Visiter Auschwitz Birkenau depuis Cracovie avec ou sans guide


J’ai conçu cette page pour vous expliquer comment organiser une visite d’Auschwitz en Pologne. Il est possible d’y aller avec ou sans guide mais comment réserver des billets ? A quel tarif ? Comment se rendre à Auschwitz depuis Cracovie ou d’autres villes ?

J’espère que ce long article saura vous apporter des réponses pour que vous puissiez partir sans stress « logistique », l’expérience elle-même étant déjà bien douloureuse.

Pourquoi visiter Auschwitz Birkenau aujourd’hui ?

A Auschwitz Birkenau, plus de 1.1 million de personnes – dont 90% de Juifs – ont perdu la vie ce qui en fait, avec Treblinka, le principal camp de la mort de la Seconde Guerre Mondiale. Rendre hommage à ces victimes et perpétuer leur mémoire sont souvent les principales raisons d’une visite d’Auschwitz.

C’est un site gigantesque, qui couvrait autrefois trois camps principaux (Auschwitz I, Auschwitz II Birkenau et Monowitz), avec une multitude de camps annexes plus petits. Aujourd’hui, il est possible de visiter Auschwitz I et II, deux endroits distants de 3 kilomètres environ l’un de l’autre. Sur place, vous pourrez utiliser une navette pour circuler aisément entre les deux.

Barbelés et ruines d'un block - Auschwitz-Birkenau

Où se situe Auschwitz-Birkenau ?

Le site se trouve dans la petite ville d’Oswiecim (qui se prononce « Auche-viè-tchim » en polonais), 40 000 habitants, située au sud du pays, à environ 1h15 de route de Cracovie par l’autoroute A4 et à 4h de route de Varsovie par la route S7.

La ville avait simplement été rebaptisée pendant la guerre, en 1940, avec un nom allemand, comme la plupart des lieux dont les nazis ont pris le contrôle au cours de l’histoire. C’est la prononciation polonaise « Auche-viè-tchim » qui a été détournée en « Auschwitz ». La commune a donc – fort heureusement – repris son vrai nom.

Voici où ça se trouve sur une carte :

Comment visiter Auschwitz avec un guide en français ?

Le plus simple pour visiter Auschwitz en français avec un guide est de passer par une agence locale. Le guide vous expliquera tout ce qu’il faut savoir sur le camp de concentration et vous n’aurez pas à gérer la logistique du trajet depuis Cracovie ou autre ville de Pologne.

Quelle visite guidée choisir ?

Beaucoup d’agences proposent des circuits vers Auschwitz depuis Cracovie et d’autres régions. Vous avez le choix entre une excursion dédiée au camp, ou une excursion associant plusieurs lieux d’intérêt.

Bon à savoir : les guides qui vous accompagnent sont tous accrédités, c’est-à-dire approuvés et contrôlés par Auschwitz. Par conséquent, que vous réserviez « en direct » sur le site officiel ou via une agence, vous aurez la même qualité de visite et les mêmes guides. L’agence vous permet seulement d’être pris en charge côté trajet en plus de la visite elle-même.

Pour faire le bon choix, je vous conseille le site GetYourGuide, qui sert d’intermédiaire avec de nombreuses agences locales et vous permet de lire des avis de voyageurs sur la qualité du circuit concerné.

Voici les visites guidées en français depuis Cracovie qui sont les mieux notées à l’heure où j’écris cet article :

Si vous logez ailleurs dans le pays, le choix est plus limité et souvent, votre accompagnateur sera anglophone :

Certaines agences proposent des circuits combinés avec la découverte d’Auschwitz et celle des mines de sel de Wieliczka.

A vous de décider si ce type d’expérience peut vous convenir : certaines personnes apprécieront de « se vider la tête » avec de belles images des mines de sel après avoir côtoyé l’horreur des camps, d’autres préféreront au contraire ne pas cumuler les activités.

Si vous ne partez qu’un week-end et que vous voulez voir un maximum de choses, voici deux agences qui proposent Auschwitz + mines de sel de Wieliczka, avec accompagnateur anglophone :

Entrée d'Auschwitz I et bâtiment des cuisines
Entrée d’Auschwitz I et bâtiment des cuisines

Combien de temps dure la visite guidée d’Auschwitz ?

Une visite guidée d’Auschwitz dure environ 3h30. Vous verrez les principaux blocks d’Auschwitz I, expliquant l’organisation du camp et du génocide des détenus, le portail Arbeit Macht Frei, les baraquements de Birkenau (avec les latrines, les châlits), la rampe où s’effectuaient les sélections et les ruines de certains crématoriums.

Au préalable, un chauffeur viendra vous récupérer à votre hébergement (ou à proximité) pour vous conduire jusqu’au camp. C’est là que vous retrouverez votre accompagnateur dans la langue que vous avez choisie (le chauffeur peut ne pas parler français mais la visite sera bien dans la « bonne » langue). Au terme des 3h30, on vous reconduira à votre point de départ.

Tout au long du parcours, vous disposerez d’un casque audio qui vous permettra de bien entendre les explications même si vous êtes à l’arrière du groupe. Ça vous permettra aussi de vous éloigner un peu si vous voulez grappiller quelques minutes de plus à un endroit précis.

Notez que ce n’est pas un « audioguide » au sens où vous seriez autonome avec un parcours commenté, c’est la voix de votre accompagnateur que vous entendez en audio.

