Spécialités polonaises : les plats typiques à goûter à Cracovie (et ailleurs !)


Quand je voyage, j’essaie toujours de découvrir les spécialités locales et la Pologne n’a pas échappé à la règle. J’ai eu l’occasion de tester quelques spécialités polonaises et je vous propose dans cet article de découvrir une partie des plats typiques que vous pouvez déguster lors de votre séjour sur place.

Je partage aussi avec vous mes bonnes adresses de restaurants à Cracovie !

Les ingrédients phares des spécialités polonaises

De manière générale, la cuisine polonaise m’a donné l’impression d’être le genre de cuisine « qui tient au corps », permet de supporter le froid ou les dures journées de travail. Une cuisine généreuse, réconfortante et pas forcément raffinée. Mais ce serait faire des généralités !

À Cracovie, on peut très bien manger pour des prix très abordables (parfois autour de 3€ le repas !) et certains ingrédients valent le détour : les champignons sont très bons, j’ai remarqué que l’on cuisinait beaucoup la betterave (en soupe, en smoothie), le chou (ingrédient de base de pas mal de recettes, comme le golabki, du chou farci), le canard, les poissons (carpe, hareng), la pomme de terre (notamment avec des galettes de pomme de terre, les « placki »)…

Les plats typiques impliquent souvent de la fermentation (chou fermenté, farine fermentée) et pas mal de mets sont aussi servis en gelée (comme la carpe en gelée, karp w galarecie).

Le restaurant Karcma Zapiecek à Zakopane
Canard aux poires et à la betterave

Quelques plats typiques à tester

Je suis loin d’avoir testé toutes les spécialités polonaises mais avant mon départ, j’avais fait mes devoirs et noté pas mal de plats typiques afin de profiter de mon séjour à Cracovie pour faire quelques découvertes :)

Les soupes

Parmi les plats typiques à tester, il y a les soupes. On en trouve une diversité assez fascinante, notamment :

  • Le zurek : c’est une soupe aigre, mélange de farine de seigle fermentée et de légumes, où l’on peut ajouter des saucisses ou lardons ou encore des œufs durs. On l’appelle parfois le « borscht blanc ».
  • Le borscht (barszcz) : c’est une soupe de betterave bien épaisse, qui fait d’ailleurs partie des plats servis lors d’un réveillon de Noël polonais traditionnel.
  • Les soupes aux champignons, comme la zupa pieczarkowa et la zupa grzybowa.

Vous trouverez des soupes adaptées à (presque) tous les goûts : chou (Kapusniak), pois secs (Grochowka), orge et légumes (le Krupnik, qui est aussi le nom d’une vodka locale !), soupe aux cornichons aigres-doux (Ogorkowa)…

Le barszcz, soupe polonaise typique
Le barszcz, soupe polonaise typique

Si vous aimez l’aventure, il existe des soupes qui ne plairont pas à tout le monde. Je m’étais dit avant de partir à Cracovie que je tenterais peut-être le coup histoire de ne pas mourir idiote… et j’avoue que j’ai reculé une fois devant le menu ^^.

  • La Czernina – C’est le genre de plat qu’il faut manger sans savoir comment il est fait (un peu comme le boudin noir ^^). Si vous tenez vraiment à tout savoir, c’est une soupe sucrée-salée à base de sang de canard, de vinaigre et d’éléments sucrés (sucre, miel, sirop de poires par exemple).
  • Le Flaki – C’est une soupe de tripes, coupées très finement.

Les plats réconfortants

Avec les spécialités polonaises, impossible de sortir de table en ayant encore faim !

J’ai notamment goûté le bigos… et si je devais le résumer, je vous dirais sans doute que c’est une sorte de choucroute, souvent servie dans une grosse miche de pain. Du chou blanc, un mélange de viandes (saucisse, bœuf, bacon, à chacun sa recette !), des épices…

Le bigos du Pasjo Café de Cracovie
Le bigos du Pasjo Café de Cracovie

Parmi les plats typiques, il y a aussi les kotlet schabowy. Ce sont des côtelettes de porc que l’on émince finement, que l’on trempe dans de la farine et de l’œuf avant de les recouvrir de chapelure. On les fait ensuite paner, souvent à la poêle.

Il y a aussi les kotlet mielony, des boulettes de viande (traditionnellement du porc mais on trouve plein de variantes avec du bœuf et du poulet) là aussi passées dans la chapelure et l’œuf.

Les saucisses

On retrouve la saucisse dans pas mal de plats typiques de la cuisine polonaise (comme le bigos et le zurek dont je vous ai parlé). Il y a des tas de recettes, avec de la viande ou de la volaille… alors si vous en avez l’occasion, n’hésitez pas à tester !

La saucisse (« kielbasa ») existe sous une foule de déclinaisons comme la krakowska (saucisse de Cracovie qui ressemble un peu au saucisson à l’ail) ou le kabanos (saucisse sèche longue et fine).

