Le voyage organisé, bonne ou mauvaise idée ?


S’il y a bien un type de voyage qui cumule tous les clichés, c’est le voyage organisé ! Quand on évoque les circuits accompagnés, on entend dire que c’est un concept pour les vieux-pas-dynamiques, que les visites s’effectuent en troupeau et au pas de charge, qu’on passe des heures dans un bus climatisé sans réellement découvrir le pays que l’on traverse.

Que penser de tous ces a priori sur les voyages de groupe ? Est-ce que ça vaut le coup de faire un circuit touristique et à quel genre de voyageur ce type de vacances peut convenir ? Voici mon avis et mes conseils sur la question !

Un palmier et un paysage exotique

Pour qui sont faits les circuits accompagnés ?

Le circuit accompagné peut intéresser beaucoup de profils de voyageurs.

Les voyageurs solo – On peut partir seul en vacances, par choix ou par la force des choses. On a envie de prendre du temps pour soi, on ne trouve aucun compagnon de voyage disponible aux dates qui nous arrangent, on est célibataire et on ne veut pas partir tout seul dans un hôtel… Le voyage organisé permet de se retrouver dans un groupe avec tous les avantages que ça peut avoir : pouvoir échanger et partager ce qu’on vit avec d’autres personnes, etc.

Les personnes qui n’ont pas le permis – Eh oui, quand on n’a pas son permis de conduire, les road trips en terre inconnue peuvent vite se transformer en parcours du combattant ! Le circuit accompagné est alors un bon moyen de se faire transporter partout.

Les familles actives – Si vous êtes en famille et que vous n’aimez pas l’idée de rester à lézarder au même endroit, un voyage organisé peut vous permettre de découvrir plusieurs lieux sans pour autant avoir à vous soucier de la logistique, des transports, des réservations d’hôtels et j’en passe.

Les seniors – L’âge n’empêche pas d’avoir des envies d’exploration ! Mais souvent, en vieillissant, on a moins envie de s’embêter avec l’organisation… et on recherche aussi un meilleur confort. Une mauvaise nuit de sommeil se rattrape vite quand on a 20 ans mais plus les années passent, plus ça peut gâcher un séjour. Alors il est tentant de choisir un voyage clé en main où l’on sait à quoi s’attendre.

Les avantages du voyage organisé

Je pense qu’aujourd’hui, le voyage organisé a beaucoup changé. Au-delà du mythique bus climatisé grand format, on trouve maintenant de nombreuses alternatives : les circuits en petit groupe, les treks qui alternent des randonnées et de courts transferts en minibus, les rando-lodges qui laissent une certaine liberté…

Les circuits offrent aussi d’autres avantages.

Avoir une vue d’ensemble d’un pays ou d’une région

Un circuit accompagné mélange généralement plusieurs temps forts :

  • La découverte des lieux touristiques incontournables d’un pays : c’est un bon moyen de ne pas passer à côté des lieux emblématiques qu’il faut avoir vus. On parle souvent des lieux touristiques de manière péjorative. Je le vois à Paris, beaucoup de Parisiens ne montent pas au sommet de la Tour Eiffel parce que « c’est bon pour les touristes »… En réalité, ces lieux représentent souvent le patrimoine d’une ville, il me semble donc intéressant de les découvrir.
  • Des découvertes « locales » : une plongée dans l’artisanat de la région, dans la gastronomie locale, une nuit ou un repas chez l’habitant, autant de petits moments qu’il n’appartient qu’à vous de saisir pour en apprendre davantage sur la culture d’un pays.
  • Des temps libres pour se reposer ou visiter davantage.

C’est donc un excellent moyen d’avoir une vue d’ensemble d’un pays. Le circuit touristique sera forcément plus « standardisé » qu’un voyage avec un sac à dos en toute autonomie… mais justement, il peut vous permettre de goûter aux charmes d’une région. Soit vous estimez que cette découverte est suffisante, soit vous restez avec l’envie d’approfondir mais au moins, vous saurez exactement à quel endroit revenir et quelle ville vous aura le plus marqué.

Se soucier au minimum de la logistique

Pour beaucoup de gens, les vacances riment avec une philosophie sans prise de tête où il est hors de question de se tracasser sur des questions logistiques. Vous allez me dire : dans ce cas, autant réserver un hôtel et passer une semaine à faire des aller-retour entre le bar, les transats et la piscine ! Mais ce n’est pas forcément le style de vacances qu’on aime.