La voie ferrée qui mène aux chambres à gaz KII et KIII au fond, derrière les arbres - Auschwitz-Birkenau
La voie ferrée qui mène aux chambres à gaz KII et KIII au fond, derrière les arbres

Peut-on acheter juste une visite guidée sans le trajet ?

Si vous souhaitez visiter Auschwitz en allant là-bas par vos propres moyens, vous pouvez acheter une entrée seule sur le site officiel.

Choisissez « Visit for individuals ».

Réserver une entrée pour Auschwitz

Sélectionnez le jour de votre choix dans le calendrier : s’il est grisé, cela signifie soit que vous vous y prenez trop tôt (la billetterie ouvre en général 3 mois avant, pas plus), soit qu’il n’y a plus de disponibilités (dans ce cas, réservez via GetYourGuide).

Choisir une date de visite

Ensuite, choisissez « General tour 3,5 h » dans la langue qui vous intéresse (« French »). Si vous ne la voyez pas, c’est sans doute qu’il n’y a plus aucune place disponible ce jour-là (il y a souvent 3 créneaux de 15 places par jour pour la visite en français). Dans ce cas, soit vous choisissez une autre langue comme l’anglais, soit vous essayez de passer par une agence (lisez mes conseils ici) car elles ont souvent des « quotas » dédiés, déjà réservés.

S’il y a des disponibilités sur le site, poursuivez. « Reg guided service for individuals for guided tours +GTS » correspond au tarif standard, tandis que « Red guided service for individuals for guided tours+GTS » correspond au tarif réduit (étudiants, seniors de + de 75 ans, personnes handicapées).

L’entrée coûte environ 85 PLN (moins de 20 euros), avec paiement en ligne ou par virement. Vous recevrez la confirmation par mail.

Je vous renvoie ensuite à mes conseils sur le trajet pour aller à Auschwitz.

Quel budget prévoir pour visiter Auschwitz ?

Vous pouvez retrouver le tarif de tous les types de visites ici.

En résumé :

  • Visiter Auschwitz seul est gratuit.
  • Le coût de la visite guidée de 3h30 est d’environ 85 zlotys par personne (18.5 euros).
  • La visite longue coûte environ 125 zlotys (27.2 euros).

A cela, il faudra ajouter le coût du trajet et vos éventuelles dépenses sur place pour manger ou acheter des livres.

En prenant une excursion tout compris via une agence, avec le trajet depuis Cracovie et l’entrée dans les camps, vous paierez en général un tarif de 30 à 40 euros par personne.

Peut-on visiter Auschwitz sans guide ?

Il est tout à fait possible de visiter Auschwitz sans guide. Cela vous permet d’avancer à votre rythme, de rester dans le camp quand il y a moins de monde (jusqu’à 1h30 après l’heure de fermeture) et de payer moins cher, la visite sans guide étant gratuite.

Bon à savoir : il faut absolument obtenir un ticket même si vous allez visiter Auschwitz seul !

Beaucoup de touristes se font malheureusement avoir en pensant que parce que c’est un lieu de mémoire, on peut y entrer librement. Ce n’est pas le cas, car l’objectif est d’assurer à chacun des conditions de visite optimales. Ce n’est pas le genre de lieu où on a envie de se faire bousculer, de faire la queue. Pour beaucoup de gens, Auschwitz est la rencontre avec un passé douloureux, parfois celui de leur propre famille.

Par conséquent, la fréquentation est limitée… ce qui impose de prendre un billet.

Visiter Auschwitz seul ou avec un guide ?

Vous faites peut-être partie des gens qui hésitent. Les 3 questions qui suivent peuvent vous aider à décider.

Si vous avez lu beaucoup de choses sur les camps, que vous êtes familier avec le fonctionnement d’Auschwitz, il sera plus facile de visiter Auschwitz seul que pour une personne qui connaît seulement son histoire dans les grandes lignes. Un « spécialiste » du sujet peut être précieux pour répondre à toutes vos questions. Par ailleurs, les guides d’Auschwitz sont formés et accrédités par le camp, n’importe qui ne peut donc pas s’improviser guide ce qui garantit la qualité des explications fournies.
On trouve sur place de nombreux panneaux explicatifs, qui sont en polonais, en anglais et en hébreu. Si vous ne parlez aucune de ces trois langues, vous devrez seulement compter sur vos propres connaissances ou sur l’achat d’un livret dans la librairie à l’entrée. Ça risque de vous sembler un peu léger si vous avez peu de connaissances sur le camp et dans ce cas, une visite guidée en français peut vous aider à mieux comprendre ce que vous voyez.
Si vous prévoyez un voyage à Auschwitz parce que le camp est lié à votre histoire familiale, si c’est un sujet qui vous tient très à cœur, si vous vous intéressez à la Seconde Guerre Mondiale, il peut être frustrant de ne pas pouvoir visiter à votre rythme… ou au contraire réconfortant d’être avec d’autres personnes. C’est un ressenti très intime.
Auschwitz I
Auschwitz I

Comment effectuer une visite d’Auschwitz sans guide ?

Il faut simplement réserver votre billet en ligne sur le site officiel, en anticipant bien la date de votre venue, puis organiser votre déplacement depuis Cracovie ou ailleurs, en voiture ou par les transports en commun.

