Que faire à Troyes pendant un week-end de 2 jours ? (PS : on ne s’ennuie pas !)


Aujourd’hui, je vous emmène visiter Troyes dans l’Aube, une destination parfaite pour un week-end de 2 jours dans une jolie ville facile d’accès !

Troyes, c’est une belle architecture médiévale, des musées de qualité, des spas chaleureux pour s’offrir une parenthèse bien-être… De quoi passer un bon week-end ! Mais que faire à Troyes en 2 jours ? J’espère que cet article vous donnera des idées ;)

Figurez-vous que la ville m’attirait depuis longtemps… et j’ai découvert que j’allais y passer un week-end surprise grâce à Wonderbox ! La marque, qui propose des coffrets cadeaux, a lancé un nouveau concept de « Week-End Surprise » où l’on compose pour vous un week-end sur mesure à partir de vos préférences… et m’a donné l’opportunité de tester le coffret.

Je vous en dirai plus à la fin de l’article sur le concept mais entrons dès maintenant dans le vif du sujet !

Week-end à Troyes - La rue François Gentil
Week-end à Troyes – La rue François Gentil

Aller à Troyes depuis Paris : rien de plus simple !

8h42, Paris Gare de l’Est… mon train se met en route pour Troyes ! Il suffit de 1h25 de trajet pour rejoindre cette ville du Grand Est, ce qui en fait une destination week-end proche de Paris (et, de fait, bon marché !).

En pensant à Troyes, j’avais surtout en tête de jolies façades à colombages, que j’adore photographier. La ville est en effet connue pour son centre historique en forme de bouchon de champagne, dans lequel on trouve de très vieilles maisons du 16e et 17e siècles, avec des toitures en bois de châtaignier.

Mais en parlant de Troyes à mon entourage, on m’a aussi cité les magasins d’usine… car Troyes est devenue une « capitale du shopping », avec trois énormes centres commerciaux, héritage du passé de la ville qui s’est beaucoup développée grâce à l’industrie textile.

Et puis, Troyes, c’est aussi la gastronomie, les vignobles, un parc naturel à proximité… donc difficile de s’ennuyer à l’échelle d’un week-end de 2 jours !

Pourtant, j’ai aussi entendu d’autres sons de cloche : « A Troyes, il n’y a pas grand-chose à faire, on a vite fait le tour ». Alors, vrai ou pas ? Une seule façon de le savoir : sortons du train en gare de Troyes !

Le quartier historique du Bouchon de Champagne

A mon arrivée sur place, une pluie battante inondait les rues… Ce sont les aléas du voyage et l’hiver avait décidé de jouer les prolongations :) Néanmoins, impossible de ne pas tomber sous le charme du quartier historique de Troyes, le « Bouchon de Champagne ».

Comment faire autrement ? C’est une succession de rues plus ou moins étroites, bordées de maisons à pans de bois ou de constructions en « appareil champenois » (mélange de brique et de craie). Des rues qui ont derrière elle plusieurs siècles d’histoire et des façades belles à se damner…

Le Bouchon de Champagne à Troyes - Rue Vauluisant
Le Bouchon de Champagne à Troyes – Rue Vauluisant

Je vais même en faire un article dédié car je ne m’attendais pas à avoir autant de choses à dire sur ce très beau quartier.

Au-delà des façades, ce qui marque est aussi l’ambiance que crée cette « proximité » des rues. On fait tout à pied, on se faufile d’une rue à l’autre en croisant des petits commerces et des cafés…

La rue Saussier à Troyes, jolie même sous la pluie
La rue Saussier à Troyes, jolie même sous la pluie

La tête du fameux « Bouchon de Champagne » de Troyes est entourée d’eau… et l’on peut se balader sur ces quais de Seine en faisant quelques découvertes, comme cette grosse sculpture en forme de cœur.

Sculpture Le Coeur de Troyes
Sculpture Le Coeur de Troyes

Sur l’un des côtés du Bouchon de Champagne se trouve aussi un jardin arboré, le Jardin de la Vallée Suisse, avec un beau kiosque à musique.

Un autre visage de Troyes

A quelques rues du quartier historique de Troyes, on découvre un autre visage de la ville : son passé industriel. Trois rues de Troyes (ce qui fait beaucoup de 3/Troyes, on est d’accord !) évoquent tout particulièrement cette époque : la rue Vanderbach, la rue Alexandre-Ribot et la Villa Rothier.

