Quelles villes visiter en France sans voiture ? Voyage sans permis de conduire !


Je n’ai pas encore passé mon permis de conduire, faute d’en avoir eu l’occasion… alors évidemment, au fil des années, j’ai développé une curiosité sans bornes pour les villes que l’on peut visiter sans permis de conduire. Mais quelle ville de France choisir pour un séjour sans voiture ?

En réalité, il en existe beaucoup. J’ai décidé dans cet article de vous proposer plus d’une trentaine de pistes que je trouve dignes d’intérêt ! Je crois que ça donne un vague aperçu de la richesse de notre pays… même pour ceux qui n’ont pas le permis de conduire !

Les grandes villes, une évidence pour visiter la France sans permis de conduire

Je ne vais pas toutes les citer… mais il va de soi que les grandes villes de France constituent des destinations idéales sans voiture et sans permis de conduire.

Elles disposent en général d’un bon réseau de transports, en particulier dans le centre-ville, de quoi se sentir autonome pour visiter et sortir !

Commençons donc cette sélection sans voiture par des villes de plus de 100 000 habitants qui sont à mon sens riches en visites à faire et faciles d’accès pour ceux qui n’ont pas le permis de conduire.

1. Paris sans voiture

Si vous n’y habitez pas déjà, la capitale est un lieu parfait pour un séjour en France sans voiture. Largement desservie par les bus, le métro, le RER et les trains de banlieue, on peut y passer de très belles vacances.

J’ai suggéré dans cet article un programme de visites pour un premier week-end à Paris, avec des conseils pour se loger.

Vous pouvez aussi explorer les environs si vous passez du temps sur place : la jolie ville médiévale de Provins, le château de Versailles, la maison de Claude Monet à Giverny, le château de Vaux-le-Vicomte… Les points d’intérêt ne manquent pas !

Vue depuis la terrasse des Galeries Lafayette à Paris
Vue depuis la terrasse des Galeries Lafayette à Paris

Combien de jours sur place – Comme beaucoup de capitales, on peut séjourner à Paris pour 3 jours comme pour 2 semaines, on trouvera de quoi s’occuper !

Les transports – A Paris, c’est la RATP qui gère le réseau de transports, c’est donc sur son site que vous pouvez simuler vos itinéraires.

La capitale est riche en gares qui relient de nombreuses régions de France (Gare Montparnasse, Gare de Lyon, Gare de l’Est, Gare du Nord, Gare d’Austerlitz pour donner quelques exemples) et les proches aéroports sont desservis par les transports en commun : Roissy CDG par le RER B, et Orly par l’Orlyval (navette) puis le RER B.

2. Marseille sans permis de conduire

Marseille est une ville pleine de surprises et de découvertes… et fait partie des villes de France à visiter sans voiture !

Au-delà du célèbre « Vieux Port » où il fait bon flâner, des quartiers de la Canebière et du Panier, on y trouve de très beaux musées (Mucem, musée d’archéologie méditerranéenne…), des curiosités architecturales (Cité Radieuse créée par Le Corbusier)… et bien évidemment la basilique Notre-Dame-de-la-Garde, alias la « Bonne Mère ». Les plages sont accessibles en bus sans problème.

Marseille est aussi une ville tournée vers la nature. On peut ainsi prendre une navette vers les îles du Frioul et visiter le château d’If, mais aussi explorer le Parc Naturel des Calanques sans voiture. Ça exige cependant un peu de gymnastique : prendre le bus 19 au niveau du rond-point du Prado jusqu’à Madrague de Montredon (20 minutes), puis le bus 20 jusqu’à Callelongue (10 minutes). C’est ici que débute la partie la plus sauvage des calanques.

Il existe aussi des excursions organisées pour découvrir les calanques depuis la mer, sur un catamaran, pour une autre perspective sur la côte !

Les Goudes, Marseille
Les Goudes, Marseille – Photo © Jeanne Menjoulet

Combien de temps passer à Marseille ? – 3 jours est un minimum pour cette ville qui a tant à offrir ! Je vous conseille plutôt d’y séjourner au moins une semaine pour en profiter pleinement, surtout si vous aimez la randonnée car il serait dommage de passer à côté des Calanques.

Les transports à Marseille – Ils sont gérés par la RTM, Régie des Transports Métropolitains. Bus, tramways, métro, réseau de nuit, la ville est parfaitement adaptée à un séjour sans voiture !

Si vous arrivez en avion, une navette fréquente relie l’aéroport à la gare Saint-Charles (informations ici). Et la gare en question est à proximité du métro donc parfaitement reliée à tout le réseau de transports pour pouvoir vous déplacer facilement !

3. Séjour à Lyon sans permis

Visiter Lyon sans voiture est tout à fait possible et il y a beaucoup de choses à voir, que ce soient des monuments (Basilique Notre-Dame de Fourvière, Théâtres romains de Fourvière, etc) ou des lieux emblématiques (la Place Bellecour, les traboules, le Mur des Canuts), sans oublier une gastronomie locale qui plaira à tous les gourmands !

Visiter Lyon sans permis de conduire
Visiter Lyon sans permis de conduire – Photo © Jose A.

Combien de jours sur place – 3 ou 4 jours pour découvrir les lieux d’intérêt principaux de la ville, une semaine pour en profiter pleinement.

Les transports – Lyon possède un grand aéroport (4e plus grand aéroport français), l’aéroport Lyon-Saint Exupéry. Le tramway Rhône Express permet de rejoindre la gare de Lyon Part-Dieu depuis l’aéroport en 30 minutes environ. L’autre gare principale de la ville, Lyon-Perrache, est elle aussi assez centrale.

Les transports locaux sont assurés par TCL. Lyon possède un bon réseau avec métro, funiculaire, tramway et de nombreux bus, de quoi satisfaire les voyageurs non véhiculés !

4. Visiter Nice et la Côte d’Azur sans voiture

La Côte d’Azur est une destination de choix pour voyager sans permis de conduire en France ! En effet, la ville de Nice possède un aéroport situé en bord de plage… donc très facile d’accès depuis la ville elle-même, en longeant la promenade des Anglais (à pied pour les marcheurs, en bus pour les autres !).

La ville de Nice est un concentré de soleil et de couleurs, avec de superbes panoramas sur la Méditerranée, des musées et lieux d’intérêt (Fort Mont-Alban, Cathédrale Saint-Nicolas)… et par ailleurs, on peut très facilement se déplacer dans d’autres villes de la Côte, soit par le bus, soit par la ligne de train régionale qui longe la mer.

Des villes comme Eze, Saint-Paul-de-Vence, Antibes, Cannes, Menton, Monaco et même Vintimille en Italie sont ainsi très faciles d’accès sans voiture. Vous pouvez également rejoindre des villages de montagne comme Saint-Dalmas-le-Selvage, Saint-Etienne-de-Tinée ou Isola 2000 (via la ligne de bus 740).

Nice à la tombée de la nuit
Nice à la tombée de la nuit | Photo © Subherwal

Combien de jours sur place – De 3 jours à plusieurs semaines compte tenu de l’étendue des possibilités de déplacement au départ de Nice !