Les réservations ouvrent en général trois mois à l’avance. Je vous conseille vivement de vous y prendre le plus tôt possible car beaucoup de gens anticipent bien cette visite, il est rare de trouver de la place au dernier moment.

La procédure se déroule sur le site officiel d’Auschwitz en sélectionnant « Visits for Individuals », un type de ticket destiné aux visiteurs individuels (par opposition aux groupes).

Réserver un billet pour Auschwitz

Vous devez ensuite choisir un jour. Si certains sont grisés, cela signifie en général qu’ils ne sont pas encore ouverts à la vente ou qu’ils sont complets.

Choisir une date de visite

Si vous voulez visiter Auschwitz sans guide, vous devez opter pour « Tour for individuals without an educator ».

Visiter Auschwitz sans guide
Visiter Auschwitz sans guide

Si vous ne voyez pas l’option « Tour for individuals without an educator », ça signifie que toutes les places ont été vendues pour la journée en question. Je vous renvoie dans ce cas à mes conseils si c’est complet.

Si l’option est disponible, on vous proposera alors deux types de tickets :

  • Visitors over the age of 26 – Pour les personnes de plus de 26 ans.
  • Visitors below the age of 26 – Pour les personnes ayant moins de 26 ans. Le musée rappelle à cette occasion que la visite est déconseillée aux enfants de moins de 14 ans.
Billets selon l'âge du visiteur
Billets selon l’âge du visiteur

Comme pour les visites guidées, vous recevrez un e-mail de confirmation avec votre entrée en PDF. Il faudra l’imprimer ou la récupérer sur place (en prenant soin d’arriver en avance dans ce cas !).

Combien ça coûte de visiter Auschwitz seul ?

Visiter Auschwitz sans guide est gratuit, ce qui surprend souvent les visiteurs ! Le camp ne demande un paiement que lorsque vous faites appel aux services d’un accompagnateur. En visitant sans guide, vous pouvez entrer librement mais attention, la réservation est quand même nécessaire.

Par ailleurs, pour vous sensibiliser un peu à la réalité financière du camp, une bonne partie de leur budget de fonctionnement provient du prix des entrées. Auschwitz a été fermé pendant plusieurs mois à cause du coronavirus, ils ont donc grand besoin de dons pour continuer leur travail de préservation des lieux et des archives.

Si vos moyens financiers le permettent, je vous conseille donc vivement d’effectuer un don en ligne.

Miradors de Birkenau
Miradors

Quels sont les horaires pour visiter Auschwitz seul ?

A l’heure actuelle, les visites libres s’effectuent dans des créneaux dédiés, les autres moments étant réservés aux visites guidées. Il n’est donc plus possible de rester sur place durant de très longues heures comme j’ai pu le faire par le passé, en arrivant le matin et en repartant le soir.

Vous pouvez rester sur place 1h30 après la fermeture de l’accès au public.

Ce qui donne…

Mois Créneau horaire dédié Heure de fermeture du camp Heure de sortie obligatoire
Janvier Après 13h00 15h00 16h30
Février Après 14h00 16h00 17h30
Mars Après 15h00 17h00 18h30
Avril & Mai Après 16h00 18h00 19h30
Juin, Juillet & Août Après 16h00 19h00 20h30
Septembre Après 16h00 18h00 19h30
Octobre Après 15h00 17h00 18h30
Novembre Après 13h00 15h00 16h30
Décembre Après midi 14h00 15h30

Seule au milieu du camp de Birkenau lors de ma visite d'Auschwitz sans guide

Que faire s’il n’y a plus de place ?

Comme je l’évoquais, beaucoup de gens ne savent pas que l’accès exige d’avoir un billet. Les places étant limitées, il est fréquent que les gens se retrouvent devant une réalité : c’est complet. Certains découvrent sur place qu’ils ne peuvent malheureusement pas entrer. D’autres s’en aperçoivent quelques jours avant.

Dans ce cas, la meilleure option est de passer par une agence de voyage. Les agences ont souvent des « quotas » de places réservées… donc si le site d’Auschwitz vous dit que c’est complet, vous pouvez regarder s’il reste des places pour l’une des excursions ci-dessous. Quelle que soit l’agence choisie, vous bénéficierez d’un « guide officiel d’Auschwitz » donc pas d’inquiétude à avoir à ce niveau :

Il est aussi possible de combiner la visite d’Auschwitz et celle des très jolies mines de sel de Wieliczka via l’agence Legendary Krakow ou l’agence Cracow Local Tours.

Si vous êtes hostile à l’idée de passer par une agence, l’autre option peut être de réserver un guide privé. Il faut anticiper au moins un mois avant mais ça peut vous permettre de visiter « en petit comité » et en fonction de vos priorités.

Existe-t-il d’autres façons de visiter Auschwitz ?

Il existe d’autres modalités de visite.

Prendre un guide privé

C’est une autre possibilité qui s’offre à vous, si vous souhaitez par exemple vivre cette expérience dans l’intimité de votre famille ou profiter de davantage de souplesse qu’en « gros groupe ». On peut réserver directement auprès d’Auschwitz en envoyant un e-mail.

Attention : il faut s’y prendre au moins un mois avant la visite.

Leur équipe a eu la gentillesse de me faire parvenir quelques informations complémentaires à ce sujet pour vous :

« Chaque personne francophone peut réserver un guide en français pour une visite privée sur demande. Les visiteurs ne sont pas obligés de suivre un groupe organisé par le Musée. Même une personne ou deux peuvent demander un guide privé pour 3h30, 6h ou 8h. Il y a aussi une possibilité de diviser une visite approfondie de 8 heures en deux jours ».

