15 lieux insolites de Londres à visiter pour sortir des sentiers battus


Vous connaissez déjà la capitale anglaise et avez envie de découvrir des lieux insolites à Londres ? Cet article pourrait vous donner quelques idées !

Il existe en effet de nombreux endroits insolites ou surprenants, qui sortent de l’image habituelle que l’on peut se forger de Londres… Des endroits que l’on ne visite pas lors d’un séjour touristique classique mais qui valent néanmoins le détour !

1. Le BAPS Shri Swaminarayan Mandir

Ne me demandez pas comment on prononce le nom du BAPS Shri Swaminarayan Mandir London, le résultat risquerait d’être étonnant… mais il vaut son pesant de cacahuètes !

Il s’agit d’un authentique temple hindou situé à Neasden, un quartier au nord-ouest de Londres, ce qui explique qu’on l’appelle souvent le « Neasden Temple » là-bas. Construit en marbre italien et en roche calcaire de Bulgarie, il a été largement sculpté à la main en Inde par 1526 sculpteurs… puis assemblé dans la banlieue de Londres entre 1992 et 1995.

C’est l’un des plus gros temples hindous du monde en-dehors de l’Inde ! Vous pouvez sans problème le visiter mais comme il s’agit d’un lieu de culte, certaines règles s’appliquent : pas d’appareil photo à l’intérieur, vous devez retirer vos chaussures en entrant, porter des vêtements qui couvrent les épaules, le ventre, le haut des bras et les jambes ; le bas doit descendre sous le genou donc pas de short ou jupe courte.

On y trouve un audio-guide et des visites guidées, vous retrouverez toutes les informations sur le site. Pour y aller, vous pouvez prendre le métro jusqu’à Stonebridge Park Station (Bakerloo Line) puis marcher une petite vingtaine de minutes ; ou descendre à Neasden (Jubilee Line) et marcher une vingtaine de minutes. Il existe aussi des bus entre le métro et l’édifice si vous ne voulez pas marcher.

BAPS Shri Swaminarayan Mandir - Neasden Temple à Londres
BAPS Shri Swaminarayan Mandir – Neasden Temple à Londres – Photo © Kn Viking

2. Visiter le Magic Circle

Imaginez un cercle de magie privé et assez confidentiel, qui réunit des passionnés. Le Magic Circle, c’est ça ! Et figurez-vous que de temps à autre, les magiciens ouvrent leurs portes au public pour un spectacle ou une visite guidée de leurs quartiers !

Leur spectacle de Noël est extrêmement réputé et il y a quelques dates tout au long de l’année pour entrer dans ce monde privilégié (ça se limite souvent à 5-6 dates de visite par an + les spectacles, autant dire que ce sera une visite insolite et unique si vous parvenez à y aller !).

Les dates sont annoncées très en amont sur le site du Magic Circle.

L'escalier du Magic Circle de Londres
L’escalier du Magic Circle de Londres – Photo © Riccardo Cambiassi

3. Allez visiter le quartier de Brixton… et son moulin

Brixton est un quartier de Londres que j’ai découvert via la maman jamaïcaine d’un ami anglais. C’est littéralement la capitale de la communauté jamaïcaine locale. Un quartier qui dégage une énergie aussi vive que celle de Camden et qui a vu naître David Bowie ou grandir des membres du groupe The Clash…

Et à Brixton, on trouve le seul et unique moulin à vent de Londres ayant survécu jusqu’à notre époque, construit en 1816. Le moulin fonctionne encore, grâce à des bénévoles qui le font vivre, il tourne aujourd’hui à l’électricité et produit de la farine, la « Brixton Windmill flour ». Vous pouvez le visiter (la visite dure un peu moins de 30 minutes) sur réservation ici.

4. Mail Rail, une expérience originale dans les souterrains

Entre 1927 et 2003, le courrier était acheminé entre les différents centres de tri de la capitale anglaise par le biais d’un réseau souterrain, surnommé « Mail Rail ». Depuis septembre 2017 seulement, le Musée de la Poste de Londres a décidé d’ouvrir au public une partie de ce réseau.