Les transports à Nice – Ils sont assurés par Lignes d’Azur. Il existe des liaisons express aéroport (ligne 98 au départ du lycée Masséna et ligne 99 au départ de la Gare SNCF de Nice), de nombreuses lignes de bus aussi bien dans l’agglomération niçoise elle-même que vers les villes alentour.

5. Nantes sans permis de conduire

Nantes revient régulièrement dans le top des villes où il fait bon vivre en France et si vous cherchez une destination très complète et vivante pour un week-end ou un séjour un peu plus long, bonne pioche ! Ça fait partie des belles villes de France à visiter sans voiture.

Nantes, c’est d’abord une vraie vie locale avec une offre culturelle riche, beaucoup de petits restaurants sympa, de bars (l’avantage d’une ville étudiante !)… Le centre-ville est à taille humaine, avec le magnifique Passage Pommeraye. Ne passez pas à côté du « Voyage à Nantes », ces machines-automates qui sont devenus un vrai emblème de la ville, du château des Ducs de Bretagne, des jolis parcs de la ville (Parc de Procé, Parc de la Beaujoire, Jardin des Plantes)…

Vous pouvez aussi aller découvrir le village de Trentemoult, ancien village de pêcheurs avec ses maisons colorées (banlieue sud de Nantes, accessible en bateau depuis la Gare Maritime).

Le Belem sur les quais de Loire à Nantes
Le Belem sur les quais de Loire à Nantes – Photo © Rodolphe Breard

Combien de jours sur place – 2-3 jours pleins vous donneront déjà un bon aperçu de Nantes.

Les transports à Nantes – Nantes est bien desservie par le tramway, les bus, le « Navibus » (navette bateau) et le « Chronobus » (bus à haute fréquence circulant sur une voie dédiée). Les transports locaux sont gérés par la TAN (itinéraires et lignes ici). Il existe une navette entre la gare et l’aéroport de Nantes-Atlantique (la gare étant située à proximité du centre-ville). Par ailleurs, cette fameuse gare permet de rejoindre aisément la côte Atlantique (Pornichet, La Baule, Le Croisic) pour prendre un bol d’air iodé !

6. Montpellier et le pic Saint-Loup

Montpellier elle-même se visite assez rapidement : la vieille ville, le quartier St-Roch, le Château de Flaugergues, le très beau musée Fabre, des plages agréables… mais ce qui, pour ma part, vaut le détour pour un séjour sans permis de conduire dans la région, c’est le Pic Saint-Loup !

Petite montagne de 658 mètres d’altitude située à 25 kilomètres de Montpellier environ, le Pic Saint-Loup est un vignoble prisé et offre un décor magnifique. L’endroit est quadrillé par plusieurs lignes de bus (108, 110, 111, 114, 115, 116, 117), vous pouvez retrouver un plan du réseau en ligne. Il existe plusieurs sentiers de randonnée au départ de certaines villes accessibles en bus, comme « La Fontanaride » au départ de Teyran, « Le bois de Lèque » au départ de Saint-Jean-de-Cuculles, « L’Arnède à Caravette » au départ de Murles…

Si vous n’avez pas envie de gérer la logistique, il existe aussi des excursions à la journée au départ de Montpellier : le matin, vous découvrez des vignobles et l’après-midi, le pic Saint-Loup lui-même.

Si vous aimez les jolies découvertes, vous pouvez aussi rejoindre Saint-Guilhem-le-Désert sans voiture. La commune fait partie des plus beaux villages de France et est accessible depuis Montpellier via le bus 308.

Autour du Pic Saint Loup
Autour du Pic Saint Loup – Photo © Damien Ramos

Combien de jours sur place – 2-3 jours permettent de passer de bons moments à Montpellier !

Les transports – Tramway et bus sont disponibles à Montpellier, aussi bien pour se déplacer en ville que pour rejoindre des endroits voisins comme Sète, Palavas-les-Flots, la Grande Motte, etc. Vous pouvez retrouver les plans et fiches horaires sur Hérault Transport.

L’aéroport Montpellier-Méditerranée est situé à proximité de la ville et bien relié au réseau de transports en commun (voir ici). Même chose pour la Gare de Montpellier Saint-Roch, très bien desservie par le tramway.

7. Strasbourg et Colmar sans permis de conduire

Strasbourg et Colmar sont deux petites perles architecturales. On les explore souvent en hiver, à la période des marchés de Noël… mais en réalité, on peut aussi en profiter à d’autres saisons (et il y a moins de monde !). En plus de visiter la vieille ville, chacun de ces lieux abrite aussi des musées passionnants, à l’instar du Musée Unterlinden à Colmar.

On peut aussi se servir de ces villes comme point de départ pour des visites dans la région :

  • Europa Park – Ce parc d’attractions allemand gigantesque est accessible en train, via un Strasbourg-Ringsheim avec correspondance à Offenburg, il faut moins de 1h15 pour effectuer le trajet. Ensuite, le bus 7231 vous conduira à l’entrée du parc.
  • Découvrir la route des vins d’Alsace – Il existe même un guide pour ceux qui veulent découvrir la route des vins par le train, avec des idées de visites à faire.
  • Visiter Baden-Baden – Située à 1h15 de train de Strasbourg environ, cette ville allemande offre des thermes, de jolis parcs, un funiculaire pour aller voir la région d’en-haut, les ruines d’un château…
  • Explorer Eguisheim – Il existe beaucoup de jolis villages dans la région, notamment Eguisheim, facile d’accès en bus depuis Colmar (bus 208 ou 440).
Week-end à Strasbourg
Week-end à Strasbourg – Photo © Valentin R.

Combien de temps pour visiter Strasbourg et Colmar ? – Vous pouvez passer 2 jours dans chaque ville… ou rester un peu plus longtemps et en profiter pour explorer les alentours.

Les transports à Strasbourg et Colmar – Un aéroport international se situe dans la grande banlieue de Strasbourg pour venir en avion. Il est relié à la gare de Strasbourg par une navette train qui ne met que 8 minutes à faire le trajet (toutes les informations ici). La Compagnie des Transports Strasbourgeois (CTS) vous permet ensuite de vous déplacer dans la ville sans permis de conduire !

Il faut compter 30-35 minutes de train pour rejoindre Colmar, c’est d’ailleurs pour cette raison que je vous conseille de visiter les deux villes si vous en avez le temps. Si vous avez besoin de prendre les transports en commun sur place, direction le site de Trace.

8. Bordeaux sans voiture

La ville de Bordeaux a beaucoup de charme, avec son miroir d’eau, ses parcs (comme le Jardin Public et le Parc Majolan), ses spots pour admirer la ville d’en-haut, ma grande passion (Tour Pey-Berland !)… et accessoirement, Bordeaux, c’est le pays des vignobles ! La visite de la Cité du Vin est assez incontournable… et je vous conseille aussi d’aller découvrir des vignobles dans des villes voisins.

On ne va pas se mentir, ce serait plus simple avec une voiture… mais vous pouvez par exemple prendre le train jusqu’à Libourne (25 minutes de trajet au départ de la gare de Bordeaux Saint-Jean) puis l’un des nombreux bus qui vont à Saint-Émilion. La commune elle-même est très jolie !

Si vous n’avez pas envie de vous embêter avec la logistique, il existe aussi des excursions à la découverte des vignobles (voir celle-ci par exemple, organisée par Bordovino).