J’ai décidé d’y aller le dimanche matin… et pendant la nuit, une petite surprise météorologique s’était invitée dans les rues : après la pluie, je vous présente… la NEIGE ! Oui, ce week-end à Troyes était VRAIMENT placé sous le signe de l’hiver :)

C’est donc couverte comme un Esquimau que je suis allée découvrir des habitations ouvrières, construites à partir de la fin des années 1920 sur le principe de la « cité-jardin ». C’est l’idée qu’il fallait sortir de la ville industrielle moche et polluée et organiser l’espace pour proposer des logements avec espaces verts et services de proximité.

Une maison ouvrière de la rue Vanderbach
Une maison ouvrière de la rue Vanderbach

Visiter les musées de Troyes

Chose ultra-pratique à Troyes : beaucoup de musées sont ouverts le dimanche ! C’est vraiment agréable pour ceux qui, comme moi, viennent passer un week-end de 2 jours à Troyes et ont envie de profiter pleinement des deux journées. Je pense que ça doit être tout aussi pratique pour les habitants qui travaillent en semaine.

J’ai donc décidé de consacrer une partie de mon séjour à la visite de quelques musées intéressants !

On m’en avait conseillé plusieurs :

  • Le Musée d’Art Moderne, installé dans un ancien Palais épiscopal. Il accueille notamment des oeuvres de Gustave Courbet, Georges Braque, Matisse, Degas ou encore Picasso…
  • Le Musée Saint-Loup, installé dans une ancienne abbaye : c’est le croisement entre plusieurs univers, puisque ce musée est à la fois un musée des beaux-arts et un muséum d’histoire naturelle et d’archéologie.
  • La Maison de l’outil et de la pensée ouvrière, dans l’Hôtel de Mauroy datant du 16e siècle : le « MOPO » comme on le surnomme ici est consacré aux vieux outils… et aux métiers anciens qui vont avec !
  • L’Apothicairerie de l’Hôtel-Dieu-le-Comte : c’est une reconstitution d’une pharmacie du 16e siècle… avec ses pots, ses mortiers, ses piluliers.
  • La Cité du Vitrail : elle est aussi installée dans l’Hôtel-Dieu-le-Comte et permet de découvrir « à hauteur d’homme » de nombreux vitraux anciens. Le vitrail est l’une des grandes spécialités de la région et on m’avait chaudement recommandé ce musée, qui permet d’observer de près de « belles pièces » qui sont habituellement plus loin du regard dans les églises !

N’étant pas une grande adepte de peinture et de sculpture, je me suis tournée vers les trois derniers musées pour ce week-end à Troyes ! Ils étaient tous ouverts le dimanche… et bonne surprise, certains musées sont même gratuits pendant la basse saison. C’était le cas de la Cité du Vitrail et de l’Apothicairerie.

La MOPO

La Maison de l’outil et de la pensée ouvrière est vraiment un très beau musée, qui met à l’honneur l’artisanat. Le musée présente des centaines d’outils et, à travers eux, raconte l’histoire de nombreux métiers anciens.

Certains existent encore de nos jours mais d’autres ont disparu. Alors on ressort de là un peu nostalgique car on réalise à quel point des savoir-faire se perdent avec l’industrialisation et l’automatisation.

Maison de l'Outil et de la Pensée Ouvrière - Métiers anciens : le tapissier
Maison de l’Outil et de la Pensée Ouvrière – Métiers anciens : le tapissier

Et en même temps, on mesure à sa juste valeur le travail des artisans, leur passion. Le musée présente certains chefs d’oeuvre réalisés par des Compagnons du Devoir : un sac en cuir qui a nécessité 520h de travail par exemple. On réalise à quel point ça implique de la minutie et des techniques précises.

La Maison de l’outil et de la pensée ouvrière est installée dans un bâtiment superbe, l’Hôtel de Mauroy, qui date du 16e siècle.

L'Hôtel de Mauroy à Troyes
L’Hôtel de Mauroy à Troyes

L’Apothicairerie

L’Apothicairerie est un tout petit musée qui reconstitue une pharmacie ancienne… avec ses remèdes dignes d’un cours de Potions d’Harry Potter (sang de dragon et armoise au programme) ! Il propose même, pour les enfants, un atelier pour jouer les apprentis apothicaires et reconnaître à l’odeur certaines substances.