Vous pouvez télécharger la grille des tarifs ici. Pour toute question sur les prix, je vous conseille de contacter les équipes locales directement, elles pourront vous renseigner au mieux selon votre situation et votre projet.

Vous devrez, une fois vos places réservées, organiser votre déplacement. Vous pouvez lire mes conseils sur le sujet ici.

L'entrée du block 21 - Auschwitz I
L’entrée du block 21

Les visites d’étude approfondies

Si vous souhaitez approfondir la découverte avec un guide, il existe des parcours de 6h. Ils débutent le matin entre 9h et 9h30, sont disponibles dans quelques langues (anglais, polonais et allemand notamment). Ils permettent de voir à la fois l’exposition principale, quelques expositions complémentaires (il y a des blocks consacrés à certaines populations en particulier, comme les Français par exemple), de visiter le « Sauna » de Birkenau et d’aller voir les ruines des crématoriums IV et V.

La réservation s’effectue en ligne sur la billetterie officielle. Sélectionnez « Visit for individuals ».

Réserver une entrée pour Auschwitz

Choisissez le jour désiré dans le calendrier. Une journée grisée signifie qu’elle n’est pas disponible (billetterie pas encore ouverte si vous vous y prenez plus de 3 mois à l’avance… ou déjà complète).

Choisir une date de visite

Vous accédez ensuite à la liste de toutes les formules disponibles pour le jour en question. Il faudra alors opter pour la formule baptisée One-day study tour 6h dans la langue de votre choix.

Cliquez sur « Next » à côté de l’heure qui vous convient puis indiquez le nombre de places que vous souhaitez, à plein tarif (« Reg Guided service for Guided Tours for individuals 6h+GTS ») ou à tarif réduit (« Red Guided service for Guided Tours for individuals 6h+GTS »), le tarif réduit concernant les étudiants de moins de 26 ans, les plus de 75 ans et les personnes handicapées munis d’un justificatif.

Comptez environ 125 zlotys (moins de 30€) pour cette visite d’étude d’une durée de 6h. Après le paiement, vous recevez un e-mail de confirmation avec vos tickets PDF en pièce jointe. Il faudra l’imprimer et le présenter à l’accueil.

Voici quelques conseils supplémentaires pour vous rendre sur place par vos propres moyens.

Voyager avec le mémorial de la Shoah

Avant la pandémie de coronavirus, l’institution organisait régulièrement des voyages sur une journée depuis Paris. Ils ont été suspendus pour le moment.

Le portail Arbeit macht frei à l'entrée d'Auschwitz I
Le portail Arbeit macht frei

Une infographie pour choisir son type de visite

Vous hésitez encore sur la solution à choisir ? J’ai conçu une infographie qui, à partir de quelques questions, vous oriente vers la « meilleure » formule pour vous :

Infographie - Comment visiter Auschwitz ?
Infographie – Comment visiter Auschwitz ?

Se rendre à Auschwitz depuis Cracovie ou autres

Vous avez 3 possibilités pour vous rendre là-bas :

Aller à Auschwitz en voiture

Arriver à l’heure indiquée sur vos tickets est impératif, on peut vous refuser l’entrée si vous êtes en retard. Je vous conseille donc d’anticiper.

Vous pouvez utiliser un GPS ou une application type Waze ou Google Maps pour établir votre itinéraire. De grands parkings sont à votre disposition : je vous conseille de vous garer à Auschwitz I, et d’utiliser ensuite la navette gratuite entre les camps pour poursuivre le parcours.

La distance depuis Cracovie est d’environ 65 km, il faut souvent compter 1h15 pour effectuer ce trajet.

Aller à Auschwitz en transports en commun

Les bus Cracovie-Auschwitz et les trains

Une seule adresse : le site E-Podroznik. Il vous donne tous les trajets possibles : il suffit d’entrer votre point de départ (« Krakow » pour Cracovie par exemple, « Krakow Glowny » pour la gare) et « Oswiecim » comme arrivée, et de définir le jour souhaité.

Simuler un trajet sur E-Podroznik
Simuler un trajet sur E-Podroznik

Une fois que vous obtenez les possibilités de trajets, sachez que :

  • Il y a plusieurs arrêts de bus à destination, tous ne sont pas près du camp de concentration. Si vous voulez arriver devant l’entrée, il faut descendre à l’arrêt « Oświęcim (Muzeum) ul.Leszczyńsk » (il peut aussi être noté « Stanisławy Leszczyńskiej » sur les sites).
  • La gare ferroviaire se situe à une vingtaine de minutes de marche de l’entrée (près de 2 km). Les trajets en train sont souvent plus longs, il y a peu de choix dans les heures donc souvent, le bus sera votre meilleure option.

Venir de Varsovie

Si vous logez à Varsovie, vous pouvez également utiliser le site E-Podroznik dont je viens de parler pour trouver les horaires d’un Varsovie-Auschwitz. Entrez cette fois-ci « Warsaw » comme point de départ.

Les trajets sont longs, souvent autour de 3h50 avec changement à Katowice et plus de 4h avec changement à Cracovie.