Les pierogis

Impossible de ne pas parler des pierogis. C’est une sorte de gros ravioli qui ressemble un peu à un ravioli vapeur japonais avec une pâte plus épaisse.

Il est fourré d’une garniture salée ou sucrée. Les pierogis typiques impliquent le chou et les champignons… mais on trouve aussi des variantes d’une infinie créativité !

Przystanek Pierogarnia et Pierogarnia Krakowiacy font partie des restaurants de Cracovie dont la spécialité est le pierogi. J’ai mangé de délicieux pierogis fourrés aux fraises et à la crème mais j’ai aussi testé les pierogis au chou.

C’est probablement l’un des mets les moins chers (moins de 10 zlotys les 9 pierogis, soit à peine plus de 2.3€)… et c’est très rassasiant.

Concrètement, de nombreux restaurants proposent les pierogis à la carte. J’ai même mangé des pierogis sucrés chez le chocolatier E. Wedel, recouverts de chocolat.

Pierogis au chocolat chez E. Wedel à Cracovie
Pierogis au chocolat chez E. Wedel à Cracovie

Grignoter dans la rue

Si vous me parlez de la cuisine de rue en Pologne, le premier mot qui me vient à l’esprit est « Obwarzanek ».

Dans toutes les rues de Cracovie, vous verrez des vendeurs d’obwarzanek (obwarzanki au pluriel), un pain en forme d’anneau que l’on trouve nature, au pavot, au sésame ou encore au fromage. C’est un peu le même genre de pâte qu’un bagel.

Les vendeurs ont de petits stands un peu partout (près de certaines stations de tram, à côté de la gare, etc). Impossible de passer à côté et rien que d’en parler, ça me rend nostalgique de Cracovie :)

Autre nourriture à grignoter sur le pouce : le Zapiekanka, une sorte de demi-baguette de pain parfois assez géante :) On la recouvre de champignons, de fromage, de sauce… et hop ! C’est là aussi un plat à emporter très bon marché (souvent autour de 5 zlotys).

Sans oublier le Maczanka Po Krakowsku, une sorte de burger avec une viande cuite au vin rouge qui fond dans la bouche, des oignons et souvent des champignons.

Fromage et spécialités polonaises sucrées

Etant une grande amatrice de fromage, j’ai évidemment testé le fromage polonais… et notamment l’oscypek, un mélange de lait de brebis et de lait de vache.

Un stand de rue vendant de l'oscypek à Zakopane
Un stand de rue vendant de l’oscypek à Zakopane

Du côté des spécialités sucrées, c’est là aussi une pâtisserie « qui tient au corps » avec pas mal de crème, de génoises…

La babka est le gâteau de Pâques des Polonais, c’est un gâteau que l’on retrouve dans pas mal de régions de l’Est (Bulgarie, Roumanie) et qui ressemble à un kouglof. Il y a des recettes sur le web si l’envie vous dit d’essayer ;)

Le karpatka, une sorte de pâte légère type pâte à choux avec de la crème pâtissière au milieu.

Vous pouvez aussi essayer le makowiec, une sorte de « roulé au pavot », ou encore les nalesniki z serem. Ce sont des crêpes (jusqu’ici, rien de très exotique) mais fourrées au fromage blanc ou au cottage cheese (type Philadelphia).

Et si on n’aime pas les spécialités polonaises ?

Si je dois être totalement sincère, les plats typiques polonais ne sont pas ma tasse de thé, je préfère une cuisine un peu plus raffinée… et je vous rassure, on peut facilement trouver ça en Pologne !

J’ai souvent cherché à manger de bons produits locaux (comme les champignons, le canard, le poisson) mais cuisinés sous une forme un peu plus raffinée.

De même, on trouve à Cracovie d’excellents restaurants internationaux, que l’on soit végétarien, amateur de burgers ou de cuisine japonaise.

J’ai d’ailleurs été frappée par la quantité de restaurants adaptés aux végétariens, aux gens qui mangent sans gluten, etc. Je ne suis pas moi-même végétarienne donc peut-être qu’un végétarien percevra les choses différemment mais j’ai eu l’impression que ça avait vraiment sa place dans la culture locale.

Bonnes adresses de restaurants pour manger à Cracovie

Vegab : je vous parlais de cuisine végétarienne et justement, j’ai testé ce restaurant pour manger sur le pouce. Il sert des wraps végétariens… En tant que « fille qui mange occasionnellement de la viande », j’avais une peur assez courante vis-à-vis de la cuisine végétarienne : avoir faim très vite après le repas. En réalité, j’ai non seulement été rassasiée mais en plus, c’était tellement bon que je suis retournée une deuxième fois dans ce restaurant pendant mon séjour.

Sissi Organic Bistro : une très bonne adresse, un peu plus onéreuse, le vin était vraiment bon et la cuisine assez raffinée. La décoration était moderne et agréable, le personnel sympathique. Le dessert que j’ai pris m’a un peu déçue car je l’ai trouvé trop sucré mais le reste du repas (une soupe de champignons puis un filet de maquereau avec un risotto au potiron) était bien exécuté !

