes ici et le plan du réseau ici.

Quand partir à Chartres ? La météo locale

Sans surprise, si vous souhaitez profiter de températures clémentes pour passer le week-end à Chartres, privilégiez les mois d’été (juin à septembre).

Cependant, je trouve que la ville se prête parfaitement à être découverte en toutes saisons. En effet, les principales richesses de Chartres en matière de tourisme résident selon moi dans l’architecture, les savoir-faire (comme le vitrail) mais pas forcément dans des parcs, des roseraies ou ce genre de lieu très soumis aux aléas climatiques.

Si vous vous couvrez bien et que vous prenez un parapluie, vous pouvez sans problème aller à Chartres en hiver ou aux intersaisons ! D’ailleurs, à ces périodes, on appréciera tout particulièrement un week-end spa à Chartres pour se détendre et prendre soin de soi pour mieux affronter la grisaille.

Vue panoramique sur Chartres
Vue panoramique sur Chartres – Photo © Poulpy

Que faire à Chartres ?

On occupe facilement 2 jours à Chartres, bien que ce soit une ville à taille humaine, car il y a de nombreux lieux d’intérêt qui méritent d’être découverts…

La cathédrale de Chartres, évidemment !

Impossible de passer à côté, que l’on soit athée ou croyant, tant le monument est majestueux ! La Cathédrale Notre-Dame de Chartres est classée au patrimoine mondial de l’Unesco. De style gothique, elle a la particularité d’avoir repris des techniques d’architecture romane… peut-être parce qu’elle a justement été construite sur les ruines d’une ancienne cathédrale romane.

Celle-ci avait brûlé à la fin du 12e siècle… et on a aussitôt rebâti, en l’espace de 30 ans de travaux, ce magnifique édifice. Il a notamment accueilli le sacre du Roi de France Henri IV, à la place de la cathédrale de Reims : le roi était protestant et à l’époque de son sacre, la cathédrale de Reims était gérée par la Ligue catholique, qui voulait justement protéger le catholicisme contre le protestantisme. Chartres a donc servi de cathédrale de substitution pour l’occasion !

La visite de la cathédrale de Chartres exige du temps… car elle se joue à plusieurs niveaux : on peut ainsi découvrir la crypte, la cathédrale elle-même (qui a fait l’objet d’un énorme chantier de restauration initié en 2009) et enfin les grands combles, une charpente métallique qui a remplacé la « forêt » détruite par un incendie en 1836 (triste écho au sort subi par une autre cathédrale Notre-Dame, à Paris cette fois).

La splendeur de la cathédrale de Chartres la nuit
La splendeur de la cathédrale de Chartres la nuit – Photo © Patrick Giraud

Pour toutes ces raisons, je vous conseille de prévoir une bonne demi-journée au moins pour cette visite. Par ailleurs, à la belle saison, la cathédrale de Chartres peut aussi se visiter de nuit à la lumière des bougies… et se découvrir à travers « Chartres en Lumières », où la cathédrale est illuminée par un mapping lumineux à la nuit tombée soulignant ses détails architecturaux.

En d’autres termes, vous pouvez vivre deux expériences de visite complètement différentes, de jour et de nuit.

Vous pouvez retrouver des informations (prix, horaires d’ouverture) sur la visite de la cathédrale et de la crypte ici et la visite des grands combles ici.

La Maison Picassiette, petite visite insolite

C’est une visite bien rapide… mais dont l’originalité vaut sans aucun doute le détour : celle de la Maison Picassiette ! Ou l’histoire un peu folle de Raymond Isidore, employé par la ville de Chartres, qui se prend de passion pour la mosaïque. Il décide de décorer sa maison et son jardin à l’aide de fresques « maison » issues de matériaux de récupération. Il utilise notamment des fragments d’assiettes jetées par les Chartrains, ce qui donne son nom à la maison.

Atteint de troubles mentaux, Raymond Isidore est mort prématurément la veille de son 64e anniversaire mais a laissé derrière lui cet édifice insolite. Il se visite en 30 minutes maximum, raison de plus pour l’intégrer au planning d’un week-end à Chartres !

Vous pouvez retrouver les tarifs et horaires d’ouverture ici. La Maison Picassiette se situe au 22, rue du Repos, une adresse un peu excentrée par rapport au centre-ville de Chartres.

Je vous conseille donc de prendre un taxi ou un bus pour vous y rendre. La ligne 4 de Filibus s’y arrête (arrêt Picassiette).