L'Apothicairerie à Troyes
L’Apothicairerie à Troyes

La Cité du Vitrail

C’est là aussi un tout petit musée, où l’on peut découvrir des vitraux « à hauteur d’homme », de quoi prendre conscience du travail de précision impressionnant qu’il est possible de faire sur verre !

La Cité du Vitrail à Troyes
La Cité du Vitrail à Troyes

A la découverte des églises de Troyes

Troyes compte beaucoup d’églises et d’édifices religieux… et là aussi, j’avais noté quelques incontournables :

  • L’Eglise Sainte-Madeleine.
  • La Cathédrale Saint-Pierre-Saint-Paul.
  • La Basilique Saint-Urbain, avec ses belles gargouilles.
  • L’Église Saint-Pantaleon.
  • L’Église Saint-Nizier.
  • L’Église Saint-Remy.

Clairement, c’est la Cathédrale de Troyes qui m’a fait la plus forte impression ! Des vitraux superbes, des proportions grandioses… on se sent tout petit!

Cathédrale de Troyes
Cathédrale de Troyes
Intérieur de la Cathédrale de Troyes
Intérieur de la Cathédrale de Troyes

Prendre du temps pour soi

Pendant ce week-end à Troyes, j’ai aussi décidé de prendre du temps pour moi en allant profiter d’un massage dans un spa de Troyes. La ville compte plusieurs instituts réputés, dont le spa Nuxe installé dans l’enceinte de l’Hôtel de la Poste, qui est ouvert tous les jours de la semaine. J’ai pour ma part choisi d’aller chez Central Spa, qui propose un massage inhabituel, le massage aux coquillages chauds.

C’est un massage très agréable en hiver ou quand le temps est maussade. Il se pratique avec de gros coquillages comme ceux que l’on trouve dans les îles polynésiennes. A l’intérieur, on glisse un sachet chauffant qui dégage une chaleur très délassante ! On vous masse d’abord avec de l’huile puis les coquillages sont placés sur différentes parties du corps, les unes après les autres.

Détente garantie ! C’est un massage très relaxant, qui dure une heure environ.

Central Spa à Troyes - Une décoration apaisante
Central Spa à Troyes – Une décoration apaisante

J’ai beaucoup aimé la décoration des lieux, très « zen » avec du bois flotté, du parquet, des lumières chaleureuses et tamisées, des compositions végétales et des fontaines…

Le personnel du spa était adorable et une foule de petites attentions permettent de passer un très bon moment : on vous propose de sentir les huiles de massage avant le soin, tranquillement, pour pouvoir choisir celle qui vous correspond le plus (agrumes, parfum végétal ou sucré…) ; on vous propose un thé ou un café après le soin, histoire « d’atterrir » tout en douceur.

C’était une parenthèse très agréable dans un week-end où il faisait un froid glacial !

Conseils pratiques pour organiser un week-end à Troyes

Si vous avez envie d’aller à Troyes, vous pouvez bien sûr venir en voiture mais aussi par le train car la gare se situe à deux pas de tout ! C’est d’ailleurs une ville très pratique pour ceux qui n’ont pas le permis de conduire. C’est à pied que l’on se faufile le mieux dans les rues de Troyes.

Se loger à Troyes

Troyes ne manque pas de bonnes adresses pour l’hébergement, vous pouvez accéder ici à une liste d’hôtels et chambres d’hôtes bien notés par les voyageurs.

Pour ma part, je n’ai pas choisi mon hébergement car il a été sélectionné pour moi par Wonderbox (une chambre avec baignoire hydromassante à l’Hôtel Royal de Troyes) mais je suis tombée sous le charme de deux hôtels de la (très pittoresque) rue Linard-Gonthier : Le Champ des Oiseaux et La Maison de Rhodes (avec piscine, de quoi donner envie de revenir à Troyes quand il fera beau !).

Avant que je ne parte avec Wonderbox, mes amis m’avaient conseillé l’Hôtel Relais Saint-Jean de Troyes, un peu moins cher que les deux précédents mais très typique de l’architecture troyenne ! Il est placé en plein cœur du centre historique.

Pour les budgets plus modeste, l’Hôtel du Cirque est bien noté par les voyageurs et à 5 minutes à pied du centre historique.