On peut avoir soif de découvertes, envie de passer d’une ville à l’autre… sans s’embêter à réserver une voiture de location, plusieurs hôtels, à planifier ses trajets, réserver ses visites à l’avance.

Combiner détente et découverte

Le voyage organisé offre un bon équilibre entre des moments de détente ou de farniente et des découvertes culturelles. Par ailleurs, vous pouvez souvent prolonger votre circuit pour passer quelques jours de plus sur place. Ces extensions permettent de se reposer après une semaine de visites afin de rentrer en pleine forme.

Faire des rencontres

Non, je ne vous parle pas de ce genre de rencontres (quoique, sait-on jamais ?). Plus sérieusement, un voyage de groupe est l’occasion de partager son expérience avec d’autres personnes. Si vous voyagez seul en particulier, c’est un bon moyen d’avoir malgré tout des échanges intéressants (sans compter que vos compagnons de route seront souvent ravis de vous prendre en photo).

Avoir des anecdotes et des explications

Les guides ont un pouvoir magique : ils peuvent à eux seuls transformer un circuit touristique banal en une expérience mémorable. Par leurs anecdotes, leur connaissance du terrain, leurs petites astuces et leurs précieux conseils, ils permettent parfois de découvrir un pays comme on n’aurait jamais pu le faire seul. Un bon guide vous donnera de petits tuyaux pour profiter de vos soirées, dénicher le meilleur endroit pour faire des photos qui sortent de l’ordinaire…

Paysage aride en Tunisie
Au coeur de la Tunisie

Et les inconvénients des circuits touristiques, alors ?

Bien sûr que les circuits ont des inconvénients ! Déjà, il faut rappeler que toutes les agences ne se valent pas… et tous les circuits ne sont pas égaux non plus.

Les plannings trop serrés

Je vous conseille de bien regarder le planning détaillé, jour par jour, du circuit que vous avez repéré. S’il est trop vague, n’hésitez pas à utiliser un site comme Google Maps pour calculer les distances entre les lieux que vous visiterez.

Pour certaines destinations comme le Grand Ouest américain, il est difficile d’échapper à des grands trajets car les distances à parcourir sont tellement énormes que vous aurez souvent des journées presque entièrement consacrées aux déplacements. Mais de manière générale, assurez-vous que vous aurez réellement le temps de visiter les lieux.

De même, vous devrez parfois vous lever tôt. Si vous êtes très fatigué et que vous voulez profiter de vos vacances pour récupérer physiquement, un circuit touristique peut vous fatiguer plus qu’autre chose !

L’impression de manquer d’autonomie

Dans un circuit touristique, il est facile de se laisser guider en ayant l’impression qu’on n’a aucune autonomie parce que tout est cadré. En réalité, on peut tout à fait mettre à profit son temps libre pour explorer un village, aller à la rencontre des habitants, etc. C’est sortir de son hôtel le soir pour aller se mêler à la population dans les rues, aller dîner dans un petit restaurant local plutôt qu’à l’hôtel…

Et là, c’est à vous, en tant que voyageur, de faire un effort !

Le « local » pas authentique

Lorsque vous voyagez en « gros groupe », les excursions locales peuvent manquer totalement d’authenticité. Par exemple, on vous emmènera dans un village à la rencontre des habitants mais évidemment, tout aura été arrangé à l’avance pour que vous fassiez votre shopping à tel endroit, preniez une photo avec telle personne habituée à poser avec les touristes. On vous invitera à vous habiller comme ceci ou comme cela et à acheter tel ou tel costume traditionnel que vous remiserez dans un placard une fois rentré…

Un voyage trop standardisé

En faisant un circuit touristique, il faut accepter l’idée qu’il y a forcément une part de standardisation. Les visites sont prévues à l’avance, vous ne pouvez pas à l’improviste décider de rester un jour de plus dans ce petit village pour lequel vous avez un coup de cœur…

Je vous conseille donc de choisir un circuit qui vous ménage des temps libres, pour éviter la sensation du « voyage express » et superficiel où vous voyez un peu de tout en ayant l’impression de tout survoler.

