Comment créer un itinéraire de voyage parfait pour profiter au maximum de ses vacances ?


Depuis plusieurs années, je commence toujours par créer un itinéraire de voyage personnalisé avant de partir en vacances et aujourd’hui, j’ai envie de partager avec vous des conseils concrets pour vous aider à construire et réussir votre propre itinéraire.

Par la même occasion, je vais vous raconter à quoi sert ce type de planning car certaines personnes ont du mal à voir l’intérêt d’avoir un itinéraire de voyage : n’est-ce pas un peu trop militaire ? Est-ce que ça n’empêche pas de faire des découvertes spontanées ? Je ne prétends pas détenir la vérité mais j’ai quelques pistes de réflexion !

Pourquoi créer un itinéraire de voyage quand on part ?

Si je continue à créer mon itinéraire de voyage avant chaque départ, c’est parce que j’ai pris conscience au fil du temps de tous les avantages que ça apporte.

Voyager avant l’heure

Commencer à faire son itinéraire, c’est être déjà un peu en vacances ! On se plonge dans l’histoire d’une région, ses lieux d’intérêt, sa culture, ses particularités qui la rendent unique. De quoi commencer le voyage avant l’heure !

Repérer les lieux d’intérêt qui vous correspondent

Nous n’avons pas tous les mêmes envies ou les mêmes attentes quand on part en voyage : certains tiennent absolument à visiter les musées, d’autres à se ressourcer (marche, spa, etc), certains voyageurs ne conçoivent pas des vacances sans une après-midi shopping… Si vous demandez autour de vous ce qui mérite le détour dans votre destination, vous aurez sûrement des réponses très différentes.

Créer son itinéraire de voyage, c’est prendre le temps de choisir ce que vous voulez absolument voir parce que ça vous correspond… et ça vous évite aussi de perdre du temps avec des choses qui ne valent pas le détour ou qui ne vous parlent pas à titre personnel.

Éviter les déconvenues

En voyage, j’ai souvent croisé des gens qui sont passés à côté d’un lieu faute de s’être renseignés avant. Ne serait-ce que si je prends mes voyages de l’année passée, j’ai croisé…

  • Une dame qui n’a pas pu visiter le château de Gravensteen en Belgique parce qu’il ferme tôt et qu’elle est arrivée trop tard.
  • Deux voyageuses norvégiennes qui ont regretté de ne pas avoir vu l’intérieur du château du Wawel à Cracovie… car il y a une grande file d’attente le week-end, il faut y aller dès l’ouverture si on veut des tickets pour l’intérieur du lieu.
  • Une voyageuse québécoise qui pensait pouvoir visiter le camp de concentration d’Auschwitz en achetant son billet sur place le jour même et qui n’a pas pu entrer.

Ça doit être terriblement dommage de passer à côté d’un lieu que vous attendiez avec impatience juste à cause d’une histoire de tickets ou d’horaires d’ouverture !

Trouver des bons plans

Faire un itinéraire de voyage, c’est souvent tomber sur des astuces pour mieux profiter d’un endroit ou pour faire des économies. Par exemple, vous allez découvrir qu’un monument est gratuit tel jour de la semaine… Vous allez entendre parler d’un lieu inhabituel pour profiter d’une belle vue sur une ville (c’est comme ça que je me suis retrouvée au dernier étage d’un parking de Nuremberg à admirer la vue, n’ayant pas de voiture ce n’est pas le genre de lieu où je serais allée spontanément !).

Ne pas passer à côté des incontournables

Dans chaque ville ou chaque région, il y a des lieux d’intérêt considérés comme incontournables, soit parce qu’ils sont magnifiques, soit parce qu’ils ont joué un rôle important dans l’histoire de l’endroit et permettent de mieux comprendre la culture locale. Créer un itinéraire de voyage vous aidera à repérer tous ces lieux d’intérêt pour pouvoir décider en toute connaissance de cause si vous avez envie de les voir ou pas.