La Maison de Rhodes et Le Champ des Oiseaux, rue Linard-Gonthier à Troyes
La Maison de Rhodes et Le Champ des Oiseaux, rue Linard-Gonthier à Troyes

Manger à Troyes

Pour une note de gourmandise, je vous conseille les pâtisseries de Pascal Caffet (Meilleur Ouvrier de France Pâtissier) et ses chocolats. Il a d’ailleurs ouvert une adresse à Paris ;)

Si vous aimez le fromage, ne ratez pas le village de Chaource, à moins de 30 km au sud de Troyes ! Vous pouvez visiter sur place la fromagerie de Mussy (mais il n’y a pas de fabrication de fromage le week-end).

Troyes est aussi le fief de « l’andouillette de Troyes », pour les amateurs !

Côté restaurants, on m’avait conseillé plein d’adresses : le restaurant Tout Simplement (ouvert du mardi au samedi) ; Au Flexi Troyen, un restaurant de cuisine saine ; le Valentino, un restaurant plus haut de gamme ; Le Rocher, un restaurant servant des produits frais avec un bon rapport qualité-prix (et ouvert le dimanche midi) ; la Sandwicherie Le 15 pour un déjeuner sur le pouce ; le Darwin, un bar à chats où on peut aussi bien manger que boire un verre ; La Mignardise, une carte assez chère mais avec des produits frais et pas mal de produits locaux (ouvert le dimanche midi).

Ramener des « souvenirs » de Troyes

Troyes et sa région forment une vraie capitale de la gourmandise donc n’hésitez pas à faire un tour aux Halles pour acheter quelques produits locaux (andouillette, fromage de Chaource, etc).

Sachez aussi qu’il y a à Troyes un très bon caviste, Le Cellier Saint Pierre (Place Saint Pierre), qui travaille avec pas mal de producteurs de la région. Si vous n’avez pas le temps d’aller visiter les caves de champagne autour de Troyes, vous pouvez acheter quelques bouteilles ici !

Le Cellier Saint Pierre, Place Saint Pierre à Troyes
Le Cellier Saint Pierre, Place Saint Pierre à Troyes

Que faire à Troyes en 2 jours : autres idées à explorer !

Sur un week-end de 2 jours à Troyes, on a peu de temps pour explorer la région… mais si vous restez un jour de plus ou que vous avez d’autres envies que les miennes, j’ai repéré en préparant mon voyage plein de choses sympa à faire.

Les Centres de Marques de Troyes pour le shopping

Si vous avez envie de faire du shopping à Troyes, la ville est réputée pour ses trois Centres de Marques, avec des dizaines de boutiques à prix réduits.

  • McArthurGlen (110 boutiques), dans la zone industrielle de Pont-Saint-Marie.
  • Marques City (30 boutiques), dans la même zone.
  • Marques Avenue, à Saint-Julien-les-Villas (58 boutiques).

McArthurGlen est le plus prisé. Pour ma part, comme je traque beaucoup les bons plans sur le web et que j’habite à Paris, où nous avons notre lot de bonnes adresses shopping, ça ne m’intéressait pas d’aller « perdre du temps » dans ce genre de centre commercial.

Le Parc des Moulins

Il est un peu excentré par rapport au coeur de Troyes mais on peut y accéder à pied en moins d’une demi-heure, et c’est un super endroit pour profiter de la nature !

On peut aussi y aller en bus (ligne 11, tous les horaires sont disponibles sur le site TCAT) mais le bus ne circule pas le dimanche.

La Commanderie d’Avalleur

Elle a été fondée au 12e siècle et appartenait à l’origine aux Templiers. Les « commanderies » étaient l’endroit où, au Moyen-Age, vivaient des communautés mixtes avec des frères (religieux) et des chevaliers. Il y avait à chaque fois une « maison-mère » et des terres adjacentes pour loger les membres de la communauté.

La Commanderie d’Avalleur se trouve à Bar-sur-Seine, à une trentaine de kilomètres au sud de Troyes. Elle a été restaurée dans le cadre de la création d’une « route touristique des Templiers », vous pouvez voir un reportage sur le sujet sur le site de France 3.

Les Etangs de Fouchy – Parc Pierre Pitois

Ce parc se situe à quelques kilomètres du centre historique mais il est très bucolique avec son petit pont de bois. J’en ai vu passer quelques photos sur Instagram, j’ai décidé de ne pas y aller compte tenu de la saison mais ça a l’air très joli au printemps-été !

