Comment aller à Londres avec un petit budget ? Plein de conseils pour partir pas cher !


“Je rêve d’aller à Londres un jour mais c’est cher”. Le commentaire d’Elo posté sur mon article au sujet du téléphérique de Londres m’a fait réagir. J’ai connu l’époque où, étudiante et sans le sou (on me signale dans l’oreillette que c’est synonyme), aller à Londres représentait un vrai sacrifice financier. J’en rêvais… mais avec un tout petit budget, ça me semblait inatteignable. Je vais donc partager avec vous quelques astuces pour préparer un séjour à Londres quand on a peu de moyens financiers.

Le London Eye et la Tamise
Le London Eye et la Tamise

Londres, ville chère : mythe ou réalité ?

On entend souvent dire que Londres est une ville chère… et ce mythe n’est pas toujours justifié. Oui, les loyers sont très élevés pour ceux qui y vivent, bien plus qu’à Paris. Les transports en commun sont eux aussi très chers (grosso modo, c’est le double des tarifs parisiens).

Mais quand on y va en tant que touriste de passage, le budget dépend beaucoup de nos choix d’activités. Londres offre un large choix de sorties, que ce soit pour se balader, prendre un bol d’air, satisfaire ses envies de culture, voir un spectacle, manger… Certaines attractions touristiques sont très chères : à titre d’exemple, l’accès à la galerie du gratte-ciel The Shard, le London Eye (grande roue de Londres) ou le musée Tussaud’s coûtent chacun plus de 30€.

Ces prix peuvent vite vous couper toute envie d’aller à Londres si vous avez un petit budget… alors qu’il est possible de concocter un mini séjour très sympathique pour beaucoup moins cher.

Visiter les quartiers connus à pied est gratuit : vous pouvez découvrir Notting Hill, Soho, les abords de Big Ben, voir Tower Bridge, le street art de Shoreditch sans débourser un centime. Ensuite, de nombreux musées de Londres sont gratuits (British Museum, muséum d’histoire naturelle, National Gallery, Tate Modern, musée de la marine, Victoria and Albert Museum, etc). Les parcs magnifiques de la ville sont également gratuits (Richmond Park pour essayer d’apercevoir des cerfs, les célèbres Hyde Park et Kensington Gardens, St James’ Park, etc).

Rien qu’avec ces activités gratuites, vous aurez déjà de quoi occuper largement plusieurs séjours à Londres, tout en découvrant des lieux mythiques et emblématiques de la capitale anglaise et en prenant de belles photos devant Big Ben (avouons-le, c’est quand même THE photo de touriste indispensable) !

Big Ben vu depuis la Tamise
Big Ben vu depuis la Tamise

Avec une simple carte de transports, vous pouvez même monter dans un bateau sur la Tamise pour une mini-croisière improvisée. Il y a des lieux totalement gratuits qui offrent une vue à couper le souffle sur Londres, comme le Sky Garden, un jardin exotique à 150 mètres au-dessus du sol. La seule contrainte est de réserver une place en amont !

Vous pouvez vous balader dans des marchés couverts (le Covent Garden Market, le Leadenhall Market où des scènes d’Harry Potter ont été tournées), visiter Harrods sans forcément acheter, assister à la relève de la garde (ça aussi, c’est gratuit !).

Bref, les idées ne manquent VRAIMENT pas pour s’occuper sur place sans dépenser.

Logement et transports

Ce sera votre poste de dépense le plus important. Je vous conseille déjà d’aller à Londres en bus si le trajet n’excède pas une demi-journée. 50€ aller-retour pour un bus Paris-Londres, nombreux départs possibles depuis la Province. En partant de nuit, vous arrivez le matin et pourrez profiter au maximum de votre journée. Idem si vous rentrez de nuit ensuite.

Certaines villes de Province proposent des tarifs encore moins chers que ça en avion (par exemple, un Limoges-Londres à 36€ aller-retour sur Ryanair) mais il faut bien regarder les horaires : si vous prenez un avion en fin de journée, vous devrez payer une nuit d’hébergement en plus et c’est une journée dont vous ne profiterez pas puisque vous arriverez sur place à 21h.