Éviter les pièges à touristes

Quand on fait un planning de voyage, on en profite souvent pour noter des bonnes adresses, des plats locaux à tester, des idées de souvenirs à rapporter de son voyage…

Faire ce travail de recherche en amont évite de se ruer sur place sur des pièges à touristes. Par exemple, le restaurant qui a l’air sympa de l’extérieur mais qui est en réalité très cher et pas bon. Ou le gadget qui a l’air artisanal et local alors qu’il est en réalité produit à grande échelle en Chine…

Mieux tirer profit du temps passé sur place

C’est à mes yeux l’avantage majeur d’un itinéraire de voyage : grâce à votre préparation en amont, vous allez établir un circuit et un programme logiques qui vous permettront d’en voir beaucoup plus qu’un voyageur « non préparé » dans le même temps.

Par exemple, vous vous arrangerez pour faire le même jour les visites d’un même quartier afin d’éviter les allées et venues inutiles, vous pourrez choisir votre programme en fonction des journées de gratuité ou des nocturnes de tel ou tel endroit.

Bref, un bon programme de voyage donne l’impression de vivre plusieurs semaines en une seule et ça m’est souvent arrivé de faire sur un week-end prolongé ce que d’autres personnes font en une semaine.

Faire un itinéraire de voyage réussi, pas si compliqué !
Faire un itinéraire de voyage réussi, pas si compliqué !

Comment créer son itinéraire de voyage concrètement ?

Je vais maintenant vous expliquer concrètement comment je procède pour faire mon itinéraire de voyage avant de partir. La première règle d’or, c’est que votre itinéraire sera toujours personnel. Vous pouvez bien sûr vous inspirer de celui qui a été établi par d’autres voyageurs mais nous avons chacun des attentes différentes en partant, des centres d’intérêt différents… et il faut être à l’écoute de vos envies pour que votre planning de voyage ne soit pas une contrainte mais au contraire un moyen de maximiser le plaisir !

Ne vous forcez pas à y mettre un lieu qui ne vous attire pas sous prétexte que c’est un incontournable. Par exemple, lors de mon séjour à Cracovie, j’ai délibérément choisi de ne pas aller visiter l’ancien quartier communiste de Nowa Huta, parce que ce genre d’architecture froide et millimétrée ne me parle pas du tout. Je me suis renseignée sur son histoire parce que ça fait partie de l’identité de la ville mais je n’ai pas voulu y passer plusieurs heures… alors que d’autres personnes l’auraient peut-être fait.

Etape 1 – Notez tous les lieux d’intérêt

La pierre angulaire d’un itinéraire de voyage réussi, ce sont évidemment les lieux d’intérêt que vous allez visiter : musées, monuments, quartiers historiques, îles, villages, etc.

Je commence donc toujours mon planning en listant tous ces lieux d’intérêt. Je m’appuie notamment sur :

  • Les lieux les mieux notés par les voyageurs sur TripAdvisor (Top 20 sur une ville donnée) ;
  • Les conseils des blogueurs qui ont visité la destination : en tapant « blog + le nom de votre destination », vous trouverez souvent plein d’articles qui en parlent, avec des conseils, des photos…
  • Le forum VoyageForum : ce forum de discussion réunit des voyageurs de tout acabit (voyageurs occasionnels, grands voyageurs, en solo, en famille, en couple, etc). On y trouve souvent une foule de conseils et d’informations utiles, de la part de gens qui ont réellement visité une destination !
  • Les guides touristiques – Petit Futé, Lonely Planet, Routard, il y a parfois quelques idées bonus. Pour ma part, je me tourne souvent vers les guides une fois que j’ai fait mes propres recherches, pour « confirmer » que je ne suis pas passée à côté de quelque chose qui me plairait… ou ajouter quelques détails utiles sur un lieu.