Saint-Émilion près de Bordeaux
Saint-Émilion près de Bordeaux – Photo © Alberto Cruz

Combien de jours sur place – 3 jours offrent déjà à mon sens une bonne opportunité de profiter de Bordeaux.

Les transports à Bordeaux – Les transports locaux sont gérés par TBM (Transports Bordeaux Métropole), avec une bonne offre de trams et de bus pour sillonner la ville. Les lignes 1 et 48 du bus relient Bordeaux même à l’aéroport de Mérignac (plus d’informations sur cette page) pour ceux qui arrivent en avion.

9. Visiter Lille sans voiture

Flâner dans le Vieux Lille, manger des gaufres lilloises chez Méert et des merveilleux Chez Fred, visiter des musées, aller à Roubaix pour découvrir l’étonnant musée La Piscine (installé dans une ancienne piscine art déco)… les occupations ne manquent pas !

Lille est une ville à taille humaine, si bien que l’on peut se déplacer à pied sans problème, sans souffrir de l’absence de voiture.

La Rue de la Monnaie
La Rue de la Monnaie

Combien de temps passer sur place – Lille se prête très bien à une petite escapade de 2 jours.

Transports à Lille – La ville est très bien desservie par les transports en commun : métro, tramway, bus, l’offre est large, la majorité des trajets sont assurés par Ilévia. C’est grâce à ce réseau que vous pouvez rejoindre Roubaix. Lille possède également deux gares, Lille Flandres et Lille Europe, très proches l’une de l’autre (moins de 10 minutes à pied)… et un aéroport, Lille-Lesquin, avec une navette qui permet de rejoindre aisément le centre-ville et la gare de Lille Flandres.

10. Rennes

Quand on pense à la Bretagne, on songe tout de suite aux côtes sauvages, battues par les vents et les vagues de l’Atlantique. Rennes échappe à ces critères mais n’en demeure pas moins une bonne idée de destination sans voiture pour un week-end breton !

La ville elle-même est jolie, elle abrite aussi des musées de qualité (musée de Bretagne, écomusée du pays de Rennes, etc), une vie locale animée, le superbe Parc Thabor…

Si vous avez envie de nature, prenez le bus (ligne 1A Rennes-Paimpont), la ville de Paimpont est aux portes de la mythique Forêt de Brocéliande…

Palais Saint Georges à Rennes
Palais Saint Georges à Rennes

Combien de jours sur place – Un week-end de 2-3 jours est parfait pour découvrir Rennes sans permis de conduire.

Transports à Rennes – Rennes possède un métro mais aussi de très nombreuses lignes de bus, que vous pouvez découvrir sur le site de STAR. Un aéroport (aéroport Rennes Bretagne) est également disponible, on peut relier le centre-ville par le TER depuis la gare Saint-Jacques de la Lande en 5 minutes, ou par le bus (ligne 57) en 20 minutes. Enfin, la gare de Rennes est parfaitement bien placée et sur une ligne de métro, idéal quand on n’a pas de voiture !

11. Toulon

Toulon est une ville où l’on peut pleinement profiter du soleil du Sud, notamment en empruntant le téléphérique du Mont Faron pour prendre de la hauteur. Il y a aussi sur place des musées de grande qualité, comme le Mémorial du Débarquement et de la Libération de Provence ou le Musée National de la Marine.

Vous pouvez aussi profiter des jolies plages du Mourillon ou emprunter les bateaux-bus du réseau Mistral pour aller découvrir d’autres villes de la côte, en particulier Saint-Mandrier ! Sans oublier la visite de la rade de Toulon.

Rade de Toulon
Rade de Toulon

Combien de temps rester à Toulon ? Au moins 3 jours pour profiter de la ville et des alentours.

Transports à Toulon – C’est le Réseau Mistral qui gère les transports locaux. Il permet de rejoindre les principaux points d’intérêt et de visiter quelques villes voisines, comme Hyères. C’est d’ailleurs à côté d’Hyères que se situe l’aéroport de Toulon-Hyères. Une navette permet de rejoindre Toulon en 30 minutes. La gare, quant à elle, est en plein centre-ville donc idéale pour un séjour sans voiture !

12. Visiter Dijon sans permis de conduire

Quand on dit « Dijon », tout le monde pense « moutarde »… mais fort heureusement, la ville a plus de ressources que ce seul condiment ;) L’architecture de Dijon est particulièrement jolie, avec des toits bourguignons, des maisons à colombages… On peut en prendre la pleine mesure en montant au sommet de la Tour Philippe le Bon, qui donne un bon panorama de la ville.

Dijon peut se découvrir en suivant le « Parcours de la chouette », un circuit en 22 étapes passant par les principaux points d’intérêt de la ville. On note aussi beaucoup de musées intéressants, en particulier le Musée des Beaux-Arts et le Musée de la Vie Bourguignonne. Vous pouvez en apprendre plus sur la fameuse moutarde de Dijon en allant visiter la moutarderie Fallot par exemple.

Depuis Dijon, on peut aussi rejoindre facilement la ville de Beaune (bus Mobigo ligne 113 en 1h20 ou, plus rapide, train Dijon-Beaune qui met à peine une demi-heure à relier les deux villes). Beaune est superbe par son architecture et est souvent considérée comme la capitale des vins de Bourgogne.

Place du Bareuzai à Dijon
Place du Bareuzai à Dijon

Combien de temps rester sur place ? 3 jours par exemple !

Transports à Dijon – La gare de Dijon est à 10 minutes à pied du cœur de la ville, de quoi satisfaire tous ceux qui visitent cette ville de France sans permis de conduire ! On peut faire énormément de visites à pied et si vous avez besoin d’aller un peu plus loin, les transports en commun locaux sont gérés par Divia, avec une offre de bus et trams.

13. Nîmes sans voiture

Située au Sud, dans les terres, la ville de Nîmes est un lieu à l’architecture exceptionnelle : les jolis Jardins de la Fontaine, les arènes de Nîmes (amphithéâtre romain dont la construction a débuté à la fin du Ier siècle), la Maison Carrée (un temple romain parfaitement préservé), la Tour Magne (vestige des anciennes fortifications romaines, on peut monter au sommet par un escalier de 140 marches pour admirer la ville d’en-haut), un Castellum Aquae qui permettait d’acheminer l’eau dans toute la ville…

Si vous aimez l’histoire, les beaux monuments qui ont traversé les siècles, impossible de ne pas tomber sous le charme !

Vous pouvez aussi aller découvrir les très beaux sites d’Uzès et du Pont du Gard en empruntant la ligne de bus B21.

Les arènes de Nîmes
Les arènes de Nîmes

Combien de temps rester à Nîmes – 2-3 jours permettent une bonne première approche de la ville à mon sens.

Transports à Nîmes – Les transports de l’agglomération nîmoise sont gérés par Tangobus. Les lignes de bus possèdent une fréquence en lien avec leur numéro : ainsi, les lignes 1, 2 et 3 correspondent à des bus fréquents (toutes les 7 à 10 minutes), les lignes 4 à 7 à des bus un peu moins fréquents (passage toutes les 15-20 minutes) et les autres lignes à des passages peu fréquents (toutes les 30 minutes).

Il existe également une navette entre l’aéroport Nîmes Arles Camargue et la gare routière de Nîmes. La gare de Nîmes, enfin, se situe à 500 mètres des arènes de Nîmes et donc à moins de 10 minutes à pied du centre historique.