On peut non seulement visiter une exposition qui raconte son histoire mais aussi monter à bord d’un petit train qui, pendant 15 minutes environ, vous emmène dans un tunnel sur cette voie ferrée jadis empruntée par des milliers de lettres.

Ce musée est très facile d’accès à pied depuis les stations Russell Square (Piccadilly Line) ou King’s Cross – St Pancras en 15 minutes de marche environ.

Les couloirs du Mail Rail à Londres
Les couloirs du Mail Rail à Londres – Photo © Ian

5. Marcher dans une crique à marée basse

Une autre sortie insolite à Londres : la Deptford Creek ! La rivière Ravensbourne est un affluent de la Tamise… et elle forme l’une des très rares criques naturelles d’Angleterre… en plein cœur de Londres !

A marée basse, on peut marcher sur environ 1 kilomètre dans le lit même de la rivière… l’occasion de partir à la découverte d’une faune et d’une flore que l’on n’a pas l’habitude de voir dans une capitale européenne !

Ces marches (« Low Tide Walk ») durent environ 2h, sont organisées certains dimanches par le Creekside Education Trust. On vous fournira des cuissardes adaptées à la marche dans la boue, des bâtons de marche et un vêtement imperméable, il est conseillé de porter de vieux vêtements en-dessous. Le prix oscille autour de 15 livres sterling pour un adulte (17.5€), avec un tarif réduit pour les enfants.

6. Le Crossrail Place Roof Garden

En plein coeur du quartier de Canary Wharf à Londres, au milieu des buildings, ce jardin pas comme les autres vous fait voyager d’un continent à l’autre ! Le Crossrail Place Roof Garden a la particularité d’être construit presque à cheval sur le Méridien de Greenwich.

Il occupe 300 mètres, à l’emplacement où la Compagnie des docks des Indes occidentales déchargeait autrefois sa cargaison après de longs voyages à l’étranger… et il abrite des plantes issues des pays où l’on voyageait à cette époque pour faire du commerce.

Il est ouvert tous les jours, à quelques minutes à pied de la station de métro Canary Wharf (Jubilee Line).

Le Crossrail Place Roof Garden à Londres
Le Crossrail Place Roof Garden à Londres – Photo © Simon Hadleigh-Sparks

7. Le cimetière de Highgate

Je vous ai déjà parlé de Highgate, que j’ai découvert à une époque où c’était encore très confidentiel et méconnu. Depuis quelques années, il fait partie des lieux insolites de Londres très appréciés des touristes. Highgate se compose de deux parties, le cimetière privé est celle qui vaut vraiment le détour par sa beauté unique.

On en ressort avec l’impression d’avoir passé un moment hors du temps (ou peut-être à l’époque victorienne !), dans un environnement paisible et surprenant.

Highgate West Cemetery
Highgate West Cemetery

Il existe un autre très beau cimetière victorien en périphérie de Londres, Abney Park. Il se visite librement et séduira la plupart des amateurs de photo ! On y accède en moins de 5 minutes à pied depuis la station Stoke Newington du London Overground (15 minutes seulement de trajet depuis Liverpool Street à Londres).

8. Le jardin-cimetière de Cross Bones

On reste dans les cimetières avec ce lieu insolite, à mi-chemin entre un jardin et un cimetière. Cross Bones a une histoire étonnante : il existerait depuis le 15e ou 16e siècle et autrefois, était au cœur d’un un quartier gangrené par la misère, l’alcoolisme et la prostitution.

On y trouvait la plupart des bordels de Londres, des tavernes, une criminalité élevée… et un cimetière a été créé pour accueillir les corps de tous les gens qui ne pouvaient être enterrés ailleurs, par manque d’argent ou en raison de leur « mauvaise conduite » qui les privait d’un enterrement chrétien.