A ce stade, je fais déjà un premier tri : le lieu correspond-il à ce que j’aime visiter et à ce que j’attends de mes vacances ? Si ce n’est pas le cas, je le supprime directement de la liste. En revanche, s’il me plaît, je note plusieurs informations :

  • Les horaires d’ouverture : l’erreur la plus bête, c’est de prévoir une visite un jour où le monument est fermé !
  • Les éventuels jours de gratuité : c’est à double tranchant car parfois, le fait que ce soit gratuit entraîne un tel afflux de visiteurs qu’il faut mieux payer et visiter dans de bonnes conditions plutôt que d’y aller un jour de gratuité.
  • Les « heures parfaites » : la fréquentation est-elle raisonnable ou est-il nécessaire d’y aller tôt le matin/en fin de journée/à l’heure du déjeuner ?
  • Le nombre d’heures conseillé pour visiter : on a souvent cette information en lisant les commentaires des voyageurs sur des forums, des sites comme TripAdvisor… Par exemple, j’ai visité à Cracovie un tout petit musée de 3-4 pièces. On m’avait dit « prévois 2 heures ». Étonnant pour un endroit si minuscule… sauf qu’en réalité, il y a pleiiiin de choses à voir dans ce musée, les deux heures conseillées étaient pleinement justifiées !
  • Les petites astuces bonus : par exemple, quand je suis allée visiter un cimetière ancien à Zakopane, dans les montagnes des Tatras, on m’avait dit de « photographier les Christ assis ». J’avais noté l’information… et effectivement, il y a dans ce cimetière de petites sculptures qui représentent le Christ assis, ce qui est une représentation assez inhabituelle.

Etape 2 – Groupez les lieux d’intérêt… par lieu

Repérez sur un plan où se situent les différents lieux que vous envisagez de visiter… et essayez de créer des regroupements. Ça évite de retourner plusieurs fois dans un même quartier si vous pouvez créer un itinéraire logique pour tout faire le même jour !

Vous vous retrouvez ensuite avec des « paquets » de visites que vous pouvez faire un même jour… ce qui vous permet d’ébaucher votre planning final !

Etape 3 – Créer la structure de votre itinéraire de voyage

Comme une agence de voyage, je me crée un vrai « rider », un document de voyage avec tout mon itinéraire. Pour le construire, je commence par noter chaque journée de mon voyage puis j’indique :

  • L’heure du lever et du coucher de soleil : pratique pour ne pas se laisser surprendre par la tombée de la nuit en rando, pour profiter de « l’heure dorée » où il y a une très jolie lumière pour la photo… Vous pouvez utiliser un site comme Ephéméride. Si j’envisage de photographier un coucher de soleil à un endroit particulier, je regarde aussi dans quel sens le soleil va se coucher sur l’appli web Ephemeris, histoire de choisir le bon angle de vue !
  • Je remplis chaque journée avec mes idées de visites à faire et les infos utiles : horaires, adresse, choses importantes à observer sur place. Pourquoi tout noter ? Parce que si, en cours de route, vous décidez de faire bouger votre itinéraire de voyage ou que vous n’avez pas le temps de faire une visite, ça vous évitera d’avoir à nouveau à chercher à quelle heure et quel jour vous pouvez y retourner.

Etape 4 – Ajouter de bonnes adresses

Ce n’est pas tout à fait fini :) Entre vos visites, vous allez sûrement avoir un petit creux ! C’est le moment de partir à la recherche de bonnes adresses de restaurants, de cafés ou de pâtisseries pour un repas ou une pause gourmande.

Il suffit alors de travailler jour par jour : repérez dans quel quartier vous allez faire des visites et faites des recherches sur le Web pour trouver de bonnes adresses de restaurants (j’utilise toujours beaucoup les blogs et TripAdvisor pour ce faire… et une fois que j’ai quelques noms de restaurants, je jette un oeil à leur site, aux photos postées par les clients, aux avis sur d’autres plateformes).

C’est l’occasion aussi de noter quelles sont les spécialités locales à tester !