14. Visiter Aix-en-Provence sans permis de conduire

Flâner au soleil sur le cours Mirabeau ou s’attabler à une terrasse pour refaire le monde, se balader dans le Vieil Aix, visiter l’atelier de Cézanne, l’hôtel de Caumont ou la fondation Vasarely, aller découvrir le musée du Calisson, la légendaire spécialité locale… un week-end à Aix-en-Provence est une parenthèse douceur de vivre !

On peut aussi faire de très belles excursions à proximité d’Aix-en-Provence, par exemple :

  • Une balade en petit groupe (8 personnes maximum) vers le Plateau de Valensole, avec découverte des champs de lavande et de l’usine de la marque l’Occitane (voir les prix et le parcours ici) ;
  • Une découverte de quelques villages médiévaux (Lourmarin, Bonnieux, Roussillon, Gordes) sans avoir à gérer la logistique (voir les tarifs et le parcours ici) ;
  • Une visite des vignobles de Côtes de Provence Sainte-Victoire, avec dégustation (tarifs et parcours ici).

Certains villages cités sont accessibles en bus… mais il est plus pratique dans ce cas de séjourner plus près, à Avignon notamment. Même chose pour visiter les Baux-de-Provence, il y a beaucoup plus d’options de trajet au départ d’Arles.

En revanche, on peut rejoindre le plateau de Valensole et ses champs de lavande sans voiture, en prenant un train Aix-en-Provence Manosque (40-45 minutes de trajet avec un train direct), puis un bus Manosque SNCF – Valensole (ligne 133). Il y a de nombreux champs de lavande dans un périmètre de 5 kilomètres autour de la commune, ce qui permet de s’y balader à pied.

Aix-en-Provence
Aix-en-Provence – Photo © Miguel Virkkunen Carvalho

Quelle durée de séjour à Aix-en-Provence – 2 jours si vous restez à Aix-en-Provence même, quelques jours de plus si vous envisagez d’explorer un peu la région !

Transports à Aix-en-Provence – Les transports à Aix-en-Provence sont gérés par Aix en Bus, renommé « La Métropole Mobilité ». La gare d’Aix-en-Provence TGV est excentrée par rapport à la ville : pour rejoindre Aix, il faut aller prendre la navette 40 jusqu’au terminus (Gare Routière d’Aix) dans le sous-sol de la gare TGV. Il y a environ 3 navettes par heure. Il existe également une gare (non TGV), située quant à elle en plein cœur d’Aix.

15. Annecy sans voiture

Annecy, c’est une vieille ville très jolie… mais aussi un château, un grand lac et de nombreuses randonnées à effectuer à proximité. De quoi satisfaire tous les amoureux de nature sans permis de conduire ou tout simplement sans voiture le temps d’un séjour !

Il existe pendant une partie de l’année des navettes vers les stations de ski voisines. Après un Annecy-Le Grand Bornand, on peut prendre une navette vers le Chinaillon pour une très belle randonnée vers le Lac de Peyre.

En été, on peut rejoindre Le Semnoz pour une jolie balade à pied ou en raquettes selon la saison dans le massif des Bauges.

Autre option : aller à Parmelan en bus et monter vers la tête du Parmelan pour profiter d’un beau panorama sur le Mont-Blanc.

Découvrir Annecy sans permis de conduire
Découvrir Annecy sans permis de conduire – Photo © Cyrille Dutrulle

Combien de temps rester à Annecy – 3 jours au moins.

Transports à Annecy – Les transports de l’agglomération d’Annecy sont gérés par Sibra. Pendant une partie de l’année, des navettes relient Annecy aux stations de La Clusaz et du Grand Bornand, de quoi profiter des plaisirs de la neige en hiver et faire de belles randonnées. En été, une ligne relie Annecy et Le Semnoz. Il existe aussi la ligne 82 vers Thorens-Glières, passant par Parmelan.

La compagnie des bateaux du Lac d’Annecy permet de se déplacer facilement d’un point à l’autre autour du lac. Quant à la gare d’Annecy, elle est très bien située à deux pas du centre historique.

16. Découvrir Perpignan sans permis

En plein cœur de la Catalogne française, Perpignan vous dépayse sans même avoir besoin de franchir la frontière espagnole. Baladez-vous à la découverte des lieux d’intérêt que sont le Castillet, la Cathédrale Saint-Jean, le Campo Santo… Visitez le musée d’art Hyacinthe Rigaud, profitez de l’ambiance colorée et dépaysante de la rue Paratilla.

Autour de Perpignan, vous pouvez prendre un TER (ou car TER) vers Villefranche-Vernet-les-bains pour 1€ à l’heure où j’écris cet article. Pourquoi ce trajet ? Pour vivre une expérience magnifique à bord du Train Jaune ! Cette ligne de train parcourt 62 kilomètres dans les Pyrénées catalanes.

Le train s’arrête notamment à Nyer, où vous pouvez faire une superbe balade dans la Réserve Régionale de Nyer, en allant voir le hameau abandonné d’En.

Le Train Jaune franchissant un viaduc
Le Train Jaune franchissant un viaduc

Combien de temps rester à Perpignan – Au moins 2 jours sur place, plus longtemps si vous envisagez de sortir de la ville en prenant le Train Jaune par exemple !

Transports à Perpignan – Le réseau de transports local de Perpignan s’appelle Sankeo. Il quadrille très bien la ville ! L’aéroport de Perpignan-Rivesaltes est desservi par une navette régulière. Quant à la gare de Perpignan, elle se situe à 15 minutes environ du Castillet, porte d’entrée dans le centre historique.

17. Un séjour à Rouen

Des maisons à colombages, une cathédrale magnifique, la Côte Sainte-Catherine qui domine toute la ville… Rouen fait partie des villes de France à visiter sans voiture !

La ville compte beaucoup de musées intéressants, comme le Musée de l’Education, le Musée Le Secq des Tournelles… et des temps forts à vivre, comme L’Armada de Rouen chaque année en juin.

Rouen depuis la Côte Sainte Catherine
Rouen depuis la Côte Sainte Catherine – Photo © Stibou5

Quelle durée de séjour à Rouen – Rouen reste une ville à taille humaine donc en 2 jours, vous aurez déjà le temps d’en appréhender quelques lieux essentiels !

Transports à Rouen – Les transports en commun sont gérés par le réseau Astuce. Métro, tramway, bus, la ville est très gâtée en matière de transports donc vous ne devriez pas avoir de problème à la visiter sans permis de conduire !

Villes de taille moyenne à découvrir sans permis de conduire

Visiter la France sans voiture passe aussi par des villes plus petites mais qui ne manquent pas de charme, loin de là ! On continue la sélection… en espérant vous aider à trouver l’inspiration si vous voulez voyager sans permis de conduire dans notre beau pays !

18. Avignon, une autre destination à explorer sans voiture

Avignon, c’est le Palais des Papes, c’est un célèbre festival de théâtre, un tout aussi célèbre « Pont d’Avignon », mais aussi le magnifique Jardin du Rocher des Doms… On peut traverser le Rhône à pied (sur un pont, tout de même !) ou par le Bac du Rocher des Doms pour rejoindre l’Île de la Barthelasse et s’y balader.