Le jardin de la Maison Picassiette
Le jardin de la Maison Picassiette – Photo © Zairon

Le Musée de l’école de Chartres et d’Eure-et-Loir

Situé au 12 Place Drouaise, ce tout petit musée vous dévoile une foule d’informations sur l’école d’autrefois… et plus spécifiquement celle des années 1900. On y trouve une salle d’exposition qui comporte plein d’objets du passé : les punitions et les « bons points » attribués aux élèves, les plumes et instruments d’écriture, les jeux d’antan, des souvenirs issus des premières écoles maternelles (qui portaient initialement le nom de « salles d’asile »).

L’autre salle du musée reconstitue une salle de classe, avec son poêle, ses costumes d’époque, sa chaire d’instituteur et ses petits bureaux en bois.

Comptez une heure de visite, retrouvez toutes les informations pratiques sur le site du musée.

Le Centre International du Vitrail

Jouxtant la cathédrale, ce musée aurait besoin d’un petit « coup de jeune » pour s’adapter aux nouveautés de la muséographie. Il est installé dans l’enclos de Loëns, des bâtiments qui ont servi de grenier, de cellier, de prison et même de lieu de projection pour les premiers films des frères Lumière.

Il met en valeur l’art du vitrail, à travers des panneaux explicatifs, un petit film, et des vitraux, bien sûr. Le tout manque un peu de dynamisme et de pédagogie par rapport au prix de l’entrée. Les vitraux présentés en sous-sol valent néanmoins le détour.

Retrouvez les horaires et tarifs ici.

Enclos de Loëns à Chartres
Enclos de Loëns à Chartres – Photo © Le Passant

Les rues et façades historiques du centre

Bien entendu, au-delà des visites classiques, je vous conseille de déambuler tout simplement dans les rues de Chartres. Allez voir les fortifications anciennes, les bords de l’Eure (le parc des Bords de l’Eure est d’ailleurs très agréable par beau temps), les Jardins de l’Évêché.

Profitez des façades à colombages, des lieux plein d’histoire (façade de la boucherie Pinson au 4 Rue du Soleil d’Or, Maison du Saumon sur la Place de la Poissonnerie, la porte du Tripot, Place Jean Moulin).

Allez voir le marché de Chartres, des halles de style Baltard construites à la fin du 19e siècle. On y trouve de tout, avec des produits de bonne qualité. Profitez-en si vous en avez l’occasion, que ce soit pour acheter quelques fruits à grignoter au fil de la journée ou faire de vraies courses si vous avez loué un logement avec cuisine pour votre séjour à Chartres.

Vous pouvez également entrer dans la jolie Église Saint-Aignan avec son plafond de bois ou encore aller voir les machines agricoles présentées au Compa (Conservatoire des machines, des outils et de la vie paysanne et rurale).

L’ancien palais épiscopal abrite également le musée des Beaux-Arts. Les bâtiments sont particulièrement jolis et l’entrée est gratuite, vous pouvez retrouver les horaires d’ouverture ici.

Les jolies halles du marché de Chartres
Les jolies halles du marché de Chartres – Photo © PtrQs

Les Fresques de Bel-Air

Le quartier de Bel-Air, fait d’immeubles occupés par des familles modestes, a fait l’objet d’une belle opération de « relooking » des immeubles avec de grandes fresques, dont les habitants ont eux-mêmes choisi les thèmes. On fait très rapidement le tour mais c’est insolite et rafraîchissant de voir que l’on peut se réapproprier un espace urbain banal pour en faire quelque chose d’unique.

Au total, ce sont 4000 m2 de fresques, qui prennent pour thèmes des caractéristiques du patrimoine local : l’industrie du parfum, l’architecture de Chartres, l’agriculture, les vitraux, les bords de l’Eure…

Le quartier est assez excentré mais là aussi, vous pouvez compter sur le bus pour aller y faire un tour. La ligne 2 de Filibus s’y arrête (arrêt Bel Air).

Que faire autour de Chartres ?

Chartres se situe près de la région parisienne donc si vous n’y habitez pas, cela vous ouvre une foule d’idées d’activités ! Qu’il s’agisse de découvrir Paris, d’aller visiter le château de Versailles ou de découvrir la Bergerie Nationale de Rambouillet, les idées ne manquent pas.

Mais si vous souhaitez voir autre chose que les abords de la capitale, voici quelques idées !

Visiter le château de Maintenon

La ville de Maintenon est très proche de Chartres et vous pouvez vous y rendre en voiture ou tout simplement en train, le TER fait la liaison pour quelques euros en 10 à 20 minutes selon l’horaire.

Une fois sur place, vous pouvez rejoindre en un quart d’heure le château de Maintenon. A proximité, vous pouvez déjeuner par exemple dans le restaurant Aux Deux M ou à la crêperie Fleur de Blé.