Derniers conseils pour un itinéraire de voyage réussi

Voici quelques infos et astuces bonus pour préparer vos voyages.

Quand commencer à préparer son voyage ?

La réponse à cette question dépend principalement de la destination et de votre budget.

Les réservations d’hôtels peuvent souvent être effectuées plusieurs mois en amont (avec annulation gratuite jusqu’au dernier moment) et l’on peut bénéficier de prix très intéressants en anticipant. Les compagnies aériennes peuvent aussi ouvrir les vols avec beaucoup d’avance : ce n’est pas toujours avantageux de réserver très en amont mais vous pouvez créer des alertes via des sites comme Skyscanner pour suivre les baisses de tarifs éventuelles.

Certaines destinations exigent d’anticiper les formalités quelques mois en amont (demande de visa, renouvellement de passeport, vaccination)… mais en-dehors de ces impératifs administratifs et sanitaires, vous pouvez souvent vous décider assez tard. Pour Londres par exemple, ça m’est déjà arrivé de me décider le samedi pour le samedi :)

Si vous partez en voyage organisé ou dans des hôtels type Club Med, il est souvent possible de réserver un an à l’avance pour bénéficier de promos avantageuses.

Où réserver son voyage ?

Comme beaucoup de voyageurs, j’ai mes habitudes et je passe toujours plus ou moins par les mêmes sites. Parce qu’ils sont fiables, parce que je n’ai jamais eu de problème avec, parce qu’ils proposent un large choix où je trouve toujours mon bonheur.

Côté hébergement, je suis très attachée à Booking.com. Il y a d’abord une large sélection d’hôtels, bed & breakfast et appartements, on a sur le même site toutes les informations utiles (photos, emplacement géographique, avis des autres voyageurs, tarifs). Ensuite, on a souvent des « bonus » : des promos, le petit-déjeuner offert, l’annulation gratuite jusqu’au dernier moment, une offre spéciale « client Genius » quand on voyage régulièrement via Booking…

Je passe parfois par Airbnb même si ce n’est pas mon premier choix. Je préfère les hôtels parce que ça reste des établissements gérés par des professionnels… et qu’à ce titre, ils ont plus d’obligations à respecter et il y a un « service » derrière. Je me tourne vers Airbnb quand je compte rester un bon moment au même endroit… et je mise toujours sur des logements avec « arrivée autonome » (= le propriétaire laisse la clé dans un coffre par exemple et nous donne le code pour qu’on puisse prendre possession des lieux sans fixer de rendez-vous).

Si vous n’avez jamais réservé sur Airbnb, n’hésitez pas à vous inscrire en passant par mon blog car vous pourrez bénéficier d’une réduction allant jusqu’à 25€ sur votre première réservation de plus de 65€.

Côté transports, je fais toujours une recherche sur GoEuro pour trouver les meilleurs prix, les horaires de vol… et je vais ensuite réserver directement sur le site de la compagnie. Je préfère passer en direct car je me dis que s’il y a un quelconque problème, ce sera plus simple à gérer que s’il y a un intermédiaire entre moi et la compagnie.

Enfin, quand je dois réserver un musée ou une visite quelconque, j’essaie autant que possible de passer par le site officiel de l’endroit ou par celui de l’office du tourisme local. Si vous avez la possibilité d’acheter un billet coupe-file un peu avant votre voyage pour éviter une file d’attente insurmontable dans un lieu prisé, faites-le !

De même, le fait d’organiser soi-même son programme de voyage ou son circuit n’empêche pas de se reposer sur un professionnel ou sur un voyage organisé pour une excursion précise.

Par exemple, en Pologne, je voulais aller visiter la mine de sel de Wieliczka, un grand classique à deux pas de Cracovie. J’ai constaté que les excursions proposées par les tour opérators n’étaient pas très chères par rapport au prix d’entrée dans la mine + billet de train Cracovie-Wieliczka. J’ai donc préféré réserver une excursion qui permettait de se décharger de la logistique des trajets sans surcoût excessif. C’est ce genre de compromis qui permet aussi de ne pas vivre des vacances épuisantes à devoir gérer une foule d’imprévus !