Autour d’Avignon, il existe aussi de jolies excursions à faire : vous pouvez par exemple aller visiter Châteauneuf-du-Pape, à moins d’une heure de route (ligne 2 Avignon-Sorgues, puis ligne 23 Sorgues-Châteauneuf). Vignobles Mayard, Domaine Comte de Lauze, Domaine Du Grand Tinel, les opportunités de découvrir le patrimoine œnologique de la région ne manquent pas dans le centre de la petite ville, parfait pour se déplacer sans voiture !

Vous pouvez aussi prendre un train Avignon-Orange (20 minutes de trajet) pour découvrir cette superbe ville pleine d’histoire, avec le théâtre antique d’Orange.

Envie d’ailleurs ? Hop, on saute dans le bus Cartreize n°57 vers Saint-Rémy-de-Provence, une autre jolie découverte à faire à moins d’une heure de route d’Avignon !

La beauté d'Avignon de nuit
La beauté d’Avignon de nuit – Photo © Herbert Frank

Combien de jours passer à Avignon – Comme vous pouvez le voir, il est assez facile de visiter la région d’Avignon sans voiture et même de combiner la visite avec d’autres villes que je cite dans cet article, comme Arles ou Nîmes. De ce fait, vous pouvez opter pour un court séjour uniquement axé sur Avignon ou un itinéraire sur une semaine ou deux, passant par plusieurs villes de la région.

Transports à Avignon – Les transports locaux sont assurés par TCRA. Paca Mobilité gère les bus vers Châteauneuf-du-Pape, vous pouvez faire sur leur site vos simulations d’itinéraire. Avignon possède plusieurs gares : la Gare d’Avignon TGV est assez excentrée par rapport au centre-ville, le plus simple est de prendre ensuite un second train vers la Gare d’Avignon Centre (5 minutes de trajet) car celle-ci est, comme son nom l’indique, centrale :)

19. La Rochelle

Grand port depuis le 12e siècle, La Rochelle est tournée vers la mer. On peut en admirer le paysage en visitant les trois tours qui restent, héritage des fortifications qui protégeaient la ville (Tour Saint-Nicolas, Tour de la Chaîne, Tour de la Lanterne). Il existe aussi de nombreux musées de grande qualité, comme le Musée Maritime et le Musée d’Histoire Naturelle. Si vous aimez l’histoire, vous pouvez aussi visiter un ancien bunker de la Seconde Guerre Mondiale, construit par les Allemands en 1941 au cœur de la ville.

Pour changer d’air, vous pouvez emprunter les croisières Navipromer et aller découvrir le célèbre Fort Boyard par la mer (on ne peut pas entrer dans ce bâtiment qui était autrefois une prison), aller passer la journée sur l’île d’Aix, ou sur l’île d’Oléron grâce à Inter Îles.

Autre option : aller sur l’île de Ré, très facile d’accès sans voiture ! Il y a des bus Nouvelle Aquitaine (lignes 3/3E) au départ de la gare SNCF de La Rochelle, une navette estivale en car (Ré Express), une navette maritime entre La Rochelle et Saint-Martin-de-Ré proposée par Inter Îles entre avril et septembre.

La Rochelle
La Rochelle – Photo © Raphaël Chekroun

Combien de jours rester à La Rochelle – 2 jours si vous restez à La Rochelle, quelques jours de plus si vous prévoyez d’aller sur les îles.

Transports en commun à La Rochelle – Les transports locaux sont gérés par Yelo, qui propose un réseau de bus ainsi qu’une navette bateau qui permet de traverser le chenal de La Rochelle rapidement. Yelo gère également le Bus de Mer, une traversée de 20 minutes en bateau entre le Vieux-Port de la Rochelle et le Port de Plaisance des Minimes. Vous pouvez retrouver des informations sur ces bateaux sur cette page. La Rochelle possède aussi une gare, accessible facilement à pied depuis le centre.

20. Troyes

Le quartier historique du Bouchon de Champagne déborde de charme et c’est un vrai plaisir de se perdre dans ses ruelles pavées, à la découverte des trésors architecturaux de Troyes. La ville est agréable, on y mange bien, on s’y déplace facilement, ce sont les critères pour un week-end sans voiture réussi, non ?

J’ai consacré tout un guide de voyage à Troyes sur le blog, n’hésitez pas à le consulter pour préparer un séjour sur place.

La tourelle de la Maison de l'Orfèvre - Troyes
La tourelle de la Maison de l’Orfèvre – Troyes

Quelle durée de séjour à Troyes – 2 jours permettent déjà de visiter les principaux points d’intérêt de la ville.

Transports à Troyes – Si vous restez à Troyes même, il est clairement possible de tout faire à pied ! Si vous avez besoin de vous déplacer un peu plus loin, les transports locaux sont gérés par TCAT (Transports en Commun de l’Agglomération Troyenne). Quant à la gare de Troyes, elle est très centrale donc facile d’accès sans permis de conduire.

21. Arles

A ce qu’il paraît, Arles est la ville où l’on trouve le plus de monuments romains après Rome elle-même ! Un superbe amphithéâtre, notamment, construit pour accueillir 21000 spectateurs ; la cathédrale Saint-Trophime ou encore le théâtre antique et les thermes de Constantin.

Ne passez pas à côté du musée de l’Arles antique et son impressionnante collection. En été, la ville vit au rythme du festival des rencontres d’Arles qui met la photographie à l’honneur, un événement de réputation mondiale.

La région d’Arles ne manque pas d’intérêt non plus ! Au-delà de sa proximité avec des villes comme Nîmes et Avignon, Arles se situe aux portes de la Camargue et non loin des Baux-de-Provence.

Pour accéder à la très belle réserve des marais du Vigueirat en Camargue, vous pouvez emprunter un bus (ligne 21, gérée par Cartreize) et descendre à Mas-Thibert Centre, puis rejoindre à pied la piste qui mène aux marais.

Vous pouvez également aller faire du tourisme équestre en Camargue, en rejoignant la Bergerie d’Alivon via la ligne de bus qui mène aux Saintes-Maries-de-la-Mer (ligne AGGLO 50). Les Saintes-Maries-de-la-Mer constituent une visite facile à faire sans voiture au départ d’Arles.

Vous pouvez également vous rendre facilement à Tarascon, grâce à la ligne de bus AGGLO 20 qui relie la gare SNCF d’Arles à celle de Tarascon. On y trouve le château du Roi René, et la ville a servi de lieu de tournage à de nombreux films, comme Les Lettres de mon moulin de Marcel Pagnol et Le Hussard sur le toit de Jean-Paul Rappeneau.

Autre option pour une balade dans la région : Les Baux-de-Provence, magnifique commune dans le massif des Alpilles. L’endroit est desservi par plusieurs lignes de bus (lignes 18 et 57 notamment).

Visiter Arles sans voiture
Visiter Arles sans voiture – Photo © Jan Buchholtz

Combien de jours rester à Arles – 2 jours au moins, ajoutez plusieurs jours si vous comptez explorer la région car il y a vraiment beaucoup de choses à voir.

Transports à Arles – Vous pouvez retrouver toutes les informations sur le réseau local de transports en commun en allant sur le site d’Envia. La gare d’Arles se situe à 10 minutes à pied du centre-ville.