Quant au train, le tarif le moins cher pour un Paris-Londres en Eurostar est de 78€ aller-retour en profitant des promos occasionnelles, ça reste donc plus cher que le bus et certains low-cost.

Côté transports en commun sur place, je vous invite à lire l’article sur le métro de Londres. Comptez 7£ par jour si vous restez en zone 1 et 2.

Couchsurfing et auberges de jeunesse

Si vous êtes plutôt sociable, vous pouvez opter pour le couchsurfing : quelqu’un se propose pour vous accueillir gratuitement ; la coutume veut que l’on ramène un cadeau pour remercier son hôte mais ça vous permet de vous loger de manière économique et souvent, d’avoir en bonus les conseils d’un “local” pour profiter au maximum de la ville.

Il y a aussi à Londres beaucoup d’auberges de jeunesse mais regardez les tarifs avec attention car parfois, elles sont aussi chères qu’un hôtel ou un Airbnb. Vous pouvez trouver plein d’auberges de jeunesse disponibles sur Booking.com avec les avis des voyageurs et des photos. Parmi les auberges de jeunesse pas trop chères, très bien notées et pratiques (pas trop loin du centre de Londres), regardez par exemple…

L'auberge de jeunesse Safestay London Kensington Holland Park
L’auberge de jeunesse Safestay London Kensington Holland Park

Airbnb

Dans le même esprit, vous pouvez chercher sur Airbnb une chambre à louer chez l’habitant (ou un studio) : vous pouvez trouver des logements corrects autour de 50€ par nuit et comme la plupart du temps, on partage une chambre à deux (couple ou séjour entre amis), ça reste assez économique. Si vous n’avez jamais utilisé le site, vous pouvez vous inscrire avec mon lien de parrainage, ça vous donnera droit à jusqu’à 25€ de réduction sur votre première réservation de plus de 65€.

Prenez de préférence un Airbnb proche d’un métro et faites une petite simulation sur le Journey Planner en entrant le nom de la station de métro en question puis le nom de la station “Westminster”. Ça vous donnera une idée du temps de trajet jusqu’à Big Ben, un bon indicateur pour savoir si le logement est très loin du centre ville ou pas ;)

Trouver un hôtel pas cher à Londres

Si vous préférez votre indépendance, optez pour un hôtel : je vous conseille de comparer le prix des chambres via Booking.com. Le site est fiable et comporte beaucoup d’avis de voyageurs qui évitent les mauvaises surprises. Attention à ne pas trop vous excentrer, ce serait dommage de passer tout votre séjour dans le métro !

Je vous conseille le quartier de King’s Cross mais aussi Paddington et Victoria, qui sont 3 quartiers faciles d’accès.

Je vous conseille aussi de ne pas prendre les suppléments petit-déjeuner des hôtels si ce n’est pas compris dans le prix de la chambre. En effet, sur des hôtels petit budget, les petits-déjeuners sont souvent assez “industriels” (= chers et pas bons)… alors que vous pourrez trouver un vrai English breakfast dans un café pour beaucoup moins cher, le charme du local en plus !

Quand j’étais étudiante, j’ai toujours trouvé que les hôtels Ibis offraient un rapport qualité-prix correct : chambres propres, hôtels pas mal situés, etc. Bien sûr, vous n’aurez pas le charme d’un petit B&B local mais le principe du voyage pas cher, c’est de définir des priorités : veut-on un hôtel splendide mais aucun budget pour sortir… ou un hôtel propre mais “simple” et un peu plus de souplesse financière pour profiter de la ville ?

Trois adresses bien notées par les voyageurs et faciles d’accès :

  • Le Crescent Hotel (à partir de 79€ la nuit) – Situé à 5 grosses minutes de la gare St Pancras, l’hôtel est situé dans un bâtiment géorgien typique et il y a même des courts de tennis sur place. Vous pouvez aller visiter le quartier de Camden à pied et accéder à toutes les attractions principales de Londres rapidement.
  • The Euro Hotel (à partir de 62€ la nuit) – Vous serez à côté de la gare St Pancras, à 20 minutes à pied du quartier branché de Camden Town.
  • Le Lidos Hotel (à partir de 58€ la nuit) – Pas très loin de la gare Victoria (pratique pour ceux qui voyagent en bus !), l’hôtel est à côté du métro Pimlico, c’est-à-dire à moins de 10 minutes de Big Ben par les transports ! Vous pourrez aussi aller à Buckingham à pied en moins de 20 minutes.