La plupart des agences de voyage ont compris qu’un circuit au pas de charge ne faisait plus rêver grand monde, en particulier en France avec nos 5 semaines de congés payés par an qui nous donnent largement le temps de voyager – à défaut d’avoir le budget pour ! Elles vous ménagent donc des plages horaires que vous êtes libre d’occuper comme bon vous semble. Profitez-en pour sculpter un voyage qui vous ressemble !

Un groupe qui ne colle pas !

Oui, vous pouvez tomber dans un groupe qui ne vous correspond pas du tout. La tranche d’âge est trop éloignée de la vôtre, les gens restent entre eux sans chercher à faire connaissance, etc. Ça arrive. C’est là que c’est intéressant de passer par des agences de voyage indépendantes ou locales, qui pourront souvent vous renseigner sur le groupe, notamment en termes d’âge. Ensuite, personne ne peut prédire l’alchimie qui s’installera – ou pas – entre les participants.

De même, si vous voyagez seul et que vous choisissez de partager votre chambre avec quelqu’un pour ne pas payer de supplément chambre individuelle, vous ne tomberez pas toujours sur le colocataire parfait.

Des options, toujours des options

Un circuit touristique inclut en général un programme de base… et des excursions optionnelles. Elles peuvent vite représenter un gouffre financier ou une source de frustration, si tout le groupe choisit une excursion que vous n’avez pas les moyens de vous offrir par exemple. Certaines excursions ont beau être optionnelles, il est difficile de passer à côté tant elles sont incontournables. Il faut donc penser à les prévoir dans son budget voyage autant que possible !

Le circuit accompagné, bonne ou mauvaise idée ?

J’espère vous avoir donné dans cet article quelques arguments pour choisir, en fonction du style de vacances que vous aimez. Je vous dirais surtout de bien étudier le planning que propose votre agence de voyage et de faire vous-même des recherches sur la destination pour évaluer si ce planning est bien fait ou pas.

C’est grâce à ce petit exercice que vous découvrirez si le circuit de vos rêves passe à côté de certains lieux que vous auriez absolument voulu visiter. C’est aussi comme ça que vous repérerez les éventuels problèmes : des trajets trop longs, trop d’endroits en une seule journée, des hôtels médiocres, un manque de temps libre… Ensuite, il restera toujours une part de surprise mais ça, c’est aussi ce qui donne tout son charme au voyage !


Poster un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

9 commentaires sur “Le voyage organisé, bonne ou mauvaise idée ?

  • Pauline

    Très chouette article ! :) je suis justement en train de chercher un circuit organisé qui me correspond. Aurais-tu des agences à proposer ?

    Répondre à Pauline
    • Marlène

      Hello Pauline, je pense que ça dépend de la destination et du style de circuit qui te plaît. Pour ma part, j’adore la marche donc le paradis à mes yeux, c’est Terres d’Aventure. Comme je parle anglais, j’aime beaucoup regarder aussi les agences locales. Par exemple, j’ai repéré Vagabond Tours pour l’Irlande qui propose des circuits en tout petit groupe très bien notés sur les sites d’avis en ligne.

      En général, je tape le nom de la destination suivi de « guided tour small group » ou ce genre de mot clé… je tombe sur pas mal d’agences et une fois que j’ai ciblé des circuits sympa, je googlise à nouveau le nom de l’agence pour trouver des avis sur des sites tiers.

      Répondre à Marlène
  • tania

    je n ai jamais fait de circuit organisé, je préfère organiser tout moi même c est un plaisir

    le voyage est ma passion no 01, je crois que dans une ancienne vie j ai travaillé dans le tourisme !!
    j aime pouvoir être libre de mes mouvements, rester + dans un endroit si je veux, ne pas faire certaines choses si je ne veux pas
    et puis la cohabitation avec un gros groupe j aurai du mal qd je vois les groupes de touristes asiatiques je me dis aie aie aie ce n est pas pour moi
    je comprends que certains soient rassurés
    d ailleurs dans mon travail ou autour de moi beaucoup me demandent si je passe par une agence et qd je leur réponds non sont toujours étonnés
    et pour le problème de la langue on se débrouille toujours
    cas concret en novembre dernier j ai passé 2 semaines merveilleuses au bresil, un pays que je r^ve de visiter depuis plus de 20 ans déjà
    j ai pris des cours de portugais avec la méthode assimil mais je ne suis pas allé au bout
    je n etais pas fluent mais avais quelques notions, qd je ne reussissais pas à me faire comprendre et que personne ne comprenais l anglais je contournais la chose, le langage des mains, il y a toujours un moyen de faire
    pour en savoir plus j en dirai dans un article sur le blog sur mes moments wtf au Brésil, il y en a eu
    bref tout ça pour dire que on pt tjrs se débrouiller , en plus avec internet maintenant j avoue que je n vois pas la difficulté de trouver l information en plus des guides il y a les forums, blogs….