22. Saint-Malo sans voiture

Saint-Malo est un très joli port breton protégé par des remparts, qui était autrefois un bastion pour les corsaires (pirates autorisés par le Roi). La ville possède de superbes plages et des marées spectaculaires, se trouve sur le trajet du sentier de grande randonnée GR 34 qui permet de marcher durant plusieurs jours le long de la côte.

A marée basse, on peut accéder au Grand Bé, une île inhabitée qui devient presqu’île quand la mer se retire. La tombe de Châteaubriand s’y trouve.

Autour de Saint-Malo, on peut aisément prendre un bateau vers la jolie ville de Dinard, qui se trouve de l’autre côté de l’estuaire de la Rance, vers Cancale, l’île de Cézembre ou encore les îles Chausey. Consultez pour ce faire le site de la Compagnie Corsaire, qui propose de nombreuses traversées.

Visiter Saint-Malo sans voiture
Visiter Saint-Malo sans voiture – Photo © Cristian Bortes

Combien de jours passer sur place – Il serait dommage de ne pas profiter de toutes les opportunités de balades autour de Saint-Malo, je vous conseille donc d’y rester au moins 3 jours… de quoi se remplir les poumons d’air iodé !

Transports à Saint-Malo – Les transports locaux sont gérés par le réseau MAT. La gare SNCF est à 15-20 minutes à pied de Saint-Malo intra-muros si vous choisissez de marcher.

23. Carcassonne sans permis de conduire

La cité médiévale de Carcassonne, qui domine la partie plus « moderne » de la ville (Bastide Saint-Louis), peut se visiter à pied et c’est sans aucun doute la découverte la plus fascinante à faire sur place. Ne passez pas à côté du château Comtal, ancien pilier de la défense de la cité, et de l’église Saint-Nazaire de Carcassonne, classée monument historique.

Carcassonne propose aussi des musées très intéressants, comme le Musée de l’École, un petit musée qui reproduit les salles de classe « à l’ancienne ». La Bastide Saint-Louis elle-même est riche en monuments. On y accède depuis la Cité médiévale par un superbe pont, le Pont-Vieux de Carcassonne, qui enjambe l’Aude.

Autour de Carcassonne, vous pouvez aller découvrir le lac de la Cavayère, un lac artificiel de 18 hectares où des plages ont été aménagées. On peut y accéder en bus depuis Carcassonne (ligne 1 de la RTCA).

Vous pouvez aussi louer un bateau sans permis pour aller découvrir le canal du Midi, ou prendre part à une croisière organisée sur le canal.

Sans oublier la découverte de quelques villages du pays cathare, comme Lagrasse, avec sa cité médiévale et son abbaye. La ville est accessible en bus par la ligne I des transports non-urbains (plan à retrouver en ligne).

Cité médiévale de Carcassonne
Cité médiévale de Carcassonne – Photo © Rob Glover

Combien de jours sur place – 2 jours si vous restez à Carcassonne même, un peu plus pour explorer les alentours.

Transports à Carcassonne – Pour vous déplacer sans permis de conduire, vous pouvez compter sur la RTCA et ses nombreuses lignes de bus. La gare de Carcassonne est proche des lieux d’intérêt de la ville, on peut rejoindre le Pont-Vieux à pied en 15 minutes environ, jonction entre la cité médiévale et la partie plus récente de la ville.

24. Aller à Sète sans permis de conduire

Voilà encore une jolie ville de la côte méditerranéenne à découvrir sans voiture ! Sète est la ville natale de Georges Brassens, qui y a passé sa jeunesse et à qui il a dédié une chanson. On peut donc visiter un très beau musée dédié au chanteur, l’Espace Georges Brassens. L’écrivain et philosophe Paul Valéry est également né à Sète et s’y voit dédier un musée. Il repose dans le très paisible Cimetière Marin de la ville, tout comme Jean Vilar.

On peut faire une jolie balade vers le sommet du Mont-Saint-Clair pour prendre un peu de hauteur sur la région. Sète, c’est aussi la jolie chapelle Notre-Dame-de-la-Salette et ses fresques, le phare du Môle Saint-Louis qui se visite à certaines périodes de l’année (voir ici) et le port… Vous pouvez déguster des fruits de mer dans cette ambiance maritime agréable.

La ville possède une géographie assez particulière car elle donne d’un côté sur la Méditerranée, de l’autre sur un vaste étang, l’étang de Thau. Une longue langue de terre débouche, à l’Ouest, sur la ville d’Agde. Sète a de superbes plages, agréables en hiver comme en été.

Voyage à Sète sans voiture
Voyage à Sète sans voiture – Photo © Patrick Chabert

Combien de jours rester sur place – 2 jours offrent déjà un bon aperçu de la ville.

Transports en commun – Si vous voulez profiter de toutes les facettes de Sète, il faut pas mal marcher quand on voyage sans voiture. De ce fait, il est utile de pouvoir compter sur les lignes de bus proposées par Agglopôle Mobilité. La gare, située à l’est de Sète, est bien desservie.

25. Chartres

Ville de foi, Chartres est un véritable lieu de rendez-vous pour les Chrétiens et ça se ressent dans l’architecture, avec une superbe cathédrale (Cathédrale Notre-Dame) et la tout aussi jolie église Saint-Pierre. La ville existe depuis l’Antiquité, gage d’une histoire aussi longue que riche, qui nous a laissé plein de curiosités architecturales : Maison du Saumon, Maison Picassiette, ancien Hôtel des Postes, musée des Beaux-Arts installé dans l’ancien palais épiscopal, etc.

Chartres obtient par ailleurs quatre fleurs au classement des « Villes fleuries », avec plusieurs parcs et jardins de qualité (parc André Gagnon, jardins de l’évêché, jardin d’horticulture, etc).

Chartres, au bord de l'Eure
Chartres, au bord de l’Eure – Photo © Patrick Giraud

Combien de jours sur place – 2 jours à Chartres permettent déjà d’avoir un bon aperçu des essentiels de la ville.

Transports à Chartres – Chartres possède une gare SNCF (avec liaison directe vers Paris en moins de 1h15). Elle se situe à 600 mètres de la cathédrale donc très facile d’accès sans voiture ou sans permis de conduire. Si vous avez besoin de prendre le bus pendant votre séjour sur place, c’est le réseau Filibus qui assure les transports locaux.

26. Thonon-les-Bains

Thonon-les-Bains est une jolie commune située au bord du lac Léman, à deux pas de la frontière suisse. C’est une petite ville de 35000 habitants environ, qui ne propose pas une foule d’activités au sens où l’on peut les retrouver dans de grandes villes… mais c’est un bon point de chute pour un séjour bien-être et nature sans permis de conduire !

En effet, depuis Thonon-les-Bains, on peut aisément aller marcher au bord du Lac Léman ou prendre un bateau pour une croisière sur le lac ou une escapade en Suisse, sur l’autre rive. Il est notamment facile de trouver des traversées Thonon-Lausanne.

En seulement 8 minutes de train, on peut rejoindre Evian-les-Bains pour une visite de cette ville thermale qui donne son nom à une eau minérale bien connue. Au départ d’Evian, vous pouvez justement visiter l’usine d’embouteillage de l’eau, avec deux parcours différents (2h ou 4h, voir plus de détails sur le site de l’Evian Experience). L’accès se fait quoi qu’il arrive par un minibus affrété par Evian au départ de la ville, ce n’est donc pas un problème si vous n’avez ni voiture ni permis de conduire.