Selon l’auteur John Constable, il accueillait aussi les « femmes seules », un euphémisme désignant les prostituées. Lors de fouilles archéologiques, on y a d’ailleurs retrouvé les restes de jeunes victimes de la syphilis, maladie sexuellement transmissible.

Cross Bones a fonctionné jusqu’en 1853, date à laquelle les résidents du quartier se sont opposés à de nouveaux enterrements, l’espace étant selon eux trop plein, risquant de mettre en péril la salubrité du quartier.

On trouve aujourd’hui sur place un petit jardin du souvenir où sont régulièrement organisées des veillées pour tous les « exclus de la société », en hommage à l’histoire des lieux… Cross Bones n’est pas ouvert tout le temps car il est géré par des bénévoles, il est plus facile d’y entrer en semaine à l’heure du déjeuner et certains samedis. Vous pouvez vous renseigner sur les jours d’ouverture via le site officiel.

Le cimetière de Cross Bones
Cross Bones, un lieu insolite à Londres – Photo © David Fisher

9. Les puits de glace de Londres

Si vous avez du temps à tuer avant de reprendre le train à la gare Saint-Pancras, il y a à proximité le London Canal Museum. Ce petit musée raconte l’histoire des canaux de Londres, propose des balades en bateau sur le Regent’s Canal… et permet de regarder à l’intérieur d’un puits de glace.

Il s’agirait d’ailleurs de l’un des seuls puits de glace encore visibles en Europe, car la plupart ont été comblés depuis qu’ils ne sont plus utilisés.

Leur histoire est assez fascinante : au 19e siècle, il n’existait pas de frigos… et encore moins de congélateurs ! Or, on avait besoin de glace pour de multiples raisons : dans les hôpitaux, elle permettait d’anesthésier un peu les malades qui souffraient ou qui devaient subir des opérations ; dans le commerce, elle servait à conserver les aliments périssables ; dans les riches foyers, on en voulait pour rafraîchir ses boissons… mais comment faire à une époque où l’on ne pouvait pas fabriquer de glace ?

Un Suisse, Carlo Gatti, eut l’idée en 1857 puis en 1862 de construire deux gros puits de 9 mètres de large sur 13 mètres de profondeur… et d’y entasser de la glace importée par cargo de Norvège. Étonnamment, la glace se conservait très bien, ne perdant qu’un quart de son volume.

Les puits ont servi jusqu’en 1904 et dans le musée, vous pourrez regarder à l’intérieur de l’un d’entre eux.

10. God’s Own Junkyard

C’est un spot de Londres que l’on ne présente plus tant il intrigue ! God’s Own Junkyard est tout simplement la plus grosse collection de néons d’Europe, qui approche à ma connaissance 700 à 1000 néons.

Ces néons occupent un bâtiment industriel, à 15 minutes à pied de la station de métro Walthamstow Central (Victoria Line). En soi, l’endroit n’est pas très grand mais il regorge tellement de néons qu’on en remarque de nouveaux à chaque visite ! On peut s’arrêter pour faire une pause gourmande au Rolling Scones Café.

Le lieu a été créé par Chris Bracey, fasciné depuis sa plus tendre enfance par les lumières (est-ce si étonnant pour un homme né un 25 décembre ?) et issu d’une famille de fabricants de néons (ils tiennent l’entreprise Electro Signs).

Pendant des années, il a fabriqué des néons pour toutes sortes d’entreprises, y compris des clubs et des sex-shops de Soho, travaillant aussi pour le cinéma. Chris Bracey a hélas contracté un cancer de la prostate qui l’a emporté peu avant ses 60 ans, en 2014. God’s Own Junkyard était son « bébé » et si vous allez là-bas, la famille – qui fait perdurer le lieu – appréciera les donations à l’association Prostate Cancer UK.

God's Own Junkyard
God’s Own Junkyard – Photo © G Travels

11. St. Dunstan-in-the-East, l’église abandonnée

St. Dunstan-in-the-East était une église anglicane construite autour de l’an 1100. Touchée par le Grand Incendie de Londres en 1666, elle a ensuite été « rafistolée » par des restaurations successives, des reconstructions partielles quand le bâtiment menaçait de s’effondrer… jusqu’à la Seconde Guerre Mondiale où l’église a été bombardée.