Acheter un ticket de bus depuis Cracovie

Si vous choisissez un bus Cracovie-Auschwitz, vous pouvez acheter un ticket le jour J à la gare routière ou auprès du chauffeur. Vous pouvez aussi le prendre en amont sur le web.

J’ai privilégié pour ma part la compagnie Lajkonik (Moj Bus) car elle permet d’acheter un ticket en ligne à l’avance et a l’avantage de desservir la station la plus proche de l’entrée.

Pour prendre un ticket de bus, vous entrez votre date de trajet, l’origine et la destination :

Réserver un bus pour Auschwitz

Vous disposez ensuite de la liste des bus disponibles, avec les tarifs, les départs, et vous pouvez acheter des tickets en cliquant sur « Buy ticket ». J’avais pour ma part réservé l’aller mais pas le retour afin d’avoir le choix de l’heure de retour, j’ai trouvé sans problème un ticket mais ne connaissant pas la fréquentation de la ligne chaque jour de l’année, je ne sais pas si c’est toujours le cas !

Acheter un ticket de bus pour Auschwitz
Acheter un ticket de bus pour Auschwitz

J’ai trouvé les bus polonais TRÈS ponctuels voire un peu trop (pas rare que le chauffeur démarre quelques minutes avant l’horaire prévu donc n’hésitez pas à anticiper). Il faut compter environ 1h30 de trajet.

Comment se passe le trajet en bus ?

La gare routière de Cracovie est petite et on s’y repère facilement : les prochains bus sont affichés sur un panneau lumineux (vous voyez d’ailleurs ci-dessous un bus à 7h00 et un autre à 7h10). Sur la droite du panneau, il y a le numéro de l’emplacement d’où part le bus : s’il commence par un G, ça veut dire que le bus part au niveau supérieur de la gare routière (c’est le cas des deux bus de mon exemple ci-dessous). S’il commence par un D, il faut descendre au niveau inférieur de la gare routière.

La gare routière de Cracovie

Le soir, pour rentrer, l’arrêt de bus se trouve à peu près en face de l’allée qui mène à l’entrée. Les prochains passages sont affichés directement sur l’arrêt.

L'arrêt de bus pour se rendre à Cracovie depuis Auschwitz
La station Auschwitz Muzeum

Au total, l’aller-retour m’a coûté seulement 28 PLN (moins de 7 euros).

Commander un transfert Cracovie Auschwitz

Il existe des transferts avec chauffeur, avec prise en charge à un point de rendez-vous proche de votre hébergement. Ils n’incluent pas l’entrée dans les camps et les prix sont relativement raisonnables.

L’agence GR8 WAY propose par exemple ce transfert Cracovie-Auschwitz (aller simple ou aller-retour).

Y a-t-il des hôtels sur place ?

Si vous prévoyez d’aller là-bas lors de votre voyage en Pologne, il est préférable de choisir un hôtel à Cracovie :

  • Il y a du choix et des hébergements de qualité (je vous propose ici quelques pistes dans des quartiers bien situés).
  • On trouve des billets d’avion à des tarifs abordables en s’y prenant à l’avance, utilisez un comparateur comme Omio pour trouver un vol au meilleur prix.
  • Vous pourrez compléter votre voyage de mémoire à travers la découverte d’autres lieux marquants : Plaszow, la pharmacie du ghetto, l’usine d’Oskar Schindler… Je vous conseille la lecture de cet article pour préparer votre séjour à Cracovie.
  • Cela vous permettra aussi de vous changer les idées. Comme vous pouvez l’imaginer, la visite des camps est pesante et c’est souvent bénéfique pour le moral de prévoir aussi des activités plus « légères » sur le reste de votre séjour.

Cependant, si vous n’avez pas le choix que de loger à Oswiecim parce que votre créneau horaire est très tôt le matin par exemple, vous pouvez regarder l’hôtel Imperiale, qui se situe à quelques minutes à pied de l’entrée.

Vous pouvez aussi regarder sur Booking.com ces hôtels bien notés par les voyageurs.

Hôtel près d'Auschwitz - L'Hôtel Imperiale
L’Hôtel Imperiale

Quels sont les horaires d’ouverture ?

Auschwitz Birkenau est ouvert tous les jours du lundi au dimanche, sauf le 1er janvier, le dimanche de Pâques et le 25 décembre. Les horaires d’ouverture dépendent de la saison, voici un tableau récapitulatif, sachant que vous pouvez rester dans le camp pendant 90 minutes après la fermeture.

Mois Heure d’ouverture Heure de fermeture
Janvier 8h00 15h00
Février 8h00 16h00
Mars 8h00 17h00
Avril & Mai 8h00 18h00
Juin, Juillet & Août 8h00 19h00
Septembre 8h00 18h00
Octobre 8h00 17h00
Novembre 8h00 15h00
Décembre 8h00 14h00
Un wagon à bestiaux dans le camp d'Auschwitz II Birkenau
Un wagon à bestiaux dans le camp d’Auschwitz II Birkenau

Questions fréquentes sur la visite d’Auschwitz-Birkenau

Quelles sont les nouvelles règles d’accès suite au coronavirus ?