Le château lui-même a été construit à partir du 12e siècle, mais agrandi et réaménagé au fil des ans, notamment par Madame de Maintenon qui y a ajouté une aile.

Vous pouvez justement visiter ses appartements, mais aussi une succession de pièces ayant accueilli des hôtes illustres, dont Louis XIV. Il a fait réaliser le jardin du château par Le Nôtre, et un grand canal qui passe sous l’aqueduc, autant de choses que l’on peut découvrir lors de la visite.

Vous pouvez découvrir le château de Maintenon en visite libre ou en visite guidée, vous retrouverez les horaires d’ouverture et les tarifs sur le site du château.

Le château de Maintenon
Le château de Maintenon – Photo © Pierre Serengeti

Aller voir les grottes du Foulon

Près de Châteaudun, au sud de Chartres, vous pouvez visiter les grottes du Foulon. Elles ont été creusées par les eaux de pluie et habitées dès la Préhistoire. On peut y observer plein de traces des organismes aquatiques ayant vécu dans la grotte.

La visite guidée dure environ 1h, il faut se couvrir un peu car la température est de 12°C environ. Il y a également un parcours « chasse aux trésors » pour les enfants.

Vous pouvez retrouver toutes les informations ici. Les grottes sont seulement à 10 minutes à pied de la gare de Châteaudun, pour ceux qui n’ont pas de véhicule !

Profiter du parc naturel du Perche

Si vous voulez prendre un vrai bol de nature, vous pouvez profitez de la proximité du parc naturel régional du Perche, à 45 minutes de Chartres en voiture. Jardins, manoirs, randonnées, vélo, il y en a pour tous les goûts.

Vous pouvez consulter plein d’idées ici.

Le sanctuaire Notre-Dame de Montligeon

Lieu étonnant situé en pleine campagne, le sanctuaire Notre-Dame de Montligeon comporte une superbe basilique, très « jeune » puisqu’elle a été achevée en 1911.

Le sanctuaire organise surtout des événements destinés aux chrétiens (retraites, temps de partage) mais peut se visiter à certaines périodes de l’année ou sur demande préalable, n’hésitez pas à vous renseigner auprès d’eux.

Le musée Marcel Proust

Avis aux passionnés de littérature, un petit musée Marcel Proust se trouve à Illiers-Combray, à moins de 30 km de Chartres, et à quelques minutes à pied de la gare locale (desservie par le TER en 30 minutes depuis Chartres).

Cette maison occupe une place importante dans l’oeuvre de Proust, c’est celle où l’écrivain a passé les vacances durant trois années consécutives quand il était enfant. Elle lui a largement inspiré A la recherche du temps perdu et notamment le personnage de Tante Léonie (inspiré de la tante de Marcel Proust) qui donne au héros la fameuse madeleine. La cousine de Marcel Proust elle-même a fait aménager la demeure en musée et grâce aux dons effectués par la famille, on a pu enrichir les lieux de multiples souvenirs.

Vous pouvez consulter les horaires d’ouverture et tarifs du musée ici.

Musée Marcel Proust
Musée Marcel Proust – Photo © Éric Houdas

Un week-end à Chartres, suffisant ou pas ?

L’avantage de Chartres, c’est que vous pouvez facilement ajuster votre programme en fonction du temps dont vous disposez. Si vous faites un saut de puce en passant la journée à Chartres, vous aurez le temps de visiter la Maison Picassiette et la Cathédrale par exemple.

Si vous choisissez de passer le week-end à Chartres sur 2 jours, vous pourrez prendre davantage le temps de flâner dans le centre-ville, de visiter quelques musées.

Et si vous allez passer 3 jours à Chartres, vous pourrez ajouter quelques découvertes supplémentaires comme le château de Maintenon.

Où loger à Chartres ? Les meilleurs hôtels et quartiers pour dormir

Pas d’hésitation pour se loger à Chartres : optez pour le centre-ville ! Cela vous permet de visiter une grande partie de la ville à pied et de vous déplacer très facilement si vous arrivez par le train.

Par ailleurs, les options d’hébergement ne manquent pas. Parmi les meilleurs hôtels de Chartres, on peut citer :

On peut aussi citer la maison d’hôtes Le Jardin Cathédrale (qui, comme son nom l’indique, est près de la cathédrale et possède un jardin).

Si vous préférez louer un Airbnb, n’hésitez pas à utiliser mon lien de parrainage pour profiter d’une réduction sur votre première réservation. Notez tout de même qu’il est important de soutenir l’économie locale : loger dans un hébergement professionnel y contribue !