Il a alors été décidé de la laisser « en l’état », avec sa tour encore debout et les murs qui restaient… et d’y installer un jardin public au milieu des ruines.

C’est un lieu minuscule mais si vous cherchez un petit coin insolite à Londres pour faire une pause, on y trouve quelques bancs et le lieu est surprenant. Il se trouve à deux pas du Monument et de la Tour de Londres.

St. Dunstan-in-the-East
St. Dunstan-in-the-East – Photo © Björn Golda

12. The Hardy Tree

On continue avec un lieu insolite à visiter en attendant son train à la gare de King’s Cross – St Pancras ! The Hardy Tree est un arbre situé dans les Saint Pancras Gardens, à deux pas de la gare.

Sa particularité ? Il est entouré de vieilles pierres tombales ! En fait, cet espace était à l’origine un cimetière rattaché à l’église St Pancras. Beaucoup de Français y ont été enterrés, morts en exil à Londres après avoir fui la Révolution.

Au milieu des années 1860, un jeune architecte, Thomas Hardy (qui allait par la suite devenir romancier et poète), s’est vu confier la responsabilité de « vider » une partie des sépultures afin de faire de la place pour la construction d’une voie ferrée reliant les chemins de fer du Midland à St Pancras. Les pierres tombales retirées à cette occasion ont été rassemblées autour d’un arbre, surnommé depuis le « Hardy Tree ».

13. Les jacuzzis flottants de Skuna Boats

Flotter bien au chaud dans un jacuzzi ou faire un barbecue, là aussi en flottant au beau milieu de Londres, ça vous tente ? C’est précisément l’expérience que propose Skuna Boats avec ses bateaux jacuzzis et ses bateaux barbecue.

Ce sont de petits bateaux électriques circulaires qui se conduisent sans permis et peuvent accueillir jusqu’à 7 personnes, que vous pouvez louer à West India Quay, au niveau des Docklands dans le quartier de Canary Wharf. Les bateaux jacuzzis sont chauffés à 38°C et vous pouvez en profiter pendant 75 minutes par tous les temps ! Les bateaux barbecue se louent quant à eux pour 1h40, vous pouvez apporter votre propre nourriture.

Une expérience originale, notamment entre amis !

Un bateau jacuzzi - Skuna
Un bateau jacuzzi – © Skuna

14. Le Leake Street Tunnel, 300 mètres de street art

Avis aux amateurs d’œuvres de rue : quand on aborde ce sujet, on pense souvent à des quartiers comme Camden ou Shoreditch… mais il existe aussi à proximité de la gare de Waterloo un tunnel de 300 mètres de long qui vaut le détour, le Leake Street Tunnel. Au départ, c’était une simple voie ouverte à la circulation routière, à l’époque où la gare accueillait le trafic international de l’Eurostar.

Et puis, en 2017, on a basculé les trains internationaux vers la gare de Saint Pancras. Quelques mois plus tard, à l’occasion d’un festival organisé par l’artiste Banksy, les parois du tunnel ont été recouvertes de street art… et fin 2018, le tunnel entier a été piétonisé. Le street art (en principe illégal) y est ici toléré.

Plusieurs arches adjacentes au tunnel ont par ailleurs été aménagées, accueillant des cafés et restaurants. On peut citer le super café-bar et jeux de société Draughts ou le restaurant asiatique Banh Bao Brothers.

15. Découvrir les secrets du métro de Londres

Des stations de métro fermées au public, des espaces reconvertis en plateaux de tournage pour le cinéma ou pour des séries télé, les souterrains du métro de Londres ne manquent pas de surprises. Régulièrement, le London Transport Museum vous dévoile un secret ou deux… en organisant des visites de certains espaces habituellement fermés au public.

Vous pouvez retrouver ces visites sur leur site web, de quoi redécouvrir les transports en commun autrement !