En bus, vous pouvez aussi rejoindre le très joli village d’Yvoire (via la ligne 152). Village médiéval fortifié, Yvoire fait partie des plus beaux villages de France avec un superbe bourg.

Thonon-les-Bains
Thonon-les-Bains

Combien de temps séjourner à Thonon – Tout dépend des excursions que vous prévoyez. S’il s’agit seulement de vous ressourcer, vous pouvez vous contenter de 2 jours… ou rester plus longtemps pour profiter des nombreuses opportunités d’explorer les abords du Lac Léman.

Transports à Thonon-les-Bains – Bus, funiculaire, bateau, on peut se déplacer facilement à Thonon et autour de Thonon (informations ici). La gare SNCF est située quant à elle à 15 minutes à pied des bords du Lac Léman, donc facile d’accès sans voiture !

Destinations nature sans voiture en France

Voici pour compléter ce long article d’autres pistes à explorer pour visiter la France sans permis de conduire.

27. Le bassin d’Arcachon sans voiture

Le bassin d’Arcachon est une très belle lagune située en Gironde, où le mot « patrimoine » prend tout son sens et où la communion avec la nature se fait plus forte.

Le point de chute le plus simple à mon sens quand on arrive sans voiture, c’est Arcachon. La gare SNCF est en effet proche des bords du bassin lui-même, on peut aisément prendre des bateaux pour le Cap-Ferret ou trouver des bus vers la Dune du Pilat.

Au-delà de la « Ville d’Été », au bord de l’eau, Arcachon est aussi célèbre pour sa « Ville d’Hiver », de superbes villas dans un style architectural qui emprunte à différentes époques et différentes zones géographiques. Si, comme moi, vous aimez voir les villes d’en-haut, montez au sommet de l’observatoire Sainte-Cécile pour observer le paysage.

Les bus Baia permettent de se rendre facilement d’Arcachon à la Dune du Pilat, plus haute dune d’Europe avec près de 107 mètres de hauteur. Les Bateliers Arcachonnais proposent des traversées en bateau vers différentes villes au Cap-Ferret (Le Canon) ou autour du bassin d’Arcachon (Andernos, Le Moulleau), ainsi que des excursions pour découvrir les lieux d’intérêt du bassin, comme ses cabanes tchanquées, son île aux oiseaux ou encore le banc d’Arguin (voir les excursions ici).

Si vous n’aimez pas le bateau, vous pouvez aussi survoler le bassin d’Arcachon en avion, au départ de l’aérodrome de La Teste-de-Buch (voir le programme d’un vol ici). On peut aller d’Arcachon à La Teste en train, en seulement 3 minutes, puis prendre le bus ligne H… ou enchaîner 2 bus (simulez votre itinéraire sur Modalis).

Les beaux couchers de soleil du bassin d'Arcachon
Les beaux couchers de soleil du bassin d’Arcachon – Photo © Martine

Combien de jours rester sur place – Au moins 3 jours pour profiter de la beauté naturelle de cette jolie région !

Transports sur place – Je vous ai parlé de la gare d’Arcachon, en plein centre-ville… et des transports locaux, les bus Baïa. Vous pouvez simuler vos trajets sur Modalis.

28. La Côte Sauvage jusqu’au Croisic

Imaginez une petite ville où l’on entend le clic-clic des bateaux dans le port, où l’on peut aller voir les vagues se fracasser sur les rochers les jours de tempête et le soleil s’éteindre doucement dans l’eau en fin de journée. C’est Le Croisic, jolie ville de Loire-Atlantique accessible sans voiture grâce à la gare située à proximité du port.

Manger des crêpes avec une bolée de cidre, marcher, visiter des villes voisines, les activités ne manquent pas ! On peut rejoindre en bus les villes de Batz-sur-Mer, avec sa côte escarpée, et de Guérande (avec ses célèbres marais salants qui produisent environ 10000 tonnes de sel par an), sans oublier Le Pouliguen et la très touristique La Baule, avec sa plage magnifique.

Le Croisic
Le Croisic – Photo © Peter Stenzel

Combien de jours rester sur place – Si vous restez uniquement au Croisic, c’est une toute petite ville donc vous pouvez n’y séjourner que 2 jours. Mais vous pouvez aussi prévoir tout un road trip sur la côte : Le Croisic, Guérande, La Baule, Pornichet, autant de villes qui valent le détour !

Transports locaux – Les bus Lila permettent de rejoindre plusieurs villes de la côte. La gare du Croisic est desservie par le TGV, qui passe également par Nantes si vous voulez inclure à votre séjour une parenthèse plus urbaine !

29. Le Mont Saint Michel sans voiture

Si l’envie vous prend de découvrir le Mont Saint Michel sans voiture, sachez que c’est totalement possible ! Vous pouvez arriver en train à la gare de Pontorson, située à 10 kilomètres. De là, il existe une navette Pontorson – Mont Saint Michel dont vous pouvez retrouver les horaires ici.

En logeant sur le Mont même, vous aurez tout le loisir d’en profiter à fond. Vous pouvez réserver à l’avance un billet pour l’abbaye du Mont Saint Michel. Sinon, Ludo, né dans la baie du Mont Saint Michel, propose aussi des visites de trois heures, pieds nus dans le sable autour du Mont, à la découverte des marées si particulières qui avancent, comme le dit l’expression, « à la vitesse d’un cheval au galop » (voir les tarifs et réserver ici).

Le Mont Saint Michel sans voiture
Le Mont Saint Michel sans voiture – Photo © Riccardo Maria Mantero

Combien de jours sur place – Beaucoup de gens visitent le Mont Saint Michel sur une seule journée… mais si vous dormez sur place, vous aurez le rare privilège de profiter de moments où la foule disparaît, pour une expérience plus intimiste ! Le site est en effet très visité, en particulier en pleine journée et pendant la période estivale.

Transports sur place – Au-delà de la gare de Pontorson donc je vous ai parlé, je vous conseille de regarder le site Bienvenue au Mont Saint-Michel, riche en informations pour préparer sa venue au Mont.

30. Roscoff et l’île de Batz, destinations bien-être

Si vous recherchez le calme pour vous ressourcer, je vous conseille Roscoff dans le Finistère. La ville est accessible sans permis de conduire, on y trouve un très beau jardin exotique et botanique, on peut marcher en bord de mer et prendre un bateau jusqu’à l’île de Batz (vedettes Batz-Roscoff). Il est possible de faire une très belle randonnée autour de l’île (voici un exemple de parcours).

Vous pouvez également faire un saut dans le joli village voisin de Carantec grâce au bus (ligne 28 Roscoff – Carantec – Morlaix).

L'île de Batz
L’île de Batz – Photo © Groman123

Combien de jours sur place – En thalasso, vous pouvez prévoir plusieurs jours sur place. Sinon, 2 à 3 jours pour faire une parenthèse détente et nature !

Transports à Roscoff – Vous pouvez simuler vos itinéraires sur Viaoo29. La gare la plus proche est la gare SNCF de Morlaix, puis un bus (voir plus d’informations pour accéder à la ville).