Les tarifs des hôtels ont tendance à être très variables selon la saison, les promos ponctuelles, etc. Donc il faut souvent fouiller un peu pour trouver les meilleurs tarifs.

Bilan budget

Paradoxalement, si vous avez un petit budget, je vous conseille de rester plus longtemps sur place. En effet, le transport coûte cher et le voyage en bus dure longtemps, il est donc dommage de ne pas en profiter pour rester un peu sur place. En guettant les promotions sur Internet, vous verrez parfois des offres “2 nuits achetées, la troisième offerte” ce qui permet de faire un séjour de 4 jours sur place…

Pour une simulation au départ de Paris, ça peut faire par personne : 50€ de transport + 35€ de transports en commun + 100€ pour 3 nuits d’hôtel (j’ai fait la simulation avec le Ibis London Greenwich qui me proposait un tarif à 200€ les 3 nuits en chambre double en réservant à l’avance, ce qui fait 100€ par personne).

Vous voilà avec un budget de 135€ par personne pour un séjour de 4 jours (hors nourriture). Si vous ne faites que des activités gratuites sur place, ça paraît très raisonnable pour une grande ville comme Londres.

Trafalgar Square à Londres de nuit
Trafalgar Square à Londres de nuit

Manger à Londres pour pas cher

Les tout petits budgets peuvent choisir d’apporter de la nourriture de France. C’est une bonne manière de faire des économies mais pensez quand même au fait qu’à Londres, il fait souvent assez froid… Quand on marche une journée entière pour découvrir la ville, on apprécie de pouvoir se poser bien au chaud dans un petit café ou un fast-food pour reprendre des forces.

Sinon, vous pouvez acheter des plats tout prêts dans les supermarchés : les Anglais proposent pas mal de choix et on peut manger très sainement par ce biais (fruits frais coupés, etc).

Il existe aussi de nombreux fast-foods (pas seulement le célèbre Burger King mais aussi des tas de lieux où manger des burgers, des burritos, des hot-dogs : ceux de Big Apple Hot Dogs sont vendus à partir de 3£ et c’est délicieux !). Vous pouvez aussi trouver des petits stands de marché avec de la nourriture à emporter (voir notamment du côté du Berwick Street Market : il y a par exemple Beatroot qui propose des barquettes végétariennes très saines).

Le matin, on trouve de vrais English breakfasts à des prix très bas à certains endroits (5£ chez Oz Café si ma mémoire est bonne !). Entre les œufs, le bacon, les haricots, les champignons… vous pourrez vous permettre de manger léger le midi ;)

Le petit-déjeuner anglais traditionnel
Le petit-déjeuner anglais traditionnel

Faire des économies sur ses sorties

Si vous tenez à aller voir un spectacle le soir, vous pouvez acheter des tickets à tarif réduit à Leicester Square, notamment chez TKTS. Il y a parfois jusqu’à 50% de réduction. Si vous voulez vous y prendre à l’avance, vous pouvez également regarder sur des sites comme Viagogo : les comédies musicales mythiques de West End comme Billy Elliott y figurent souvent, avec des places à tarif réduit.

Certains théâtres vendent aussi des places à petit prix : soit elles donnent accès à des sièges moins bien placés, soit elles donnent accès à des “preview shows”. En gros, avant le lancement d’une nouvelle pièce, le théâtre organise des représentations à tarif réduit qui correspondent pour les acteurs à des “répétitions générales” : la production du spectacle est quasiment finalisée puisqu’on est à quelques jours de la “press night” (la “Première” officielle en présence de la presse), les acteurs sont en costume et connaissent leur texte sur le bout des doigts… donc ça vaut vraiment le coup ! Le National Theatre, par exemple, pratique ces “preview shows”, avec des tarifs à 15£ là où une place de théâtre normale coûte facilement 50£ sinon plus.