Espace secret du métro londonien
Espace secret du métro londonien

Bonus, des champs de lavande aux portes de Londres !

Bon, je triche un peu avec cette ultime suggestion car elle se situe dans la grande banlieue sud de Londres, à une vingtaine de kilomètres de la capitale anglaise. Mais quelle surprise ! Il s’agit de la Mayfield Lavender Farm, une ferme qui produit de la lavande.

En juillet-août, vous pouvez aller marcher au milieu des champs de lavande… et acheter des produits fabriqués à base de lavande. C’est une sortie très prisée en été !

Mayfield Lavender Farm près de Londres
Mayfield Lavender Farm près de Londres – Photo © Sue Cro

Il suffit de prendre le train à la station London Victoria, de descendre à West Croydon (il y a des trains toutes les 5 minutes sur ce trajet !) puis d’emprunter le bus 166 jusqu’à la ferme.

Voilà donc quelques-uns des lieux insolites de Londres parmi tous ceux qui existent ! J’espère que ça vous donnera des pistes pour sortir des sentiers battus si vous voulez visiter Londres un peu différemment des circuits touristiques habituels. Vous pouvez aussi retrouver tous mes articles sur Londres ici.

Est-ce que vous en connaissiez certains ? Avez-vous d’autres lieux insolites de Londres à recommander ?

Poster un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

8 commentaires sur “15 lieux insolites de Londres à visiter pour sortir des sentiers battus

  • Laroche

    Bravo. Ces informations sont très intéressantes. Nous aimons beaucoup cette ville dans laquelle habite notre fille. Dommage que les locations à l’année ou pour les vacances soient si chères.
    Meilleurs vœux.

    Répondre à Laroche
    • Marlène

      Bonjour et meilleurs vœux également ! C’est vrai que le logement sur place reste très cher, même en s’excentrant un peu.

      Répondre à Marlène
  • Valérie

    Bonjour, nous avons visité cet été le Neasden Temple et nous sommes tombées sous le charme de ce temple très joliment décoré à l’exterieur Mais encore plus à l’interieur. Quelle quiétude. Je ne m’attendais pas à temple de cette taille c’etait Vraiment impressionnant

    Répondre à Valérie
    • Marlène

      Je l’ai conseillé à beaucoup de gens car c’est un lieu vraiment surprenant, votre témoignage le confirme ! :)

      Répondre à Marlène
  • Najiwen

    salut Marlène, je te remercie pour ces lieux insolites. Nous sommes sur le point de partir à Londres découvrir la ville et je viens de noter tes recommandations pour voir ces endroits insolites si nous avons le temps. C’était très intéressant :)

    Répondre à Najiwen
    • Marlène

      Top, si tu as l’occasion de voir le temple, je te le conseille car c’est vraiment ultra-surprenant ! Mais ce ne sont pas forcément des lieux à faire pour une première visite à Londres, à part si tu restes un bon moment sur place :)

      Répondre à Marlène
  • kReEsTaL

    Merci beaucoup pour ce super article ! Je suis friande de curiosités et de bizarreries, et je suis ravie de constater que malgré mes très nombreux voyages à Londres, il me reste encore de belles choses à découvrir.

    Le Cross Bones Garden a été un immense coup de cœur lorsque je l’ai visité l’an dernier. Tu me donnes envie de me remettre à la rédaction du billet dédié que j’avais commencé à écrire à ce sujet mais que je n’ai jamais terminé…

    Répondre à kReEsTaL
    • Marlène

      Je fais sans arrêt de nouvelles découvertes et je pense qu’il y en a encore plein à faire à Londres, j’avoue que le temple hindou est LE lieu insolite qui m’a le plus surprise car je n’avais pas la moindre idée qu’un bâtiment de cette ampleur existait en Europe !

      Répondre à Marlène


Si vous aimez les articles du site, n'hésitez pas à faire vos achats sur Amazon.fr via ce lien ; il me permettra de toucher une commission grâce au programme Partenaires Amazon EU.