Si vous avez des enfants, ça a l’air encore plus génial car il y a sur place plein d’animaux (cygnes, paons, chèvres, etc), un jardin pédagogique, des aires de jeux…

Parc Pierre Pitois à Troyes
Parc Pierre Pitois à Troyes – Photo © Office du Tourisme de Troyes

Les grands lacs de la forêt d’Orient

Ce sont trois lacs qui proposent plein d’activités.

  • Le Lac Amance possède un vrai port et des plages de sable avec baignade surveillée en été. C’est le point de départ de pas mal d’activités nautiques (ski nautique, jet ski) à la belle saison.
  • Le Lac du Temple est très calme, c’est le repaire favori des pêcheurs.
  • Le Lac d’Orient est réservé aux activités nautiques « sans moteur » et à la baignade : on y trouve 3 plages et des tonnes d’activités possibles (aviron, pédalo, plongée, planche à voile, catamaran, dériveur, windsurf, canoë…). Le coin de Mesnil-Saint-Père m’a été chaudement recommandé par plusieurs personnes, on y trouve un joli port de plaisance… mais en plein mois de mars et avec seulement 2 jours à Troyes, je vous avoue que j’ai laissé passer l’opportunité ;)

On peut aussi survoler les lacs de la forêt d’Orient en ULM, ce qui doit être vraiment sympa pour les photos !

La visite des caves de champagne

Ce n’est pas à Troyes que je pense en premier quand on me parle de champagne mais plutôt à Reims… mais figurez-vous que l’Aube est le deuxième producteur de champagne en France, après la Marne (où se trouve Reims !). Il y a donc plusieurs caves de champagne qui se visitent à proximité de Troyes, pour découvrir notamment…

  • Le champagne Devaux (1400 hectares de vignes)
  • Le champagne Tassin (7 hectares de vignes)
  • Le champagne Elise Dechannes (5 hectares de vignes)
  • Le champagne Albert Beerens (7 hectares de vignes)

Je n’avais jamais entendu le nom de certains de ces producteurs et ce sont de petites exploitations… mais les champagnes sont très bien notés et j’aime bien l’idée de pouvoir soutenir le travail de ces passionnés.

Le parc d’attractions Nigloland

Pour les petits et grands enfants, il y a à moins de 45 km de Troyes le parc d’attractions Nigloland. Il y a pas mal de choix d’attractions :

  • Des sensations fortes, avec des montagnes russes, l’une des plus hautes tours de chute libre rotative au monde (100 mètres de hauteur) ;
  • Des attractions familiales ;
  • Des attractions pour les petits.

Le concept du Week-End Surprise Wonderbox

Comme je vous le disais en début d’article, je suis partie à Troyes grâce à un coffret Wonderbox. Wonderbox propose des coffrets cadeau pour un voyage et/ou des activités très variées (depuis un dîner au restaurant jusqu’à une parenthèse bien-être, en passant par les sports extrêmes). Et parmi la multitude de coffrets que vous pouvez choisir pour faire plaisir à un proche, il y a la Wonderbox Week-end Surprise.

La Wonderbox Week-end Surprise, comment ça marche ?

Contrairement à une box voyage classique, la Wonderbox Week-end Surprise consiste à confier les clés de son prochain week-end à l’équipe Wonderbox qui se charge pour vous de réserver un hébergement (hôtel, chambre d’hôtes, etc) et une activité. Vous allez me dire : comment font-ils pour cerner les attentes et la personnalité de chacun ?

Ça passe par un questionnaire en ligne. Quand vous recevez votre Wonderbox Week-end Surprise, vous l’activez sur le site web et accédez à un questionnaire destiné à bien cerner vos attentes, vos préférences et vos disponibilités. C’est sur la base de ce questionnaire que l’équipe organise votre petit séjour.

Le questionnaire Wonderbox - L'une des nombreuses pages de questions pour cerner vos envies !
Le questionnaire Wonderbox – L’une des nombreuses pages de questions pour cerner vos envies !

Ensuite, vous pouvez choisir d’être tenu au courant (sous 7 à 10 jours après avoir rempli le questionnaire)… ou de garder la surprise jusqu’au dernier moment !

On m’a donné l’opportunité de tester ce coffret Week-End Surprise pour en parler sur le blog. Le principe d’un tel partenariat est simple : on reçoit le coffret gratuitement, on le teste soi-même dans un délai imposé (31 mars dans mon cas !) puis on donne son avis à ses lecteurs.

Un coffret au concept intéressant

J’ai trouvé le concept intéressant pour plusieurs raisons.