Applis indispensables et itinéraire papier

Une fois que vous avez préparé le planning de vos vacances, pensez à quelques petits réflexes utiles :

  • Téléchargez les applications indispensables – Par exemple, s’il existe une application pour les transports publics locaux, ça peut être très pratique…
  • Téléchargez la carte de la région sur Google Maps – L’application Google Maps permet de télécharger les plans de son choix pour y accéder hors ligne.
  • Téléchargez le pack de langue local sur Google Traduction – L’application Google Traduction donne un vrai coup de pouce quand on va dans un pays dont on ne parle pas la langue. La fonction de traduction à partir d’une image permet par exemple de comprendre un menu de restaurant ou un panneau ; on peut traduire en temps réel ce qu’on veut dire pour se faire comprendre de manière plus précise qu’avec des gestes… Télécharger le pack de langue local en amont permet d’avoir accès à la traduction même hors connexion, même sans réseau.

Les livres G’Palemo et Icoon Communicator peuvent aussi se révéler très pratiques pour se faire comprendre à l’étranger en montrant des images.

Je vous conseille aussi de garder en tête que votre itinéraire de voyage est plutôt un compagnon de route qu’un règlement à respecter. Pour ma part, je garde souvent un œil sur la météo jusqu’au dernier moment et je n’hésite pas à inverser les journées ou les demi-journées en fonction des prévisions. Ça permet de privilégier des activités en intérieur quand ils annoncent de la pluie et de profiter au maximum du beau temps pour rester dehors.

Dernier conseil : juste avant de partir, imprimez votre itinéraire de voyage en plus de l’avoir en PDF sur votre téléphone. Ça peut paraître superflu à l’heure où on se sépare rarement de son smartphone… mais c’est bien pratique pour prendre quelques notes à la volée et surtout, ça vous sauve parfois la mise quand la technologie vous lâche :)

Lors de mes vacances en Pologne, je me trouvais au beau milieu du camp d’Auschwitz-Birkenau, la nuit tombait… quand mon téléphone a subitement décidé que c’était trop d’émotions pour lui et a rendu l’âme. C’est la version papier de mon itinéraire de voyage qui m’a permis d’avoir malgré tout accès à toutes les informations sur le bus que je devais prendre pour rentrer et sur la façon d’accéder à mes « lieux de visite » du lendemain (le téléphone a fini par ressusciter dans l’usine d’Oskar Schindler, sacrée bizarrerie tout de même !).

Faire un itinéraire de voyage empêche-t-il la spontanéité ?

Je pense que ça dépendra beaucoup du regard que vous porterez sur votre itinéraire. Il faut garder à l’esprit qu’en voyage, l’imprévu n’est jamais très loin et peut parfois déboucher sur de beaux souvenirs. Par exemple, je m’apprêtais à aller visiter la tour de l’hôtel de ville de Cracovie quand j’ai soudain réalisé qu’elle était fermée à titre exceptionnel. Arf, voilà qui aurait pu perturber le planning !

Mais subitement, j’ai entendu le son d’une cornemuse, un instrument que je ne m’attendais pas vraiment à écouter au beau milieu de la Pologne ! Et voici qu’arrivent des hommes en kilt, des petites mamies en costume traditionnel polonais… c’était une cérémonie célébrant l’amitié entre Édimbourg et Cracovie ! Plutôt original :)

Une cérémonie inattendue en Pologne
Une cérémonie inattendue en Pologne

Voyager, c’est garder cette souplesse de se dire que tout peut changer : on peut modifier son planning pour tenir compte de sa fatigue, de la météo, de son ressenti du moment… un bon itinéraire de voyage vous offre surtout une base qui vous évite d’avoir à chercher une foule d’informations sur place. Libre à chacun de décider à quel point il est précis !