    Répondre à tania
    • Marlène

      Le « gros groupe », s’il est encore fréquent, n’est pas la seule possibilité. Il y a de plus en plus de voyagistes qui misent justement sur le petit groupe parce qu’ils prennent conscience que le gros groupe ne permet pas de nouer des liens ou d’aller partout.

      Avec mon copain nous avions fait un « mini-circuit » de 3 jours dans un coin perdu d’Angleterre, on avait opté pour le circuit car il n’a qu’un permis moto… et 3 jours sous la pluie dans le fin fond de la campagne en moto, bof bof ^^ Nous étions maximum 7 dans le groupe + 1 guide et 1 chauffeur, c’était très sympa, on a pu faire un peu ce qu’on voulait. Par exemple, on devait aller dans un village et en arrivant, on a trouvé qu’il y avait trop de monde (c’était justement bourré de touristes ^^). Le guide nous a proposé d’aller voir un autre village tout aussi sympa mais moins connu, on a accepté et c’était top. On a aussi évité tous les créneaux des « bus de tour operators » pour aller voir des villes comme Stratford-upon-Avon…

      Il y a des agences que j’adore, comme Terres d’Aventure, qui proposent des circuits entre 5 et 15 personnes. Pour la rando je trouve ça génial, en particulier parce que ça épargne le côté « portage des bagages » :)

      Répondre à Marlène
    • tania

      ah oui dans ce cas c est différent, avec adaptation possible c ‘est génial

      Répondre à tania
  • bibliblogueuse

    Très bon article qui fait le point sur la question. Je n’ai fait qu’un voyage organisé pour faire plus rapidement le tour d’une région (Tunisie du nord) et même si j’ai beaucoup apprécié ce voyage, j’ai regretté de ne pas pouvoir parfois m’évader vers des lieux proches de là où nous étions et qui devaient être plus authentiques et un peu moins touristiques. Je ne pense pas en refaire prochainement, sauf si je devais aller dans une zone un peu risquée au niveau de la sécurité. Dans ces cas-là, être accompagnée d’un guide local me semble préférable.

    Répondre à bibliblogueuse
    • Marlène

      Je n’avais pas pensé à cette notion de sécurité mais tu as entièrement raison ! D’ailleurs, je pense aussi aux gens qui ne parlent ni anglais ni la langue du pays dans lequel ils vont, un circuit peut être très rassurant. Je connais quelques personnes qui n’osent pas partir loin à cause de la barrière de langue, par peur de se perdre et de ne pas savoir demander de l’aide. C’est dommage…

      Répondre à Marlène
    • celine

      J ai aussi fais le tour de la Tunisie en voyage organise. C etait mon premier voyage… Beaucoup d autobus car nous couchions ds des hotels different tout les soirs….fatiguant mais j ai adore !!!!!!!!

      Répondre à celine
    • Marlène

      C’est vrai que pour un premier voyage, ça peut être très chouette de faire confiance à une organisation bien huilée pensée par un professionnel. Et puis, il faut reconnaître qu’organiser son voyage soi-même demande beaucoup d’énergie.

      Je me suis fait un itinéraire sur mesure pour la Pologne cet automne et ça m’a pris un temps fou : pas mal de sites ne sont dispo qu’en polonais, merci Google Traduction ^^, il faut piocher des infos sur des dizaines de sources pour créer le programme qui nous correspond, essayer de créer un planning « réaliste » en fonction des horaires d’ouverture de chaque lieu, du côté plus ou moins épuisant de l’activité, modifier le planning en fonction de la météo si nécessaire, etc.

      Répondre à Marlène
Si vous aimez les articles du site, n'hésitez pas à faire vos achats sur Amazon.fr via ce lien ; il me permettra de toucher une commission grâce au programme Partenaires Amazon EU.

Suivez la page Facebook du blog pour être au courant des derniers articles et découvrir d’autres inspirations voyage !