Les camps ont été fermés entre mi-mars et fin juin 2020, en raison de la pandémie de coronavirus. Ils ont depuis rouvert au public, une réouverture qui va de pair avec de nouvelles règles :

  • L’entrée sans guide reste gratuite, mais les visiteurs sont invités à donner un montant libre s’ils le peuvent, car le musée a souffert financièrement de sa fermeture prolongée.
  • Les visites guidées se font désormais en petit groupe de 15 personnes maximum pour plus de sécurité sanitaire.
  • La désinfection à l’entrée est obligatoire (ils ont mis en place une sorte de « sas de désinfection » (cf photo ci-dessous) et se sont par ailleurs équipés de distributeurs de gel hydroalcoolique sans contact).
  • Les casques audio sont désinfectés et vous pouvez utiliser vos propres écouteurs si vous le souhaitez.
Le sas anti-Covid
Le sas anti-Covid

Déroulement de la visite du camp d’Auschwitz

Pour des raisons de sécurité, on ne peut pas entrer avec de « gros sacs » (la taille maximale de bagage autorisée est 30x20x10cm). Il y a un contrôle de sécurité avec portique à l’entrée.

Si vous avez un bagage plus volumineux, il existe une consigne à bagages payante. Vous pouvez choisir entre 3 tailles de consignes : 90x50x30cm, 60x50x30cm et 90x65x50cm. Le bagage ne doit pas peser plus de 30 kg.

On peut faire des photos presque partout, il y a de grosses pancartes avec un appareil photo barré c’est interdit. Bon, ce n’est pas toujours le cas : j’ai pris des clichés dans le sous-sol du block 11 car je n’ai vu aucune interdiction et j’ai lu après coup dans le livret que c’était interdit.

Ces interdictions sont assez récentes, je pense qu’elles sont liées à l’augmentation de la fréquentation : les lieux étant très exigus dans le sous-sol, il est possible que les photographes « bloquent » la circulation…

Les clichés doivent être pris sans trépied et sans flash, les drones sont interdits. Les photos à usage commercial nécessitent d’obtenir un accord préalable.

A l’entrée d’Auschwitz I, vous trouverez un restaurant ainsi qu’un petit snack pour acheter des friandises sucrées/salées et de quoi déjeuner sur le pouce. Vous pouvez également amener votre déjeuner.

Evidemment, il est interdit de manger dans le camp lui-même, il est aussi interdit de fumer (cigarette et cigarette électronique incluses).

Il y a des toilettes à l’entrée d’Auschwitz I (gardez en tête qu’en Pologne, la plupart des toilettes sont payantes, 1 à 2 zlotys, donc prévoyez un peu de monnaie). Il y a également des toilettes dans le camp lui-même (au niveau du block 18), qui sont gratuites et extrêmement propres.

Birkenau possède aussi des toilettes et une toute petite boutique, au niveau de l’entrée du camp.

Si vous souhaitez apporter des fleurs ou des bougies pour rendre hommage aux victimes, sachez que c’est possible… et qu’il existe une boutique à l’entrée du camp si vous voulez acheter ça sur place.

Pour les bougies, on peut les déposer dans des endroits très précis afin d’éviter tout risque d’incendie : à Auschwitz I, entre les blocs 10 et 11, là où de nombreux détenus ont été fusillés. A Birkenau, au pied du monument hommage aux victimes…

Pour les fleurs, c’est plus souple : à Auschwitz I, la plupart des gens les déposent entre les blocs 10 et 11 ou au pied du crématorium. A Birkenau, on laisse davantage parler son cœur : j’ai vu des fleurs près de certains baraquements, près des crématoriums, du monument aux victimes, de la voie ferrée.

Le Mur de la Mort entre le block 10 et le block 11 à Auschwitz
Le Mur de la Mort entre le block 10 et le block 11
On trouve à l’entrée de Auschwitz I une petite librairie. Elle n’expose que des livres très connus (disponibles en plusieurs langues) mais si vous les avez tous déjà lus, sachez qu’il y a beaucoup plus de choix sur le site web.

Je sais que certains veulent ramener une trace de leur voyage (difficile de parler de « souvenirs d’Auschwitz »…). La librairie vend à cet effet des brochures assez complètes pour guider votre visite, ainsi que des cartes postales.

Il y a un bureau de poste à l’intérieur même du camp.

Certaines personnes choisissent de porter le drapeau d’Israël sur leurs épaules pendant la visite. Si c’est toléré, sachez cependant qu’il est interdit d’apporter un drapeau monté sur une hampe ou de venir avec des affiches ou banderoles.
On m’a déjà posé la question de la tenue vestimentaire à adopter.

Venez simplement avec une tenue décente, comme vous pourriez vous habiller pour aller dans un cimetière car Auschwitz est un lieu de mémoire avant tout. Il n’y a pas de dress code imposé mais une tenue respectueuse de l’histoire du camp est indispensable. Je vous conseillerais donc d’éviter les tongs, minijupes, shorts et autres tenues trop décontractées.

La météo au sud de la Pologne est rarement étouffante en été, il peut neiger en hiver… mais c’est rare que la température monte très haut ou descende très bas.

Vous pouvez consulter la météo locale ici.

L'ironie d'une pancarte Lebensgefahr (danger de mort) à Auschwitz I
L’ironie d’une pancarte Lebensgefahr (danger de mort)

Familles, personnes handicapées, proches de déportés : que savoir ?

Je reçois régulièrement cette question : quel âge pour visiter Auschwitz ? Le musée déconseille de faire la visite avec des jeunes de moins de 14 ans.