  • D’abord, l’idée de laisser quelqu’un me surprendre n’était pas pour me déplaire (qui refuserait une surprise ?!) .
  • Ensuite, les box voyage reçoivent souvent des critiques car on doit réserver soi-même les hébergements… et les hôteliers ne sont pas toujours très arrangeants avec les clients des box : peu de disponibilités ou seulement en semaine, etc. Avec la Wonderbox Week-end Surprise, c’est Wonderbox qui s’occupe de la réservation, un bon moyen de contourner ce problème fréquent !
  • Pour finir, je n’avais pas prévu de partir au premier trimestre… donc l’idée d’un week-end improvisé vers une destination mystère était tout à fait alléchante !
La Wonderbox Week-End Surprise
La Wonderbox Week-End Surprise

Une expérience client décevante

L’expérience a mal commencé car lorsque j’ai reçu le coffret en décembre, le questionnaire en ligne n’était pas disponible et la description que je voyais après activation du coffret ne correspondait pas au « bon » coffret.

J’ai conclu qu’il y avait sûrement une erreur et j’ai pris contact avec le service client de la marque. Le début de plus d’un mois de « silence » : pas de réponse à mes mails, un vague « on va analyser votre dossier » sur Twitter suite auquel personne n’est revenu vers moi…

J’avais aussi posé une question simple : peut-on avoir une chambre twin, histoire de partir avec une amie sans dormir dans le même lit ? Je n’ai jamais obtenu de réponse à cette question.

Sur cette phase pré-réservation, j’ai eu l’impression de perdre beaucoup de temps et d’énergie à relancer la marque. La situation a fini par se débloquer grâce à l’intervention de l’agence ayant organisé le partenariat entre moi et Wonderbox… mais ça a hélas affecté ma perception de ce coffret cadeau.

En effet, il coûte tout de même 219.90€ ; pour beaucoup de gens ça représente un budget significatif. De ce fait, l’intérêt majeur d’un tel coffret, quand on l’offre ou qu’on se l’offre, est la tranquillité d’esprit : laisser quelqu’un vous faire plaisir, sans avoir rien à faire, sans se charger de la logistique…

Or, le silence du service client transforme vite l’expérience en un moment désagréable… J’ai finalement pu obtenir une réponse parce que je tiens un blog et qu’un « intermédiaire » est intervenu. Quid d’un client ordinaire qui n’a pas cette possibilité ?

Je pensais concocter un super week-end à deux, j’ai fini par partir en solo et demander le minimum syndical par peur d’une déception…

Et le week-end lui-même ?

Wonderbox a pris en compte mes principales attentes, en choisissant un hôtel facile d’accès via les transports en commun puisque je n’ai pas le permis de conduire… et en ciblant l’une des villes que j’avais demandées. La réservation a été rapide et fluide. L’offre incluait une nuit d’hôtel en chambre supérieure, le dîner et le petit-déjeuner.

La chambre proposait une baignoire hydromassante… et après une journée de marche dans le froid, elle a été appréciée ;)

Le dîner m’a un peu déçue : le personnel était accueillant mais le service était long (j’ai passé 2h15 à table !)… et surtout, la cuisine ne m’a pas convaincue, j’ai trouvé qu’elle manquait de finesse et de goût. Par exemple, j’ai trouvé dommage qu’un magret de canard, viande au goût fin, soit servi (un peu trop cuit) avec une sorte de gratin de macaronis couvert de parmesan.

J’ai profité du petit-déjeuner en room service (sans supplément de prix) et c’était très bien : un croissant, un gros muffin, une compote, un yaourt, un grand pot de café bien noir, du pain frais, beurre et confitures…

Si je devais résumer mon ressenti, je dirais que l’on sent qu’il s’agit d’un hôtel largement fréquenté par des « clients de box », j’en ai d’ailleurs croisé plusieurs à la réception. Les prestations sont correctes… mais sans le « truc en plus » que l’on pourrait aller chercher en fouillant un peu plus l’offre hôtelière locale ou en allant dîner à l’extérieur.

A l’heure du bilan…

Je pense que ce type de coffret est pertinent pour des gens qui n’ont pas l’habitude de voyager et pour qui il n’est pas « naturel » d’organiser un week-end. J’en connais plein !

Ils ont du mal à choisir un hôtel, à se repérer parmi toutes les offres disponibles en ligne, ils n’ont pas envie de passer un temps fou à chercher un restaurant, à comparer… L’idée d’un week-end surprise « clés en main » devient alors alléchante.