Enfin, vous pouvez aussi aller découvrir les spectacles des écoles de théâtre royales. Ce sont des écoles très sélectives (la RADA, par exemple, propose chaque année 25 places pour plusieurs milliers de candidats au concours), le niveau est excellent. J’y ai vu des spectacles extraordinaires et les “pros” ne s’y trompent pas (Alan Rickman, qui était impliqué dans le conseil d’administration de la RADA, allait voir la plupart des pièces des élèves !). Les prix sont beaucoup moins élevés que dans un théâtre classique (de l’ordre de 10 à 16£). Exemple ici : pièces de la Royal Academy of Dramatic Art ou de la Royal Central School of Speech and Drama.

In The Summer House de Jane Bowles à la Royal Academy of Dramatic Art, 2013. © RADA
In The Summer House de Jane Bowles à la Royal Academy of Dramatic Art, 2013. © RADA

Sinon, allez tout simplement boire un verre dans un pub. C’est un rituel très anglais… et boire une bière (ou autre chose) dans un pub vous permettra vraiment de vous immerger dans la culture locale sans payer trop cher. Il y a des pubs très typiques, comme Ye Olde Mitre.

Pour conclure

Je suis consciente que malheureusement, pour beaucoup de gens, dépenser 150€ pour un séjour de quelques jours reste un très gros budget. Il sera difficile de descendre plus bas pour Londres, sauf si vous êtes hébergé gratuitement, que vous emportez votre nourriture ou que vous avez accès à des solutions de transport encore plus économiques via un covoiturage ou autre.

Néanmoins, j’espère que cet article vous donnera quelques pistes pour satisfaire vos envies de voyage ! Londres est une ville très riche pour les pauvres :) On peut y faire beaucoup de choses sans rien dépenser du tout ! Il y a des spectacles de rue, des paysages superbes, des couchers de soleil à se damner où l’eau de la Tamise devient aussi orange que le ciel, des petits écureuils mignons à Hyde Park, des monuments dont la seule vue vous émerveille sans même payer pour y entrer…

Alors, n’écoutez que d’une oreille ceux qui vous disent que c’est inaccessible… Un peu de débrouillardise et quelques économies et votre rêve sera à portée de main !


Poster un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

29 commentaires sur “Comment aller à Londres avec un petit budget ? Plein de conseils pour partir pas cher !

  • Jebri leila

    Bonjour
    je suis tombé par hasard sur votre article qui est très bien fait. Merci pour toutes ces informations utile pour les petits budgets.Je fais faire mes études à Londres et je cherche avec une amie un logement pour 2 année.
    pourriez-vous me conseiller un quartier pas trop loin du centre et pas trop cher (je crains que les 2 conditions ne soient pas compatibles :-) ) je suis inscrite au BPP University Waterloo, 137 Stamford Street, London SE1 9NN, Royaume-Uni et je souhaite éviter les longs déplacements. D’avance merci et encore bravo pour Blog.
    Liela

    Répondre à Jebri
    • Marlène

      Bonjour, je ne peux vraiment pas répondre à cette question :) Le choix d’un quartier est très personnel, ça dépend de l’ambiance qu’on aime, des attentes en matière de logement (“Pas trop cher” ne veut pas dire la même chose pour tout le monde ;) Et le prix varie aussi selon si on s’installe en coloc ou pas, selon la taille de la coloc, etc).

      Il y a des quartiers qui attirent pas mal les étudiants comme Shoreditch, Hoxton, Islington, j’en connais aussi qui se sont installés à Brixton, Battersea, Maida Vale…

      Répondre à Marlène
    • Aïcha

      Merci Beaucoup pour votre réponse. je vais être plus attentive aux quartiers cités.
      Très bonne continuation!