D’abord, parce qu’il faut une certaine maturité pour comprendre l’histoire de ce qui s’est passé là-bas. Ensuite, parce que c’est un lieu de mémoire où plus d’un million de personnes sont mortes… et que c’est compliqué pour un petit de rester silencieux (et relativement immobile) pendant des heures.

D’ailleurs, les poussettes sont interdites dans les bâtiments eux-mêmes et je n’ai pas spécialement vu de zone pour changer un bébé par exemple.

Ensuite, chaque parent connaît ses enfants et fait ses choix en conséquence… mais gardez en tête que ça peut être une visite traumatisante.

Si vous faites le choix d’y aller avec des enfants, essayez de leur expliquer le contexte en fonction de leur âge, en utilisant des livres par exemple. Organisez-vous aussi pour y aller à deux adultes (si vous êtes parent solo, partez avec des amis !) : ça permettra à l’un des parents de visiter le block seul pour décider si l’enfant est capable de le voir ou non.

L’accès reste à ce jour très compliqué en fauteuil roulant… et la volonté actuelle de la fondation d’Auschwitz est de préserver l’intégrité du site, au détriment de l’accessibilité.

Autrement dit, ils ne veulent pas envisager la construction de quoi que ce soit qui changerait l’architecture des bâtiments, comme des ascenseurs par exemple ou des rampes permanentes pour accéder aux blocks.

A Auschwitz I, il y a des escaliers à l’entrée de chaque block, le sol est en gravillons ou en terre (vite boueuse quand il a plu), les pièces sont souvent exigues donc offrent peu d’espace pour manœuvrer avec un fauteuil roulant, a fortiori avec l’affluence.

En fonction de la nature du handicap, certaines personnes à mobilité réduite parviennent à accéder au « premier niveau » de chaque block à Auschwitz I (quand on peut faire quelques pas, avoir quelqu’un qui porte un fauteuil manuel sur les quelques marches qui mènent aux blocks), d’autres pas du tout.

L'entrée du block 21 - Auschwitz I
L’entrée du block 21 – Auschwitz I

A l’extérieur, il n’y a pas de marche pour accéder au crématorium d’Auschwitz I, à la cour où se faisait l’appel, à celle où certains prisonniers étaient fusillés ou encore au niveau du portail « Arbeit macht frei » donc si on ressent un profond besoin d’aller sur place, on peut quand même ressentir l’atmosphère très particulière du site.

A Birkenau, c’est globalement plus plat mais avec là encore un sol difficile, caillouteux, boueux ou les deux à la fois selon la météo. L’aide de quelqu’un est précieuse pour ne pas trop fatiguer, notamment avec un fauteuil manuel.

N’étant pas moi-même à mobilité réduite, je vous conseille de contacter directement les équipes locales pour leur poser vos questions d’accessibilité, en fonction de votre propre handicap.

Vous pouvez entrer en contact avec le Bureau for Former Prisoners qui gère toutes les archives du camp.

Ils pourront vous accueillir au block 24, le matin, du lundi au vendredi. Je vous conseille de les contacter suffisamment longtemps à l’avance pour vous assurer qu’on puisse vous recevoir le jour J.

Questions spécifiques sur la visite guidée d’Auschwitz

Auparavant, il était possible d’entrer sans ticket à Birkenau – donc d’y retourner librement après une visite guidée – mais depuis la pandémie de coronavirus, le musée m’a confirmé que les billets étaient devenus obligatoires dans les deux parties du camp.
Je reçois souvent cette question, de la part de personnes qui souhaitent visiter sans guide et n’ont pas réservé à temps : abandonner le guide en cours de route est interdit.
Il y a quoi qu’il arrive des quotas de visiteurs définis pour éviter la foule. Sachez néanmoins que la période estivale est plus fréquentée que la basse saison.

Questions fréquentes sur la visite sans guide

Depuis la pandémie de coronavirus, l’accès aux deux parties du camp exige d’avoir un billet valide (auparavant, il était possible d’entrer librement à Birkenau sans ticket). Le billet est valable à Auschwitz 1 et 2.
Sachez que vous pouvez passer la nuit à côté du camp, l’hôtel Imperiale est le plus pratique car situé à 17 minutes à pied. Vous pourrez ainsi prévoir un retour en toute tranquillité à votre hébergement le lendemain.
Si la date est au-delà de 3 mois, les réservations ne sont probablement pas encore ouvertes. Si la date est dans moins de 3 mois, ça signifie sans doute que le créneau horaire est déjà complet. Il faut souvent réserver plusieurs semaines à l’avance, en particulier en haute saison. Voici des solutions si c’est complet.
Les réservations ouvrent en général 3 mois avant la date. Peut-être avez-vous simplement un peu trop anticipé, n’hésitez pas à revenir 3 mois avant la date souhaitée pour votre visite. Si la date apparaît toujours grisée dans le calendrier, cela correspond peut-être à un jour de fermeture du camp ou à une date où tout est déjà complet. Là aussi, je vous renvoie à mes conseils s’il n’y a plus de place.
Vous pouvez par exemple cumuler une visite guidée et une visite sans guide le même jour. Vous effectuez un parcours de 3h30 à Auschwitz et Birkenau en début de journée, puis revenez seul en fin de journée pour 3h30 de plus. Vous pourrez ainsi découvrir les blocks que le guide laisse de côté, ou revenir dans ceux auxquels vous souhaitez consacrer plus de temps. Il faudra bien sûr prévoir 2 réservations. L’autre solution peut être de réserver un guide privé pour une longue visite sur mesure.
Malheureusement, ce n’est pas possible. Si vous souhaitez entrer à nouveau après une visite guidée, il faudra réserver un billet pour une visite sans guide.
La plupart du temps, non. Il y a un nombre de billets limité par jour et par langue. La réservation préalable est donc indispensable.