En revanche, quand on est débrouillard, que l’on voyage régulièrement, on a sans doute une approche plus pointue : on va lire des avis, regarder des photos, comparer… et je pense que la gamme d’hôtels que cible Wonderbox reste assez « conventionnelle ».

A titre d’exemple, l’Hôtel Royal qui a été réservé pour moi coûte 95€ la nuit en chambre supérieure. Pour ce prix, on peut avoir une chambre standard à l’Hôtel Relais Saint Jean dont je vous parlais plus tôt : la chambre standard offre les mêmes prestations et l’on peut même avoir un balcon dans certaines… sans compter que l’hôtel propose un spa avec jacuzzi, des fauteuils de massage et une salle de fitness.

Au final, j’ai passé un bon week-end de 2 jours à Troyes… mais je garde un avis mitigé sur la Wonderbox Week-End Surprise. Ça reflète toute la complexité, en tant que blogueur, de ce type de partenariat : critiquer un coffret que l’on a reçu en cadeau donne clairement l’impression d’être ingrat… mais je crois que je préfère être ingrate et franche avec vous sur mon ressenti ;)

Évidemment, ça reste MON avis, il n’a pas valeur de vérité absolue et je souhaite de tout cœur aux gens qui ont acheté ce coffret de vivre une expérience sans accroc !

Ceci étant dit, j’espère que vous aimerez Troyes autant que moi si vous allez y séjourner !

Note – Le coffret Week-End Surprise Wonderbox m’a été offert par la marque par le biais de l’agence de blogueurs Hivency. Je l’ai testé dans les mêmes conditions qu’une cliente ordinaire.

Thèmes : Jolie ville 

Poster un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

6 commentaires sur “Que faire à Troyes pendant un week-end de 2 jours ? (PS : on ne s’ennuie pas !)

  • Céline - La Marinière en Voyage

    Je vois que toi aussi tu chasses les maisons à colombage pour les prendre en photo… ;) c’est assez incroyable mais en fait il y en a dans presque toutes les villes de France, même là on ne s’y attend pas : Reims, Toulouse, Tours… ça a l’air très mignon Troyes en tout cas ! Et la maison de l’outil me tente bien même si au départ j’aurais pu penser que ce n’était pas ma tasse de thé. Merci pour cette découverte !

    Répondre à Céline
    • Marlène

      Je trouve que ces maisons ont un charme incroyable ! Il y en a même à Paris, d’ailleurs, peut-être LA ville de France où on ne s’attend pas à en trouver. Je pense notamment aux deux maisons voisines de la rue François Miron ou au 3 rue Volta :)

      Répondre à Marlène
  • tania

    c est vrai que je ne pense pas à Troyes pour we de 2 jrs à tort apparemment
    en tout cas merci de ta franchise, honnêteté c est très appréciable

    Répondre à tania
    • Marlène

      C’est vraiment top comme ville, je te le conseille pour une escapade ;) Bon, idéalement, il faut avoir une meilleure météo que moi parce que pluie battante + neige, c’était un peu éprouvant… mais déjà que c’est joli par ce temps, ça doit être encore plus agréable quand il ne pleut pas.

      Répondre à Marlène
  • Mathilde Littéraire

    Hello :)
    J’adore Troyes, j’adore passer du temps là-bas :) Mon parrain habite à côté de Troyes (il est viticulteur), et à chaque fois que je vais chez lui, je passe par cette ville pour laquelle j’ai un véritable coup de cœur !
    Il y a un endroit que j’adore, c’est la rue des Chats :) Très mignonne et avec une bonne adresse de restaurant : Aux Tables des Peintres !

    Bonne soirée et merci pour tes bons plans et ton bilan de ton weekend

    Répondre à Mathilde
    • Marlène

      Hello, je me souviens avoir vu ce restaurant ! Et en parlant de chats, je suis entrée à un moment donné dans la rue Jean de Mauroy, il y avait une petite cour où quelqu’un avait déposé des croquettes et plein de chats dans le coin :)

      Répondre à Marlène
Si vous aimez les articles du site, n'hésitez pas à faire vos achats sur Amazon.fr via ce lien ; il me permettra de toucher une commission grâce au programme Partenaires Amazon EU.

Suivez la page Facebook du blog pour être au courant des derniers articles et découvrir d’autres inspirations voyage !