      Répondre à Aïcha
  • Valey

    Merci pour ces bons conseils. En effet, j’ai un peu peur d’aller à Londres cet été 5 jours avec mes 2 ados et trop dépenser, car tout le monde me dit que c’est très cher, et moi j’ai pas trop les moyens… Bref, avec vos infos, je suis certaine qu’on va faire de très belles visites avec très peu de moyens :-)

    Répondre à Valey
    • Marlène

      Je pense vraiment qu’on peut faire plein de belles choses à Londres même avec de petits moyens. La seule visite à pied de la ville demande déjà beaucoup de temps et on en prend plein la vue : Big Ben, les Houses Of Parliament, le London Eye de nuit, Tower Bridge, les parcs royaux, la relève de la garde, la balade sur les rives de la Tamise (le soir, le Waterloo Bridge offre une jolie vue sur Londres illuminée), etc. Il y a des quartiers très sympa pour les ados même quand on n’achète rien : Shoreditch et son street art, Camden (plein de magasins vintage, des marchés à perte de vue), visiter Harrods… Le muséum d’histoire naturelle est vraiment bien (et gratuit), le Victoria and Albert Museum aussi (gratuit également) – axé sur l’art, le design, etc.

      N’hésitez pas à jeter un oeil à tous les articles que j’ai écrits sur Londres, je ne mentionne pas tout mais ça vous donnera peut-être des idées !

      Si vous avez des ados fans d’Harry Potter mais que vous n’avez pas les moyens d’aller visiter les studios, vous pouvez faire un crochet par la gare de King’s Cross pour voir le faux chariot à bagages à moitié enfoncé dans le mur et prendre une photo avec (gratuitement).

      Et si vous voulez changer d’air pour une somme raisonnable, la station balnéaire de Brighton, très branchée et appréciée des jeunes anglais, est à 1h de train de Londres et on trouve souvent des billets autour de 17£ aller-retour en réservant quelques jours avant.

      Bref, je pense que vous n’allez pas vous ennuyer :)

      Répondre à Marlène
  • CATHERINE

    Bonsoir ! Merci pour le blog et les conseils ! Nous allons à Londres cet été et nous nous posons la question du transfert depuis l’aéroport.
    Nous atterrissons à Gatwick et devons nous rendre à un appart situé du côté de Maida Vale. Nous avons pensé à Terravision qui semble peu onéreux. Cette compagnie est elle fiable ? Connaissez vous un autre transfert pas trop cher ?
    Merci et bonne continuation !
    Catherine

    Répondre à CATHERINE
  • Etudiante

    Hey ça fait longtemps que l’article est posté mais je me demandais, dans un soucis d’économie toujours, avec une carte étudiante française, si je visite Londres quelques jours j’ai drois aux tarifs étudiants ou bien ils sont “réservés” aux Londoniens ? parce que j’aimerais payer certains tickets d’avance pour des visites mais je ne sais pas si je peux prendre des tarifs étudiants et je ne trouve pas d’infos ..)

    Répondre à Etudiante
    • Marlène

      Hello, la carte étudiante française n’est pas valable en Angleterre. Pour bénéficier de tarifs étudiants, il existe l’ISIC, c’est une carte d’étudiant internationale. Elle est payante mais peu chère donc ça peut valoir le coup pour bénéficier de tarifs intéressants quand on part en week-end ou en vacances à l’étranger. Ça donne des réductions dans certaines boutiques dont tu peux trouver la liste pour l’Angleterre sur le site anglais de l’ISIC.

      Parfois, quand tu as l’air jeune, on te proposera spontanément de payer le tarif étudiant (je fais plus jeune que mon âge et ça m’arrive très souvent !) sans justificatif.

      Répondre à Marlène
  • Élo

    Salut ! J’ai lu ton article, et j’avoue que j’ai été beaucoup intéressé.
    Je pars à Londres au moins d’Août avec 2 copines (4 nuits, 5 jours).
    On a réserver un logement sur Airbnb (86 euros final par personnes) et nous logerons à Croydon. C’est en zone 5.
    Est-ce-que tu aurais des renseignements au sujet de l’Oyster Card? :) on a prévu de bouger les 5 jours dans le centre environ (on ne rentre pas dans la journée.
    Merci d’avance!