31. Direction Quiberon sans voiture !

Quiberon est accessible en empruntant un bus depuis la gare SCNF d’Auray. Une destination ressourçante, dans une baie superbe…

La compagnie Océane permet de partir explorer les îles proches de Quiberon : Belle-Ile-En-Mer, Houat et Hoëdic.

On peut aussi (toujours en bus) rejoindre Carnac, un spot de surf apprécié mais aussi un endroit qui cache quelques trésors : dolmens de Mane Karioned et mégalithes ! Si vous n’avez pas le permis de conduire, il est préférable d’y aller en été car l’offre de bus est alors plus large et offre plus de flexibilité dans les activités possibles, là où il faut davantage marcher le reste de l’année !

Par exemple, en été, vous avez des navettes vers les mégalithes de Carnac : les Alignements de Kermario et les Alignements du Ménec. Ils sont, à pied, à 40 minutes de marche de la ville environ.

Belle-Ile-En-Mer
Belle-Ile-En-Mer – Photo © Gilles Fernandez

Combien de jours sur place – 3 jours au moins pour prendre le temps de prendre le temps ;)

Transports à Quiberon – La ligne 1 BreizhGo dessert Carnac, puis Quiberon depuis Auray (horaires disponibles ici). Si vous prévoyez d’aller voir les mégalithes de Carnac, vous pouvez retrouver des informations sur les navettes estivales sur le site de la ville.

32. Escapade sans voiture dans le Lot

Je ne résiste pas à l’envie d’inclure dans ma sélection cette idée d’escapade dans le Lot ! La région n’est pas facile d’accès sans voiture : beaucoup de petits villages superbes sans même une gare à proximité immédiate… mais c’est aussi ce qui fait son charme !

Quand on ne dispose pas d’un véhicule, mieux vaut choisir comme « camp de base » une ville de taille moyenne car il y a souvent une offre de transports en commun un peu plus large. En l’occurence, je vous conseille ici de séjourner à Cahors.

Cahors, en soi, est une jolie petite ville avec une belle cathédrale… et vous trouverez une offre de bus assez vaste pour aller visiter des merveilles aux alentours. Le bus TER 910 vous conduira ainsi à Saint-Cirq-Lapopie, qui fait partie des plus beaux villages de France. Avec cette même ligne de bus, vous pouvez descendre à Conduché puis marcher le long du GR651 (6km de marche assez sportive) ou prendre un taxi pour visiter la grotte préhistorique du Pech Merle.

Si vous voulez continuer la balade, le département du Lot a pensé aux voyageurs sans permis, en proposant un itinéraire en 6 étapes tout à fait alléchant !

Saint-Cirq-Lapopie
Saint-Cirq-Lapopie – Photo © Jean-Marie Clausse

Combien de jours rester sur place – 3 jours et plus si affinités, selon les villages que vous envisagez d’explorer dans la région !

Transports locaux – Le site Mobimipy peut vous aider à faire vos simulations de trajet dans la région.

33. Laruns et le Col du Pourtalet dans les Pyrénées

Là encore, c’est un endroit qui exige un peu de motivation quand on n’a pas le permis de conduire… mais qui récompense les courageux par un cadre magnifique ! Le plan ? Allez en train jusqu’à Pau… puis prenez un bus vers Laruns (1h de route depuis Pau).

Laruns se situe dans la vallée d’Ossau, au coeur des Pyrénées-Atlantiques. Déconnexion garantie… et, sur place, le très réputé « Institut Spa & Montagne » pour se faire chouchouter. Mais ce n’est pas tout !

Au départ de Laruns, attrapez un bus vers Artouste-Fabrèges (35-45 minutes de trajet selon la période). Vous pourrez faire de magnifiques balades autour du Lac de Fabrèges et emprunter le train d’Artouste. Je garde un souvenir magique de ce train, qui offrait dans mon souvenir une vue magnifique et que j’espère reprendre un jour !

Il y a beaucoup de possibilités de balades en allant jusqu’au col du Pourtalet, avis aux amateurs de rando !

Lac de Fabrèges
Lac de Fabrèges – Photo © Coline Buch

Combien de jours passer sur place – Même si Laruns n’est pas, en soi, difficile d’accès, il faut tout de même faire un peu de trajet en bus depuis Pau, auquel s’ajoute votre temps de parcours pour venir jusqu’à Pau. De ce fait, je vous conseille de venir pour 4 jours au moins, histoire que le voyage ne soit pas trop fatigant.

Transports dans la région – Vous pouvez rejoindre Laruns depuis Pau grâce à la ligne Pau-Laruns-Gourette (ligne 806) et poursuivre votre route vers Artouste grâce à la ligne 806 bis Laruns-Artouste-Col du Pourtalet.

J’espère que cette (longue) sélection vous donnera plein d’inspiration pour visiter la France sans voiture ! Bien sûr, il y a mille autres possibilités, en particulier quand on est bon marcheur car nous avons la chance de vivre dans un pays riche en sentiers de randonnée (et en gares pour s’en rapprocher)… mais gardez surtout en tête l’idée que l’on peut préparer un beau voyage sans permis de conduire !


Poster un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

6 commentaires sur “Quelles villes visiter en France sans voiture ? Voyage sans permis de conduire !

  • Sandra

    Hello,
    joli travail que ton blog! bonnes idées de visites !
    as tu fait le québec sans voiture ? (besoin de conseils pour Québec avec un enfant en octobre et sans voiture :-)
    Bons voyages à venir!
    Sand.

    Répondre à Sandra
    • Marlène

      Hello Sandra, malheureusement je n’ai pas encore visité cette destination sans voiture !

      Répondre à Marlène
  • John Darcy

    Salut
    Étant un citoyen de New York ou la majorité n’ont pas de voitures, j’ai pu voyager presque partout en France et voire tant de monuments sans voiture aussi. C’est faisable ces jours avec l’Internet ou pn peut toujours des moyens alternatifs soit avec blabla, FlixBus, etc. En grandes villes, c’est très facile. Merci pour les grandes idées :-)

    Répondre à John
    • Marlène

      Oui, tout à fait, on trouve souvent des solutions… le tout est que ça ne complique pas trop la logistique !

      Répondre à Marlène
  • Annie

    Paris et Marseille sans voiture et sans permis j’ai déjà fait. En plus, il y a tant à voir dans ces villes. Partir à pied ou prendre des moyens de transport en commun, c’est un excellent moyen pour s’imprégner de l’ambiance de la ville. Pour ma part, le choix de prendre un taxi ou un VTC est une option qui m’a paru évidente au bout de 2 à 3 jours.

    Répondre à Annie
    • Marlène

      Hello Annie, merci pour le commentaire ! Le taxi ou VTC est une bonne solution pour ceux qui ont du budget et à vrai dire, si on peut se le permettre, beaucoup de villes deviennent accessibles même quand les transports locaux sont très limités !

      Répondre à Marlène
Si vous aimez les articles du site, n'hésitez pas à faire vos achats sur Amazon.fr via ce lien ; il me permettra de toucher une commission grâce au programme Partenaires Amazon EU.

Besoin de rêver un peu ? Envie de voyager ? Suivez Salut, Bye Bye sur Facebook ! Conseils et découvertes voyage au programme…