Notez qu’il peut toutefois arriver que le musée émette des billets « de dernière minute », sans réservation préalable, pour les personnes qui se présentent sans avoir réservé. Le principe est simple : on vous attribuera une place dans le premier créneau disponible sur la journée, ce qui peut induire plusieurs heures d’attente. A vous de voir si vous pouvez prendre ce risque.

Derniers conseils avant votre voyage

J’espère déjà que cet article apportera un maximum de réponses à vos questions. Je le mets à jour régulièrement afin qu’il reste aussi exact que possible, n’hésitez pas à me signaler les éventuelles erreurs ou manques.

Vous pouvez compléter ces éléments en achetant un guide touristique sur Cracovie, vous y trouverez généralement des renseignements sur les camps.

Sur place, je vous conseille l’achat à la librairie ou sur le site officiel de l’excellent guide du Mémorial. Il est très bien conçu et comporte un plan. Il est disponible en français.

Si vous voulez avoir une idée de ce que l’on voit et de ce que l’on ressent là-bas, j’ai réalisé ce reportage. Vous pouvez également faire une visite virtuelle sur le web.

C’est en tout cas un lieu qui vous marque à jamais, avec un travail admirable effectué par les équipes pour accueillir les visiteurs dans de bonnes conditions et expliquer l’inexplicable.

S’il vous reste des questions, n’hésitez pas à les poser dans les commentaires ci-dessous (vous allez voir que vous ne serez pas le premier !). Et pensez à partager cet article si vous pensez qu’il peut aider des personnes de votre entourage !

Qu’est-ce que Auschwitz ?
C’est un camp de concentration et d’extermination créé par les nazis en Pologne pendant la Seconde Guerre Mondiale, où plus de 1.1 million de personnes dont une majorité de Juifs ont été assassinées dans des conditions atroces. Le lieu accueille aujourd’hui un musée.

Où se trouve Auschwitz ?
Au sud de la Pologne, à 65 km de Cracovie, dans une commune baptisée Oswiecim.

Combien de temps dure la visite d’Auschwitz ?
3h30 pour une visite standard, 6h pour une visite approfondie.

Quel est le tarif d’Auschwitz ?
La visite libre est gratuite, la visite guidée coûte environ 18 euros et une excursion organisée depuis Cracovie incluant le trajet, autour de 35 euros.

Comment visiter Auschwitz en français ?
Vous pouvez réserver une visite guidée en français (avec ou sans trajet depuis Cracovie), ou encore réserver un guide privé.

Quels transports pour aller à Auschwitz ?
Vous pouvez partir à Auschwitz en voiture, commander un transfert privé ou prendre les transports en commun depuis Cracovie.

La réservation est-elle obligatoire pour visiter Auschwitz ?
Il est obligatoire de posséder un billet pour accéder au musée.

Que veut dire Auschwitz ?
Il s’agit simplement d’une « germanisation » du vrai nom de la ville par les nazis.

Quelle est la différence entre Auschwitz et Birkenau ?
Auschwitz a principalement été un camp où l’on détenait des prisonniers jugés aptes au travail forcé tandis que Birkenau avait pour vocation première d’exterminer des détenus.

Comment réserver Auschwitz ?
Vous pouvez passer par une agence de voyage pour bénéficier d’une prise en charge à votre hébergement avec transport et entrée, ou réserver en direct un billet seul sur le site officiel.


Poster un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

378 commentaires sur “Visiter Auschwitz Birkenau depuis Cracovie avec ou sans guide

  • Louis Richard Rouyre

    bonjour Marlene
    le meilleur à été dit concernant votre article quand au moins bon il ni en a pas, et en plus vous répondez aux questions de logistique des particuliers chapeau bas quant à moi je n’ai rien à rajouter juste un bravo et un grand merci pour vos conseils et informations (visite prévue le 30 Sept 2021)
    Louis

    Répondre à Louis
    • Marlène

      Bonjour Louis, merci beaucoup pour votre message ! J’essaie de faire au mieux, pour permettre à chacun d’aller vers cette expérience dans les conditions les plus « simples » possibles car l’énergie mérite d’être ailleurs que dans la logistique quand on se rend à Auschwitz.

      Répondre à Marlène
  • Gilles

    Bonjour. Rarement vu des explications aussi nombreuses,claires, et précises. Un grand merci.
    Gilles

    Répondre à Gilles
    • Marlène

      Bonjour Gilles, merci beaucoup, j’essaie par cet article d’aider d’autres personnes à faire ce voyage si particulier en levant les « inquiétudes logistiques ». Aller à Auschwitz-Birkenau est souvent difficile, en particulier pour ceux qui ont une histoire familiale liée au camp, alors si on peut au moins éviter le stress autour de questions d’organisation, c’est toujours ça de pris !

      Répondre à Marlène


Si vous aimez les articles du site, n'hésitez pas à faire vos achats sur Amazon.fr via ce lien ; il me permettra de toucher une commission grâce au programme Partenaires Amazon EU.