La jolie piscine de l'hôtel spa Grand Monarque
La jolie piscine de l’hôtel spa Grand Monarque

Bonnes adresses de restaurants à Chartres

A Chartres, on mange très bien ! Parmi les bonnes adresses de restaurants de la ville, citons Le Moulin de Ponceau, dans un très joli cadre avec cheminée et poutres apparentes en hiver, terrasse donnant sur l’Eure.

Le Saint-Hilaire, avec un décor rustique et une très bonne cuisine française à base de produits frais.

Les Feuillantines, des assiettes raffinées et savoureuses et un très bon accueil.

L’Estocade, dans une très jolie maison à colombages : un restaurant sans fausse note, avec des produits de qualité et de belles assiettes !

J’ai aussi entendu beaucoup de bien de La Passacaille pour les pizzas !

Du côté des bars, allez à L’Escalier pour ses excellents cocktails. Je vous conseille aussi le Café Bleu, un bar/restaurant/café idéalement situé à côté de la cathédrale.

Pour le brunch ou pour une pause gourmande, direction Le Comptoir de Sarah (réservation indispensable !)… et pour les pâtisseries, Carré Vanille !

Spécialités culinaires de Chartres

Pour terminer cet article (encore une fois, je n’ai pas fait très court !), je voulais vous conseiller quelques gourmandises à tester si vous allez passer le week-end à Chartres :

  • L’Eurélienne (avec modération) – Une bière de la région fabriquée de manière traditionnelle ET à la main à deux pas de Chartres.
  • Le Mentchikoff – Derrière ce nom qui sonne russe, se cache une spécialité de Chartres créée en 1893 par le confiseur Daumesnil à l’occasion d’un nouvel accord militaire avec la Russie qui a inspiré les créatifs ! Il ressemble un peu à un petit galet blanc avec une coque contenant un mélange de praliné aux noisettes, de chocolat noir et de beurre (c’est bien connu, avec du beurre tout est meilleur).
  • Le pâté de Chartres – C’est un pâté en croûte qui mélange à parts égales du foie gras, du filet de porc et de la noix de veau, que l’on mélange avec des épices pour fabriquer une farce. On y ajoute des filets de perdreau macérés dans du Cognac. On trouve surtout cette spécialité lorsque c’est la saison de la chasse.
  • Les Croquignoles à la Chartres, de petits biscuits croquants aux amandes.

Voilà, je vous laisse sur ces bonnes paroles… en vous conseillant le livre « Un Grand Week-end à Chartres » si vous souhaitez en apprendre davantage sur la ville !


    Poster un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    5 commentaires sur “Que faire à Chartres et autour de Chartres le temps d’un week-end ?

    • Angelilie

      Merci Marlène pour ce superbe article sur la belle ville de Chartres, qui est ma ville natale et la ville où je vis actuellement. Article très détaillé et instructif sur la ville de Chartres où il fait bon vivre, et située prés de Paris. J’ai d’ailleurs fait un article de ma belle Cathédrale de Chartres, sur mon blog.

      Répondre à Angelilie
      • Angelilie

        Merci d’avoir mis à l’honneur la belle ville de Chartres qui est la ville lumière et du parfum. Avec sa belle Cathédrale qui est l’une des plus belles de France. Beaucoup de choses à faire et à voir à Chartres. Et une ville touristique qui attire plus de 1 million 500 mille visiteurs chaque année.

        Répondre à Angelilie
      • Marlène

        Hello, merci beaucoup pour tes commentaires sur ta jolie ville, j’espère que les touristes pourront vite retourner en profiter, moi y compris car je ne dirais pas non à une parenthèse hors de Paris une fois que nous pourrons recommencer à profiter des lieux culturels !

        Répondre à Marlène
      • Angelilie

        Merci Marlène pour tes mots. C’est vrai que pour le moment, les touristes étrangers sont moins présents, mais ce sont des touristes de France qui viennent visiter la belle ville de Chartres. C’est vrai que c’est une belle parenthèse hors de Paris. C’est avec plaisir que j’ai mis le lien de ton bel article dans mon article sur la Cathédrale de Chartres, sur mon blog.

        Répondre à Angelilie
      • Marlène

        Merci beaucoup ! J’avoue que pour ma part, j’attends la réouverture des lieux culturels pour bouger un peu, idem pour les restaurants car j’aime bien mettre en avant les restos sympa quand je parle d’une destination :)

        Répondre à Marlène


    Si vous aimez les articles du site, n'hésitez pas à faire vos achats sur Amazon.fr via ce lien ; il me permettra de toucher une commission grâce au programme Partenaires Amazon EU.