    Répondre à Élo
  • vivi

    C’est génial toutes ces informations! !je prépare mon petit week – end de 3 jours pour fin mai 2016 2 adultes et un enfant 9 ans. Pareil à petit budget j’ai vu un ibis budget à prix raisonnable à quelques kilomètres de Londres à
    hounslow

    Répondre à vivi
    • Marlène

      Merci Vivi ! Hounslow est un peu loin du centre (c’est en zone 4, il y a 40 minutes de métro environ entre Hounslow Central et Westminster par exemple) mais si vous ne rentrez pas à l’hôtel dans la journée, ça peut valoir le coup (et le coût !) selon le prix de la chambre. J’espère que le séjour se passera bien !

      Répondre à Marlène
    • vivi

      J’espère qu’il y en a d’autres plus près à ce prix là! !! ! Demain je me renseigne dans une agence de voyages .merci pour l’info!

      Répondre à vivi
    • Marlène

      Ce serait mieux ! Il ne faut pas hésiter à regarder sur Booking.com, il y a souvent de super offres et c’est très sérieux.

      Répondre à Marlène
  • Lawrence

    Très bien tombé cet article ! Je pars étudier trois semaines à Londres dans une semaine.
    Pour ce qui du voyage, je prends le bus. Comme tu le dis, c’est très long (surtout pour un lyonnais ^^) mais à 19€ il y a pas photo ! Un ou deux bouquin, un gros dodo parce qu’une bonne partie du trajet se fait de nuit et voilà :)
    Par contre sur place, vu que vais à la LSE qui se trouve en plein Westminster, j’ai pris une chambre d’étudiant dans une résidence de l’école, à dix minutes à pied et ça revient… Très cher :s
    Avec un loyer pareil, je pourrais me payer un quatre pièces à Lyon. Je me demande bien comment font les étudiants londoniens.

    Répondre à Lawrence
    • Marlène

      C’est une très belle carte de visite la LSE, j’ai une amie qui a étudié là-bas et elle est restée vivre en Angleterre ensuite.

      Les étudiants londoniens vivent pour la plupart en colocation et s’éloignent vraiment de Central London quitte à avoir de longs temps de trajet. J’en ai connu pas mal aussi qui étaient boursiers ou avaient des sponsorings (ça dépend des écoles mais dans certaines écoles privées sélectives, il y a des mécènes qui sont prêts à “sponsoriser” des étudiants peu fortunés pour qu’ils puissent quand même faire leurs études dans l’école).

      Répondre à Marlène
  • mag

    Hi! Ton blog est super !! Je suis en pleine préparation d’un pti séjour de 4 jours à Londres avec 2 enfants en bas âges …aurais tu quelques conseils à me donner pour préparer au mieux cette petite excursion avec des enfants et surtout quelques lieux à visiter ou des activités à faire avec eux…..
    Merci d’avance
    Hâte d’avoir ta réponse

    Répondre à mag
    • Marlène

      Merci Mag ! Je n’ai pas encore d’enfants donc je ne veux pas te donner de mauvais conseils mais je t’invite à lire cet article “Londres avec enfants” où tu trouveras beaucoup d’idées.

      Répondre à Marlène
    • mag

      Merci pour le lien. j’ai de quoi occuper mes pti bouts avec tout ce qui est proposé.
      Et merci aussi pour toutes les informations que j’ai pu recueillir sur ton blog (shuttle, air bnb, …) bonne continuation

      Répondre à mag
    • Marlène

      J’espère que vous passerez un super séjour !

      Répondre à Marlène
  • nano

    Je compte visiter londres avec mes deux enfants pour la première fois mon seule soucis est langlais je ne parle pas mes enfants ca me fait un peur de partir si vous avez dautres astuces pour communiquer avec des anglais

    Répondre à nano
    • Marlène

      Bon, c’est sûr que c’est plus facile quand on parle la langue du pays mais en Angleterre, il n’y a pas de raison de s’inquiéter : il y a tellement de Français à Londres que beaucoup d’Anglais connaissent l’accent français voire quelques mots de français. Si vous cherchez un lieu touristique par exemple, un simple “Hello, Big Ben please ?” devrait suffire à vous faire comprendre, même avec un accent à couper au couteau :)