J’espère que cet article vous aidera si vous voulez créer le vôtre pour vos prochaines vacances !

Avez-vous l’habitude de préparer un itinéraire de voyage ou préférez-vous décider du programme une fois que vous êtes arrivé à destination ?

Poster un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

14 commentaires sur “Comment créer un itinéraire de voyage parfait pour profiter au maximum de ses vacances ?

  • ChM

    Très bon article, qui sauf si je l’ai lu trop vite et en diagonal, ne dit pas quelle est l’app idéale pour préparer son voyage de cette façon, ce qui est un peut aussi ma méthode. Je voudrais pouvoir y stocker tout, mes notes, les réf des avions et/ou trains et calculer les km et durées entre 2 étapes ainsi que prendre des notes.
    Un conseil ?

    Répondre à ChM
    • Marlène

      Hello, je n’utilise pas d’application pour ma part mais on m’a dit beaucoup de bien de TripIt.

      Répondre à Marlène
  • Sandrine MONLLOR

    Bonjour
    L’article est très complet et passionnant. Il lest important de toujours vérifier auprès du site officiel car souvent les sites touristiques ne mettent pas à jour les informations et même les guides de voyage sont dépassés par les tentations d’augmentation de certains villes, sites ou pays. Connaissant bien la Croatie, par exemple, le prix du parking à Dubrovnik est passé depuis le 1er mai à 75 kn au lieu de 40 kn, or les guides continuent à donner l’ancien prix. Il en va de même pour les augmentations subies par les parcs nationaux où l’on note de fortes progressions du prix qui ne sont pas prises en compte encore par les guides voyages peu habitués à ce qu’un prix puisse passer du simple au double en un rien de temps. Toujours bien vérifier le site officiel et ne pas hésiter à contacter par email, ou un autre mode pour confirmer les infos du site si on a un doute.

    Bravo pour tous ces conseils essentiels à une bonne préparation.

    Répondre à Sandrine
    • Marlène

      Hello Sandrine, tu soulignes un point intéressant ! J’ai moi-même déjà eu le cas sur le blog, avec un lecteur qui s’est « plaint » qu’une information avait changé, l’article n’avait pourtant que 3 ou 4 mois d’âge… J’essaie de mettre à jour les contenus régulièrement et de renvoyer vers les sites officiels pour les informations susceptibles de changer (tarifs, horaires) car ça reste mieux suivi qu’un site généraliste de voyage !

      Répondre à Marlène
  • Julie

    Bonjour/bonsoir,

    Préparant déjà notre voyage en Pologne pour le mois de juillet, j’ai décidé de faire quelques recherches et je suis par hasard tombée sur votre blog. Je me retrouve beaucoup dans votre façon de préparer les voyages. Je me suis également penchée sur certaines destinations précises toutes organisées.
    Où avez-vous réservé l’excursion pour la mine de sel de Wieliczka ?
    En tout cas votre blog est une vraie mine d’or, merci!

    Répondre à Julie
    • Marlène

      Hello, je suis passée par l’agence Discover Crakow, c’était très bien. On est partis en tout petit groupe, la guide et le chauffeur étaient sympa, le point de rendez-vous principal en plein centre historique donc pratique (il y avait aussi des pick-ups dans certains hôtels).

      Répondre à Marlène
    • Julie

      Merci pour votre réponse.
      J’avais une autre question: avec quelle compagnie aérienne êtes-vous partie ?

      Répondre à Julie
    • Marlène

      Je ne me souviens plus du tout. Je compare généralement les prix avec GoEuro puis je choisis le trajet qui me convient le plus en termes d’horaires et de tarif.

      Répondre à Marlène
  • Yelena

    Surtout que quand on commence à voyager à plusieurs (amis ou enfants) ça devient vite incontournable ne serait-ce que pour discuter des goûts de chacun !