Filet de maquereau et risotto au Potiron
Cookie et crème aux poires

Café Camelot : ce café a une carte très saine avec beaucoup de légumes et de fruits, des bruschettas, des soupes, des salades… Le brunch est délicieux mais le service était très long. Ça se remplit à une vitesse folle, avec pas mal de Polonais ce qui m’a laissé entendre que ce n’était pas un « piège à touristes ».

Café Pasjo : le petit restaurant local typique, où je n’ai croisé presque que des Polonais. C’est là que j’ai goûté le « bigos ». L’accueil était charmant.

E. Wedel : j’ai pris un petit-déjeuner royal chez ce chocolatier installé sur la place principale de Cracovie (Rynek Glowny). Pour un peu plus de 40 zlotys (moins de 10€), du pain frais, un jus de fruits frais, un très bon thé (thé Morgentau de Ronnefeldt), des tomates-mozza. Les chocolats pralinés de ce chocolatier sont littéralement délicieux ! Et évidemment, si vous aimez le chocolat chaud, vous ne regretterez pas le détour.

The Gallery of Artistic Cakes : une super pâtisserie dans le quartier juif de Cracovie, Kazimierz. Le gâteau n’est pas resté longtemps dans l’assiette ;)

The Gallery of Artistic Cakes
The Gallery of Artistic Cakes

Przystanek Pierogarnia et Pierogarnia Krakowiacy – Je vous en ai parlé plus haut dans l’article, ces deux adresses sont top pour découvrir les pierogis, spécialités polonaises incontournables !

Smakolyki (Straszewskiego 28) – J’ai adoré ce restaurant pour déguster des plats typiques comme les kotlet schabowy à moins de 5€ mais aussi pour un petit-déjeuner gargantuesque !

Qrudo Food & Wine (Waska 2) – Avis aux amateurs de plats très « instagrammables », il y a de quoi faire dans ce restaurant/bar à vins du quartier juif de Cracovie. L’accueil était particulièrement convivial.

Nago Sushi & Sake : un restaurant japonais vraiment délicieux (réservation très fortement conseillée), on cuisine en partie devant vous (pour tous les sushis/makis/sashimis).

Nago Sushi & Sake

Zielonym Do Góry (Lwowska 2a) – Ce restaurant un peu excentré se situe au sud de la vieille ville, dans le quartier de Podgorze. Une étape agréable quand on visite l’usine d’Oskar Schindler, le camp de Plaszow ou encore la pharmacie du ghetto. C’est une cuisine raffinée et saine.

J’ai aussi mangé chez Gogo Burger, qui figurait dans les « top restaurants recommandés sur TripAdvisor à Cracovie ». Les burgers maison étaient bons mais rien d’exceptionnel par rapport à ce que l’on peut trouver en France dans des enseignes comme Big Fernand.

Petites infos en plus sur la cuisine polonaise

J’ai trouvé que l’on était très bien accueilli dans les restaurants de Cracovie, un point qui mérite d’être souligné !

On peut manger à toute heure de la journée et d’après ce que j’ai appris, c’est un héritage de l’époque où les Polonais déjeunaient très tard : ils travaillaient non-stop jusqu’au milieu de l’après-midi et ne mangeaient qu’ensuite alors qu’aujourd’hui, il y a de plus en plus d’entreprises qui pratiquent des horaires de travail plus proches de ce que l’on connaît en France. De ce fait, on trouve pas mal de restaurants qui ouvrent en fin de matinée… et restent ouverts ensuite, même en plein milieu de l’après-midi.

Le petit-déjeuner traditionnel polonais est assez copieux : boisson chaude, jus de fruits, charcuterie, fromage, pain avec miel et confitures, salade de concombre et tomate. C’est absolument parfait quand on enchaîne avec une journée de marche !

La plupart du temps, les menus sont disponibles en polonais et en anglais. Si vous ne parlez aucune des deux langues, n’hésitez pas à faire appel à l’application Google Traduction. Prenez en photo le menu, vous pourrez traduire les mots facilement grâce à l’appli.

Si vous parlez un peu anglais, n’hésitez pas à vous inscrire à une visite gastronomique de Cracovie. C’est l’occasion de découvrir la ville à travers les spécialités polonaises et de goûter aussi à la bière et/ou à la vodka locale.

J’espère que vous aurez la curiosité de goûter quelques-uns de ces plats typiques si vous allez en Pologne… et en attendant, vous pouvez consulter les liens ci-dessous pour préparer votre voyage !


Poster un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Si vous aimez les articles du site, n'hésitez pas à faire vos achats sur Amazon.fr via ce lien ; il me permettra de toucher une commission grâce au programme Partenaires Amazon EU.

Suivez la page Facebook du blog pour être au courant des derniers articles et découvrir d’autres inspirations voyage !