      Pour vous rassurer, je vous conseille :
      – d’imprimer à l’avance les docs dont vous avez besoin (la réservation pour l’hôtel, etc) pour ne pas avoir à donner trop d’explications. Gardez juste en tête les formules de politesse de base (s’il vous plaît, bonjour, merci) et à la limite apprenez à dire “Je ne sais pas parler anglais, désolé(e)” (on dit “Sorry, I can’t speak English”, à prononcer grosso modo “Sowi, aïe kante spique ine-gliche”). Comme ça, vous dites juste “Hello”, vous donnez le document et si on vous parle anglais, vous répondez que vous ne parlez pas la langue :)
      – pour le côté pratique, récupérez très tôt un plan du métro et si vous avez un smartphone, il y a une appli super qui s’appelle “London Travel Guide and Offline City Map” : elle propose la langue française et contient un plan de Londres accessible hors connexion. C’est ultra pratique parce que ça vous permet d’être autonome pour vous repérer.
      – Une simple application gratuite comme Google Traduction peut être pratique pour comprendre le menu si vous mangez au restaurant par exemple.

      Les Anglais sont TRÈS polis par rapport aux Français donc la seule chose à garder en tête, c’est la politesse même si on est incapable de faire une phrase :) Si vous avez d’autres questions, n’hésitez pas ! J’ai écrit un article spécifique sur la façon d’affronter la barrière de la langue, avec d’autres conseils.

      Répondre à Marlène
  • Edvokiya

    Merci pour cet excellent article, découvert par hasard en cherchant des infos. Je réfléchis à l’organisation de mon 1er voyage à Londres (un rêve d’enfant que j’espère pouvoir réaliser cette année) et c’est vrai que le principal frein reste le budget transport+hôtel… (et je trouve que tu aborde ce point avec beaucoup de tact car oui 105E reste un très gros budget pour certaines personnes.

    J’en ai profité pour lire d’autres articles de ton blog, et je le trouve super intéressant, du coup je le fav, merci ! :)

    Répondre à Edvokiya
    • Marlène

      Merci pour ton commentaire ! J’espère que tu pourras découvrir cette ville et qu’elle sera à la hauteur de ton rêve d’enfant :)

      Répondre à Marlène
    • Edvokiya

      Coucou ! Merci, j’espère aussi :)
      Je compte y aller soit en avril, soit en juin, je ne sais pas trop s’il y a des périodes à privilégier plus que d’autre ?

      Aussi, il serait apparemment mieux de faire le change de monnaie directement sur place, qu’en dis-tu ?

      Merci encore ! :)

      Répondre à Edvokiya
    • Marlène

      Pour les périodes, tout dépend de ce que tu as envie de faire. En avril tu vas tomber en plein sur les périodes de vacances de Pâques des petits Anglais, en plus des vacances scolaires françaises donc ça risque d’être beaucoup plus cher (et ça me paraît un peu tard pour avoir de bons tarifs sachant qu’on est déjà fin février et que les réservations sont ouvertes depuis au moins un mois sur ces dates là).

      Pour ce qui est du change, on m’a toujours dit aussi de le faire sur place. Pour ma part je ne me pose pas trop de questions, je retire des livres sterling à un distributeur quand j’arrive là-bas. En principe ta banque affiche les tarifs des commissions sur les retraits à l’étranger sur son site web : ça fonctionne souvent avec un montant fixe + un pourcentage sur l’argent retiré. Par exemple “3€ + 2.9% du montant retiré” (d’où l’intérêt de faire un seul “gros” retrait plutôt qu’une multitude de petits retraits). Selon ta banque tu peux même avoir des distributeurs partenaires sans commission (c’est mon cas avec ma banque) donc il faut te renseigner auprès d’eux ! Parfois c’est plus avantageux que d’aller dans un bureau de change.

      Répondre à Marlène
  • Fanny

    Super Article, j’avais pile poil besoin de ses informations. Merci

    Répondre à Fanny
    • Marlène

      De rien, j’espère que ça t’aidera à préparer ton séjour !

      Répondre à Marlène
Si vous aimez les articles du site, n'hésitez pas à faire vos achats sur Amazon.fr via ce lien ; il me permettra de toucher une commission grâce au programme Partenaires Amazon EU.