    Répondre à Yelena
  • Damien

    J’ai presque exactement la même préparation que la tienne. J’adore préparer mes voyages, je trouve que c’est passionnant. Ça permet de voyager un peu avant l’heure, de découvrir l’endroit pour être opérationnel sur place. Je me suis toujours organisé de cette façon et j’aurai vraiment du mal à faire au feeling, au jour le jour. J’aime bien quand le plan se déroule comme prévu, même si certains imprévus m’ont déjà permis de faire de belles découvertes :)

    Il y a quelque chose que je fais à chaque fois, c’est une carte personnalisée sur My Maps (de Google Maps). Ça permet de regrouper très simplement les lieux proches géographiquement. Et sur place ça me sert à la géolocalisation, qui fonctionne même sans 4G/Wifi.

    Répondre à Damien
    • Marlène

      Ah oui ça peut être utile ! De mon côté je me contente de télécharger la carte locale pour y avoir accès hors connexion mais en général, quand j’ai bien préparé un voyage, je sais déjà plus ou moins me repérer en arrivant sur place, au moins pour ce qui est de la place d’un quartier par rapport à un autre. Ce qui m’amuse, après le voyage, c’est de retrouver tout l’historique des trajets sur Google Maps (bon, ok, pas idéal pour la vie privée mais c’est toujours drôle de pouvoir retrouver le nom des petites rues qu’on a explorées !).

      Répondre à Marlène
  • tania

    les premières choses que je réserve sont vols et train et hébergement avec booking j adore les annulation gratuite
    généralement je fais le planning dans les derniers moments
    en fait y a pas de règle
    je sais en gros où j vais aller car j ai réserver les hébergements mais après pr le dérouler des journées c pas mal o feeling ça m a réservé des surprises
    je note les incontournables pr moi
    pas d règle en fait
    je crois que de plus en plus je fais o feeling
    y a aussi des contre temps mais avec la wifi dans bcp d endroit on arrive à retomber sur ces pas
    suis pas trop appli alors pas mal de papier
    j n fais pas trop la maline car le mois dernier o Brésil j ai raté la visite d une ville car c est o dernier moment que je me suis préocupée de la traversée en bateau
    j m occupe de mes résa moi même c eque bcp de gens ne comprennent pas
    mes collègues notamment avaient l air tput étonné que je ne soit pas pass par un organisme pr mes vacances 2017 au Brésil
    no no j ai trouvé et chrché mes pousada seules c un réel plaisir
    les gens ont peur de ne pas savoir faire ou trouver l info alors que rien de compliquer surtout de nos jrs entre guides blogs forums franchement surtout pour une destination comme le bRésil
    par contre pr l excursion de 2 jrs pour le désert du Lencois j ai pris une agence locale j avoue que j étais bien contente de ne pas avoir à faire le trajet jusquà la ville proche du désert en transport puis trouver pousada et faire excursion
    là j étais pris en charge et surtout petit groupe

    Répondre à tania
    • Marlène

      J’ai lu le récit de tes péripéties avec le bateau que tu as raté, c’est pour ça que j’aime bien faire un itinéraire, ça me frustre toujours de rater une visite pour une bête raison d’horaires. Je pense qu’il y a aussi des gens pour qui organiser un voyage équivaut à une prise de tête : ils n’ont pas envie de chercher eux-mêmes, de se renseigner eux-mêmes parce que pour eux, ces étapes ne font pas partie des vacances. Les vacances, c’est quand ils sont arrivés sur place ^^

      Quand on aime le voyage, je trouve qu’on prend du plaisir AUSSI à l’organisation :)

      Répondre à Marlène
Si vous aimez les articles du site, n'hésitez pas à faire vos achats sur Amazon.fr via ce lien ; il me permettra de toucher une commission grâce au programme Partenaires Amazon EU.

Suivez la page Facebook du blog pour être au courant des derniers articles et découvrir d’autres inspirations voyage !